La Gunners Academy note Arsenal – Swansea (1-0)

Warren était excité comme un puceau (merde, la gaffe…!)

Votre humble serviteur veut voir la bouteille à moitié pleine alors qu’il en a bu deux (ou trois ?), et commence à se dire que cette saison va servir à faire le tri parmi les supporters qui étaient là pour la win (si, si, il en reste).
Une petite dédicace au passage à ce forum de supporters français qui y croient encore et peuvent remplir 14 pages avant même que le match, contre un promu, ne commence.
Et oui, l’espoir nous fait vivre, je ne vaux pas mieux, et on avait hâte de voir des nouvelles recrues à l’œuvre.
Moment Chiraquien du rouquin: imaginez si on nous avait dit au sortir de la saison des Invincibles que l’on trépignerait avant un Arsenal- Swansea de 4ème journée, et pire, que l’on se satisferait d’un tel résultat.
En attendant mieux…

Szczesny 4/5 : Un magnifique arrêt décisif en première mi-temps. Presque aussi classe que celui-ci. Il est en pleine bourre, tellement qu’il en fait confiance à sa transversale sur un coup franc de Sinclair (l’ancien grand espoir de Chelsea, pas le rouquin ancien espoir de pop musique pour niais). Spectaculaire dans ses sorties aériennes. Oui, tout ça est excellent, mais il en rate un dans les dernières minutes qui aurait coûté deux points si les gars de Swansea étaient plus habiles que Kaba Diawara.

Sagna 3/5 : Il s’est fait déborder plusieurs fois par un Sinclair des grands jours (l’ancien espoir de Chelsea, pas la cocue de DSK, vous suivez bordel ?). Pourquoi plus de la moyenne me direz vous ? Parce qu’il a réalisé son habituel centre du gauche ? Oui, mais pas que. Parce qu’après s’être fait une dernière fois analement détruit par Sinclair, il lui reprend 3 mètres sur 7 mètres et effectue un classieux tacle destructeur. Le tout dans les dernières minutes. Merci Bacary.

Mertesacker 3/5 Première apparition sous le maillot gunner. Il a fallu moins de 8 minutes pour comprendre que Vermaelen et Koscielny doivent être titulaires. Il joue bien, passe la balle plutôt esthétiquement, et a placé un ou deux tacles appuyés, mais ce que notre spécialiste Bundesliga m’expliquait cette semaine fût vite confirmé: il est aussi lent que votre serviteur roulant un joint de trop, complètement torchon chiffon carpette à 5h du matin. Et dans les airs de demanderez vous ? C’est un géant non ? Bah oui mais il s’est fait bouffer plus de cinq fois par des mecs faisant 10 cm de moins…  Des débuts inquiétants. Ça fait deux matches pourris en une semaine en comptant celui ci.

Koscielny 4/5 : Je l’apprécie de plus en plus, il prend confiance, sa lecture du jeu est encore plus forte que quand elle était très bonne. Et puis sur la seule fois où il se fait complètement déborder, il fait une bonne grosse faute empêchant le Swansea boy de partir seul au but. Son carton jaune le plus intelligent depuis ses débuts.

Gibbs 1/5 : Le sens du placement de Jean-Claude Dusse en boîte gay combiné avec l’agilité d’un Borat. Mais où est passé ton talent mec ? Je ne connais pas bien André Santos mais vivement qu’il débute. Aurait tout de même pu avoir 2 si Chamakh avait converti son bon centre à la fin du match.

Frimpong 1/5 : A tout fait à l’envers à part une intervention défensive en fin de match. Beaucoup trop de ballons perdus débilement, beaucoup trop agressif. En espérant qu’il revienne vite au basique et aux bonnes choses qu’il nous laissait espérer avant son rouge.

Ramsey 2/5 : Correct sans plus. Plus présent que d’habitude, on sent qu’Arteta le libère d’un poids. A une passe décisive dans les pieds en 4 contre 1 dans les dernières minutes et la joue comme un merde, trois minutes plus tard il effectue un raid solitaire d’handicapé mental (attention, j’ai rien contre les handicapés mentaux, mais ils ne sont pas super bons en raids solitaires aux abords de la surface avouez le…). Pour ces deux actes, il ne peut avoir la moyenne.

Arteta 3/5 : Il a fait plaisir à tous les supporters lors de la première mi-temps. Il aurait pu avoir une passe décisive à son compteur dès la première minute et son entente avec Van Persie est prometteuse. Mais un point noir: il est difficile de comprendre comment on peut se mettre autant de gomina. Heureusement qu’on ne l’a pratiquement pas vu de la deuxième mi-temps. Il me fait un peu peur.

Walcott 3/5 : Voit un quasi-but sauvé sur sa ligne par Caulker (qui perd sa fertilité au passage, franchement à sa place j’aurais laissé le but, ça vaut pas deux couilles, surtout quand ton gardien en fait une grosse, de couille, moins de 30 minutes plus tard). Revenons à Walcott qui a donc fait une bonne première mi-temps puis qui s’est endormi comme le reste de l’équipe, et s’est même énervé bêtement, se prenant un jaune. Très franchement, ça ne lui va pas de jouer les énervés, c’est d’autant plus ridicule que Gunnersaurus lui a fait un big hug avant le coup d’envoi.

Archavine 5/5 : Bon en vrai il mérite 3/5. Mais le fait que ce soit Andrei, et que sa flemme à se replacer défensivement lui procure une occasion, c’est magique. Dire qu’il a même la flemme de célébrer ce but, et que rien que pour nous chambrer il fait un gros tacle défensif en deuxième mi-temps… Si ça c’est pas un génie d’un football postmoderne qui n’existe que dans sa tête…

Van Persie 3/5 :  Ah bah il est content le Robin avec son Arteta. Ça combine, ça joue, ça s’endort, ça en met une sur le poteau, ça en dévisse une autre. Ses matches de début de saison se suivent et hélas, se ressemblent.

Substitutes for love :

Benayoun (pour Archavine): Il a eu le mérite d’essayer de réveiller l’équipe. Il pourrait beaucoup apporter cette saison en rentrant les 20-30 dernières minutes, et en plus il nous coûte rien, n’en déplaise à Jean-Mimi.

Coquelin (pour Frimpong) : Tonton en avait marre du jeune écervelé, alors il en a mis un autre. Des débuts brouillons, mais de la combativité.

Chamakh (pour Van Persie): il aurait pu marquer sur une superbe tête, c’est donc sa meilleure prestation depuis des mois. Il n’a toujours pas compris que le gel n’était pas un remède contre un début de calvitie.

En face

Le premier club gallois à évoluer en Premier League a une particularité, une des possessions de balle les plus élevées de la league, mais pas de buts. On jouait donc contre notre frère jumeau attardé (pas des jumeaux identiques du coup…) et ça s’est confirmé, il n’y avait que Swansea (ou Arsenal mais on ne peut pas jouer contre nous mêmes, même si parfois on y arrive presque) pour ne pas marquer aujourd’hui. De beaux mouvements, Sinclair (l’ancien espoir de Chelsea, pas le chanteur roux, ni la femme de DSK) et Dyer sont assez impressionnants. Je leur souhaite le maintien.

Le Match

Bonus:

Une chanson pour les lecteurs français (90% d’entre vous, mais bonjour quand même aux Suisses et aux Belges. Viva Vermaelen, Fuck Djouroux) une chanson donc, pour méditer sur la longue saison à venir.
Et si cet été pourri était en fait une bénédiction, permettant enfin d’éliminer, au moins en France, les faux supporters. Sûrement qu’une sixième année sans trophée et l’avènement de Manchester City avec un Nasripourri nous débarrassera de quelques parasites.
Commencez à 1’50 » et Observez Tonton danser las devant le board pour obtenir le prêt de Benayoun. Sadness is a blessing, c’est ça la vie d’un supporter.

Pour suivre l’actualité d’Arsenal la semaine, si vous ne parlez pas anglais, je vous conseille ce jeune homme dévoué au club et à l’ultrasubjectivité toute française mais délicieuse. Groover. C’est ici.

15 thoughts on “La Gunners Academy note Arsenal – Swansea (1-0)

  1. Arteta fait vraiment vraiment peur. T_T
    Mertesacker est lent, mais il a de la classe, j’ai décidé que je l’aimais bien même si il nous fait une bourde/match, mais vivement le retour de Vermalou quand même.
    Frimpong est bête, Coquelin avait vraiment de l’envie ça faisait plaisir à voir.
    Walcott se fout de notre gueule, il arrive pas à passer un joueur en vitesse de tout le match, par contre il fait des dribbles dans les petits espaces pour se mettre en position de frappe (sur le but par exemple).
    J’ai bien aimé le match de Ramsey, sauf la fin c’est vrai, même si il a pas la carrure d’un titulaire.
    Patrice Ferri a passé son match à dire du mal de Gibbs, bon consultant.

  2. L’occasion pour moi de proclamer mon admiration pour le rouquin. Je déteste Arsenal, mais je ne raterais pour rien au monde la Gunners Academy. La bise au Père Fidalbion.

  3. Ramsey continue à faire de bons matches avec le pays de Galles et à rater ses matches avec Arsenal, devient pénible ce garçon. Bon, disons qu’il a pas complètement perdu son niveau avec la blessure comme ça a été le cas d’Eduardo (qui s’est nettement amélioré depuis son départ, mdm).

    C’est le manque d’audace offensive qui m’énerve avec Tonton, là on a Park qui chauffe le banc, il faut soit l’associer avec RvP dans un 4-2-4 couillu, soit balancer RvP sur une aile et concurrencer Arshavin et Walcott pour la place restante. Si c’est pour nous enlever RvP et entrer Chamakh, autant faire jouer les 10 en défense, on sait qu’on marquera pas de toute façon, le milieu est encore en chantier, et les caviars se feront rares au début, même si Arteta n’a pas l’air d’avoir peur d’envoyer ses camarades au charbon.

    Et oui, fuck Djourou, bon, lui aussi fait de meilleurs matches en équipe nationale. Ceci dit la charnière Djourou-Senderos fait quand même un peu peur pour l’instant, j’espère que l’un retrouvera son meilleur niveau, et que l’autre arrive à trouver un niveau et devenir stable un jour.

  4. Merci Loulou,

    Sache qu’on tourne avec le Père Fidalbion, et pas de chance pour toi là c’était moi.

    Mais je peux t’aider à nous distinguer. Je suis roux et mets ma photo avec les articles.

    La bise méridio-anale (je te lis aussi coquinou).

  5. Vivement, pour vous, qu’Andre Santos prenne du service !
    Centre laser, percées esthétiques et oublis défensifs sont à prevoir !

  6. Mais je sais bien que c’etait toi! Simplement je profitais de mon intervention pour saluer aussi le Pere Fidalbion.

  7. Mr A: on a quand même trois incroyables gâchis de Ramsey, un poteau, un sauvetage sur la ligne, on va dire que s’il y avait eu match nul, c’était pas très sympa non plus, alors franchement, peu importe comment il a été marqué…puis bon, rien que pour voir Arshavin faire des grimaces, ça le fait

  8. Moi qui ai toujours détesté Arsenal, je lis quand même ton Académie. Pas pour me foutre de ta gueule, mais bien pour ta qualité d’écriture. Mes compliments

  9. (attention, j’ai rein contre les handicapés mentaux, mais ils ne sont pas super bons en raids solitaires aux abords de la surface avouez le…)

    AHAH :D

  10. Je n’est pas vu le match d’hier mais je suis fan de ramsey meme si en ce moment c’est pas trop sa il est jeune et a son poste il a le temps de progresser ! je pense qu’il a un bel avenir …

  11. Phrases à rallonge avec plusieurs propositions, parenthèses, virgules à gogo : mon rouquin préféré avait encore le bide plein de houblon. La meilleure des méthodes.

    Sinon, pas vu le match, pour cause de travail. Je regarderai cet après-midi. Paraît qu’Arteta manque un peu de physique?

  12. Au moins avec Arteta, on a retrouvé un passeur capable de trouver ses attaquants dans des espaces réduits. On peux estimer que ses relations avec ceux-ci ne vont que s’améliorer. Et on le joueur au milieu capable de transpercer les lignes en passes.
    J’attend de voir Park, apparemment, y a une couille pour son visa, je sais pas trop quand il pourra jouer. Par contre je le mettrais pas nécessairement en pointe mais plutôt sur le coté, en attaquant intérieur. Sa qualité de déplacement sera utile.
    Walcott, ça me chatouille la gorge. Autant il peux nous dynamiter une défense sur une action, et se procurer une ou deux occaz face a des défenses regroupées, autant a part ça, il a toujours le même jeu robotisé et se fait avoir par n’importe quel AG, même un rookie…
    Benayoun sera effectivement un très bon joker

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.