La Blues academy note England-USA

Adam Smith se charge des Anglais.. Warren Tupett fait toujours la gueule…

Premier match et première déception pour les Anglais dans cette Coupe du Monde. Ils ne devaient faire qu’une bouchée des Américains, question de logique et de fierté. Eh bien raté, Green en a décidé autrement. Le portier anglais a gagné sa soirée : il a privé son équipe de la victoire, est devenue la risée de la planète football et a certainement vu son avenir dans l’équipe nationale s’assombrir pour les prochains siècles, et sur plusieurs générations. Ceux qui ont regardé le match avec quelques grammes dans le sang ont du croire que l’alcool leur jouait des tours, mais même pour les téléspectateurs à jeun, le ballon est bien rentré. Presque impensable dans un match de Coupe du Monde. Impensable, sauf peut être pour l’Angleterre dont on moque régulièrement les gardiens de but ; et le match d’hier va certainement relancer la joke pour les trente prochaines années … Merci qui ? Merci Green !

Green 0 : Vert de rage ! La colère a du s’emparer de Capello au moment où il a vu le ballon échapper à son gardien … Tout le monde s’interrogeait avant ce match sur qui serait le gardien anglais. On a eu la réponse et personne n’a du être déçu …Le Buzz de ce samedi … La vidéo a déjà du faire le tour du Monde à l’heure qu’il est … Même « l’arrêt » qu’il a fait un peu plus tard et qui a soit disant sauver l’Angleterre d’une défaite a du faire sourire plus d’un spécialiste du poste. Le reverra-ton sur un terrain avant la fin de la Coupe du Monde ? C’est certainement une des grosses côtes des prochains jours …

Johnson 3 : Une des rares satisfactions anglaises de ce match. Il a fait la nique à Cole dans le match qui opposait les arrières latéraux. Ne nous emballons pas, il n’a pas non plus été hyper décisif. Il aurait pu redonner un peu le sourire à Green juste après le fameux but mais son tir, peu puissant, a été facilement capté par Howard.

King (remplacé par Carragher à la 46e) 1 : Bon ben voilà, à la mi temps, déjà deux remplacements. Après Milner, c’est King qui sort. C’est dire les assurances qu’a Capello avec sa défense centrale pour la remodeler après 45 minutes de jeu. Bon après il était peut-être blessé, mais entre les vuvuzelas, la fête chez les voisins du dessus et le crépitement des saucisses sur le feu, c’est un peu dur d’entendre les commentateurs en plein match …

Terry 2 : Un premier match à l’image de sa saison londonienne … c’est-à-dire vraiment pas terrible. Si on a du mal à savoir si l’affaire Zahia aura une influence sur la vie des Bleus (et en même temps on s’en fout), on est sûr que Terry ne s’est pas encore remis du Terrygate de janvier dernier, ce qui est préoccupant pour les Anglais. Un match terne, en difficulté sur les coups de pied arrêtés, sur les accélérations adverses, ben sur tout en fait.

A. Cole 2 : Le retour du Blues de blessure devait donner du punch au côté gauche de l’Angleterre. Malheureusement, il n’a pas eu le rendement qu’il pouvait avoir précédemment, et même lors de ses matchs de reprise avec Chelsea. Très peu de percussion sur son côté, pas de véritable montée. Il doit faire mieux.

Lennon 3 : Le plus dur, c’est de ne pas sombrer dans la blague facile. Heureusement qu’Adam ne connait pas assez de titres des Beatles pour tenter un jeu de mots. Mais ça pourrait faire une idée de concours intéressant pour la suite des évènements. Il a en tout cas été l’un des meilleurs joueurs anglais sur le terrain. Comme un certain ami d’Adam, il a de quoi faire mal.

Gerrard 3 : On y a tous cru, même Larqué. Ça allait être la Coupe du Monde de Gerrard, le moment où on allait le retrouver, où il allait mettre minables, sous les yeux du Monde entier, Messi, Kaka et Valbuena. Un but, des interventions subtiles et délicates réussies, le tout en quelques minutes. Et puis plus rien ou pas grand-chose. Retombé dans l’anonymat des nuits sud africaines. Grosse déception pour Jean-Mimi et les siens …

Lampard 2 : Il faut reconnaître que le vice-capitaine de la sélection anglaise n’a pas apporté grand-chose à son équipe hier soir, si je puis me permettre. Ca fait de la peine à dire à Adam mais il faut parfois le reconnaître. C’est ça l’objectivité du journalisme sportif de qualité. Vivement le prochain match …

Milner (non noté – remplacé par Wright-Phillips à la 30e) : Quand Adam Smith crie sur son fauteuil qu’il faut sortir un joueur au bout de 30 minutes de jeu, non seulement il ne peut rien faire et ça le frustre mais en plus il rend fou sa femme. Eh ben Capello, lui, il peut. Il suffit de glisser un mot au 4e arbitre et basta. Encore plus facile que sur PES. Il avait tenté un coup en titularisant Milner et il l’a sorti rapidement. Un coup pour rien. Auteur d’un début de match catastrophique, complètement dépassé sur son côté, averti rapidement par l’arbitre, il n’aura pas vu le pré sud africain longtemps. Mais il a quand même mérité, en plein match, une petite brève de léquipe.fr pour signaler sa sortie. Si ça ce n’est pas la classe … En tout cas, il peut remercier Capello, sa sortie anticipée le dispense de note.

Heskey (remplacé par Crouch à la 79e) 3 : On a cru pendant 5 minutes qu’il allait nous gratifier d’un bon match, se rappeler à notre bon souvenir, nous montrer qu’il est au moins aussi bon que Brandao, qu’il n’a pas grand-chose à envier aux plus grands (bon on s’enflamme un peu là) bref qu’il était capable de faire une passe en déviation décisive pour Gerrard … Et puis après ça plus grand-chose. Les chipos n’étaient pas encore cuites qu’il avait disparu de la circulation. On l’a revu le temps d’une frappe en force sur le gardien américain au moment des brochettes mais pas de quoi s’enfoncer le bâton au fond de la gorge …

Rooney 3 : Notons déjà qu’il a joué le match sans prendre de carton, visiblement sans insulter l’arbitre, sans péter un câble, bref de manière presque anonyme. Une ou deux accélérations, une frappe de fou en seconde période, mais qu’on se le dise, il n’a pas étalé tout son talent sur le terrain lors de ce match ; pas grand-chose pour Adam, même pas un petit début de… Fais nous rêver Wayne, fais nous vibrer, tel un bon vinyle de metal précurseur ; mets nous la larme à l’œil, comme si on regardait une collec’ de cartes postales d’avant les années 20 (oui, Adam a fait la connaissance de Pascal après le match …)

Remplaçants

Wright-Phillips 3 : C’est sûr que c’était mieux que Milner, mais ce n’était pas non plus le Nirvana. Il a même raté une très grosse occasion en fin de match sur un subtil décalage de Rooney.

Carragher 2 : Le nouveau compagnon de Terry en 2e mi-temps (en tout bien tout honneur je rassure la presse) n’a pas eu beaucoup plus à faire que son prédécesseur et surtout ne l’a pas spécialement mieux fait. Tout cela est bien vieillissant. Il ne faudrait pas tomber un jour sur un milieu offensif un peu petit et vif … Ca pourrait faire mal.

Crouch : En un beau soir de barbecue, ça fait toujours plaisir de voir une grande saucisse entrer sur le terrain. Et puis, on a beau en rigoler, il faut reconnaître qu’il peut peser sur une défense. Contrairement à d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.