La Breizhou Académie note Rennes-Nancy (1-1)

Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour Roazh Takouer

Les dieux du football n’ont pas dû trop apprécier nos insultes de vendredi dernier et ont donc décidé de continuer à nous tourmenter, les salauds. Merde, désolé, ça nous a échappé. On s’excuse.

Que dire sinon qu’on est frustrés après un match pareil, dominé de la tête, des épaules (surtout celle de Kana) et du pied, avec un fond de jeu très intéressant face à une équipe Vivelle daube, fixation béton, et au final match nul ???!!! Ils se foutent quand même bien de notre gueule les dieux du football.

Tout avait pourtant bien commencé avec une ouverture du score rapide, laissant envisager le meilleur : 3points et une place de co-leader provisoire. Vu qu’on avait en plus recruter les derniers joueurs offensifs intéressants, pour ne pas dire joueurs tout court, de nos adversaires, on pensait n’ avoir aucune raison de trembler. On était d’ailleurs bien plus proche du 2/0 que du 1/1, mais N’Dy Assembé, nom que Rouyer n’arrive pas à prononcer correctement, s’est décidé à signer quelques arrêts, du moins ceux qu’il avait à faire puisque nos attaquants ne sont pas du genre à cadrer tout le temps, et en sont même d’ailleurs assez loin. On a même réellement cru au 2/0 quand on a vu Kembo l’effacer mais c’était sans compter sur un bon retour d’un défenseur de l’ASN(u)L dont on a même pas envie de savoir le nom.

Et c’est la catastrophe. Le fléau découle sous Eristoff, et l’arbitre décide de donner un pénalty aux Nancéens pour une main de l’épaule de Kana-Biyik. Oui, bon ça arrive. Résultat, Roazh Takouer a juré qu’il arrêtait la vodka. Mais juste, putain, en tant que garant du jeu, l’arbitre aurait pu avoir la saine logique de s’abstenir, dans le doute par exemple, et de ne pas sanctionner aussi sévèrement l’équipe qui dominait outrageusement les débats. Après oui, l’erreur est humaine, et la connerie aussi. Non, l’arbitre n’est pas un gros enculé qu’il faut pendre par les couilles. Oui, on aurait dû marquer un 2e but pour se mettre à l’abri de ce genre de mésaventures. D’ailleurs c’est ce qu’on a essayé de faire.

Vu que Nancy est l’équipe la plus nulle vue cette année, Rustavi compris, ça pouvait difficilement être pire comme résultat. À moins bien sûr de ne pas marquer du tout. Mais remarquez, ça pouvait difficilement être pire niveau ambiance aussi avec un stade à moitié vide, et des sifflets commençant dès le 1 partout. On savait que Nancy allait pas attirer les foules, mais c’est dommage que les aigris n’en ont pas profité pour rester à la maison aussi. La prestation des Rennais était belle, à défaut d’être réaliste, et les intentions étaient globalement bonnes. Ils ne méritaient pas ça. Ni ce score, ni ces spectateurs.

 

Konpozision

Les gars du Stade

Costil 3/5 : Nous avait bien prévenus qu’il pouvait arrêter un jour un péno sur un malentendu. Ce jour ayant déjà eu lieu, le malentendu ne s’est pas reproduit, même si on a cru au début qu’André-Luis avait tiré au-dessus. À part le péno, pas grand chose à signaler.

KTC 3/5 : Il a sa main dans le plâtre. Puis son pied un peu aussi vu ses centres. Au moins, il ne manque pas d’énergie et a donc pris son 3e carton depuis le début de la saison, alors qu’il n’en avait pas pris un seul l’an dernier. Et ça nous embête d’autant plus que le match qu’il ratera, ce sera Lille, et que…

Mavinga Infirmerie/5 : Les Rennais varient donc les plaisirs masochistes avec maintenant un blessé par matches, ajouté donc au pénalty hebdo en championnat. À croire qu’il n’y a que l’OM et que le PSG, qui n’arrivent pas à en obtenir face à nous. Sortie donc à la 34e.

Kana-Biyik 3/5 : Pas de bras, pas de chocolat. L’arbitre a quand même été généreux en lui donnant un petit jaune pour sa main de l’épaule. Quand on se souvient qu’Hansson en faisait au moins une par mois en étant très rarement sanctionné, c’est ballot. A tenté de se venger du coquin de sort si on peut appeler l’arbitre comme ça en allant placer des têtes sur cpa. Aucune cadrée, mais aucun blessé à déplorer dans les tribunes hier. C’est déjà ça.

Boye 3/5 : A répondu à cette question que personne ne se posait : quelle est la principale entre Di Natale et D. Niculae ? Réponse : le métier. D. Niculae a clairement été au chômage technique comme un saint bol vide de Roumanie.

M’Vila 4/5 : Le brassard lui va bien. En tous cas, l’inspire. La classe internationale pendant 90 minutes malgré les crampes. Aurait eu 5 si sa reprise en fin de match avait simplement été cadré au lieu de finir sur le parking derrière le stade, entre deux stands de galette-saucisse.

Pajot 4/5 : Confirme un peu plus à chaque match qu’il est le complément idéal de Yannou. Ce qui n’est pas si étonnant vu qu’ils ont joué pas mal ensemble et même gagné (oui, gagné, ça fait bizarre quand on parle du SRFC) une Gambard’. Une petite pensée pour Damien Le Tallec qui doit rigoler depuis les tribunes du stade de Dortmund.

Kembo 2/5 : 4 entrées en jeu, 3 buts et une passe décisive. Deux titularisations, et rien. Ce n’est pas faute d’avoir essayé ceci dit. Enfin, les buts, parce que les passes décisives, c’est justement faute de ne pas essayer. Tout de même l’auteur de la plus grosse occaz de 2/0. Sortie tout de même logique à la 58e.

Féret 2/5 : Pas vraiment mauvais hier, mais décevant tout de même, à l’image de ces CPA tirés plutôt correctement mais sans plus une fois sur deux, directement dans les bras du gardien sinon. On en attend davantage, genre des passes lumineuses, ou des frappes après un jongle qui sont au moins cadrées. Ça va venir, on n’en doute pas.

Pitroipa 4/5 : Hé, hé, hééé Jonathane Pi-troi-pa. Ho ho hooo, Jonathane Pi-troi-pa. Une magnifique passe décisive vient ponctuer sa belle prestation, au bout de l’effort, des crampes, et des interventions musclées des défenseurs adverses. N’empêche qu’il va bien falloir le faire souffler à un moment, le retour de Brahimi dans le groupe est donc la meilleure nouvelle d’hier.

Montano 3/5 : Il a marqué sur le seul tir cadré rennais de la première mi-temps rappelant qu’il est toujours maladroit quand il s’agit de contrôler la boule, mais qu’il n’est pas dégueu pour la foutre au fond. Surtout quand c’est sa première occasion du match. Passé côté droit à l’entrée d’Hadji où on ne l’a pas beaucoup vu jusqu’à sa sortie à la 69e.

 

Les entrées en jeu

Danzé – 34e – 3/5 : Scout toujours prêt. De bons appels, mais des centres ultra-bof. Doit aussi oser jouer plus vers l’avant quand la nécessité s’en fait sortir. Avec ou sans brassard. Par exemple à un partout face à une future équipe de L2.

Hadji – 58e – 3/5 : Entrée intéressante dans le jeu. Une bonne occaz mais un bon arrêt de Ndy, dis-moi oui, Assembé. On espère que Montano a profité du banc de touche pour mieux voir sa qualité d’appels. Pareil pour Razak depuis l’hôpital s’il ne carbure pas à la morphine.

Doumbia – 69e – 2/5 : On veut bien lui donner +1 parce que ce n’est quand même pas de sa faute si Totonetti le fait entrer. Sinon, il a signé une entrée globalement anale, et semblait totalement paumé dès qu’il avait la balle. Précurseur, il s’est fait siffler par le public avant la fin du match. Risque très vite de devenir la nouvelle tête de turc des Rennais s’il ne montre pas plus les prochaines entrées, si réduites sont-elles.

 

Les autres apparitions

Monsieur Rainville Non noté: a un nom qui pourrait presque évoqué une ville bretonne, mais s’apparente finalement davantage à Rainman. La Breizhou n’aime pas parler des arbitres, donc elle ne dira rien de plus, même si Rainville a fait le maximum pour qu’on parle bien de lui après le match.

Moukandjo Non Noté : Un match aussi transparent que son passage à Rennes. Celui qui était censé être le nouveau Eto’o n’est apparemment pas vraiment non plus un nouveau Marveaux. D’ailleurs, il semble qu’on l’a vu défendre, c’est vous dire.

Les sifflets du stade 1/5 ; Fidèles au poste. Même quand c’est aussi immérité. On va dire que la plupart des Neuneus qui sifflent s’adressaient à l’arbitre. Ou à Jean Fernandez. Ou aux premiers sifflets qui ont retenti dans le stade.

La journée de merde jusqu’au bout 0/5 : Franchement, vu la journée absolument dégueulasse qu’a passé Roazh Takouer, entre gueule de bois, estomac en vrac, fissure anale et coups de poignard dans le dos, une consolation footballistique n’aurait pas été du luxe. Y’a pas que les dieux du foot qui lui crache un peu dessus en ce moment.

6 thoughts on “La Breizhou Académie note Rennes-Nancy (1-1)

  1. Moukandjo est passé par Rennes ? Damned, j’ignorais cela

    sinon ouais, ça fait chier, parce qu’ils étaient quand même ultra mauvais en face et qu’on pouvait faire un petit coup au classement. Certes, ça n’a aucune importance au bout de 6 journées, mais ça met toujours un peu de baume au coeur (genre le TéFéCé qui vient de gauler 2 victoires de suite dans les arrets de jeu)

    en tout cas, 2 matches de suite qu’on maîtrise et hop, défaite et nul au final. A côté de ça, on se fait bouffer toute la 2ème MT à Marseille et on gagne 1-0. Va comprendre Charles…

  2. Quelle frustration en fin de match…
    Antonetti a raison, tant qu’on ne se met pas à l’abri on est toujours à la merci d’un « fait de match » qui coûte finalement très cher. Deux points de perdus ça ne se rattrape pas facilement, surtout que l’adversaire était largement à notre portée et complètement innofensif.
    En plus, si ils continuent comme ça le reste de
    la saison, les Nancéens ne sont pas à un point près.

  3. Bon ben un frustré de plus au rapport…
    Et une série de blessures qui commence, une!
    Et vous reprendrez bien un peu d’inefficacité offensive?
    Par contre, j’ai pas trouvé Moukandjo si nul que ça. Pour le peu de ballons reçus, il a fait comme il a pu, au contraire de Bakar son compère en attaque.

    Finalement on reste à 3 points du leader donc c’est pas si grave. Maintenant je suis prêt à bouffer une crêpe salée si Camara nous plante un doublé mercredi!

  4. Ahhh oui The Monk, tu tiens là une belle cote, le doublé d’Abdoul contre son ancien club, commun saint bol d’un but du fils Genghini…

  5. Sur l’occase où un rennais dribble Assembé et voit son tir repoussé par un défenseur nancéen, et ben ce n’est pas Kembo, mais Montano. T’as plus qu’à revoir toutes tes notes.

    Bien fait. Niark.

  6. Nancy a un jeu à fuir les stades. Espérons qu’ils dégagent en L2. Il faut un milieu M’Vila, Pajot, Dalmat pour contrôler encore mieux le jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.