Par Porthos Molise, en direct de l’Olympic.

Alors bon,
Ça a pas mal jasé ces derniers temps, en cause une qualification pour les 32ème de finale de la Coupe de France face à Forbach, ville qui prête à contrepèterie, et qui nous mène tout droit à un choc des cultures contre l’Ohème et ses exégètes (1).

Les supporters de Marseille se divisent en deux catégories, d’un côté ceux qui habitent Marseille et qui ont l’accent et les dessous de bras anisés et de l’autre ceux qui vivent en banlieue parisienne, aiment l’OM comme ils écoutent Booba et redoublent leur quatrième. En grandissant ils deviendront supporter du Barça si tout va bien, ou de Chelsea s’ils ont un peu le goût du risque.

Pour le PSG, c’est plus simple, il y a d’une part le consommateur qui vient au Parc depuis cette année et qui siffle au bout de quinze minutes si Pastore n’a pas mis trois buts et d’autre part les vrais supporters, interdits de stade (2).
Et tout ce beau petit monde va se retrouver, probablement autour et dans le Stade de France pour se gueuler mutuellement leur haine partagée, tandis que les quelques cinq cents supporters du Red Star tenteront de faire entendre leur voix entre deux parimarseillontencule.

Alors non, Marseille, ce n’est pas le tirage rêvé. Je vous avoue qu’une petite CFA2 accueillie à Bauer aurait été plutôt la bienvenue. Ok, avec Marseille on va parler du Red Star pendant trois jours,  la fête du 9-3 tout ça. Mais en ce qui me concerne, l’idée de jouer dans un Stade de Kevin (3) et devant un public de Footix me fait chier sévère. Dernier affront fait à un Stade Bauer en fin de vie, dont tout le monde attend qu’il crève.

Vous me direz, oui mais le foot moderne c’est ça, faut évoluer  etc etc… Et bien quoi ? Le Red Star n’a JAMAIS évolué, en 120 ans de vie, toujours fidèle à son image, désuète et nostalgique, jusqu’à en crever. Alors croyez-moi, vu d’où on vient, on peut bien se permettre de dire merde, non ?

Bref, c’est réglé, n’en parlons plus. De toute façon, le vrai match, il était vendredi soir face au Poiré-sur-Vie. Face aux Chouans, la défaite était interdite, afin d’y croire un peu et éviter la déprime de noël. Le reste, c’est de la putain de littérature.

 

La compo d’enfer :

Gorgelin – Abadie Allegro Abissonono Cerielo – Dieye Ribadeira- Bezouien Touati – Malfeury – Marlet © ™

 

Le match vite torché :

Pelouse liquide mais coordonnée, public chafouin et vitupérant, adversaire en bleu, Doumbia sur le banc. Ça commence bien face à des Vendéens joueurs et adroits. Gorgelin nous sauve dès la première minute, panique à l’arrière garde. Heureusement, Allegro gère et calme son monde avant de nous remettre dans le droit chemin.

Les Chouans dominent mais les plus grosses occazes sont pour notre gueule, si on peut appeler occazes les ratages consécutifs dans la surface de Malfleury et Bezouien.

A la mi-temps, on se dit qu’on a laissé passer notre chance face à une équipe meilleure que nous.

On boit pour oublier.

La reprise se fait sur les mêmes bases de traviole en équilibre instable et quelques chaudes occasions de part et d’autre. Mais toujours pas de but. C’est à la 60ème qu’arrive le tournant du match avec la non-entrée de Doumbia. Son positionnement intelligent sur le banc permet à l’équipe une meilleur fluidité en attaque et un bon collectif. Et c’est presque logiquement que le Red (par Malfleury) ouvre la marque quelques minutes plus tard. Tous dans les tribunes saluent le coaching gagnant de Doukantié.

Dans la foulée, Gorgelin se troue en se faisant lober comme un minime. Heureusement, Al est gros.

Après bon, les Vendéens contre-attaquent et nous on attaque en contre. Ça se passe. Bezouien place un deuxième comme à la parade, après un contrôle du nez de toute beauté. Les Chouans sont à terre, ce n’est pas encore ce siècle qu’ils reprendront Paris.

On boit pour fêter ça.

 

Les révolutionnaires :

Gorgelin (3/5) :  Nous gratifie de sa boulette habituelle, cette fois sans conséquence. Solide et en confiance les 99% du temps restant.

Cerielo (4/5) : Il est content d’être là et ça se voit !

Abissonono (1/5) : il pousse le ballon comme d’autres un étron, laborieusement.

Allegro (5/5) : Le boss de la défense, d’autant plus méritant qu’il doit jouer pour deux. Supplée également le gardien à l’occasion.

Abadie (2/5) : Bof bof…

Ribadeira (4/5) : Auteur de trois patates qui méritaient mieux. De bonnes montées et de belles descentes. A suivre…

Dieye (2/5) : Il faut bien quelqu’un à ce poste… On cherche, on cherche.

Touati (4/5) : Techniquement sûr, physiquement en progrès. I like this guy.

Bezouien (4/5) : A l’ego de CR7 mais pas le talent. Ceci dit, auteur d’une passe décisive (involontaire, mais le tir était cool) et d’un but, je pouvais pas lui mettre moins. Surtout qu’il commence à participer au jeu, mais à 2-0 ne peux s’empêcher de faire ses habituelles bezouianités.

Malfleury (3/5) : Un but, et rien d’autre. Son entente avec Marlet n’apparait pas comme évidente. Remplacé par Gagnier (non noté) vers la 75ème.

Marlet (1/5) : On le sentait venir sur les précédents matchs. Les héros aussi meurent un jour… Bah, ce n’est que le début d’une nouvelle histoire.

 

Les contre-révolutionnaires :

Pas mal pour des Chouans. Faut dire qu’avec eux, Dieu et le Roy, tout ça quoi.

 

Porthos est super cool et vous offre les images floues du match.

Voilà, pour ceux que ça intéresse, on est toujours dans les bas-fonds du classement aux alentours de la couille gauche, mais à deux points du premier non-relégable… La saison va est longue, dure et suintante. Bonne fêtes toussa les enfants, il nous reste un match à Vannes dont je m’épargnerait le déplacement, donc je vous donne rendez-vous aux alentours du 7-8 janvier pour un banal match de Coupe de France.

Je m’en vais beurrer la crémière.

Cordianalement,

What else ?
Le collectif des amis du Red Star
Le Forum des supporters

 

Porthos Molise.

(1) Oui, Porthos a du vocabulaire, et oui il ne l’utilise pas à bon escient.

(2) Quoi, je caricature ? Rho, c’est pas mon genre.

(3) Sauf si on joue à Duvauchelle, mais là c’est pire que tout.

7 thoughts on “La Jules Rimet Académie note Red Star-Le Poiré-Sur-Vie (2-0)

  1. Tiens pendant que j’y pense, je vais te poser une question sur Gorgelin, vu que le Gône est sensé rentrer au bercail cet été. A lire ce que tu marques, j’ai l’impression qu’on a développé le parfait suppléant de Vercoutre non?

  2. Moi c’est Malfleury qui m’intéresse, il a les qualités pour jouer en Ligue 1 ou ça sert à rien qu’on vous le pique dès maintenant? C’est que j’ai pas envie d’affaiblir inutilement le Red Star…

  3. Ahah, je meurs de rire, j’adore les Jules Rimet Académies. Faut qu’on leur donne une place permanente sur le site. Sinon, Tristan et Torben, Malfleury est un bon joueur, vif et rapide sur ses pieds, mais en Ligue 1? Je ne sais pas. Mais j’ai grandi dans un pays où Stefan Maierhofer peut devenir une star de foot, donc rien est impossible.

    Gorgelin est un bon gardien, il n’a pas le niveau de National, je veux dire qu’il mérite mieux.

  4. Et oh, Porthos, on peut être supporter de l’OM tout en vivant loin de Marseille et en détestant le Barça, Chelsea et Epinal non ?

    En tout cas je serai de la partie au Stade de France, à ton plus grand désespoir.

    Sinon beau travail,

    Des bisous.

  5. Sympa cette académie de national !

    Il manque du monde à Vannes ce soir notamment au milieu avec l’absence de Berson mais aussi du meilleur buteur Loval.De quoi permettre au red star de ramener la victoire ?

  6. @Torben : Gorgelin vaut mieux que le National, c’est sûr… Mais qu’est-ce qui vaut mieux pour lui ? Être titulaire d’un club de National qui jouera (peut-être) la(les) montée(s) dans les années à venir (ou pas) et devenir une icône à Bauer(ça, c’est à peu prêt garantie) ? Ou être une doublure de doublure pendant toute sa vie et sombrer dans l’anonymat le plus total ? En fait, c’est une question mais t’es pas obligé de répondre.

    En tout cas, si Gorgelin dit qu’il reste, je signe tout de suite.

    @Tristan : Un peu lent pour la liguain, peut-être ? Mais s’il progresse encore, allez. Il est facile techniquement.

    @Bibi Yacht : non.

    @attaquerapide : C’est sûr pour Loval ? Ce serait cool pour nous ! Diguiny, Berson, Moulin et Jarsale supendus c’est ça ? Ca commence à faire du monde.Ben si y’a moyen… Comme on dit, sur un malentendu…

  7. Allez hop, 4-0 à Vannes… C’est bien, ça permet de signaler (pour ceux qui n’avaient pas vu) les maillons faibles de l’équipe. Malheureusement, Marlet en fait parti… Ah, l’Histoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.