La Canebière académie note Marseille-Nice

On ne présente plus le Mad Professor, le premier des académiciens de horsjeu.net

Content du spectacle et du trône de la ligue 1 toujours marseillais, le Mad Professor a frétillé de la moustache et opté pour une Canebière Académie pleine de références…

Mandanda (3/5): Si tu avances et je recule, comment veux tu, comment veux tu que…je relance rapidement ? Et à part ça ? Ça va. Peu de chose à faire si ce n’est aller chercher le ballon dans ses cages sur le but niçois où il est comme Zorro, masqué. A passé son match à imaginer le Vélodrome avec un toit. Godin attend ses idées.

Heinze (2/5) : Un Gaby décevant comme un fond de tube sauce tomatée sans goût,  qui a eu du mal à trouver ses sensations (surtout en première période) : marquage aléatoire, glissades, passes approximatives…Gaby était hier l’ami des touts petits. On le préfère en Mark Landers impitoyable.

Diawara (4/5) : a défendu en talonnades ou en jumpant sur les caméras de Canal. A découpé quand il le fallait, mais proprement. Un Hannibal qui a su instaurer le silence des aiglons. S’est fait plaisir avec un but de la tête sur corner et rigole quand on lui parle de Ciani, son remplaçant à Bordeaux…Un traitre qui va vers le titre ? Amen…

Mbia (4/5) : « La Douce » l’a chambré avant le match en affirmant avec « sa palette » qu’il n’avait pas marqué de but cette saison…Stéphane « je suis une star » a répondu d’ une tête brutale qui finira au fond des filets illustrant la rage contre la machine… A dansé pour fêter son but mais aussi sur la feinte de Fae qui amène le but des visiteurs…Un Mbia Kamel Ouali…

Bonnart (3/5) : une fois de plus, tu cours, tu cours, et tu fais un bon match. Le « meloloman » olympien a encore galopé et fût très sérieux derrière. Il est peu monté offensivement mais La Desch ne doit pas être innocent à ce fait de jeu. Un homme (extra)ordinaire qui fait du bien…

Cissé (3/5) : La sentinelle de Christophe « Luke » Dugarry  était humble. Mais ça c’était avant. Maintenant Edouard fait des bons matches et exige des sorties acclamées car il les mérite. C’est pas faux. En plus, il se la pète car Deschamps est son pote avant d’être son patron…Remplacé par Cheyrou à la 73’

Kaboré (3/5) : a réalisé un début de rencontre tonitruant avec des changements d’ailes en mode vision de jeu Optic 2000, pour ensuite nous démontrer qu’il sait aussi dribbler. Charles croit vraiment que Mourinho s’intéresse à lui et fait tout pour l’impressionner…

Lucho (5/5) : 4 buts marseillais sur 3 passes décisives d’El Commandante. Je crois que nous avons affaire à un « serial passeur ». Un quoi ? Un « serial passeur ». Un passeur en série…A remué la salade niçoise à son rythme pour ensuite la saupoudrer de buts sur coups de pieds arrêtés ou de coup de maitre…

Valbuena (4/5) : a fait son match telle une souris modeste au milieu des griffes (peu tranchantes) de l’OGC Nice, usant de ses qualités pour proposer et tenter de créer des brèches. L’une d’elles s’ouvrira rien que pour lui avec un but au compteur. Remplacé par Ben Arfa à la 76’

Koné (4/5) : Comme son jumeau blanc, Baki a fait beaucoup d’appels et sur une erreur d’Apam (une « apam death » sic), il entamera le spectacle avec le premier but phocéen. S’est même retrouvé à défendre dans sa surface, avec sa tête. Si si, sérieux. Malheureusement pour lui, un méchant tacle synonyme d’entorse de la cheville + genou (forfait bloqué, SMS illimités) va certainement l’éloigner des terrains pour un petit moment…Remplacé par Niang à la 66’

Brandao (1/5) : A la fin du match, Deschamps lui a demandé ce qu’il avait pensé du ballon. « Chépatouché » a répondu le brésilien. Là, il disait la vérité…

Les remplaçants :

Niang (non noté) : Une entrée efficace avec une passe décisive pour Valbuena.

Ben Arfa (non noté) : a vu le tableau d’affichage avantageux pour l’OM et a donc décidé de se faire plaisir en tentant quelques grigris pour exciter le Vélodrome.

Cheyrou (non noté) : Un Benoit correct qui monte tout doucement en puissance


8 thoughts on “La Canebière académie note Marseille-Nice

  1. salut le Mad,
    j’ai aimé ta petite référence au meloman, mais combien d’entre nous se souviendrons de ce groupe? :D
    sinon, je te trouve drole mais trop dur avec Branlequedalo, un défenseur central qui monte autant, ça devient rare…

  2. C’est con pour Koné, il revenait bien. Par contre Mbia et Taiwo, faut vite qu’ils arretent de feter leurs buts comme ça…ça va finir interdit comme la chenille.

  3. M’Bia aurait pu au moins danser la Socca Danse avec Taiwo en l’honneur de l’ennemi Niçois …

  4. Le jeu sans ballon de Brandao a été très important. Koné jouait très axial car la consigne de DD est d’avoir un latéral gauche très offensif. Brandao avec ses appels incessants embarquait la défense et a libéré les espaces dans l’axe à Baky.

    Il a touché peu de ballons c’est clair (une vingtaine d’après les chiffres de la LFP) mais il n’a pas été inutile non plus.

    Du coup je ne remets pas en cause ce qui écrit mais je pense que ça méritait d’être évoqué ^^

  5. la face b, ta culture musicale est donc très riche. Au sujet de mon humeur, comme dirait un célèbre maitre de la brioche : ravi que ça vous plaise…

    Concernant Brandao, Hilton a été proposé en attaque pour le remplacer, mais un retard à l’entrainement de samedi l’a enlevé de la feuille de match. Deschamps est un visionnaire (regarde avec Mbia)

    Stev’, l’argument du travail de fond de Brandao peux en effet marcher sur beaucoup de matches mais pour hier, je ne pense pas. Et le peu de ballons touchés était rarement bien utilisés par le taureau, que j’apprécie par ailleurs. Il a raté son match, ça arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.