La Raide et Vile Academy note Manchester United-Arsenal (8-2)

Luke n’avait jamais vu ça, ça lui fait un gros plaisir.

Que dire ? Que faire, quand on a assisté à pareil spectacle ? Une minute de silence en fait pour la valeureuse équipe d’Arsenal, humiliée comme jamais. Le public d’Old Trafford a été témoin de 90 minutes de maltraitance sur mineurs et personne n’a réagi. Moi je m’en fous, les sacrifices d’enfants au nom du grand Satan, j’adore ça.

 

Satisfait, à juste titre, par ses ouailles en début de semaine face à Tottenham, Sir Alex a reconduit exactement la même équipe :

De Gea / Smalling – Jones – Evans – Evra / Nani – Cleverley – Anderson – Young / Rooney – Welbeck.

 

En face, c’est une autre histoire. L’équipe d’Arsenal est décimée et c’est la fête des enfants. Jenkinson et Coquelin sont titulaires. Enchanté. Traoré et Arshavine aussi. Désolé. Je vous parle même pas du banc, tellement on connaît personne, tellement si ça se trouve Wenger a pris des jeunes supporters dans les tribunes tellement il a fait croire que c’était des gars du centre de formation…

 

1ere mi-temps.

Sur les 20 premières minutes de la tournante, Man U se contente de taquiner sa proie, en douceur. Une ou deux mains au fesses (Cleverley et Rooney) réveillent Szczesny et lui annoncent son difficile après-midi à venir. Face à un Arsenal apathique, Manchester n’a pas besoin de forcer son talent. Le pressing pourtant pas très soutenu permet aux rouges de camper dans la moitié de terrain de l’adversaire déjà à l’ouest. Seuls Rosicky et Walcott essaient de mettre un peu d’entrain en face, mais bon… Welbeck ouvre le score (22e). Quelques minutes après, De Gea se permet de sauver un penalty de Van Persie, accordé pour une faute d’Evans sur Walcott. Justice, il est tombé tout seul de toute façon. Les hommes de Wenger ont laissé passer leur seule chance de se raccrocher. Derrière Young pète une lucarne d’une splendide balle enroulée (28e). Une dizaine de minute plus tard, Rooney nettoie l’autre sur un coup franc à l’entrée de la surface. Szczesny rend définitivement les armes et devient la première vraie victime de la soirée. Arshavine est encore sur le terrain grâce à la clémence de l’arbitre qui lui a épargné un deuxième jaune malgré un tacle dégueu sur Evra. Welbeck, un peu trop excité par la tournure que prennent les choses se blesse bêtement et laisse sa place à Chircharito. Les diables rouges sont confiants, ça passe comme papa dans maman. Un peu trop confiants peut-être. Walcott, définitivement le moins docile en face pendant la première mi-temps trompe De Gea dans les arrêts de jeux. 3-1, c’est quand même déjà gagné.

 

2eme mi-temps.

Arsène Wenger a fait ce qu’il a pu pour consoler ses gosses à la mi-temps, et les bleus reviennent sur la pelouse avec un semblant de motivation et même quelques tentatives, mais De Gea ou les défenseurs sont là à chaque fois. Alors Rooney, en chef de gang(bang) remet les choses en place. Coup franc à l’heure de jeu. Frappe en feuille morte. Szczesny tétanisé regarde la balle atterrir dans son petit filet. 3 minutes plus tard, en une passe, il met la défense à la rue, Nani récupère, lobe le gardien adverse au point de penalty. Et de 5. Szczesny a mal. Le sixième vient par Park Ji-Sung, totalement oublié par la défense, Giggs ne se fait pas prier pour le servir. Frappe à ras de terre. Szczesny, occupé à ajuster le noeud de sa corde accroché à la transversale n’a pas le temps d’intervenir. En parlant d’oublié, Van Persie l’est aussi quand il ajuste De Gea aux 6 mètres d’une reprise de volée. Mais la correction continue. Rooney s’offre un triplé sur penalty (Evra est tombé bien facilement dans la surface, vengeance à distance contre Walcott) et apprend à Van Persie comment les tirer 7-2. Ashley Young achève Arsenal d’une seconde frappe enroulée magistrale, copie quasi conforme de son premier but. Szczesny ne peut rien faire. Il en échappe même la fiole de cigüe qu’il tentait de verser dans sa gourde. 8-2. j’en ai la nausée tellement c’est indécent. Man U a répondu à City auteur d’un carton à Tottenham un peu plus tôt. Les Red Devils, il va falloir venir les chercher cette année encore.

 

Les Diables :

De Gea (3/5) : Un très bon match dans l’ensemble avec un penalty stoppé de surcroît. Reste que le premier but d’Arsenal est pour sa gueule, la frappe de Walcott n’aurait jamais dû aller au fond…

Smalling (3/5) : Rafabio doivent se faire du souci, l’Anglais se plaît sur le côté droit. Même s’il est à la buvette sur le second but d’Arsenal, Smalling a rempli son rôle, se permettant même un petit festival technique dans la surface adverse en début de match avec un sombrero sur Traoré. Va falloir régler la mire sur les centres, mais dans l’ensemble c’est très correct.

Jones (3/5) : Pas encore très sécurisant en défense, un peu fébrile même. Mais quand on voit le niveau des joueurs d’en face qui ont sensiblement le même âge, on ne se formalise pas : il est en avance sur les temps de passage. Et puis sa qualité de remontée de balle est par contre un très joli atout.

Evans (3/5) : Match net, propre et sans bavure. Bon, les attaques adverses n’ont pas été légion il est vrai, mais défensivement c’est costaud. Il complète bien la doublette avec Jones : s’il est moins à l’aise pour remonter le ballon, il ne laisse passer personne et c’est ce qu’on lui demande d’abord. Enfin on attend quand même le retour de Vidic, faut pas déconner.

Evra (3/5) : Il avait un sourire malsain dans les couloirs avant le match comme s’il savait ce qui allait se passer. Le cap’tain rend une copie propre, à l’aise techniquement, il s’est offert un ou deux petits festival et a beaucoup participé offensivement. Par contre, sa chute ridicule dans la surface pour le pénalty de Rooney lui vaut un -1. Evra aime vanner Arsenal ok, mais les pauvres n’avaient pas besoin de ça.

Anderson (4/5) : Moins en vue que face à Tottenham, son travail défensif est quand même vraiment visible, puisqu’Arsenal a eu sacrément du mal à passer le milieu de terrain la majeure partie du temps. Pas d’éclair de génie offensivement, reste quand même quelques jolies passes qui ont mis le feu chez Djourou et compagnie. Remplacé par Giggs (68eme)

Cleverley (3/5) : Comme d’habitude il s’est montré très actif en début de match, il est même le premier à allumer Szczesny (bordel que ce nom est chiant a écrire), mais il s’est une nouvelle fois fais de plus en plus discret par la suite, là où un Anderson ne baisse jamais de régime. Je reste persuadé qu’un milieu d’une autre envergure serait nécessaire si l’on veut être un tant soit peu tranquille cette saison, quand on voit l’effectif indécent de City et Fletcher qui peine à revenir.

Nani (4/5) : Que ce lob sur le portier adverse est mignon ! Qu’il est gracieux dans ses gestes ! Qu’il a fait mal à Traoré ! Rien à reprocher au Portugais volant, même si son match ne tient pas la comparaison par rapport à celui de Young, il a fait du très bon boulot pendant 70 minutes. Remplacé par Park Ji-Sung (68eme).

Young (5/5): Une vitesse d’adaptation indécente. 4eme match officiel avec les Red Devils : un doublé et deux passes décisives. On ajoute à cela des raids incessants, des passes lumineuses un acharnement à faire pleurer Jenkinson (qui ne finira pas le match), Young a été grand et finalement son nom semble narguer bien haut l’effectif de Wenger.

Rooney (5/5): En début de semaine Wayne a lancé sa saison avec son premier but. Il le confirme aujourd’hui avec un triplé. Ok ce sont deux coup-francs et un penalty, mais les trajectoires des ballons sont si parfaites qu’il n’y a rien à redire là-dessus. Et puis à côté de ça, son rôle de meneur de jeu lui sied toujours autant. Si Young a été le plus prompt a faire voler en éclat la défense adverse, les passes de Rooney ont fait du mal aussi, ne serait-ce que son ballon pour le but de Nani, qui met à l’amende les 4 défenseurs.

Welbeck (non noté) : Un nouveau but pour l’homonyme phonétique de Michel, où il joue des épaules entouré des deux défenseurs centraux. Son but face à Tottenham lui a ouvert l’appétit, Welbeck s’est finalement un peu trop gavé en se claquant bêtement en fin de première mi-temps. On aura juste eu le temps d’apprécier sa technique et son envie. L’un des deux paris de l’imperator Alex, avec Cleverley, pourrait bien être gagnant cette saison. Remplacé par Hernandez (36eme)

 

Les remplaçants :

Hernandez pour Welbeck (2/5) : Avec son profil, c’est soit tout, soit rien. Ben là c’était plutôt rien alors que le festival offensif des rouges couplé à son opportunisme, auraient du lui garantir au moins un doublé, le Mexicain est resté bien muet, ne se signalant qu’une seule fois en toute fin de rencontre. Trop jeune, trop gentil encore peut-être, pour oser achever sa proie avec le dents, à l’inverse de ses coéquipiers…

Giggs pour Anderson (non-noté) : Il a trouvé sa formule pour la saison à venir : je rentre en fin de match, je fais une passe décisive, je rentre à la maison. Cela me convient Ryan.

Park Ji-Sung : Contre Tottenham il s’était offert une belle action, foirée dans le dernier geste. Hier, il a fait mieux, sa jolie frappe à ras-de-terre est partie au fond. Le Coréen fera un très bon joker cette année encore.

 

 Luke Seafer.

 

Luke Seafer est sans rancune aucune, et comme on le comprend. Il vous file les belles images du viol, et un lien vers ses adversaires endoloris

20 thoughts on “La Raide et Vile Academy note Manchester United-Arsenal (8-2)

  1. Merci pour cette clémence, et ça me fait un peu mal de le dire, mais bonne chance pour le titre, je préfère quand même Man U à Man City (le répétez pas à Evra svp).

  2. Merci pour ce résumé encore une fois parfait!
    par contre suis-je le seul a avoir remarqué la magnifique technique d’Anderson sur les coups-francs de Wayne? vous croyez qu’il a appris ça a l’entrainement?

  3. Étant passé faire un tour sur le blog de Morlino, il se lâche. Reste à savoir s’il y a comité aujourd’hui ou si les gros membres cuvent leurs excès des vacances. Parce qu’il y a de quoi faire là, il est en forme le Chevalet des arts et matières. A quand un best-of de Morlino?

  4. Match plutôt facile, parce qu’attaqué pied au lino, et que l’homme de cristal se troue sur le péno. Même à 5-1 les raides des vols ont continué à pousser, incroyable. C’est pas tous les jours que (même) la PL nous proposera un tel match. Bon j’y vais parce que vu le score je vais devoir laver les calçons de papa !

  5. Le diagnostic est sans appel pour Jenkinson sur le premier but d’Ashley: pneumo-laryngite aigue.

  6. Voilà que même M.U. n’a plus le cœur à nous chambrer… FML

    Excellente académie en tout cas. Les notes montrent bien que pour en foutre 8 aux Gunners, Man U s’est contenté de jouer à son niveau… Arsenal aussi d’ailleurs.

  7. @vincent bessavinaud : Bien vu effectivement pour Anderson, je viens de percuter cette manie étrange de se mettre face au gardien. Pas con, on verra quand le ballon est repoussé par le dit portier ce que ça donne… Le pouvre chéchéni n’a pas réussi cette fois.

    @Dignan: j’ai toujours eu de la sympathie pour Arsenal. Encore plus depuis qu’ils ne gagnent plus rien c’est vrai, mais quand même. Tirer sur le corbillard je laisse ça à Morlino. A l’image d’Hugog, si le titre ne va pas à Man U, je préfère que ce soit Arsenal que Chelsea et City (là c’est vraiment pas possible).

  8. Juste, faudrait pas oublier qu’avant Tottenham, il y a eu un match contre West Brom, il y a deux semaine, où Rooney et presque Young avaient déjà marqué, pourquoi l’oubliez vous donc?

    Et juste, je crois qu’il faut ajouter à cette humiliation le fait que Sir Alex est allé défendre Wenger, dire que c’était un bon entraineur… Je crois que Fergie n’a même plus de haine envers Arsène, il n’a simplement plus d’estime pour lui, ou alors un brin de pitié…

  9. OTAN pour moi concernant Rooney il est vrai, j’ai oublié le but, j’étais persuadé que c’était quelqu’un d’autre pour le coup. Par contre pour Young, le second but face à WBA est considéré comme un csc. Et puis entre marquer un but et faire un doublé plus deux passes décisives, il y a un écart tout de même, d’où la parfaite adaptation qui s’affirme sur ce match face à Arsenal.

  10. Teutafait. C’est pour ça que j’avais noté presque Young. En tous cas il vend du rêve ce bonhomme. Sinon, Valencia est blessé ou il prefere ne pas le faire jouer? m’interrogeais-je il y a peu.

  11. J’avais pas lu le « presque ». Que la reprise du boulot est difficile après les vacances…
    Pour Valencia, il me semble que ce dernier s’est blessé avec sa sélection autour de la mi-aout si je ne dis pas de bêtises.

  12. Niveau chambrage Evra il y a était très très fort je trouve !
    Sa façon de dire: « C’est vrai qu’aujourd’hui ça doit être dur d’être supporter d’Arsenal » avec la froideur et le cynisme d’un tueur en série !

    C’est du haut niveau de foutage de gueule !

    Et concernant la soi-disant corbillard Arsenal, il arrive quand même à prendre un auto-stoppeur venu de la gare Lille Europe, avant d’enterrer son reste de fierté !

  13. Merci pour ta retenue cher Luke, raide et vil mais n’abât pas la bête blessée d’un coup de shotgun dans les parties génitales.
    Vos recrues sont déja parfaitement intégrée, j’avais déja parlé de Phil jones la dernière fois, je me posais pas trop de questions quant Young, et le bougre a bien choisi son match, son premier but est superbe.
    Je vous souhaite quand même pas le titre (faut pas déconner quand même !) mais j’espère que vous mettrez d’autres fessées aux Citix, Chelsix et Totenjambons malgré tout.

    Le bise londanale.

  14. Sinon, pour reprendre chépaki, Fergie n’a aucune haine envers Arsène, et n’en a jamais eu, quand bien même la rivalité entre les deux clubs est grande. Les deux hommes se témoignent un grand respect vis-a-vis de l’autre et depuis longtemps.
    Et puis, je suis aussi allé faire un tour chez le chevalier Momor par curiosité malsaine, il se prive de rien lui, il sort l’ artillerie lourde, les chars Abrahms, les destroyers et toute la Royal Air Force dans la gueule de tonton. Juste de la haine pour le plaisir de cracher sur Arsenal, accompagné d’un manque discernement consternant, et d’un manque de professionnalisme vraiment inquiétant en balançant tout ce qui peux, n’importe comment, souvent complètement a coté de la plaque pour le simple plaisir d’assouvir sa haine d’Arsenal.
    Le tyran s’est même permis me supprimer purement et simplement mon commentaire sur une de ses diatribes déplacées. Je pense que ça explice assez bien ses méthodes.
    J’ai par contre lu une interview de Gary Neville a propos d’Arsenal, bien plus constructive et intelligente, qui parle très bien de la situation actuelle d’Arsène et Arsenal, qu’il voit dans un « cycle négatif » comparable a celui que traverse Liverpool ou MU quelques années en arrière.

  15. Rafael Wunderbar is Captain Obvious !
    Découvrir que Morlino a la haine de Wenger et est de mauvaise foi ! Ouah chapeau !
    Eh tu sais quoi mec la Terre est ronde !!!

  16. Tu peux ranger ta condéscendance cher lilloi, j’ai rien a voir avec l’affaire Park moi…
    C’est autre chose de passer sur son blog et de voir le flot de conneries qu’en voir un bout dans le CDVM.

  17. Rafael Wunderbar
    C’est vrai que le blog de morlino est dangereux (même pour un fan inconditionnel de MU que je suis). Cependant je ne suis pas d’accord avec toi quand tu dis que Fergie n’a jamais eu de haine envers Wenger car je crois bien me rappeller qu’il fut un temps pas si lointain ou le ministre de la défense et le maire de Londres leur a solenellement demandé d’enterrer la hache de guerre, comme ils dsent. Mais c’est vrai que maintenant ils se respectent énormément.
    Luke, mon chèr académicien, c’est un plaisir d’avoir cette académie raide et vile, je te suis au niveau des notes bien que je trouve un peu (je chipote) dur avec anderson et cleverley qui depuis le début domine le milieu de terrain adverse. Enfin bref, bonne continuation!

  18. Merci des encouragements Wazza-Sama. Avec Anderson, je ne pense pas être si dur que ça. En trois match je lui ai collé deux 5 et un 4, ça reste la meilleure moyenne de l’équipe.
    Pour Cleverley peut-être. J’espérais beaucoup un joueur confirmé à son poste pour cette saison et on se retrouve avec un djeun’z qui a deux saison de PL dans des clubs mineurs comme expérience, donc je me laisse peut-être aller à un peu de sévérité. Je comprends pas comment il a pu être appelé en équipe d’Angleterre pour le moment. Il est prometteur mais pas fantastique non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.