La Breizhou académie note Brest-Valenciennes

Roazh Takouer a fini sa grasse mat’ devant une victoire brestoise à 19h00.

Brest accueillait Valenciennes pour un match qui sentait bon la charnière : tu perds, tu regardes en bas; tu gagnes, tu te demandes si tu vas pas plutôt regarder en haut. La réception d’un concurrent direct devait permettre aux Finistériens d’arracher leur première victoire chez Francis, où ils étaient d’ailleurs toujours invaincus.

Après une première mi-temps des plus ternes commentée par Philippe Bruet et Guy Roux, ce qui donc donne dans le vraiment très terne, les Brestois sont sortis vainqueurs d’un quart d’heure héroïque qui aura vu Elana arrêter un pénalty retiré, et Roux reprendre victorieusement un corner grougien dévié par Poyet. Au final, trois points dans la musette, 4 matchs de championnat sans encaisser le moindre but et une place dans les 10 premiers, mais la traversée est encore longue et semée d’embûches pour les Ti’Zefs.

Elana 4/5 : Premier héros du match avec ce pénalty moisi plein centre d’un ex-Nantais dégagé du pied. Avant ça, Steeve tenait la baraque et s’imposait majestueusement dans les airs quand il le fallait. A été pris à défaut une fois. Mais Kantari vola à son secours. Une fois et demi même avec le premier pénalty de Pujol, celui qui était imparable mais qui comptait pas.

Baysse 3/5 : Ferait offensivement bien plus de dégats en tant qu’arrière droit en handball, vu sa détente, son impact et son lancer de touches. En ferait même beaucoup plus que Kantari. D’ailleurs, Paul en a la tronche. Défensivement solide. Normal c’est un arrière centre de formation.

Daf 3/5 : Pujol, Cohade, Mater… Ils ont tous tenté à un moment dans le match d’animer un peu ce couloir, mais Omar, en bon mac, ne les a pas laissés s’imposer sur son territoire. Aussi solide que l’année dernière en L2. Ça en dit un peu sur le niveau des Valenciennois.

Brou 3/5 : Un peu plus discret que lors des sorties précédentes, Moise est parvenu à bloquer toutes communications avec le très haut, Mamadou Samassa… Il ne l’a laissé filer au but qu’une fois, c’était quelques secondes avant que Pujol ne marque son premier pénalty.

Kantari 3/5 : Etait le meilleur défenseur brestoa, acclamé même par le stat’, avant cette double main dans sa surface qui semble indiquer qu’il aurait été mauvais au volley, au hand, en basket, en gardien ou en Thierry Henry.

Ewolo 3/5 : Mou en première mi-temps, pénible en début de seconde, énorme durant le ¼ h de folie. Un vrai capitaine qui a joué à l’image de son équipe.

Licka 2/5 : Mou lui aussi, avec beaucoup de passes ratées. Un peu plus en vue quand le jeu s’est ouvert. Mais pas en forme quand même.

Touré 1/5 : Incertain avant le coup d’envoi, toujours aussi incertain après. C’est son seul mauvais match depuis son arrivée, alors on insistera pas.

Lesoimier 3/5 : Tente beaucoup, et manque de peu l’ouverture du score « comme un symbole ». C’est entre autres ce qui le différencie d’une star et d’un futur international.

Micola 2/5 : Court autant qu’un gars sorti d’un after sous tranxen. Est aussi efficace qu’un gars sous tranxen sorti d’un after.

Roux 4/5 : Ouvre le score « comme un symbole ». En gros, il tire à peine moins que Gignac, en multipliant les appels croisés que ne pourrait jamais suivre un Sammy Traoré, obtient beaucoup de fautes comme n’importe quel attaquant italien et sait même marquer en mode renard des surfaces. A eu raison de ne pas partir à Toulouse, il mérite mieux.

Les entrées en jeu

Grougi – 58e pour Touré – 3/5 : Tire toujours aussi bien les coups de pied arrêtés que ses coéquipiers obtiennent.

Poyet – 74e pour Micola – 4/5 : Son entrée en jeu a eu un effet Viagra sur Guy Roux qui vantait chacune de ses interventions  comme un père nordiste sous son oeil le plus bienveillant à l’égard de son fils. Auteur de la passe décisive du match, de bons centres et de très utiles conservations de balle. De mieux en mieux quoi.

N’Goyii – 85e pour Lesoimier – non noté : A montré des trucs encourageants sur 5 minutes.

Chez l’adversaire

Gaël Danic était le meilleur joueur sur le terrain. Vif, technique et très actif, il n’aurait pas fait tache à Auxerre. Sinon, ça nous est paru assez pauvre pour un ex « Barça du Nord ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.