La Breizhou académie note Rennes- OL (1-1)

5

Roazh Takouer, ou un bourré à la bourre.

La Breizhou académie est à la bourre, la faute à une entorse au poignet gauche qui l’a empêché de jouer du clavier et même de se concentrer. Toutes nos excuses.

La Breizhou académie est à la bourre, mais elle finit par arriver, fort du plus beau match de son équipe préférée dans son antre. Avec celui de Lille peut-être. Pourtant, ce n’était pas gagné avant le coup d’envoi. Orangesport, soit match à 21h, ce qui signifie surtout que l’apéro est commencé depuis quelques heures et que l’analyse footballistique se noie un peu plus dans les pintes.

On pouvait craindre un manque de rythme, une défense bricolée ou une attaque toujours aussi restreinte… Il n’en fut rien, dès le début de la rencontre, les Rouges et Noirs harcelèrent le but du portier français et trouvèrent même le chemin des filets dès la 3e occasion. Lyon resta un bon moment à la ramasse et les défenseurs rennais manquèrent de peu le but du break. Dans la série des questions que personne ne se pose, la Breizhou elle s’interroge: « sommes-nous devenus véritablement dangereux sur corners ou la défense lyonnaise est-elle encore plus faible que toutes les autres rencontrées jusqu’à présent, Nancy excepté ?

C’est en tous cas sur un coup de pied arrêté, un coup-franc cette fois-ci que Lyon obtient une égalisation pas foncièrement méritée. Certes la possession est lyonnaise, les Rennais reculent mais concrètement tiennent tellement bien les offensives de l’OL qu’aucun carton jaune viendra sanctionner ses joueurs comme contre Toulouse. La comparaison n’est pas des plus flatteuses pour le candidat au titre de champion.

Prochain match pour le Stade : Auxerre. Juste avant les deux derbys.

Douchez 4/5 : Très sûr en première période, il permet ensuite à Dalmat de marquer son premier but dans son nouveau stade. Mais contre son camp, c’est con. Le reste du temps, il avait pourtant assuré. Gomis et Makoun ont pu vérifier la forme du moment du portier rennais. Källström la solidité de son poteau.

Danzé 4/5 : Il avait un couloir à priori difficile à maîtriser avec le duo Bastos-Källström, et s’en est sorti comme un grand. Très bon dans le jeu aérien, il manque de peu le but du break, la faute à Källström qui sauve sur sa ligne. .+1 parce que le brassard lui va bien aussi.

Fanni 3/5 : De retour hier, il a confirmé que le poste d’arrière-centre lui convenait. En tous cas plus qu’attaquant, son poste de formation, vu son raté sur corner à 1/0. Avec le retour de suspension des deux Musclors, le casse-tête défensif va vraiment commencer pour Anto.

KTC 3/5 : Le petit Kévin en défense centrale, c’était la surprise du chef. Doit être vraiment très puissant puisque Gomis malgré ses 100kg avait tendance à s’effondrer à chaque contact. On a eu un peu peur d’un nouveau malaise vagal.

Souprayen 3/5 : Première titularisation en ligue 1 pour celui qu’on annonçait pourtant à l’intersaison comme notre seul vrai arrière gauche. Il avait un peu touché le fond à Guingamp, et s’est montré sous un bien meilleur jour samedi. Manque de peu lui aussi le but du break, lui aussi sur corner. Des montées intéressantes, et qui le seront encore plus quand ses coéquipiers penseront à lui passer la balle.

M’Vila 2/5 : Pas au top en ce moment. A perdu plus de ballons que d’habitude, n’a pas tiré au but… Pire, Makoun a presque semblé meilleur que lui sur ce match.

Tettey 4/5 : L’autre surprise du onze rennais est également une bien belle surprise puisqu’il a réalisé tout simplement son meillleur match avec le SRFC. C’est pas encore du Essien, ni même du Lemoine, mais c’est un relayeur plutôt bon. Suffit de comparer sa frappe en début de match avec toutes celles de poussin qui sortaient en 6m pour voir la différence assez saisissante. Mérite un +1 parce que plus personne ne croyait en lui.

Dalmat 2/5 : A failli ouvrir le score dès la première minute, a failli signer le but du break, mais a surtout dévié le coup-franc de Bastos. N’a en fait du 10 que le numéro, et reste quand même plus convaincant en relayeur. Par contre, la Breizhou a noté du progrès dans ses transmissions de balle.

Kembo 4/5 : Enfin un match référence pour celui qu’on annonce comme un futur crack depuis près de 5 ans. On connaissait déjà sa technique et son sens du dribble, et il nous aura de surcroît gratifié d’un superbe but, grand pont tout en finesse sur Cris, enchainée par une frappe dans la lucarne. Dommage que chez lui un match < 60 minutes.

Montano 3/5 : Alterne le bon et le moins bon. S’il n’est pas aussi utile que Gyan pour la conservation de balle et qu’il n’a même pas eu l’occasion de tirer une seule fois au but, il s’est montré très intéressant en début de match par ses déviations en première intention. Forcément plus discret quand le bloc a reculé mais +1 pour la passe décisive.

Marveaux 1/5: S’est un peu plus remué qu’il y a 15 jours, mais sans doute moins qu’après le match en boite.

Les entrées en jeu :

Brahimi 2/5 – 57e : Est tombé deux fois dans la surface mais n’a même pas obtenu un coup-franc cette fois-ci.

Mandjeck 1/5 – 80e : A tenu à prouver qu’il n’était pas un vrai blond et a eu la bonne idée de changer de coiffure. Après vérification, en fait, c’était pas une super idée.

Camara 3/5 – 80e : Entrée plutôt intéressante du dernier créteux qui le seront encore plus quand il cadrera ses frappes.

Les autres apparitions :

Jimmy Briand 3/5 : Ne devait pas trop avoir envie d’empoisonner la vie de ses potes après leur avoir fait des gros calins avant le match. Sorti sous les applaudissements

Yoann Gourcuff 4/5 : Ne devait pas trop avoir envie de jouer. Quelques belles passes quand même, une frappe en 6m et une glissade ridicule. Hué par une partie du public à sa sortie. Ce qui ne lui était jamais arrivé quand il jouait chez nous contrairement à Jimmy. Marveaux a dû se faire une idée de ce qui l’attend quand il reviendra à Rennes avec son prochain club. S’il en trouve un susceptible de jouer chez nous.

Kim Källström 4/5 : King Källström arrière gauche est une abberration que même Moustache n’aurait pas osé. Plus un pour sa passe à Kembo sur le but rennais.

Le journaliste de RFI 2/5 : S’intéressant soudainement à la Bretagne, RFI a envoyé un de ses reporters dans cette contrée hostile. Non, on plaisante, il s’est contenté d’aller aux sports, le bar mythique des Socios parisiens qu’il a trouvé « après une recherche sur google ». Un pro quoi. Mais pas très amical, il a refusé que Roazh Takouer, de passage en région parisienne, monte à bord de sa voiture. L’interview du patron du bar sera diffusé ce soir vers 20h.

L’entorse au poignet gauche du dimanche matin 0/5 : ça fait mal. Roazh Takouer ne se souvient plus comment il se l’est faite, mais il se souviendra toute sa vie de cette douleur qui l’a tiré de son profond sommeil, ce que même l’éditeur quand il l’appelle le matin, ne parvient pas à faire.

5 thoughts on “La Breizhou académie note Rennes- OL (1-1)

  1. Merci l’ami Roazh. Encore une fois j’ai raté un match de mon équipe, mais vos résumés rendent la pilule moins amère.
    Donc si j’ai bien compris, ils ont à peu près tous raté le but du break! Haha! La peur de gagner sans doute…
    En tous cas, je retiens 2 choses :
    1) Tettey qui commence à nous montrer ce qu’il vaut vraiment, c’est bien. C’est notre dernier espoir pour sauver le recrutement 2009-2010.
    2) Meme avec une défense décomposée, recomposée, orpheline du viking Hansson, en mode classse biberon, etc… ca tient la route.

    Une question au sujet de Douchez : quelle est la politique de Dr Dré? On le laisse jouer jusqu’en Décembre, il refuse de resigner et le petit nouveau prend le relais?

    Bon rétablissement. Et arrêtez de forcer sur le poignet, ca rend sourd.

  2. Gourcuff a senti passer la sortie, une bronca juste après l’ovation de Briand. Ce qui est bizarre, c’est qu’il était applaudi les 2 fois où il est venu avec Bordeuax (au moins la 1ère année, quand il claque son doublé)

    quant à Marveaux, son futur accueil dépendra de la façon dont il part. S’il attend patiemment la fin de son contrat en jouant comme une merde, comme c’est le cas depuis le début de saison, il fera partie des rares ex-Rennais à recevoir un accueil houleux à son retour

    à part ça, fait chier ce match nul alors qu’un 3-0 à la mi-temps était largement faisable…

  3. « Mérite un +1 parce que plus personne ne croyait en lui »

    Faux ! Si tu prends la peine de relire mon com sur Lens-Rennes tu verras que j’y croyais toujours ;)

    Bon rétablissement à part ça

  4. Merci beaucoup et c’est vrai Jordiaz, j’avais oublié un peu vite ton commentaire d’il y a quelques semaines.

    Puis je crois que j’avais oublié sa femme aussi. Mes excuses Madame. Peut-être même le coach si ça se trouve, puisque s’il l’a titularisé autant l’an dernier, ce n’est peut-être pas uniquement parce qu’on avait pas grand monde d’autres à ce poste.

    En tous cas contre Lyon, il m’a vraiment agréablement surpris dans ce poste de relayeur. Je n’aurais pas cru qu’il montrerait un tel niveau aussi rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.