Il paraît que Lyon a joué. Une seule mi-temps selon Puel, ce qui est à mon avis bien exagéré. Au final, un festival du geste raté, du temps pourri, auréolé de la performance divine dans ce registre de Charisteas. Maigre consolation parce que le match des Lyonnais ne vaut guère mieux au final… Et qui réussit à faire écho au nul concédé l’an dernier à Grenoble, lui aussi bon dernier… Alors faut vraiment aimer son club pour regarder un tel match avec un streaming pourri qui prononce Makoun « Maekon », histoire de faire regretter d’avoir laisser filer le Monégasque à l’Inter…

Lloris: 3/5. S’il a eu en face des hommes qui, conscients de leur faiblesse pour s’affirmer footballeurs, cherchent à se reconvertir chez les Bisons, le club treiziste de la ville. A la limite, entre leur stade du Parc des Sports et le stade Pierre Baizet à Saint-Ruf, doit pas y avoir une grande différence. Une fois les chandelles passées, Lloris a eu à intervenir deux fois. La première, pas de soucis, la seconde, Dja Djédjé, que votre serviteur s’apprêtait à moquer vu ses glissades parfois ridicules, s’en va esquiver Lloris et convertir le seul tir cadré du promu. Grâce à l’OL, l’ACA parvient donc à ouvrir son compteur but à domicile, c’est dire la générosité du club… Le pire est que   Lloris a préféré en sourire alors qu’il aurait pu tuer les deux défenseurs concernés…

Cris: 2/5. Il pensait avoir fait le plus dur en mettant KO Meriem, décidément bien parti pour le ballon de plomb. En ces temps de manifestation, Cris avait lui aussi choisi la voie de la matraque, sans risque de réprimande de l’IGS, l’arbitre considérant que Cris avait joué le ballon et que c’est Meriem qui vient s’empaler dans son coude. Façon de voir… Pour Viléo, ce n’est donc une balle qui traverse un blessé, c’est le blessé qui se jette sur la balle. On comprend mieux son yoyo entre Ligue 1, Ligue 2 et National pour l’arbitrage. Il offre le but arlésien, en décalant superbement de la tête le seul attaquant. Il montre aussi quelques limites sur le kick and rush, mais vu qu’on ne risque pas d’affronter d’équipe anglosaxonne « typique », ça ne devrait pas poser de problèmes à vue de nez… Par contre ses montées à la Gallas, balle au pied et dans l’axe, en 10 du pauvre, on s’en passera. Surtout quand on voit comment est mort Gallas… Ah, il est pas encore mort?

Diakhaté: 3/5. Lui a joué à Nancy, à Saint-Etienne et à Kiev. Donc selon un raisonnement homologué par CJP, il devait bien survivre à la pluie. Plus ou moins… Sauvé par le nombre de ballons récupérés, certes contre la pire équipe du championnat, celle qui fait contre mauvaise fortune bunker (en même temps, avec Dja Djédjé et Charisteas comme tête d’affiches offensives, comment ne pas se prendre pour Otto Rehhagel?), il est resté fébrile, montrant des signes d’énervement inaccoutumés. Le vestiaire vit bien, l’entrainement apparaît comme plus léger, etc… A moins qu’il ne regrette les plages ukrainiennes et les glaçons qu’elles portent en cette période de l’année…

Cissokho: 2/5. La grosse mode à Lyon finalement, ce n’est pas la houpette dégueulasse, celle qui te donne envie de demander aux casseurs qui sévissaient dans le 2ème d’aller s’offrir les vitrines des coiffeurs qui proposent de telles horreurs, non, c’est le carton jaune débile. Aly s’y est mis aussi, après la houpette. Dans les deux cas, c’est moche et cela ne sert à rien. A part ça, sa performance quasi habituelle, en un peu moins bien de partout. Puel s’offre son scalp pour montrer qu’il a changé et qu’il ose des changements offensifs…

Réveillère: 2/5. Pas ridicule, puisqu’il a été celui qui a récupéré le plus de ballons, mais loin d’être bon. Une sorte de nonchalance brisée quand il se faisait tacler et qu’il rouspétait à tout va. Son anniversaire approchant, il doit être grognon parce qu’il va sur ses 31 ans et semble désormais exiger que les petits jeunes le respectent, parce que sinon, il va leur coller des taquets, il avait commencé par Coentrao, il semble continuer. Un peu cuit, il n’a pas été présent en défense en première mi-temps, pas souvent en attaque en deuxième. S’il se met à jouer comme Clichy ou Sagna, c’est parce qu’il s’imagine qu’il va gonfler son compteur de sélections comme ça?

Makoun: 2/5. Le Plot était de retour et ce n’est pas avec ce match qu’on va en tirer un bon prix. Parce qu’il a partiellement tenu à justifier son surnom, notamment à la sortie de Kallström. Il se débrouille quand même pour chiper plus de ballons que Cris, c’est dire si le policier n’avait pas envie de se bouger ce soir. D’habitude le plus offensif des milieux défensifs, parce que c’est plus son registre ou quelque excuse que ce soit, il a été plutôt timoré, ne frappant pas et préférant remettre…

Kallström: 2/5. Il a apporté la réponse que la France attendait: oui, un autre arbitre aurait mis un jaune à Rami, puisqu’il le prend sur un tacle relativement similaire. Maintenant, nous savons donc que nous possédons la meilleure paire de défenseurs centraux du monde dans le registre pleureuse. Sacré duel en perspective… Sacrifié par Puel à la mi-temps, ce n’est pas forcément à tort tant il a rappelé certains matchs de la saison dernière, justement ceux qu’on voudrait oublier… Pas grand chose à son avantage ce soir…

Gourcuff: 2/5. Heureusement que Puel avait pensé à le sortir contre le Benfica pour le reposer parce que sans ça, je me demande si on l’aurait vu. En difficulté, que ce soit à cause de la météo, de la pluie qui rendait son maillot transparent au plus grand bonheur d’Eva et d’autres, il a manqué de rythme et de réussite tandis que Lyon somnolait. On aurait aimé le voir en deuxième mi-temps pour expliquer aux autres que les ballons dans le tas, ce n’est pas forcément utile quand seul Gomis est placé là-bas parce que Lisandro a décroché… Atroce comme la pelouse, on verra ce qu’il a dans les jambes face à Paris sans doute.

Briand: 3/5. Peut être le meilleur ce soir, il m’a fait croire que tout allait repartir de l’avant en marquant. Il va falloir qu’on pense à gommer cette image de finisseur médiocre voire mauvais, il a simplement deux pavés en guise de pieds, il se débrouille très bien de la tête, merci pour lui. A part ça, une prestation aussi fade que n’importe quel Marseillais face à Zilina. C’est dire la nullité abyssale de la première mi-temps où il s’est uniquement distingué ou presque que sur son passement de jambes raté, lui finissant à trois mètres du ballon, le nez dans la pelouse…

Bastos: 2/5. Si Puel jouait l’apaisement, on a encore un match où Michel peut sortir en faisant la tête. Alors que cela devait confirmer ses jambes de feu, il a aussi fait la sieste en début de match, se réveillant par à-coups, avant de devoir finir le match en comblant la sortie de Cissokho. La semaine a dû être géniale: sorti au bout d’une heure quand il a des jambes de feu, repositionné latéral gauche quand il se réveille. Y a pas à dire, Puel sait se faire aimer parfois.

Lisandro: 2/5. Match dimanche après-midi, à Avignon, dans le Vaucluse, dans le Sud. Chouette, encore un coin génial pour faire un petit barbecue avec la famille. Au final, de la flotte comme il n’en a jamais vu à Lyon, obligé de jouer et bye bye la barbaque. Résultat, je fais la gueule sur le terrain, je mouille peu le maillot, la pluie s’en charge et même si certaines salivaient déjà de me voir sous des vêtements transparents, je ne me montre pas suffisamment pour qu’elles me matent, sauf quand je râle. En plus, le coach fait sortir Gourcuff, mon chouchou, pour faire rentrer Gomis et Pjanic qui s’entendent comme un vieux couple…

Les entrants:

Gomis (46e pour Kallström): 2/5. Si le passage à deux pointes a été une bonne idée parce que l’ACA a beaucoup plus souffert (en même temps, difficile de moins bien jouer qu’en première mi-temps…), Gomis a raté une superbe balle de 2-1. Le reste a été à la hauteur de ses prestations habituelles. Donc les panthères, contrairement aux chats, ne craignent pas l’eau. Une bonne nouvelle pour les Nordistes qui cherchent des animaux de compagnie d’extérieur…

Pjanic (46e pour Gourcuff): 2/5. S’il a donné l’illusion d’apporter plus de rythme, il a quand même été plus brouillon que Gourcuff, mais plus accrocheur. Moins précis aussi, avec une vision du jeu parfois défaillante, comme sur ce mouvement où débordant sur l’aile droite, il tente de servir Gomis au premier poteau, cerné, alors que Lisandro était bien moins surveillé et réclamait le ballon. Au moins, maintenant, il tente de faire fructifier son temps de jeu…

Lacazette: (57e pour Cissokho): 3/5. On retrouve le joueur tel qu’on l’avait vu en début de saison. Entreprenant, audacieux, mais loin d’être toujours en réussite. Après, il faudra juger de ses limites réelles sur le long terme. Au moins, on en profitera pour signaler que Puel a fait sortir deux joueurs défensifs et un joueur offensif pour trois joueurs offensifs. Comme quoi, à défaut de sauver sa tête, il se dévergonde le salopiaud…

25 thoughts on “La Gones académie note Arles Avignon – Lyon (1-1)

  1. Bah !
    Après Lille et Benfica on peut leur pardonner ça, non ?
    Surtout qu’il y a Paris pour fêter mon retour en France.
    Du coup, le match pourri d’aujourd’hui passera inaperçu.
    Allez Torben, ca a été une bonne quinzaine, non ?

  2. Nom de bleu, il a fini le match avec Briand-Gomis-Lisandro-Lacazette? Quand vous dites Puel, vous parlez bien de CLAUDE Puel?

  3. Je n’ai pas vu le match, juste le résumé de 100% foot… avec le gars de l’Equipe… comment il s’appelle déjà, ah oui, Vincent Duluc…

  4. T’es dur avec Lisandro et trés gentil avec Makoun.
    Lisandro s’est bien tapé au moins quatre sprints de 60 m pour faire un pressing défensif que Réveillère ou Makoun auraient dû faire.
    Makoun a passé 90 minutes à trottiner, tranquille, profitant du spectacle de voir ses coéquipiers courrir.
    Gourcuff était cramé de chez cramé.
    Bastos a fait sa diva et l’a payé face à Puel.

    J’ai vu une équipê lyonnaise pourrie dans sa mentalité et sa forme physique, qui n’a pas bien préparé son match, ce qui est inadmissible à ce niveau.
    Bref, Puel il te reste 3 jours à Lyon, après tu pars en vacances….

  5. @Gaha

    « Lisandro s’est bien tapé au moins quatre sprints de 60 m »

    T’as pas compté celui qu’il se tape chaque fin de match pour filer au vestiaire ? Le plus rapide en vitesse de pointe à ce qu’on dit…

  6. @Moké

    « Et quel sketch d’Aulas encore… »

    T’as vu ça ? On raconte qu’en plus de sa petite poussée de fièvre en zone mixte, il a également giflé un supporter local et fessé les joueurs lyonnais en leur ordonnant de revenir sur le terrain pour dire au revoir correctement. Franchement, si c’est pas le meilleur…

  7. @ Eva: oui, j’ai vu sa sortie « précipitée »…. mais force est de constater que c’est le seul joueur qui a vraiment courru et fait le pressing. Il devait être dégouté à la fin du match.

    Concernant la « gifle », il s’agissait d’une gifle verbale. La personne concernée (un supporter marseillais) à déclaré à la radio (RMC je crois?) que le Président Aulas l’avait rembarré tellement sèchement que ça lui a fait l’effet d’une gifle.

  8. @ jah: le problème d’hier, ce n’est pas le résultat, c’est le fait qu’ils semblent avoir pris le match de haut… On fait exactement le même type de match que contre Grenoble l’an dernier, pour le même résultat. Si on aligne quatre victoires pour tomber dans la suffisance absolue tout de suite, j’ai des gros doutes sur la force mentale de l’équipe…

    @ JCR: contre Arles-Avignon comme l’a dit William. Mais c’est vrai que ça m’a surpris.

    @ Eva: encore une fois tu as vu juste. Si tu pouvais effectivement éviter de prophétiser les blessures… Par contre, Duluc a bien pris, et j’avoue avoir ressenti le plaisir malsain de m’être satisfait de cela. Histoire de rappeler à l’Equipe que se contenter de coups médiatiques, ce n’est pas réserver aux journaleux d’Amaury…

    @ Gaha: pour Lisandro, j’en ai compté cinq je crois. Le problème, ça a été l’état d’esprit en seconde mi-temps pour moi. A part le voir pester quand il n’était pas servi… Disons que pour moi, il a fait la même prestation sur la seconde mi-temps que Bastos a sa sortie contre Benfica…
    Pour Makoun, il a fait un minimum de boulot. Il valait 1.5, mais comme je n’attends jamais rien de lui, j’étais surpris de voir qu’il avait gratté autant de ballons, ça l’aurait presque fait passer pour un milieu défensif correct si l’on ne regarde pas le match.
    Pour Gourcuff, je suis d’accord, je le signale parce que ça m’a surpris de le voir aussi cuit alors que Puel avait essayé de le préserver contre le Benfica. Mais visiblement, il a moins bien digéré les efforts que Pjanic…
    Pour le reste, on est d’accord, c’était indigne du club hier, surtout quand on sort des performances bien plus solides. Sur l’état d’esprit, c’est minable.

    @ Moké: c’est ça un président de club investi, ça mouille le maillot quand les joueurs ne mouillent pas le leur.

  9. Non, c’est un club avec des actionnaires qui ont investi leur pognon dedans.

    Rien à voir avec l’aspect purement sportif, l’honneur et autres utopies… On parle foot là, pas rugby.

  10. @Gaha

    « sa sortie « précipitée » »

    Le petit lapin Lopez est un frileux, on le sait. En même temps, t’as beau lui expliquer qu’il faut qu’il se vide la vessie avant quand il fait froid, mais non, il écoute jamais ce que Claudie lui dit.

    « le Président Aulas l’avait rembarré »

    Hein ??? Et ben bravo. Après avoir régalé les Kop et Bad 87, voici que la Mimi Aulas s’en va nous énerver du supporter marseillais…

    Non mais vraiment il y a beaucoup trop laisser-aller dans ce club. C’est bon, j’ai compris. Je saute dans le train et j’arrive. Ouuh, tu vas voir comme les fesses vont chauffer !

  11. @ Moké: ce qui n’empêche qu’Aulas aime son club, je ne suis pas sûr de la réciproque pour Dassier par exemple. Après, il sait parfaitement occuper la scène quand cela va mal. Et puis mince, voir Duluc et l’Equipe se faire remettre en place comme des malpropres, de la part de n’importe quel président d’ailleurs, c’est assez amusant.

    @ Eva: Eva présidente! On t’adaptera le « Don’t cry for me Argentina » pour un « Don’t cry for me Licha » quand ça ne se passe pas très bien, repris en coeur par tout Gerland. La classe non?

  12. Viléo arrive encore à arbitrer en L1?
    Autant j’aime pas trop taper sur les arbitres autant lui à chaque fois que je l’ai vu (en L2 souvent) il a fait preuve d’un manque d’objectivité flagrant (ou alors c’est moi vu que c’était souvent à l’encontre du club que je soutenais). Mais comme là c’est Torben qui le dit je suis rassuré sur mon objectivité.
    Sinon on pourrait pas leur mettre la petite musique de Ligue des champions dans les vestiaires avant les matchs de championnat?

  13. @Torben : Aulas est un très bon président qui sait faire de la com’ pour mettre en lumière son club ou éloigner certaines mises en evidence quand la même lumière le dérange. Tapie a fait pareil. Mais lui aimait aussi jardiner et ça, tu peux pas test.

    Question : aurait-il fait le même sketch avec l’Equipe si Lyon gagne son match et est dans le top ?

  14. @ Moké: c’est sûr qu’Aulas n’a jamais cru aux bienfaits d’une valise pleine de billets au fond du jardin… Je pense qu’il l’aurait fait, sans aucune certitude. Juste pour le plaisir de se payer l’Equipe. A vrai dire, je pense qu’il l’aurait fait avec encore plus de délectation en rappelant que l’Equipe cherchait à se payer Puel qui aurait alors enchainé cinq victoires consécutives…

  15. Que ça fait plaisir de rentrer en france et de voir que notre cher président est toujours en forme (+ que ses joueurs).
    Quel plaisir cette remise en place de Deluc (beaucoup plus efficace que tout ce que l’on peut dire sur ce site).
    Et quel plaisir de lire cette joute entre Torben et Moké (Vas-y Torben ! tu va la bouffer la sardine !).
    Et comme Torben, je vote pour Eva présidente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.