La Gunners académie note West Bromwich Albion-Arsenal (2-2)

Le Père Fidalbion risque de donner raison à Morlino.

La question était de savoir si les déconvenues en Ligue des Champions, en Cup, et en League Cup allaient affecter Arsenal. Réponse, oui, incontestablement. Si les défaites ont laissé des traces dans les esprits, elles ont surtout touché l’intégrité de l’effectif.

A West Bromwich, Arsenal s’est présenté sans Djourou, ni Fabregas, ni Song, ni Walcott, ni (surtout) Szczesny. Des absences qui ont clairement pesé sur un jeu devenu tout à coup beaucoup moins fluide.

Le truc chiant quand on joue contre une équipe relégable (voire contre la plupart des écuries de seconde zone anglaise), c’est qu’en prenant un but très tôt, il est ensuite extrêmement difficile de revenir. Les Gunners ont déjà eu droit de nombreuses fois à ce scénario, mais semblent toujours goûter la plaisanterie. 2e minute, le back-four londonien, mal organisé, est contraint de concéder un corner débile sur une touche relativement anodine. But. Et voilà comme on se fout dans la merde.

Après une grosse demi-heure de n’importe quoi, avec beaucoup de déchet technique, Arsenal commence à mettre le pied sur le ballon, et RVP touche la barre sur un bon centre de Clichy. On se dit que bon, en poussant un peu, on va laborieusement gagner… Mais c’était sans compter sur le retour du plus grand justicier, l’homme capable de mettre sur un pied d’égalité la plus grande des équipes avec le groupe de tâcherons le plus dégueulasse, le seul, l’unique Manuel Almunia.

Sur un long ballon de Meité vers Odemwingie, la Blondasse sort de sa surface pour venir se dresser comme dernier rempart… alors que Squillaci, certes surpris par le rebond, amenait tranquillement le Nigérian à prendre un tir enfermé. Avec les cages vides, c’est tout de suite beaucoup plus facile. Et voilà comment se foutre dans la merde jusqu’au cou.

WBA se procurera encore une ou deux occases, mais vont peu à peu laisser le champ libre aux Gunners. Les entrées de Chamakh et de Bendtner, vraiment limités dans l’usage de leurs pieds, ouvriront des espaces pour le beau but d’Arshavin, et le but de raccroc de van Pers’.
Après la victoire à la 88e, à 10 contre 11, de Man U face à Bolton, Arsenal concédait le nul à WBA. J’espère que ça ne résumera pas la saison…

Almunia : – 15/5 : Retour aux fondamentaux. Incapable de stopper une tête en plein milieu de sa cage, et mention spéciale pour la sortie clownesque qui offre le second but de West Bromwich. L’illusion n’aura duré que deux matchs. La guigne d’Arsenal ? Voir son seul vrai portier se blesser sur une prise de balle à la con. Six semaines. Putain, ça va être long.

Sagna : 2/5 : Note exceptionnellement pourrie pour ce cher Poulpy qui m’a mis les nerfs sur le premier but. Alors que la touche va être jouée, Monsieur parlemente, et se place comme un gland, obligeant Koscielny à concéder le corner. 50% du but pour sa gueule.

Clichy : 1/5 : Deux bons centres perdus au milieu d’une flopée de déchets bernard-mendiesques, et de passes aux supporters. Et le seul moment où il doit centrer, il choisit de frapper. Bordel.

Koscielny : 3/5 : Il aurait pu avoir 4, mais il a perdu un gros point en essayant de pratiquer une double ablation des chevilles d’Odemwingie au crampon. Dommage, son match était très propre, je reste persuadé qu’il deviendra grand.

Squillaci : 4/5 : Ah, Toto PAS caca. Toto fébrile en début de match, mais Toto a gagné en confiance. Des bonnes interventions, notamment sur son sacrifice pour empêcher Fortuné de marquer. J’estime qu’il est totalement irresponsable sur le deuxième but (cf. plus haut).

Denilson : 0/5 : Un festival. On a aimé : la frappe extérieur du pied au point de corner. Sorti à la mi-temps. Comme j’en ai un peu ma claque de décrire à quel point il est nul, j’espère que la note vous donnera une appréciation suffisante.

Wilshere : 3/5 : Moins brillant qu’à l’accoutumée. La taille restreinte du terrain l’a considérablement gêné dans ses montées balle au pied, et ses passes étaient bien moins précises que lors de ses derniers matchs. Par contre, pour aller chercher la merde avec les gros Cke-bla d’en face, Jack est toujours présent, et ça me fait marrer.

Ramsey : 2/5 : On peut pas vraiment lui en vouloir, mais le Gallois n’a pas signé son meilleur match. Dominé par Reid sur le premier but de WBA, il vendange à deux mètres des cages de Carson en première. Ma question : pourquoi prendre le temps de contrôler ?

Arshavin : 3/5 : As usual, Lutin Malin est toujours là dans les instants décisifs. Pourtant, je l’avais perdu du radar dans les 45 premières minutes. Mais il a beaucoup couru pour écarter le jeu côté gauche par la suite. Son enchaînement une-deux avec Chamakh, contrôle, frappe du gauche sur un pas dans la lunette, c’est le petit Jésus en culotte de velours.

Nasri : 2/5 : Pas terrible. Je persiste à dire que la présence de Cesc, qui attire les défenseurs, lui permet d’avoir plus d’espaces, gérer une équipe bipôlaire étant très difficile. Contre WBA, il a été vite cerné, et a dû reculer d’un cran en deuxième période pour jouer un rôle de relais.

Van Persie : 4/5 : Un bon match. Toujours présent, toujours vif, il a essayé tout au long du match de donner du rythme aux échanges des Gunners, d’accélérer le jeu. Il a étonnamment posé beaucoup de problèmes à West Brom par son jeu de tête. Après avoir touché la barre sur une tête lobée, il a profité du bug System32 dans le cerveau de Meité pour pousser la balle au fond.

Les substitutes for love :

Chamakh : 3/5 : Il a provoqué quelques coup-francs, dont un que RVP s’est empressé de botter entre les poteaux. Allez savoir pourquoi, les joueurs de Roy Hodgson ont semblé très motivés pour le mettre au sol.

Bentdner : 1/5 : Devient de plus en plus nul avec ses pieds. Dramatique pour un joueur de foot professionnel.

En face :

Oh, rien de bien méchant. Quelques gros tacles assassins, de la défense à 11, et des contres pas trop mal négociés. Un stade sympa, très petit, où on entend bien les chants de supporters. D’ailleurs y’a eu un truc sur Mulumbu à un moment, pas bien compris…

L’arbitre :

Bof, bof. Stuart Attwell avait visiblement le souci de bien faire, il a toujours préféré donner un avertissement avant de cartonner. Mais il a sorti des biscottes assez étranges…

19 thoughts on “La Gunners académie note West Bromwich Albion-Arsenal (2-2)

  1. Mulumbu a sa chanson qui reprend l’air et les paroles ( à quelques changements près) de la chanson de Vieira faite par les supporters d’ arsenal . Mulumbu oh oh ohhe cames from **** etc etc. Je crois que c’est ça.

  2. @Moon t’as ri: Ouais, c’était ça. Mais je me demande la teneur des paroles. Parce que toutes les chansons reprises sur le modèle de Vieira étaient plus ou moins… Sarcastiques, dirons-nous…

  3. Faut quand même avouer qu’à 0-2 à la 70ième, j’en étais à calculer combien de mètres de cordes il fallait pour pendre l’effectif entier des Gunners. Déjà à 0-1, j’avais l’impression de regarder le club des dépressifs de Saint-Anne en train de profiter de son activité foot du samedi aprem… Et là, ce beautiful loser d’Almunia décide de payer sa tournée de cyanure. Legendary.

    M’enfin, je suis sans doute dans le déni comme tout amoureux qui se respecte, mais le fait qu’ils arrivent à se relever (encore une fois) d’une pareille situation me laisse finalement plus espérer qu’avant le match.

    Sur les notes je te trouve dur avec Clichy, que j’ai trouvé plutôt bon. Nasri valait un bon gros 0 en ailier droit et un bon petit 4 en relayeur, pondéré par le temps de jeu, on penche plus vers le 1 que le 2 mais bon…

  4. @Dignan : Oui, je suis dans le déni aussi, même si j’essaie quand même te chercher leurs torts… Pour Clichy, je t’invite à revisionner le match, tu vas voir, c’est une boucherie…

  5. @Dignan « Déjà à 0-1, j’avais l’impression de regarder le club des dépressifs de Saint-Anne en train de profiter de son activité foot du samedi aprem… Et là, ce beautiful loser d’Almunia décide de payer sa tournée de cyanure. »

    Cela résume parfaitement l’impact que les défaites en cup et champion’s league ont eu sur les gunners. J’ai envie de dire bravo.

    Almunia, il joue parce qu’il n’y a pas d’autre solution donc difficile de le reprocher à Wenger. Par contre je ne comprends pas comment un mec comme Denilson peut encore être dans cet effectif. C’est tellement incohérent que quand j’y pense, parfois, je vomis. Très mauvaise qualité de passe, peu de sang froid, peu (pas?) d’intelligence de jeu…il n’a de brésilien que le passeport (et encore, ça demande à être vérifié).

  6. @Moon t’as ri : Merci. Je suis déçu, je croyais qu’ils allaient être un peu plus inventifs, ils en sont restés à la base…

    @GInKgo : Malheureusement, avec les blessures de Fabregas, Diaby, et Song, Wenger doit compter sur Denilson. Ou faire glisser Nasri dans l’axe, et dégarnir un peu son attaque en mettant une des deux saucisses.

  7. ouai mais dans ce cas pourquoi ne pas tester un bon 4 4 2 à l’ancienne avec chamakh van persie, et un duo ramsey wilshere au milieu!

  8. De toute façon, n’importe quel milieu de la réserve serait plus utile que cet espèce de négation du football qu’est Denilson.
    Et puis y’a Rosicky, un milieu Wilshere, Ramsey, Rosicky/Nasri avec Nasri/Rosicky sur un coté ce serait autre chose.
    Bon alors Vermaelen qui rejoue pas d’ici la fin de la saison, on va peut être avoir droit à Lehman dans les buts, on y croit pour le titre, wouhou.

  9. Le seul titre que mérite Arsenal, c’est celui d’éternel espoir dans les journaux! Chamakh perd son temps à Arsenal, il ferait mieux d’aller voir ailleurs s’il veut jouer plus et remporter des titres… il n’y aucune évolution dans le jeu d’Arsenal depuis pas mal d’années, Wenger montre ses limites, bien que ce soit un excellent entraineur.

  10. Merci Wenger, apres avoir revu Almunia on va enfin revoir son modele jouer! Lehman…rien que le nom me donne des frissons d’envie

  11. @Spado : Jusque-là, t’étais correct, mais ce genre de commentaires constructifs, garde-les dans la besace pour aller poster sur Eurosport ou l’académie de Hristo, tout le monde ici t’en remerciera.

  12. Attention à l’amalgame « anti-gunners primaire = supporter du Barça »…

    Les supporters du FCB n’ont rien contre Arsenal.
    En clair, pas la peine de renvoyer le spado chez Hristo.
    Merci pour nous :)

  13. En même temps c’est l’ambiance qui a été recherchée par les responsables du site, faut pas s’en étonner. Histoire de faire du clic, ce fameux clic qu’ils aiment tant dénoncer.

  14. @ Pêre Fidalbion: je ne suis en aucun cas responsable de ton aigreur, mais j’irai poster des commentaires sur le blog de Morlino si ça te fait plaisir!
    @ Oxianor: le jour où le Barça se rate, je passerai foutre la merde chez Hristo! mais il va falloir attendre encore un peu…

  15. @Spado : Aucune aigreur dans le fait de te dire ça. Poster un comm’ pour dire « Ouh, qu’ils sont nuls, c’est des losers », ça sert à rien, point. Sinon tu es le bienvenu, tant que ça reste du post intelligent, ce qui n’était pas le cas.

    @Oxianor: C’est plus l’ambiance dans les posts de l’académie de Hristo dont je parlais (bien que l’amalgame se vérifie de plus en plus tu verras…). Bref, (pas de Barcelone sur le tapis), on est assez intelligents pour voir les faiblesses de l’équipe qu’on supporte, pas besoin du genre de comm’ que Spado a posté plus haut. Soit c’est cool, intelligent, et constructif, voire, mais ce serait le pompon, marrant, soit c’est pas la peine de poster.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.