La Canebière académie note OM-Lorient

Le Mad Professor et son écurie récoltent leurs trois premiers points et un joli joufflu.

Le Mad Professor s’est rendu au stade Vélodrome pour insuffler un peu de  sadisme et d’amour pour la victoire à ses protégés. Comme tout VIP qui se respecte, il est arrivé en retard… C’est d’ailleurs à son entrée dans l’enceinte et alors qu’il était en pleine commande de bière,  qu’Heinze offrit le premier but marseillais pour saluer le seigneur moustachu comme il se doit… Au final, l’OM gagne son premier match et lance enfin sa saison. Il était temps.

Mandanda (3/5) : a sauvé la maison avec de belles parades dont une contre Gameiro en face à face. Le regard de votre serviteur étant bien trop pesant sur lui, le nouveau capitaine a même décidé de faire des sorties aériennes…Dingue.

Heinze (4/5) : a réalisé qu’avec Gignac sur un pied, Rémy sur une moitié de cœur, et Brandao sur …le terrain, l’OM n’avait toujours pas d’attaquant… L’Argentin a donc pris les choses en mains dès la 5ème minute. Aurait même pu marquer un doublé sans la règle du hors jeu…Oui c’est con comme remarque, mais d’autres gagnent beaucoup d’argent avec ça… Défensivement toujours aussi combatif mais parfois essoufflé par ses efforts répétés ou par le talent du jeune Gameiro (Remplacé par N’Diaye à la 73’).

Hilton (3/5) : est passé de petit hôtel miteux 2 étoiles à Palace 5 étoiles avec service de chambre de qualité : Ménage défensif visible et efficace, édredon de relance soigné tant qu’il le pouvait et petit chocolat sur l’oreiller avec ce centre pour l’action de but… De bonne augure pour la suite donc, mais attention, avec Vitorino, on est jamais à l’abri des punaises de lit…

Taiwo (2+1/5) : a démontré toute la palette de son jeu : une défense de zone à vomir, une défense sur l’homme à gémir (surtout pour l’attaquant) et pour finir, un but sur une grosse frappe sans trop réfléchir…

Azpi (3/5) : a fait son match mais laisse toutefois perplexe sur ses capacités physiques contres les futurs grands baraqués d’Europe ; doute encore plus prononcé quand Gameiro le dégage d’un coup d’épaule…A fait des « touches à l’anglaise » selon une supportrice footix ; mais mademoiselle, si le foot est anglais, la touche est quoi ? Slovaque ?

Cissé (2/5) : a semblé perdu, ses petits pas de danses tentaculaires n’inondant pas la rencontre comme à l’accoutumé. Peut mieux faire. Doit mieux faire.

Lucho (3/5) : a été correct mais sans plus, en tout cas pas assez pour remettre en question mon hétérosexualité. A également opté pour une petite charrette l’empêchant de courir à vive allure…Les vacances sont finies Commandant, enlevez moi tout ça et vite.

Cheyrou (2/5) : n’a pas été frais de goût (désolé). (Remplacé par Kaboré à la 57’)

Valbuena (2/5) :  a été le feu follet sous acide habituel sans pour autant être utile. En jouant comme ça, on n’est pas prêt de revoir son slip ; et c’est peut être pas plus mal… (Remplacé par J.Ayew à la 57’)

Brandao (1/5) : a pesé sur la défense adverse et sur les nerfs des supporters marseillais. Attaque plus les défenseurs que les ballons, est en retard de 12 secondes sur toutes ses actions et ose même faire l’Actor’s studio devant l’arbitre qui n’en demandait pas tant pour siffler (et jouir, cf Bonus). Oui Brandao est un soldat GI Joe. Enfin, plus Joe que GI…

A.Ayew (3/5) : « down on my knees, I’m begging you, please please.. » joue comme ça plus souvent…

Les remplaçants :


J.Ayew (non noté) :  a de l’envie mais pas encore la manière. Comme un puceau qui lutte pour enfiler une capote devant 60 000 coïts potentiels…

Kaboré (non noté) : a eu le rôle de poisson Amblygobius phalaena , nettoyant quelques ballons de l’aquarium olympien… Et tout ça avec une tête de carpe qui se noie. Une sorte d’hybride quoi…

N’Diaye (non noté) :  à son entrée, Jean-Claude Dassier a déclaré tout heureux  » Ah ! ça fait plaisir de voir Bocaly jouer ! « . M’Bow a rigolé…

Bonus :


L’arbitre (oh hisse enculé): Enfant, Rudy Buquet aimait réveiller sa Picardie natale avec ses nombreux coups de sifflet, jouet offert par sa grand-mère et qui ne le quittait jamais, ô grand jamais. A l’âge de 10 ans, les parents de Ruru, débordés par les plaintes du voisinage pour tapages diurnes et nocturnes, décidèrent de lui retirer son objet fétiche et de l’envoyer en pension au sein de l’Abbaye de Sylvanès… Le choc fut terrible, mais sa carrière était dorénavant toute tracée : il sera arbitre de football et sifflera pour tout et rien, juste pour le plaisir, comme Herbert…

C’est donc avec une érection non dissimulée que l’ami des surgelés mit en exécution ses fantasmes, un soir d’août 2010 dans ce beau stade Vélodrome de Marseille, le plaisir à la bouche et ailleurs…

Parce que le Mad est de bonne humeur, quelques images…

4 thoughts on “La Canebière académie note OM-Lorient

  1. Tellement comblé par cette victoire, Le moustachu s’est levé aux aurores pour partager cette grande nouvelle avec le reste du monde.

  2. T’es pas prêt de donner un ordre à Moké Franckie, surtout quand tu te la joues Jeanne d’Arc & 6ème sens réunis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.