La Gunners academy note Arsenal-Blackburn (0-0)

Le Père Fidalbion commence à désespérer.

Peu d’équipes en Europe peuvent se targuer d’incarner la lositude à haut niveau. Je pense d’ailleurs qu’il n y’en a qu’une. Pour promettre, montrer autant de choses et tout foirer derrière. Et Dieu sait si j’aime ces Gunners, mais parfois, mon éternel optimisme me lâche.

C’est pourtant une belle équipe qui était alignée à Blackburn, avec les retours de Walcott, de Song, et Fabregas (on da bench). Un gros quart d’heure tout feu tout flamme, on sent que les petits gars d’Arsène veulent planter vite, pour dérouler ensuite. La première partie du scénario se met en place : l’inefficacité. Pas moyen de la mettre au fond. Les occases sont là. Les Rovers, aux fraises, manquent de se mettre un CSC, et Wilshere vendange l’immanquable.

On entre alors dans la grosse et dégueulasse deuxième phase du scénar’ : la crise de confiance. Les petits Gunners peinent à trouver la faille, et se mettent à douter. L’absence du Captain pèse, personne ne prend de responsabilité. Le jeu ralentit, on se fait chier, et Blackburn n’a plus qu’à faire bloc devant sa surface. Une phase qui dure la majorité du match.

Jusqu’à la 75e minute. Les Rovers paient enfin pour leur bourrinisme primaire, N’Zonzi est exclu pour une planchette japonaise sur Koscielny. C’est la dernière partie de l’histoire : la poisse, qui colle toujours bien sur les canons. Olsson, puis Salgado sauvent de justesse sur leur ligne. Rideau.

La pièce est de mauvais goût, les supporters le font comprendre. Certes, la plupart sont des footix, mais ils connaissent, tout comme les vrais fans, pas toujours richissimes, la valeur de l’argent et le prix des places qu’on leur fait payer. Bien trop cher pour voir leur équipe échouer devant la 16e défense de PL. « Just not good enough », a dit un Tonton Arsène inquiet des prestations récentes de son équipe. Personne ne le contredira.

 

Almunia : -5/5 : Toujours insupportable, toujours dans le négatif. Il aurait pu se prendre encore deux buts casquettes : le premier sur une sortie aérienne au poing, classique, avec 18 minutes de retard ; le deuxième sur une magnifique savonnette. Si Arsène a des ronds cet été, qu’il les mette dans un gardien, la santé mentale de millions de supporters est en jeu.

Clichy : 5/5 : Bon, c’est vrai que personne ne l’a vraiment embêté. Mais bon, c’est qu’il a en partie bien fait son boulot (et peut-être aussi parce que Koscielny jouait de son côté, enfin bon…). Et il a enfin eu la présence offensive que j’attendais. Tiens Gaël, t’as droit à une image.

Sagna : 3/5 : Beaucoup de monde est parti dans son dos. Trop à mon goût. Surtout en première période, où une de ses erreurs aurait pu coûter cher (un magnifique auto-croque-en-jambe avec ballon). La deuxième s’est beaucoup mieux déroulée, et il a envoyé du centre laser à foison.

Koscielny & Squillaci : 4/5 : Note commune pour la paire de centraux que Tonton n’avait probablement jamais envisagé d’aligner en début de saison. Bon, là, ça passe, ils ont maîtrisé leur sujet. Mais Blackburn et Nancy menant le même combat pour l’offensive, ça n’a pas été bien difficile.

Song : 3/5 : Du mieux, mais sur la durée, le Camerounais s’est mis à déconner. Une excellente première partie de match, avec un petit pont à la clé. Mais une deuxième mi-temps à la ramasse, cohérente avec ses dernières (et calamiteuses) prestations : fautes inutiles, passes pourries. Et en plus, il s’est fait mal.

Wilshere : 2/5 : Jack, Jack, Jack… Quand est-ce que tu vas te mettre à FRAPPER ??!!! Bordel.

Nasri : 3/5 : Mis à la place de Fabregas, le Marseillais n’a pas vraiment eu le temps de se régler : Nielsen s’est chargé de lui faire pousser un 3e testicule sur le front, par un coup de tête bien calé. A partir de là, il a beaucoup donné physiquement, a beaucoup cavalé, mais a produit plus de déchet technique qu’à l’accoutumée.

Walcott : 3/5 : 45 minutes et puis s’en va. Le temps de se remettre dans le rythme je suppose (j’espère…). Pourtant, il avait réussi à porter beaucoup de danger dans la surface de Blackburn en percutant balle au pied. A noter qu’il arborait pour l’occasion une magnifique paire de Vapor violettes et oranges, proprement dégueulasse, et impossible à marier avec un maillot de foot contemporain.

Arshavin : 4/5 : André, contrairement aux autres, n’a pas cessé de tenter des choses, réussissant le plus souvent avec brio. Il a donné beaucoup de fil à retordre à l’expérimenté (pour pas dire antique) Salgado, en essayant toujours de mettre ses coéquipiers en bonne position. Sa fraîcheur me fait toujours plaisir.

Van Persie : 3/5 : Ce mec a un bagage technique largement sous-estimé. On parle de CR7, mais la vitesse des pieds de RVP est assez impressionnante. Moins présent dans la construction du jeu, il s’est réveillé un peu tard pour peser vraiment. Sa talonnade à contretemps pour Wilshere m’a arraché un gros filet de salive.

 

Les substitutes for love :

Fabregas : Une putain de bouffée d’air frais. Une vision du jeu de malade, et des passes assassines. Une coupe de cheveux de mec qui vient de se lever.

Chamakh : Les adversaires se couchent physiquement entre lui et le but. Le pauvre. Il aurait peut-être été bon de l’aligner d’entrée, au vu du plan de jeu que Blackburn prévoyait.

Bendtner : Regarde ta balle quand tu joues, ça peut servir.

 

En face :

Du cradingue pas beau. De Michel Salgado (oui, oui, celui qui jouait avec Zidane), en passant par Nielsen ou Jones, on avait du vrai vilain en face. Les coudes bien déployés en l’air, histoire de les enfoncer dans les arcades. Big up à M. Boussaka : les Rovers ont joué tous leurs ballons après les coups de sifflet de l’arbitre. Sans prendre un jaune. Fort.

 

L’arbitre : M. Dowd a globalement bien arbitré, mais il aurait dû avertir beaucoup, beaucoup plus rapidement.

 

12 thoughts on “La Gunners academy note Arsenal-Blackburn (0-0)

  1. Ola ola ola, c’est sévère pour Jack, il a que 19ans, si il frappait déjà comme un dieu qu’est ce qu’il lui resterait à faire pour progresser ?
    Ok il vendange méchamment la plus grosse occasion, mais en même temps c’est pas un avant centre, et c’est lui qui initie l’action.
    RVP il a peut être un super bagage technique, et sa talonnade est géniale, mais ce serait bien de le voir en position de marquer des buts, vu que c’est un peu un avant centre.
    Et Mr Dowd n’est pas spécialement contre Arsenal, c’est juste que c’est vraiment un arbitre à chier, ces décisions sont complètements incohérentes, et va que je te siffle un petit contact, et va que je te dis rien sur un putain de découpage.
    Avec tout les vieux bouchers de cette équipe, que ce soit un des deux seul qu’a un peu la capacité de faire quelque chose avec le ballon qui se fasse expulser c’est con.
    Nasri ce serait bien qu’il se réveille et fasse des trucs utiles.

    Je crois que ce qui me fait le plus chier dans le titre qui semble acquis a MU, c’est la satisfaction qu’en retireront Evra et Morlino.
    Moi je l’aime bien mon équipe de looser, et j’emmerde tout ceux qui vont venir cracher leur aigreur on sait pas trop pourquoi, autant que Wayne Rooney emmerde tout les spectateurs de la premier league.

  2. Dowd? PHIL Dowd? Ca m’avait échappé. En même temps, les bonus, faut pas en abuser, le risque est gros, on sait jamais quand Interpol va agir, surtout avec les infos exclusives de Stade 2.

  3. Je me suis infligé ça en streaming avec image figé du ballon à 20 centimètres de la ligne sur la seconde déchirade d’Almunia… putain… je souhaite ça à personne.

  4. Morlino et Evra sont décidement deux types qui s’y connaissent vraiment en football! Respect

    Pour info, j’ai vu le match de la Roma ce week-end. Totti a deux CR7 dans chaque jambes, soit cinq RVP ou encore 1421 Bendtner.

  5. @ Hugog: Ce serait totalement injuste de pas sanctionner Jacky pour son loupé. Je suis totalement partial, mais pas aveugle non plus. Sans être avant-centre, il me semble que c’est un footballeur professionnel, et que pousser une balle au fond est dans le domaine de ses compétences. Mais c’est plus son trop grand altruisme qui m’a agacé. Je sais, ça peut paraître insensé, car c’est un peu l’identité de cette équipe, mais il faut qu’il apprenne à prendre sa chance quand il le faut (je lui demande pas de mettre des lulus de 25m). Si je suis toujours le premier à dire quand il joue comme un dieu, je dis aussi quand il fait du caca.

    Pour RVP, il n’a que 3/5. Je pense que c’est assez significatif.

    Sinon je suis d’accord avec toi, c’est con d’expulser cash N’Zonzi (qui mérite son rouge quand même) alors que d’autres l’auraient mérité bien avant. D’où mon regret qu’il n’ait pas averti plus vite.

    @Pascal-Edern : Oui, il me semble que c’est bien le Phil Dowd. Qui arbitre toujours donc. Il faudrait un règlement de l’ONU je pense…

    @Dignan : Je compatis. La nuit, je me réveille, et je vois van Persie se blesser. Je vois Bendtner louper son contrôle contre Barcelone. Je vois Almunia… Non… Non…
    Pitié nooooooon….

  6. @dignan : Le match en streaming avec ballon dangereux ou action de but pour ton équipe avec un gros lag dessus, c’est vrai que c’est une dose de stress gratos et d’inconnu assez désagreable.

  7. En même temps, niveau stress, quand tu supportes une équipe avec Almunia dans les bois, tu es servis.

  8. @ Moké

    Disons que sur le moment, tu te sens dans la peau d’un tétraplégique à qui on a donné le pouvoir de figer le temps. Tu clignes des yeux de frustration et de rage.
    (comparaison foireuse d’origine contrôlée)

    @ Le Père

    On en fait tous des cauchemars. Je te trouve tout de même très clément. 0-0 contre les couilles noires, avec peu d’occasions créées et quelques unes concédées, la plupart des gars peuvent pas avoir la moyenne!
    A part le petit espagnol qui est rentré en seconde mi-temps. On devrait le faire jouer plus ce gars là.

  9. D’ailleurs j’aimerais bien résoudre ce mystère un jour, qu’est-ce qui fait qu’au moment d’une action dangereuse ou d’un but, le streaming se met à foirer?

  10. @Dignan : Le truc, c’est que y’a quand même eu des bonnes choses. Y’a juste pas eu de buts. Alors ça peut paraître con de dire ça, mais pour des notes individuelles, ils méritent à peu près tous la moyenne.
    Tiens, d’ailleurs, j’inaugurerais bien une notation collective. A voir lors du prochain match.

    @PES : Ce mystère sera résolu en même temps que celui de la logique de Pascal Praud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.