La Jup’ académie : suite et fin de la phase régulière

10

Jacques Brol a un plat pénis qui est le sien.

 

La Jupiler Pro league, c’est un peu comme un épisode de Tintin. Il y a du suspens, mais au fond, on sait d’avance que ça finit toujours bien pour le personnage principal. J’ai nommé Anderlecht. Les Mauves remportent donc la phase régulière du championnat. Derrière, nous avons le FC Bruges, qui tel un Capitaine Haddock bourré, a trop zigzagué pour emporter la mise. D’autre part, Rakham le Rouche (Standard) ou Genk étaient trop faiblement armés pour rivaliser sur le long terme avec Anderlecht cette année. Oui mais voilà, comme le savent tous les lecteurs d’horsjeu.net, plus fidèles que Milou, Anderlecht n’a rien gagné pour l’instant. Car arrivent maintenant les Play-offs. Chouette.

 

 

Mille millions de mille sabords, envoyez le résumé des deux dernières journées !

 

A commencer par la journée numéro 29. A l’aune de cette avant-dernière journée de la phase régulière, le classement était déjà bien verrouillé. Tout l’enjeu résidait dans la qualification ou non de certaines équipes aux play-offs 1 (donc, entrer dans les six premiers). Le Standard, Genk, Courtrai et le Cercle de Bruges se disputaient trois places. Dans la course finale, pas de problème pour Liège qui inflige un 4-0 à Louvain. En revanche le Cercle, Genk et Courtrai perdent tous. Le derby brugeois est remporté 2 buts à 1 par les bleu et noir.

 

Résultats de la journée 29 :

Standard 4-0 OHL

La Gantoise 3-1 Courtrai (but splendide de Veselinovic pour Courtrai)

Beerschot 2-2 Lokeren

Saint-Tronc 2-2 Anderlecht

Zulte-Waregem 2-0 Malines

Lierse 1-1 Mons

Westerlo 3-2 Genk

Cercle Bruges 1-2 FC Bruges (Joli coup franc d’Eenoo)

 

Ce qu’il faut retenir : Les Rouches s’assurent une place dans les six. Le Cercle aussi, malgré la défaite, car ses concurrents ont aussi perdu. Le derby de la Venise du nord revient au FC Bruges.

 

Enfin, abordons sereinement la dernière journée de la phase régulière. Trois clubs se disputent les places 5 et 6 et à ce petit jeu c’est le Cercle de Bruges qui se ramasse. Genk et Courtrai, qui se sont respectivement imposés contre la Gantoise et le Beerschot, se qualifient donc sur le fil pour les play-offs 1.

 

Résultats de la dernière journée :

FC Bruges 1-0 Lierse

Anderlecht 2-1 Zulte-Waregem

Genk 3-1 La Gantoise (Duo Benteke/De Bruyne en feu)

OHL 3-1 Saint-Tronc

Lokeren 1-0 Cercle Bruges

Courtrai 2-0 Beerschot

Malines 1-2 Liège

Mons 2-1 Westerlo

 

Ce qu’il faut retenir : Qualification in extremis de Courtrai et Genk, élimination du Cercle pour les play-offs 1. Anderlecht termine ces 30 premiers matchs avec 67 points. Saint-Tronc avec 19, est automatiquement rétrogradé en D2. Jérémy Perbet (de Mons) finit la saison régulière avec 22 buts inscrits (et ce n’est pas fini il peut encore marquer durant les play-offs 2).

 

 

Classement final de la première phase :

 

Sont qualifiés pour les play-offs 1…

1   RSC Anderlecht 67 pts

2   FC Bruges 61

3   La Gantoise 56

4   Standard 51

5   KRC Genk 46

6   KV Courtrai 46

Play-offs 2 A…

7   Cercle Bruges 46

8   Lokeren 44

9   FC Malines 37

10   Mons 36

Play-offs 2 B…

11   Beerschot AC 36

12   Lierse 31

13   Zulte Waregem 30

14   OH Leuven 29

Play-offs 3…

15   KVC Westerlo 20

16   STVV 19

 

Il est l’heure de rappeler ce qu’il va se passer maintenant

 

Le championnat de Belgique va maintenant entrer dans la phase ô combien incompréhensible des play-offs. Je vous invite à faire un petit retour en arrière et de relire le début de la première Jup’ Académie qui résumait le moins mal possip’ le fonctionnement de ce championnat pour prix-nobelisables.

 

« Le championnat est disputé par seize clubs qui s’affrontent en match aller-retour en phase régulière. Jusque là tout va bien. Ensuite s’ouvrent les play-offs (PO).

  • Les 6 premiers de la phase régulière constituent le groupe des play-offs 1. Le nombre de points est divisé par deux et les équipes s’affrontent en match aller-retour. A ce petit jeu là, c’est le KRC Genk qui l’a emporté la saison dernière. Les deux meilleures équipes obtiennent leur ticket pour la C1.
  • De la 7ème à la 14ème place, les équipes jouent les play-offs 2. Ce groupe est divisé en deux poules de quatre équipes. Les compteurs sont remis à zéro et tout ce beau monde s’affronte en match aller-retour. Les gagnants de chaque poule se rencontrent pour désigner puis couvrir de gloire le grand, l’immense, le très renommé vainqueur des play-offs 2. Ce club gagne le droit de jouer le 4ème des PO1 dont le gagnant obtient le 3ème ticket pour l’Europa League (avec le vainqueur de la Coupe de Belgique et le 3ème des PO1).
  • Enfin il y a les play-offs 3. Là, il y a un poil d’enjeu entre les deux derniers de la phase régulière, descendre ou non. Mais le site officiel du championnat vous l’expliquera mieux que moi : « Les 15ème et 16ème du classement s’affronteront pour leur part à cinq reprises. Le quinzième débute avec un avantage de trois points et dispute trois des cinq matchs à domicile. Au terme des cinq rencontres, un classement est établi. Le vainqueur participera à des barrages en compagnie de trois équipes de division 2 avec, pour enjeu, une place en Jupiler Pro League. Le perdant sera lui directement rétrogradé en division 2. » »

 

Vous avez également un petit schéma explicatif pour les esprits plus simples (il en faut) qui n’aiment pas lire. Made by Moustache football club. C’est double cadeau du jour de Jacques. Comme si en plus de vous glisser le petit doigt, GM numéro 2 vous laissait siroter une mousse pendant ce temps.

 

Les enjeux ma bonne dame

 

Alors les enjeux quels sont-ils ? Et bien il y en a un qui est évident, c’est de connaître le champion. Anderlecht part avec 4 points d’avance sur Bruges, puisque les points sont divisés. Tout reste donc possible d’autant qu’on a déjà vu des parcours formidables en play-offs. Pas plus tard que la saison dernière, à la faveur d’un sprint final époustouflant et des quelques faiblesses de Genk sur la fin, le Standard avait failli arracher la victoire sur le fil. Alors qu’ils étaient 6èmes au départ ! (Ou 5èmes, Jacques ne sait plus. Et il a la flemme de vérifier). En parlant de Standard, la 10ème et dernière journée des play-offs 1 verra s’opposer Anderlecht et le Standard, commun saint bol d’impératifs économiques qui nous dépassent. Tout en bas, on va naturellement se demander qui va descendre. Tout ce que Jacques peut dire, c’est que Charleroi sera vraisemblablement de nouveau en D1 la saison prochaine, puisque sauf accident de fin de parcours, ils devraient remporter le championnat de D2. Autre enjeu, qui seront les autres européens ?

 

Cofidis, la finale de vos envies

 

En tout cas, on en connait déjà un qui sera européen. Et il n’était pas le plus attendu. C’est Lokeren ! Qui s’est imposé en finale de la Cofidis Cup sur la plus petite des marges face aux Courtraisiens. Un but d’Harbaoui (clairement homme du match; un beau joueur) à un quart d’heure de la fin. Un enchaînement très futé de Fall, de la tête et en profondeur, pour le buteur qui réalise un joli piqué. Pour revenir rapidement sur le déroulé de la rencontre, sachez que Lokeren avait bien débuté cette partie. Courtrai un peu moins dans un match assez pauvre en occasions. On pensais la messe dite après l’expulsion de De Ceulaer (Lokeren) à la demi-heure de jeu. En effet, jouer 70 minutes à 10, généralement, c’est tout de suite plus compliqué. Mais en fait Courtrai n’a jamais su comment jouer une équipe qui défendait bien, mais savais aussi exploiter les contres. Tel est pris qui croyait prendre et c’est Lokeren qui gagne. C’est une petite défloration anale pour ce club qui remporte là le premier trophée de son histoire. C’est bieng.

 

 

En espérant que ce papier aura éclairé vos lanternes, vos vessies et donné envie de suivre les play-offs avec Bart et Jacques, je vous laisse tout bientôt avec l’autre ivrogne pour la 1ère journée.

 

Allez, je vous laisse, j’ai grand soif.

 

Jacques Brol.

 

Ceci est une révolution. Les Belges ont enfin découvert Facebook. On a une page fan pour la Jup’ Académie, pour avoir des infos sur notre beau championnat de notre beau pays et parce qu’on ne fait pas les choses à moitié en Belgique.

 

 

10 thoughts on “La Jup’ académie : suite et fin de la phase régulière

  1. Petite rectification. Il y a un tirage au sort qui détermine les groupe de Play-offs 2. Voilà donc les groupes :

    Play-offs 2 A :

    Cercle Brugge
    Malines
    Lierse
    Louvain

    Play-offs 2 B :

    Lokeren
    Mons
    Beerschot
    Zulte-Waregem

    Sympa la comparaison avec Tintin. Encore une fois, du bon boulot Jacques !

  2. Beau papier Jacques. Ces play-offs nous prouvent que nous ne sommes pas le pays du surréalisme pour rien. Imaginez un peu Kortrijk en C1.

  3. Mais quel bordel chez vous quand même ! Cela dit, je dois avouer que ça rompt un peu avec les linéaires « grands » championnats et que c’est rigolo comme un commentateur belch.

  4. Excellent le système belge ! Plus bordélique tu peux pas. Ou si tu peux, mais dans ce cas t’es un grand malade.

  5. Lapin compris…

    « Saint-Tronc avec 19, est automatiquement rétrogradé en D2. » Ils doivent pas jouer les play-offs 3?

    Sinon en gros, le 14e peut éventuellement encore se qualifier en Ligue Europa aux dépens du 1er grâce à ce système, c’est ça?

  6. C’est à peu près ça Tristan. Il vaut mieux être 14ème et avoir une chance de décrocher une place en Europa League que d’être dans le top 6 et terminer le cul à l’air (ce qui risque fort de se passer avec Courtrai).

    De plus, concernant Saint-Trond, anéfé ils doivent d’abord passer par les play-offs 3 (faut vraiment que tu ralentisses la bière quand tu écris Jacques !) même parti comme c’est parti ils risquent de descendre

  7. @Tristan Bourrepif : Désolé j’étais encore bourré. Saint-Tronc peut encore s’en sortir évidemment. Sinon il n’y aurait aucun intérêt aux play-offs 3.

    Et oui, le 14ème pourrait, en théorie, aller en europa. Mais bon, faudrait qu’ils carburent à autre chose que de l’eau pour soudainement se réveiller.

  8. Sinon y’a pas moyen d’intégrer mon petit club chez vous avec D’Onofrio comme passerelle culturelle ?
    Franchement Metz ça doit pas être pire que Mons, et puis Rigobert à tous les Tintin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.