Après être resté bons amis avec les Brestoâ, sans pour autant leur abandonner notre sens de l’honneur qui se traduit par une invincibilité à domicile définitivement bretonne, le Stade Rennais a troqué son attitude de gentleman gangsta pour revêtir son costume de touriste. Deux voyages scolaires proposées : un séjour linguistique et formation à Madrid, un atelier plage et détente en Corse pour les plus méritants.

Konpozision

Atletico


Capitaine en cette soirée du jeudi, Totorugo confirme sa rétrogradation en équipe B. Il sera épaulé par les deux Ya(c/ss)ine qui soulèvent chacun une question : « combien de temps va-t-il tenir » pour Brahimi ? Et « tiens, mais pourquoi » pour Jebbour ?

Au milieu, tentative de trident avec le retour de Tettey.

En défense enfin, le choix de mettre Mandjeck semble indiquer qu’il n’est décidément pas le préféré de Totonetti, Foulquier se voit offrir une deuxième chance, et enfin, grosse surprise, Apam effectue son premier match avec l’équipe pro. Toutes nos félicitations.

Ajaccio

Ambiance déconne sympa et knackis en première ligne avec Pitroipa, Hadji et Kembo.

Retour du numéro 10 avec Julien Féret, le seul que Totonetti voit. Derrière, M’Vila est aligné aux côtés de Doumbia, seul joueur qui aura donc disputé ces deux « rencontres » (les guillemets sont importants).

En défense, retour des inévitables Danzé, KTC et Kana-Big mais aussi de John Boye, qui a purgé sa suspension samedi dernier.

Les gars du stade

Ajaccio

Pas de résumé du match à Ajaccio. Le seul truc qu’il y avait à voir est le raté de Richard-Edouard Soc’, riez. Le service vidéo vous le montrera sûrement. Sinon, revoyez n’importe quel résumé d’une victoire 1/0 obtenu par une CFA ou une National face à une L1 en coupe de France. Ça sera ressemblant, surtout si l’équipe de L1 ne se procure pas d’occasions.

Le mot du coach :  » Putanaccia ! »

Costil 1/5 : Chris Mavinga a dû lui prêter sa collection de films de Bruce Lee, et le petit Billy a dû profiter de ses vacances pour les regarder. Il a tenté de reproduire quelques gestes pendant le match. Au final, il a semblé meilleur pour fracasser les jambes corses que pour leur arracher les ballons. René Girard likes this.

Danzé 2/5 : En bon capitaine, il n’a pas chômé pendant ses vacances et a plutôt bien nettoyer son couloir. Mais bon, c’est quand même les vacances, donc il en a profité pour prendre une petite sieste de quelques secondes, le temps que Diawara parte marquer le but de la rencontre. Mérite quand même la mention bof – pour avoir réussi le seul centre touché par un Rennais dans la surface adverse.

Kana-Biyik 3/5 : C’était peut-être les vacances, mais Jean-Mamelle n’était quand même pas en Corse pour rigoler. Il nous a du coup offert un bon duel de costaud contre Richard Socrier, un mec sympa d’ailleurs. Un duel viril mais correct donc. Ils auraient même pu quitter la pelouse en se tenant par la main, ce qui est correct mais moins viril quand même.

Boye 2/5 : A son avantage, il est pas mal dans les airs. Dans les air-tacles, il serait pas mal aussi, mais il a quand même trop tendance à accrocher la cheville de l’adversaire pour y être vraiment performant. Pour le reste dès que le ballon s’approche de lui, on a quand même tendance à sacrément serrer les fesses. Si c’était un vrai match important, on aurait même fini par se briser un sphincter à force de les serrer.

KTC 3/5 : On a aimé son dribble en première mi-temps. Ça n’a rien donné ensuite, mais c’était joli. Le reste a tenu la route. On peut s’appeler Kévin et rester sérieux pendant les vacances.

Doumbia 2/5 : Deuxième titularisation de la semaine, signe de la confiance que place en lui Totonetti d’un côté, mais du travail qui l’attend encore. On l’a même vu réaliser quelques jolis gestes techniques en première mi-temps. Il pourrait en surprendre plus d’un du côté de Bordeaux, qui n’a pas dû oublier son bon découpage de Plasil.

M’Vila 2/5 : Prend toujours du cul et commence à jouer comme un sénateur.

Kembo 1/5 : On l’a vu s’énerver. Deux fois. Mais ça ne s’est jamais ressenti dans son jeu. Pas un geste de notable, pas de conviction dans les tentatives… il a réussi à être hors-sujet malgré « un sujet-libre ».

Féret 1/5 : Pas inspiré par la Corse, son talent est resté muet. Lui-même a semblé un peu faire la gueule, surtout quand il a vu qu’il n’y avait personne dans la surface pour reprendre ses centres alors qu’il avait subtilement profité des touches pour échapper au pressing corse.

Pitroipa 2/5 : Pas inspiré non plus, mais persévérant. Toujours pas directement décisif pour autant.

Hadji 1/5 : On dirait du Anelka 2010. Mais en plus sympa. Et on ne conseille d’ailleurs à personne d’aller recommander à Totonetti d’avoir une relation anale ou directement d’insulter sa maman. On voit quand même mal Youssouf le faire, surtout que le rôle qu’il joue le mieux, ce n’est pas celui d’attaquant de pointe, mais d’animateur de vestiaires.

Les entrées en jeu

Pajot pour Féret, un peu avant l’heure de jeu, 2/5 : Est entré pour tenir le 0/0. ça a failli marcher. Comme Julien Féret.

Montano pour Kembo, un peu après l’heure de jeu 1/5 : Est entré pour se prendre un carton jaune. Ça a marché. Comme Julien Féret pendant le match.

Atletico

Pas de résumé non plus, c’était un match sans enjeu de toutes façons.

Le mot du coach : « réalismexpériensjeunessapprentissage ».

Diallo 2/5 : On a pu voir qu’il savait sortir vite, et aussi qu’il n’aimait pas trop plonger, ça aurait sali son beau maillot blanc. Beaucoup de progrès à faire aussi dans le jeu au pied.

Foulquier 4/5 : Principale découverte de la soirée. Beaucoup d’énergie, et il court vite. Il s’est même procuré une belle occasion, qu’il a malheureusement gâché en allumant le gardien. Match encourageant pour la suite.

Apam 3/5 : On a eu un peu peur de la rechute, mais ça a tenu bon semble-t-il, malgré un petit craquage, tacle pourri et mollasson sur le troisième but. Les terrains ont dû lui manquer, et il a montré de bonnes choses. Mais ce qui devait lui manquer le plus, c’est les cartons, mais il y a vite remédié.

Mandjeck 2/5 : A donné un pénalty parce qu’il est quand même sympa, même quand il passe une semaine toute pourrie. Autre fait de jeu son but puis sa célébration « shut the fuck up » qui provoque le grand débat de la semaine : adresse-t-il ce message au gros Totonetti après sa colère du samedi précédént, ou aux méchants supporters racistes colchoneros, qui sont, il faut bien le dire, des sales cons ?

Mavinga 2/5 : Aurait pu ouvrir le score mais a trouvé la barre. Cela dit ça n’aurait été que le 6e match d’affilée en coupe d’Europe où le stade rennais ouvre le score pour ne finalement pas gagner. On croit déceler un peu d’amélioration dans ses prestations. À vérifier mais pas tout de suite, il est très bien KTC.

Pajot 3/5 : On ne sait plus. On a oublié de prendre des notes jeudi, mais grosso-modo, le milieu s’en était pas mal sorti.

Doumbia 3/5 : On a le souvenir de quelques fulgurances et quelques percés, mais c’est peut-être le rhum aussi.

Tettey 2/5 : Il est tout trognon, même quand il frappe fort, parce qu’on sait que ça va pas faire but pour autant. Puis si ça se trouve, comme l’an dernier, le froid de janvier va le transcender et il va se mettre à faire des trucs qu’on ne lui connaissait pas. Mais si ça se trouve, on l’aura vendu avant.

Jebbour 1/5 : Principal concurrent de Benoit Lesoimier au prochain championnat de Bretagne de cache-cache.

Brahimi 3/5 : Non seulement, il n’a pas été cassé, mais il aura en plus la satisfaction d’avoir disputé un vrai match de foot après les deux décevantes sorties précédentes. De quoi rester très positif malgré cette semaine toute naze niveau résultat, et à peine meilleure niveau jeu.

Montano 2/5 : C’est souvent pareil avec le duo Hadji-Montano. Quand on en voit un tenter de contrôler un ballon ou rater son appel, on se dit toujours qu’on aurait finalement préféré voir l’autre sur le terrain. Le mérite de Totorugo c’est qu’il met un peu plus d’implication.

Les entrées en jeu

Hadji pour Montano 1/5 : cf Montano et y ajouter l’air reprise de volée devant le but grand ouvert à 3-1.

Diarra pour Jebbour en fin de match non-noté: Bon relais à cache-cache. Entrée trop tardive pour montrer autre chose peut-être.

Féret pour Doumbia ou Pajot, je sais plus, mais c’était à la 90e je dirais donc non noté.

Les autres apparitions de la semaine

Les rumeurs de transfert 2/5 : C’est bien un truc qui ennuie Roazh Takouer depuis qu’il a acheté un francefootball spécial mercato où très peu des transferts annoncés se réalisaient. Cette semaine, la rumeur annonce « la venue très probable » du Diallo bastiais qui joue meneur de jeu, ou milieu droit voire même attaquant de pointe. Pendant ce temps-là, des supporters se masturbent en imaginant l’arrivée d’un « buteur-killer ». Certains se tapent même des orgasmes devant le but d’Alexander Frei contre Manchester United.

La finale de Koh-lanta 3/5 : « Papa va su’ les poteaux » mais Papa a perdu quand même. Rien à voir avec le stade qui ne gagnerait pas Koh-lanta non plus, quoiqu’on pense que Jean-Mamelle en a le potentiel.

Le voyage en bus 2/5 : Départ de Madrid retardé, et arrivée en Corse réussie, mais pas à bon port puisque c’est à Bastia que l’avion s’est posé. S’en est suivi donc un petit périple en Corse qui aurait pu donner de jolis photos s’il n’était pas arrivé aussi tard (1h du matin à Ajaccio). C’est con, ils n’ont même pas pu profiter du coup des meilleurs dedjés de l’île.

La non-apparition de la semaine

Le résultat qui fait zizir la famille 1/5 : On aurait plutôt dû regarder City-Arsenal avec Warren.

2 thoughts on “La Breizhou Académie note la belle semaine rennaise

  1. Et on écrit Salzbourg ou Salzburg, PLF?

    Sinon contre l’Atletico, je l’ai pas trouvé en mode fantôme le Jebbour. Pour un poste qui me semble ne pas être le sien, il s’en est pas trop mal sorti.

    Je viens de voir un une-deux entre Gouffran et Sané qui fait mouche, je crains le pire pour mercredi. Vivement les vacances!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.