La Gones Académie note Lyon-Montpellier (2-1)

Torben est en bonne posture, mais le caleçon n’est pas encore sec.

Lyon-Loulou donc. Les relations entre les deux clubs sont réputées assez cordiales (avec comme exemple un nul sans vraiment chercher à se cacher il y a quelques années qui arrangeait les deux camps). Bah hier soir, ce fut plutôt musclé. Sans doute une pensée émue pour Spahic, presque présenté comme l’âme de Montpellier ces derniers mois. Un bon hommage à ce dernier en tout cas, qui pourra applaudir la performance de Lovren, resté sur le terrain on ne sait trop comment. Ambiance chaude jusqu’au bout, puisque Jourdren s’est chauffé avec Réveillère après la rencontre paraît-il. Girard a d’ailleurs qualifié les joueurs de chambreurs, affirmant que Bastos et Pjanic feraient mieux de courir plutôt que de parler. Quand les deux joueurs finissent avec pour le premier une passe décisive et une part importante dans le second but et le second un but et une passe décisive, faut-il vraiment leur dire qu’ils n’ont pas couru alors qu’ils ont pété les reins de votre défense ? Pas sûr du tout… A noter que Lyon continue son bonhomme de chemin avec un but encaissé à chaque match, au moins, y compris lors de la préparation. Mais n’a pas encaissé le premier but marqué ce soir.

Dans une bonne ambiance, qui tranche nettement avec les Puel Démission « légèrement » redondants de l’an dernier, Lyon a donc présenté une équipe qui n’apporte rien de neuf dans la présentation: son 4-4-2 inchangé semble montrer l’équipe type du moment, même si Pjanic brille à chacune de ses entrées et amène plus d’impact et d’efficacité que Briand, ce qui pourrait faire tergiverser Garde. Contrairement à Kazan, les remplacements ont eu lieu assez tôt, amenant une contrepartie assez positive, notamment Pjanic donc. Oui, je parle beaucoup du Bosnien, mais le grand bonhomme du match est Lloris qui a sauvé les siens bien trop souvent ce soir encore. Giroud a énormément pesé sur la défense, avec insuccès faute au Poussin qui a multiplié les parades. Bref, un bon match, terni par la blessure de Lisandro. Le diagnostic se dirige vers une grosse entorse, en tout cas, aucune fracture n’est décelée. Bref, Montpellier a bien joué, très bien même, mais a perdu. Ce qui reste la même chose que la dernière confrontation. Pas de bol pour Loulou qui s’est vu offrir une spécial Kasdédi par le stagiaire live de l’Equipe qui, au sujet du rouge de Belhanda a noté: « Elle écope d’un rouge ». Quand même l’Equipe se fout de ta gueule…

Lloris: 5/5. Dix parades. Si Lyon finit à 0-0 la première mi-temps, c’est d’une part peu mérité vu les efforts de Giroud, d’autre part dû uniquement à Lloris qui a sorti son costume de Superman, nettement plus efficace que le clone raté de Spiderman qui écumait la Bouilloire dans la ville laide au sud de la Picardie. S’il encaisse encore un but, c’est une frappe improbable, impossible à arrêter pour lui. Disons qu’à force de voir de tels buts sortir contre nous, on se dit qu’on va vite épuiser la participation de Lloris aux tops buts divers et variés…

Cissokho: 3/5. Quelques bons gestes pour se mettre au diapason. Quelques interventions défensives timides aussi, mais une bonne copie. Si l’an dernier avait fini comme une purge sans fin, c’est cette année nettement meilleur, sans trop de mal d’ailleurs. Par contre, son feuilleton transfert commence à ressembler à une farce mal jouée: oui, Aly, tu ne veux pas partir, on te croit (ou pas…). Enfin, on se doute plutôt que le club ne fera pas vendre un joueur à la toute fin du mercato, surtout le seul joueur à son poste qui ait une certaine envergure. On n’est pas Bordeaux nous, à vendre un Gourcuff pour financer X Factor.

Lovren: 1/5. Bon, Giroud s’est largement baladé dans la défense et a mis à l’amende et lui et Koné. Le jeu aérien m’a semblé un peu meilleur, là encore sans trop de mal vu le niveau antérieur. Au sol, ce fut un autre problème, et ce fut bien bien sale. Par contre, pour son intervention sur Utaka en première mi-temps, je ne pige absolument pas comment il évite le rouge sur ce match. Spahic a applaudi des deux coudes le geste et la réaction de l’arbitre.

Koné: 2/5. Quand on expose autant son gardien, c’est qu’on a bien des choses à se reprocher. Pour Koné, ce fut le jeu aérien où il s’est fait assez souvent mangé par Giroud. Il va surtout falloir qu’il continue son adaptation, assez réussie, au niveau L1 (ou même Ligue des Champions) et on risque de voir Lloris assez souvent mis à contribution. Ceci dit, cela reste une bonne recrue. Qui m’inspire bien plus confiance sur le rapport qualité/prix qu’un Ndinga à 10 millions d’euros, ce qui est la blague la plus nulle qu’on puisse faire pour le mercato quand même…

Réveillère: 3/5. Un point de bonus pour son retour éclair sur Utaka et son intervention propre, lui. Après, on pourra dire qu’il peut en faire tous les quatre matchs, vu sa participation offensive… Il a eu quelques difficultés à tenir son couloir, laissant les Loulouboys centrer à de trop nombreuses reprises, même s’il a participé activement à la récupération de balle. Son apport offensif pourrait presque se limiter à un centre et trois coups francs obtenus…

Källström: 4/5. Le coeur de Gonallstöm ce soir, ce fut lui. Un total de ballons gagnés digne de Toulalan (24), une orientation de jeu correcte, même si sur les CPA, ce ne fut pas la réussite Ligue des Champions. Bref, le fan club de Kiminounet va pouvoir brailler à pleins poumons qu’il est génial, parce qu’il le fut presque contre Montpellier.

Gonalons: 3/5. Je ne le vois pas tenir les cinquante matchs de la saison, mais pourquoi pas. S’il a été un peu moins présent dans la récupération que Kim, mais bon tout de même, il a joué presque un cran plus haut, se lançant à l’abordage. C’est sûr que cela nous change de Toulalan qui ne le faisait que quand Puel, Lisandro et Cris lui gueulaient de faire de même. Mais Toule reste quand même encore un niveau au-dessus à ce poste. Enfin, on pourra faire un premier bilan des performances de Gonalons dans un mois parce que le passage costaud du championnat approche.

Briand: 2/5. S’il a essayé deux ou trois bonnes choses, comme sa combinaison avec Gomis où ce dernier expédie un ballon très loin du but malheureusement, il n’a pas été verni et surtout a été bien pâlichon comparé à un Pjanic qui cherche clairement à redevenir titulaire et qui démontre à chaque fois pourquoi. Première victime du plot Hilton, qui démontra une première fois qu’il savait être physiquement, mais quand il ne le faisait pas exprès, il est sorti à la mi-temps.

Bastos: 4/5. S’il a manqué de réalisme et d’efficacité sur les moments clés, il offre quand même deux bons ballons qui finiront dans les buts de Pionnier. Le premier est un extérieur du pied gauche qui se transforme en caviar pour Pjanic, le second est le décalage pour le même qui centre pour que Pied trompe à son tour Pionnier. Bon, plus qu’à imaginer ce qu’il serait s’il courait plus donc…

Lisandro: 3/5. Ce n’est finalement « qu’une » grosse entorse. Parce que quand tu apprends qu’il a signalé à Hilton qu’il avait senti sa cheville craquer, tu crains le pire. Il n’a pas de bol, il va donc rater les matchs contre l’Inde et le Bangladesh… Oui, il peut lui aussi partir à la recherche du type qui l’a marabouté pour l’équipe nationale, puisqu’après Puel, le voilà de nouveau en vue, de nouveau sélectionné, et paf, il croise Hilton qui s’affale comme un gros sac sur sa cheville. Sinon, c’est le brassard qui est maudit cette saison, Lyon a perdu ses deux capitaines, peut être forfaits pour le premier match de Ligue des Champions. A qui le tour qu’on flippe pour le malheureux désigné ? (Lloris ? Källström ? Réveillère ?)

Gomis: 3/5. Si ses frappes n’ont pas forcément été des modèles de réussite, il décale Bastos pour le premier but et fait parler son jeu pour favoriser la conservation de balle. Soit dit en passant, c’est l’héritage de Puel aussi, cette mutation de Gomis en très bon attaquant pivot. Mais cela ne semble pas valable pour l’Equipe de France puisqu’il n’est ni un plot (ce qui n’est pas sympathique pour Hoarau, mais en fait si, les CdF le comparant à une capote dans un portefeuille d’adolescent…), ni un dragster…

Les entrants:

Pjanic (pour Briand, 46e): 4/5. Ok, Pjanic a sans doute une grande gueule et un caractère de merde. Girard n’est pas le premier à le remarquer, on pourrait rappeler un Bordeaux-Lyon plus connu pour le tacle de Réveillère qui fracasse Trémoulinas, l’ex-futur titulaire des Bleus. Dans ce match, Pjanic l’avait aussi ouverte, permettant aux Lyonnais de finir en supériorité numérique… Bon, ce soir, il s’est contenté de marquer des points, scorant une fois, offrant un caviar à Pied. En plus de faire péter les plombs à Belhanda. Paraît que ça ne suffit pas si l’on en croit René Girard.

Pied (pour Gomis, 78e): non noté. Un but pour quatre pauvres ballons joués. Il a bien suivi le jeu sur le but, s’offrant une belle frappe, mais après… (et même avant.).

Lacazette (pour Bastos, 86e) non noté. Garde va pouvoir se flageller, à deux minutes près, il pouvait laisser son équipe à onze contre dix. Décidément, lui et les remplacements, c’est pas ça au niveau du timing: S. Koné expulsé alors qu’il devait sortir, Pjanic qui rentre bien trop tard contre Kazan et le troisième changement utilisé un poil trop tôt…

 Torben n’est pas peu fier de vous offrir les images du match.

13 thoughts on “La Gones Académie note Lyon-Montpellier (2-1)

  1. C’est dingue la capacité de Lyon à se prendre des buts magnifiques par des joueurs qui ne marqueront probablement pas plus de 3 pions par saison. J’ai cru au « clean sheet » mais apparemment c’était pas pour ce soir ! Un grand kiff pour la prestation de Kimounet <3

  2. Je n’ai pas encore pu voir un seul match de mon OL cette année, alors la gone académie me sauve la vie.

    Merci Torben.

  3. j’etais derriere les cages de lloris samedi soir en deuxieme mi temps à gerland, c’est une statue qu’il faudra lui ériger, san hugo, sancto subito

  4. Une bien belle l’analyse. Bien meilleure que celle, médicale, de l’Equipe qui a bien failli me ruiner ma saison avec sa triple fracture ouverte du péroné à moitié gangrénée pour un Licha qui devrait finalement pouvoir jouer contre l’Ajax (dixit Lacombe).

  5. @ Toin: Lequipe.fr ce sont vraiment des grosses teupu quand même!

    Sinon, je suis ravie que Lyon débute bien son championnat. Par contre le Licha, il va nous manquer en LDC…. pourvu qu’il se rétablisse vite car même quand l’argentin fait des matchs moyens, il est quand même indispensable.

    Merci Torben pour ton académie, toujours impec!

  6. 4 pour Bastos? La je ne peux que m’offusquer. Franchement en première il a été nul, n’arrivant pas à passer… BOcaly!

    Bien mieux en seconde avec son replacement coté droit.

    Ptite correction: hanovre Lyon: 0-0

    PS: a quoi fais tu allusion pour les fautes de Lovren?

  7. @ Gaha : Des grosses teupu qui puent du cul je dirais même !

    Plus sérieusement, faut faire dans le sensationnalisme de nos jours pour attirer l’œil du lecteur, donc je ne leur en veux (presque) pas. Et puis n’oublions pas que les gars de l’Equipe c’est tous des parisiens qui commencent à flipper que notre recrutement à -9 M€ soit plus efficace (dsl la Toul’) que tous leurs pétrodollars, du coup ils tombent dans l’intox…

  8. C’était un chouette match, Goloris a quand même sauvé la baraque en première sans quoi on en aurait mis 2, personne n’aurait sourcillé. Le duel Giroud-Lloris était classe.
    Vous nous ceuillez un peu a froid à la reprise et ça a enrayé la machine et encore une fois, on repart avec une quenelle dans la bouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.