La Breizhou académie note Rennes-Lens (2-0)

Comme prévu, Rennes est leader.

 

RENNES/LENS

 

La Breizhou était d’une grande confiance tout au long de la semaine. La victoire de dimanche l’avait assurée que la Sainte-Chattoune veillait sur son équipe ; et la victoire de lundi sur le blog de Riolo, qui avoua en commentaires qu’il ne savait pas qu’il y avait autant de supporters rennais, lui montra que le peuple Rouge-et-Noir répondait présent et que 2011, oui, sera une année footballistiquement mémorable.

La réception de Lens, club en délicatesse, devait permettre au Stade de reprendre la première place provisoire. Deux retours attendus : Jean-Armel Kana-Biyik, défenseur polyvalent de talent et meilleur tacleur du championnat, ainsi que Jires Kembo-Ekoko, ailier vif, technique mais fragile. Tellement fragile que son retour a été infirmé dans la semaine. Côté ch’ti, on déplorait la suspension de Maoulida,( d’une certaine façon, c’est dire la mauvaise passe du moment) et surtout l’indisponibilité d’Hermach.

 

Si certains oiseaux de mauvaise augure annonçaient avec une légère crainte dissimulant mal un désir masochiste qu’il faudrait compter sur Bölöni pour nous concocter une tactique des plus gênantes, Roazh Takouer attaqua la liqueur de poire en affirmant qu’« on la connait la tactique Bölöni à l’extérieur : on barricade derrière. On l’a vu faire pendant 3 ans chez nous. Pas de quoi paniquer bon Diou! On va gagner tranquillou, on sera leader samedi. Et pis c’est tout. »

Loin des caméras vedette de canal + et de la palette de Philippe Doucet, on savait que Rennes allait proposer davantage de jeu. La titularisation de Fabien Lemoine en lieu et place de Dalmat, et celle de Leroy côté droit, incitait effectivement à l’optimisme.

90 minutes et une victoire plus tard obtenue par deux buts qui résument plutôt bien la situation : une praline en lulu de Razak Boukari qui illustrent autant la confiance des joueurs rennais que le manque de réussite de son ancien club et adversaire du soir ; un duel remporté par Montano qui avait déjà trois fois l’occasion de faire le break, mais à qui on reconnaîtra donc le mérite de ne pas lâcher.

 

L’opération est même excellente lorsqu’on regarde les autres résultats de cette 25e journée. 2 autres victoires seulement dans la soirée, et aucune d’une équipe de première moitié de tableau. L’écart se creuse avec ceux que l’on pourrait considérer comme les rivaux naturels du Stade, en l’occurrence Sainté, défait à la maison par Nice, et Montpellier, auteur d’un nul à Bonal. Rennes compte maintenant 8 points d’avance sur le 6e. Bordeaux, qui pourrait en faire partie vu sa saison décevante a bien gagné, mais les Girondins étaient plus devenus des rivaux de son adversaire du soir, revu en fait et de plus près sa saison très décevante.

Cette victoire permet également de mettre un peu plus de pression sur les 4 concurrents directs du SRFC cette saison, concurrents qui jouent donc tous aujourd’hui. La route est encore longue, mais le classement fera encore plaisir à voir ce soir.

 

Rennes lancera encore les hostilités lors de la 26e journée en étant le seul membre de ce « top 5 » à jouer à 19h. Ce sera à la Mosson, autant dire que la tache sera nettement plus corsée. La Breizhou espère tout de même que la suite se passera mieux pour les Lensois de notre aimable confrère Luissette et qu’ils obtiendront le maintien en fin de saison.

 

 

Les gars du Stade

 

Douchez 3/5 : Tranquille le Nic’. Un match où il n’a eu quasiment rien à faire et qui doit bien le changer des semaines précédentes. Pouvait même se permettre de faire la sieste jusqu’à son seul arrêt du match, en toute fin de rencontre.

 

Danzé 3/5 : Tranquille aussi le Capitaine Armoricain hier soir. Il faut dire que Kanga Akalé est plus facile à contenir que le jeune Tabanou. Vu l’ouverture rapide du score et la facilité des Rennais à jouer vite vers l’avant hier, on n’a même pas eu besoin de lui pour déborder côté droit.

 

Kana-Biyik 3/5 : Un retour qui fait forcément plaisir à tous les Rennais et à tous les fans de beaux tacles. Sauf que hier, on n’en avait finalement pas trop besoin. On peut donc espérer avoir vu sa préparation du gros match qui l’attend la semaine prochaine.

 

Boye 3/5 : Hé ben… Dire qu’on attendait plus rien de ce joueur, 6e choix en défense centrale en début de saison, alors qu’ il aura été hier le Rennais à avoir gagné le plus de ballons. Visiblement, un autre sort que celui de Katongo ou d’Echiéjilé l’attend en Bretagne.

 

KTC 3/5 : Comme le stagiaire autiste d’horsjeu.net, il ne fait pas de bruit, n’est pas encore connu du grand public, mais est un élément fiable et d’avenir. Il progesse encore. La preuve : la Breizhou l’a vu réussir un centre en première intention de son pied faible, le gauche.

 

M’Vila 3/5 : Notre futur ballon d’or n’a pas réalisé son meilleur match de la saison. Sans doute des consignes tactiques du Bölö, mais le fils caché de Georges Abitbol était hier très vite pressé et a reçu pas mal de coups. Mais comme il est peut-être aussi le fils caché de Wolferine, il s’est toujours relevé. Doit être le seul joueur rennais à n’avoir connu aucune blessure en deux ans.

 

Tettey 3/5 : Il ne lui a manqué qu’un petit but, mais ce n’est pas faute de s’être procuré des occasions, pour réaliser un match véritablement énorme. Sa complicité avec Leroy et avec Montano est de plus en plus évidente, et son taux de passe réussie est tout simplement m’vilesque. Finalement, la comparaison qu’il s’était faite tout seul lors de son arrivée avec Essien n’est pas si ridicule. Beaucoup moins en tous cas que celle que s’était faite Everthon avec Robinho.

 

Lemoine 3/5 : Première titularisation en championnat pour le miraculé de la saison depuis son retour des rives du Styx. Retour qu’il a en quelques sortes illuminé de nombreuses chandelles dignes de ses débuts. À ceci près que ce n’est pas Didot qu’il a poussé sur le banc, mais Dalmat, donc, ceci mérite clairement un +1. Sorti sous les ovations de sa maison, le stade de la Route de Lorient, à la 72e.

 

Leroy 4/5 : S’il a été décevant sur quelques matchs, Pépé Jéjé n’a toujours pas hiberné cette saison. C’est à se demander s’il ne mérite pas une prolongation malgré son âge. Un match correct, sans plus mais qui mérite 4/5 parce qu’il est un joueur de classe, un auteur de passes lyriques (et même décisif hier) et un blagueur sous-estimé, qui a quand même dit à Patrick Le Lay qu’il avait de la chance d’avoir des jeunes dans son effectif, puisque ceux-ci ne réclamaient jamais de doubles primes. Sorti avec classe dans les arrêts de jeu.

 

Boukari 4/5 : A marqué le but de la soirée, donc mérite déjà un +1. But qu’il marque absolument tout seul, et qui nous permet d’éviter les mêmes craintes que contre Monaco ou Valenciennes par exemple. Donc +2. Sinon, il a tout de même été aussi discret ou presque que lors de sa célébration de but. Gentleman le Razak.

 

Montano 3/5 : A réalisé son meilleur match dans le jeu, en étant très disponible, plus juste dans ses contrôles et dans ses déviations que d’habitude, et surtout en marquant le but du break après 3 tentatives intéressantes : une frappe de loin puissante et vicieuse bien détournée, un bon appel où il est couvert par Démont mais où il bute sur Runje, et un très joli grand pont sur Yahia qu’il vendange ensuite par une frappe en 6m, rappelant un peu Jimmy Briand. Aurait eu 2 s’il n’avait pas gagné son dernier duel. On lui donne donc 3 mais il ne passe pas si loin du 4. Sorti sous les applaudissements à la 86e.

 

Les entrées en jeu

 

Mandjeck – 72e – 4/5 : On n’a pas reconnu notre blond préféré. A encore changé de coupes, et a choisi de se faire une crête avec près de 6 mois de retard. Mais ce qui est bien plus perturbant, c’est qu’il n’a pas commis la moindre faute et qu’il s’est même permis de faire un joli geste en feintant le contrôle pour laisser le ballon à M’Vila. Comme on ne l’a vraiment pas reconnu, on a longtemps hésité entre 0/5 et 4/5. Comme il ressemblait vraiment à un joueur de foot hier, on a opté pour le 4.

 

Verhoek – 86e – Non noté : Sur le peu qu’on a vu de lui hier, il a mieux assimilé la règle du hors-jeu que lors de sa sortie précédente. Maintenant que ses appels sont plus intéressants, il faut qu’il travaille les passes.

 

Dalmat – 90e+1 – Non noté : On espère que sa prime de match lui a permis de payer un bon apéro. D’ailleurs, on n’en doute pas trop.

 

Les autres apparitions

 

Daniel Riolo Non noté : La Breizhou a écouté l’after en sachant qu’elle rigolerait bien plus qu’en écoutant rires et chansons, mais malheureusement Daniel était parti en vacances. Pas avec Dalmat donc, puisqu’on l’a rapidement aperçu hier.

 

Eduardo 5/5 : Est rentré pour se faire huer et a eu le bon goût de ne pas en rappeler les raisons à ceux qui ont la mémoire courte : un putain de doublé de merde qui fait trop chier (Roazh Takouer est un peu vulgaire quand il repense à la finale 2009, et encore plus quand on lui parle de Nicolas Fauvergue ou de Frédéric da Rocha).

 

Bölöni 5/5 : Comme Guy Lacombe, il a eu le mérite de ne pas gâcher la soirée. Contrairement à Guy Lacombe, on l’aime plutôt bien, et on ne rira pas de ses malheurs. Même si on ne nous ôtera pas de l’idée qu’on avait quand même l’effectif pour faire beaucoup mieux que 7e en 2006.

 

 

La place de leader 5/5 : Bonjour Mademoiselle. Comment allez-vous ?

 

 

 

7 thoughts on “La Breizhou académie note Rennes-Lens (2-0)

  1. Bon pour le supplément Brest j’ai pas pu voir le match, et à la limite c’est peut-être pas plus mal…

    On a évité la honte, grâce à Larsen Touré ce qui aurait pu paraitre très improbable.

    A retenir (d’après des gens qui ont vu le match) :

    – Baysse est toujours meilleur que Carles Puyol
    – Ferradj fait une bonne prestation et c’est chouette pour la suite et pour le mc-do vu que Match = Fatigue = Faim = Big Mac pour Brahim…
    – Touré a marqué, c’est déjà ça.

    – Ewolo se fait rattraper par son age, et ça commence à se voir (pas contre Monaco vu qu’à Monaco ils marchent…)
    – Soumah est perdu pour le foot depuis qu’il a fait pleurer Roazh en compagnie d’Eduardo…

    – On a pris un point de plus.

    Sinon j’ai une question Roazh, qui fait suite au « match » de Lille face au PSV, vu la probabilité que Rennes soit en coupe d’Europe l’année prochaine (grand ou petite), est ce qu’ils vont la jouer à ton avis ?

  2. Montano 3/5 : […] Aurait eu 3 s’il n’avait pas gagné son dernier duel. On lui donne donc 4 parce que c’est très encourageant pour le reste de la saison…

  3. Ah cette tête de Nico Fauvergue,lui qui ratait tout …
    (vous êtes passez devant le LOSC je peux bien narguer quand même)

  4. sur Jackin et Boaz les deux colonnes erigees dans le Temple de Salomon avec en plus ladjonction dun certain signe secret transmis de main a main au moyen duquel ils se reconnaissent et. manuscrit dit Archives dEdimbourg le plus ancien rituel maconnique complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.