La Breizhou Académie note Rennes-Rustavi (2-0)

Roazh Takouer a vu plus de buts en 2 matches qu’en 4 mois de fin de saison.

Il n’y avait déjà plus grand suspense entre Rennes et Rustavi, nom que Roazh Takouer n’arrive pas à retenir, relevant donc un problème avec le géorgien ou juste un problème d’âge. Le principal intérêt de la rencontre, outre de voir du football pour le spectateur, était donc d’aborder le championnat avec un capital confiance au top. Ce qui demande donc du jeu, des buts et une solidité défensive retrouvée.

Niveau jeu, Rennes a brillé par intermittence, la qualification étant acquise, et l’échéance suivante proche, il ne fallait pas espérer voir une implication à 100% non plus. On a pu voir de belles choses, dont une entente naissante M’Vila-Féret qui devrait régaler à peine moins qu’une galette saucisse, et peut-être même faire réfléchir quelques uns de nos détracteurs qui refusent de voir en nous une équipe de football.

Niveau buts, c’est fait aussi. On avait pourtant revu quelque peu les lacunes de l’an passé, et un manque de finition criard, mais la grande nouvelle reste que le banc s’est montré capable d’apporter ce plus nécessaire, par l’intermédiaire de Montano, buteur, puis de façon plus surprenante de Dalmat, passeur.

À défaut de pouvoir parler de véritable solidité défensive, vu le niveau de l’adversaire, on se satisfera largement de voir que le Stade n’a pas encaissé de buts. Ça aurait pu quand même, les Géorgiens se procurant tout de même deux ou trois occasions, surtout en première mi-temps.

Côté tribunes, on retiendra que l’UEFA est contre les sièges sans dossier. En conséquence, le RCK qui  »siège sans dossier » l’« encule ». Enfin, pour tout vous dire, on ne comprend pas très bien cette histoire de réglementation soudaine puisque nos participations précédentes à la petite fille de la C3 n’avait pas posé ces questions de « sécurité ». On souhaite une bonne chance à Michel.

L’aventure continue donc pour les Rouges et Noirs qui auront le bonheur de croiser l’Etoile Rouge en tour préliminaire. Enfin, le bonheur faut le dire vite. On sait déjà que leurs supporters sont du genre vener et si l’on en croit la perf’ des joueurs hier, ils ne sont pas complètement éteints niveau football. Néanmoins, ce match sent quand même l’Europe. Et c’est bien ce qu’on en attend.Sachant tout de même qu’ils n’ont plus passé ce tour depuis quelques années, la Breizhou reste confiante. Mais pas suffisamment non plus pour se rendre au pélerinage Brice Taton cette année. On souhaite une bonne chance aux gars du RCK qui iront, et on déconseille fortement aux ex-BS de s’y rendre, même dans l’espoir de s’y faire des potes.

 

Les gars du Stade

Costil 4/5 : Avec sa dégaine de rocker à Billy, il a son style bien propre dans l’effectif. Côté terrain, il aura au moins la sensation d’avoir fait un bon arrêt sur une très belle tentative géorgienne, rappelant quand même qu’ils savaient faire quand même quelques trucs avec un ballon. On lui met donc un 4 sous forme d’encouragements.

Danzé 3/5 : Match propre du vice capitaine, qui a pu jouer très haut. Néanmoins, ses centres ont rarement trouvé preneur, ce qui est d’autant plus logique qu’on n’avait pas tout à fait l’attaque pour ce style de jeu. Sa complémentarité avec Pitroipa est intéressante et pourrait lui permettre de participer de façon un peu plus variée au jeu, surtout avec Féret et son sens du jeu en 10.

Mangane 4/5 : A dû gagner à peu près tous ses duels, comme il y a un an. Tente parfois des relances improbables. Comme il y a deux ans.

Kana-Biyik 2/5 : On le saque un peu parce qu’à cause de lui, on a eu peur de passer pour des cons en concédant l’ouverture du score, et parce que certains le suspectent d’avoir abusé sur les Big Macs et les 280 pendant les vacances. Et puis on a un peu peur que sa sélection dans le onze mondial de la ligue 1 lui monte à la tête. C’est donc pour son bien.

KTC 3/5 : ça ne passe toujours pas de son côté, mais ça combine moyennement. À sa décharge, c’est compliqué de combiner avec Camara. Il forme un duo de pseudo-centreurs intéressants. Dans le genre, lui est plutôt le représentant du centre mou, type Borlo, sans passage à la buvette auparavant. Si un seul de ses centres avait apporté une demi-occasion, on lui aurait mis 4. ça arrivera sûrement avec John Verhoek. Ou mieux, avec le Grantattaquant qu’on attend.

M’Vila 4/5 : Brillant à la récupération, comme à la relance, comme dans la construction. L’Inter nous fait bien rigoler avec leur offre à 16M€, même si le potentiel zanettien du joueur est indéniable. De toutes façons Yannou a dit qu’il voulait finir dans les 4 premiers et remporter l’Europa league. Il est mignon comme un enfant de 5 ans qui n’a toujours pas compris où il était vraiment.

Tettey 2/5 : S’est surtout fait remarquer pour un tacle un peu assassin juste avant la mi-temps, histoire d’impressionner ses concurrents Mandjeck et Doumbia. Sinon, il a régalé les grands amateurs de passes en retrait, et de mises en touche. A tenté quand même quelques montées que pas grand monde ne ressentaient. Effacé donc même aux yeux de ses coéquipiers.

Féret 4/5 : Son entente avec M’Vila montre que c’est pas si compliqué le football, surtout quand on a de l’intelligence de jeu et de la classe. Recrue de la décennie du côté du Stade en attendant le Grantattaquant qui viendra peut-être un jour. Participation défensive utile, coups d’oeil, sens de la passe, et même buteur. L’Europe l’inspire, c’est bieng.

Pitroipa 3/5 : Il est tellement balèze notre envoyé de Dieu qu’il s’auto-dribble après avoir dribblé toute la défense géorgienne dans sa propre surface. A retenté aussi le même premier but qu’à l’aller, mais sa frappe est cette fois-ci passée à 3m du but. On a bien compris donc qu’il ne marquerait pas un doublé tous les matches, dommage. Sorti à la 73e après avoir quand même beaucoup tenté.

Boukari 2/5: Son profil plus technique que Montano ne s’en est pas vraiment ressenti sur ses contrôles, dont un qui gâche une superbe passe de Féret dans la surface en y répondant par une prise un peu longue puis une frappe en force sur le gardien. Quand même utile dans le jeu. Mais le sera plus quand il trainera plus dans la surface et comprendra davantage le principe du hors-jeu. Sorti à la 64e.

Brahimi Non noté : Sa titularisation était la principale raison de notre appréciation mitigée devant la titularisaiton de l’équipe A. ça n’a pas raté, il est sorti dès la 11e minute sur blessure, bien que personne n’ait vu la dite blessure. Si en plus, il est hypocondriaque ça va être compliqué de compter sur lui toute la saison. A tout de même trouvé le moyen de se faire remarquer en frappant la barre dès la première minute.

 

Les entrées en jeu

Camara – 11e -3/5 : Abdul a réalisé son meilleur match sans doute sous le maillot rouge et noir. Il a montré qu’il courrait plus vite que le Pascal plot qui était au marquage, qu’il pouvait dribbler parfois jusqu’à 3 joueurs avant de perdre la balle, et qu’il ne se limitait pas à des frappes moches en 6m mais aussi à des belles f’rappes en 6m. Il a également réussi à centrer deux fois correctement, c’est à dire exceptionnellement pas trop fort, lui étant le Bayrou, soit le centre dur, du côté gauche.

Montano – 64e- 4/5 : Il entre, il marque. Bien sûr, son but est comme lui ou son jeu, donc pas très joli à regarder. Mais tant que c’est efficace, personne ne s’en plaindra. Vu qu’il est plus lucide devant le but sans 45 minutes de coups et de fautes (qu’il reçoit comme il donne, Victor-Hugo étant généreux), d’appels en profondeur incompris, et de pressing avant la dite occasion ; son statut de joker offensif pourrait être intéressant également. Surtout pour faire souffler notre Grantattaquant (si on le trouve).

Dalmat – 71e – 4/5 : Entré au poste inédit d’ailier droit, notre faux leader technique a peut-être sauvé sa place dans l’effectif en réalisant une très bonne entrée, saluée par une passe décisive pour Féret, notre vrai leader technique, et comme un Saint bol de Cidre (brut bien sûr, le cidre doux est une hérésie comme le ketchup dans la galette saucisse). Stéphane a sans doute pigé que s’il voulait éviter le ballon de plomb cette année, il allait devoir réaliser 5 mois de qualité.

 

Les autres apparitions

Canal + sport 2/5: En fait, on préfère les commentaires en géorgien, même si on n’y comprend rien. Même ou parce que ?

Les déclarations d’Antonetti « sur le Grantattakant » 2/5:Il a dit qu’il cherchait un attaquant type « Lisandro toutes proportions gardées ». On en préférerait un quand même un peu plus maigre, pour ne pas donner le mauvais exemple à Jean-Mamelle

La rumeur Park 1/5 : ça semblait déjà mort après les déclarations d’Antonetti, mais Dréossi a confirmé que le joueur n’a pas envie de venir. On aurait bien envie de lui répondre que nous non plus on veut pas de lui, mais ce serait un peu comme prétendre rester puceau pour rester fidèle à sa main droite. Ou gauche après tout.

 

6 thoughts on “La Breizhou Académie note Rennes-Rustavi (2-0)

  1. Assez d’accord avec ton analyse du match, mais si c’est le meilleur match de Camara c’est bien triste. Le mec ne sait franchement pas faire grand chose avec un ballon et surtout pas avec son pied droit. Il peut être bon quand tu joues en contre attaque ou en fin de match mais là il m’a fait regretté la sortie de Brahimi tout le match.
    Et sinon comment ils vont faire, ils vont pas laisser les sieges dans le kop quand même?

  2. Bien le plaisir de retrouver notre Breizhou académie, presque autant que de voir notre ancien-nouvel-deuxième ami briochin enfin porté le maillot rouge et noir pour de vrai!

    3/5 le public rennais: du monde, un public téméraire, mais beaucoup de sifflets incompris!!!

  3. Pour le grantattaquant je crois que Bogaczyk n’est toujours pas à la retraite… enfin moi je dis ça, je dis rien, je donne des pistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.