La Breizhou académie note Brest-Bordeaux (1-3)

Roro ne peut pas gagner tous les jours.

 

Et merde… La folie semble bien éteinte du côté brestoa, et ce retour à la normale ou presque est aussi déprimant qu’un but dégueu de Diabaté à 1-2. On ne va pas commencer à s’inquiéter pour autant, le Stat’ possède encore 9 points d’avance sur le premier relégable et est à 7 points du maintien symbolique des 42.

Puis comme un signe, le prochain match des Brestoa sera à Geoffroy Guichard, dans le 42. En même temps, si les gas ratent complètement le match, le signe sera pas très positif. Donc, finalement, j’ai rien dit du tout.

Je devrais pas dire grand chose sur le match non plus vu qu’il n’y a pas grand chose à en dire. Une première mi-temps pas bien folichonne, où il fallait surtout compter sur le dépit d’Oliver Rouyer pour nous réveiller, et sur Carasso pour parer les meilleurs tentatives, toutes brestoises, si ce n’est la grosse occaz de Modeste sur une passe de Steve-Apoula Edelana. Enfin presque, Steve se rattrape en arrêtant le ballon juste après, puis il pèse pas 100 kg le félin du Penn-Ar-Bed.

Une deuxième moins terne, grâce à une ouverture du score assez exceptionnelle de Wendel, qui n’a pas choisi son bon match pour ressusciter, gast. Les Bordelais se sont même trouvé un réalisme qu’on ne leur connaissait pas cette saison, en marquant 3 de leurs 4 occasions.

 

Côté brestoa, on ne peut pas reprocher un manque d’envie. L’équipe a tourné à plus de 100% pendant un moment, le coup de moue est logique, et assez inévitable vu le manque de banc. L’absence de Nolan Roux pénalise aussi l’équipe bien que Ayité avait fait forte impression lors de ses deux premiers matchs à domicile. Et en l’occurence, celle de Brou hier a fait défaut également.

On notera quand même qu’aussi intouchable qu’il soit, Sir Alex n’a pas réalisé que des bons choix hier. Non pas que la Breizhou cherche à le remettre en cause, vu le travail accompli, mais qu’il y avait probablement mieux à faire, et que même les meilleurs peuvent se tromper.

D’ailleurs en soit, ses choix ne sont même pas si négatifs, puisque Brest a tout de même plutôt dominé les débats. Le match, c’est surtout joué sur un coup franc imparable, c’est le mot, de Wendel, et le talent de Plasil a suffi pour breaker.

Ce qui est moins rassurant, c’est que le calendrier qui attend le Stat’ est assez compliqué. Il faudrait retrouver cette efficacité à l’extérieur vue aux mois de septembre et d’octobre, et cette solidité à domicile de 2010 face aux deux leaders du championnat, pour se rendre sereinement à Bollaert pour la 31e.

Le cas échéant, les 7 points à prendre, s’ils s’avèrent suffisants, seront très prenables sur le seul mois de mai avec les réceptions de deux équipes qui vont mal en ce moment (Nice et Toulouse) et un déplacement où le match nul est faisable, même pour Arles-Avignon (l’Abbé des champs).

 

Bref, il n’y a pas de quoi paniquer malgré cette décevante défaite d’hier, et ces résultats très moyens obtenus depuis 2011. On regrettera juste de ne pas avoir un Stat’ plus en forme avant les réceptions des deux leaders. Mais rien ne dit que le retour en forme ne coïncidera pas avec ces belles affiches.

 

Les gas du Stat’

 

Elana 1/5 : Son pire match de la saison, sans l’ombre d’un doute, plus proche de ses prestations sous Baticle, que celles de son début de saison. Aurait même pu signer une passe décisive contre son camp si Modeste était un peu plus subtil.

 

Coulibaly 3/5 : A signé encore une fois un match correct pour un type dont on n’était pas sûr qu’il avait le niveau requis pour jouer en L1. C’était sa première défaite avec le Stat’ sinon, pour 5 matchs joués.

 

Baysse 2/5 : La plus grosse déception de la rencontre qu’il avait pourtant pas si mal débuté, comme pour rappeler aux dirigeants bordelais qu’ils ont un centre de formation, et qu’il y a même quelques bons joueurs de foot en devenir. Mais malheuresement, ça n’a pas duré suffisamment longtemps. La fougue était encore là, mais le reste avait disparu.

 

Kantari 2/5 : Pareil que le compère de la défense, les cheveux en moins. Le travail de sape du gars modeste a dû voir ses ambitions à la Baysse. Peut se consoler avec le prix Youssef Rossi des relances en tribunes.

 

Ferradj 3/5 : Son but a été la principale source de réjouissance du match pour les Finistériens. Méritait facile son 280/5, mais malheureusement, sa passe déç pour Diabaté sur le 3 but bordelais le prive de son mac do dominical.

 

Ewolo 1/5 : Le pasteur ressemblait plus à un moine hier. Abstinent et dépassé par les choses qui se passaient hors de sa bulle. On espère que face aux petits Eden Hazard ou Marvin Martin, il endossera plus un rôle de prêtre

 

N’Goyii 1/5 : Formé au Paris-Saint-Germain. Sans doute sans ballon. Et dire que l’autre Riolo parle des joueurs formés à Rennes comme des catcheurs… Quitte à perdre, au moins qu’on le fasse avec un minimum de beaux gestes mode Licka.

 

Poyet 2/5 : La Breizhou est un peu partagée. Un ailier qui ne sait pas trop déborder, c’est quand même ennuyeux. En même temps, c’était le seul quasiment à se procurer des occasions dans le match. Mais en même temps aussi, un buteur qui ne sait pas marquer, c’est ennuyeux.

 

Lesoimier 3/5 : A malheureusement un peu disparu en 2e mi-temps. Dommage, parce qu’il était parti pour assassiner Lamine Sané.

 

Grougi 2/5 : Des efforts, beaucoup de centres, mais peu de précision. Même ses coups de pied arrêtés étaient moins bons que d’hab.

 

Ayité 1/5 : Match un peu impossible pour lui, où il n’a pas pu faire grand chose. Mais même s’il semblait très loin de son niveau lors des matchs précédents, sa sortie à 1/0 pour l’adversaire est une énigme qu’on n’arrive vraiment pas à décrypter.

 

 

Les aut’ gas du stat’

 

Touré 1/5 : Aux dires du commentateur, il s’était bien plu dans le 4/4/2 de la semaine dernière. A la vue du match d’hier, on ne peut pas en dire autant du 4/5/1.

 

Licka 3/5 : Il rentre à 0/2 et le match se finit sur un 1/3. De là à prendre le raccourci ultime qui consiste à dire qu’il est bien plus utile que la grande saucisse qui va retourner à Paris, il n’y a qu’un pas. Que la Breizhou s’empresse de faire.

 

Soumah Non Noté : Est rentré dans les arrêts de jeu pour permettre aux adversaires de gagner du temps. Encore un coaching incompréhensible pour le coup.

 

 

Chez l’ennemi

 

On ne va pas enfoncer de portes ouvertes, mais malgré sa victoire, ce Bordeaux-là reste une sacrée piquette. Wendel a fait son match, entre beaux coups-francs et beaux plongeons. Plasil est effectivement leur meilleur joueur de champ, le retour de Planus a dû faire du bien derrière parce que c’était beaucoup moins portes ouvertes que contre le FCL. Carasso a retrouvé son niveau également en faisant un très beau match sur sa ligne. Il n’y avait qu’une frappe Patator maxi best-of pour le tromper.

2 thoughts on “La Breizhou académie note Brest-Bordeaux (1-3)

  1. Oula toi aussi tu t’es fait chier pour être aussi sévère, mais c’est mérité

    Un match d’une faiblesse des deux côtés… aussi faible que le temps était magnifique, on l’aurait bien passer à s’enquiller des ricard ou des demis en terrasse, mais non, coincés à Francis…

    Le premier but qui débloque le match qui méritait de se finir par un 0-0 made in L1, un coup franc imparable pour une faute inexistante sur Modeste qui a passé son match à se plaindre et à se jeter par terre (je demanderai à Claude Pèze si il fait ça régulièrement je sens que je vais m’faire engueuler vu qu’il a l’air de bien l’aimer)
    Fernando qui a l’air d’avoir énervé l’arbitre à venir lui parler tout le temps…
    Plasil qu’est ce qu’il est moche mais j’aime bien ce joueur, il a la classe et il a fait un gros calin à Licka à la fin du match c’était mignon…
    Content du retour de Planus qui n’a pas eut beaucoup de travail, et apeuré du niveau actuel de Diarra si Blanc continue de lui confier l’équipe de France !

    Ensuite des Brestois trop naïfs, un bon Carasso et voilà une défaite largement évitable.. c’est le jeu, espérons qu’ils se reprennent face à StE et que ce soit le mauvais StE… le problème pour moi se situe à la récupération, N’goyi fait beaucoup trop d’erreur et Ewolo est vraiment fatigué, Bigné a montrer ses limites sur ses entrées, je serais pour essayer Traoré au moins si Alex ne veut pas faire jouer continuellement Licka…

    Enfin bon, ce sera meilleur la prochaine fois, en tout cas c’est pas possible que les deux équipes soient à un niveau aussi pitoyable ensemble au prochain match…

    Vivement Nolan !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.