La Jupi Académie, journée 5

La passion de Bart ? Chier sur ses voisins.

Voici un nouveau qui s’est pointé pour une académie qui existe déjà, la Jup’Académie de Jacques Brol, qui officie depuis peur. Mais celui-ci ne tient pas à partager l’académie avec Jacques Brol pour d’obscures raisons, comme un symbole de BHV. Tout de suite laissons place à Bart Van de Van Krrrrr qui nous narrera la saison en première division belge, mais de son point de vue.

Racing Genk – FC Malines : 0-0

Normalement, on devait avoir une belle affiche entre le champion en titre et le leader actuel. En même temps, on est en Belgique les mecs… C’était pas un match trop chiant, mais les attaquants des deux équipes ont cruellement manqué de réalisme.

Genk maîtrise pourtant la première mi-temps, Malines se contentant de rester derrière, à l’image d’Ogunjimi qui par deux fois manque son duel face à Renard. A la 16ème Genk perd Joneleit, blessé après un dégagement. Il sera remplacé par Simaeys. Les Limbourgeois essaient de combiner mais n’arrivent pas à faire sauter le verrou Sang et Or. A la 38ème minute, le Racing effectue son deuxième changement en faisant rentrer Libombe à la place de Barda.

Vous voyez, on s’emmerde tellement que je dois vous signaler les changements pour pouvoir combler les trous (combler les trous, on n’a pas la méthode, mais on a la même passion ).

La deuxième mi-temps est assez similaire à la première, Malines procède surtout en contre. Bien servi par Cordaro, Gorius aurait pu marquer si le Limbourgeois Pudil n’était pas intervenu (79ème). La dernière occaz’ du match est à mettre au compte de Buffel, dont la frappe oblige Renard à se coucher (87ème).

 

La Gantoise – Lierse : 1-0

Bon ben, ch’crois qu’c’est clair, les Belges ont vraiment des problèmes de visée…

Le match débute tranquillement, à la suisse quoi, comme un symbole de Johnny. Juste à noter une bonne domination de Gand, avec notamment un coup-franc de Thijs ou encore une frappe de El-Ghanassy à la suite d’un beau mouvement (pour des Belges, c’en est un) arrêtée par Kawashima (21ème). Le Japonais va encore s’illustrer à la 26ème minute en deux temps face à Conte. De son côté, Lierse a du mal à se procurer des occasions et va le payer par un but d’Arzo sur corner à la 40ème minute. Deux minutes plus tard, les Buffalos se retrouvent à dix suite à l’expulsion directe de Nahayo.

A la seconde période, Lierse tente de profiter de sa supériorité numérique et se montre plus entreprenant mais trop peu dangereux, à l’image d’Ayew (peut-être frère de, je sais pas, pas vérifié). A la 59ème minute, l’exclusion de Grncarov (lèche anale à celui qui saura le prononcer correctement ) remet les deux équipes à égalité numérique. La Gantoise, elle, procède en contre mais n’arrive pas à enfoncer le clou, à défaut d’enfoncer aut’chose, la faute encore à Kawashima, le seul de son équipe à avoir fait un match potable, c’est d’ailleurs le seul truc japonais à être potable maintenant.

La Gantoise s’empare donc des trois points, et rejoint Malines en tête, tandis que Lierse n’arrive pas à décoller dans ce classement.

 

Lokeren – Louvain : 0-1

Putain, mais en fait, la Jupiler Pro League, c’est une mauvaise parodie de Ligue 1. Seulement trois matchs de résumés et ça commence déjà à jouer avec mes couilles…

Beaucoup trop de fautes, beaucoup trop de mauvaises passes. J’ai l’impression de revoir les Bordeaux-Rennes de l’année dernière, mais version DH (pas Dernière Heure, hein). Seul un coup franc louvaniste à la 4ème minute de Remacle et une tête du locau (ou local, je sais plus, j’en perds mon français, langue riche. C’est d’ailleurs la seule chose riche qui existe chez les Wallons. En même temps, c’est même pas à eux…) De Ceulaer sont à noter en première mi-temps.

Un tite Duvel pour essayer de tenir car la deuxième mi-temps n’est pas mieux. Juste une occasion chaude pour Lokeren par Harbaoui sur un bon sert-vice de De Ceulaer. A la 79ème minute, Persoons est exclu pour avoir convenablement stoppé un contre de Louvain comme on stoppe un bus scolaire en pleine course (p’tetre même un avion ). A quelques instants de la fin du match ( plutôt la fin du calvaire ), Ogbu marque pour Louvain, comme ça. Voilà. Pas de précisions, rien, on reste dans l’abstrait, à l’image de ce match quoi.

 

Courtrai – Saint-Trond : 4-0

Et comme de par hasard, quand il y a un match en Belgique à plus de deux buts, impossible de trouver une vidéo !! Pays de meeeeeeeeerde !

La première mi-temps est assez plaisante, avec une certaine domination courtraisienne, malgré un but refusé pour hors-jeu de l’homme-tronc(d) Buysens à la 15ème minute. 10 minutes plus tard, Courtrai prend l’avantage grâce à Nfor. Les minutes qui suivent sont équilibrées, Saint-Trond n’arrive tout de même pas à inquiéter le portier Rouge et Blanc.

La tension monte d’un cran à la seconde mi-temps, le STVV tentant maintes et maintes fois d’égaliser, jusqu’à ce que Euvrard accroche Veselinovic qui se fait justice lui-même (52ème). 10 minutes plus tard, le sort s’acharne sur Saint-Trond alors que l’arbitre refuse un pénalty sur une main de Mulemo pourtant flagrante. Courtrai alourdit encore la marque par Nfor sur coup-franc (68ème) et par Messoudi (81ème).

 

Mons – Zulte-Waregem : 3-1

Bart Van de Van Krrrrr est content. Mons a gagné, il y a des buts et un résumé vidéo.

Les visiteurs entament fort le début de la rencontre, obligeant Berthelin à s’illustrer, par des frappes de loin, la défense wallonne étant bien placée, alors que de leur côté, les Montois ont du mal à s’approcher du but de Bossut.

L’Albert revient en seconde période avec de meilleures intentions. Bourabia (47ème) puis Ibou de la tête une minute plus tard assènent un coup de massue à Zulte, qui tente tant bien que mal à revenir, mais qui se retrouve toujours face à un Berthelin très appliqué. Le coup-franc du capitaine De Fauw à cinq minutes de la fin redonne espoir aux Flamands. Espoir de courte durée car Ibou clôt la marque à la 89ème minute.

 

Westerlo – Cercle Brugge : 1-3

On sent dès le début du match que Westerlo n’est pas en confiance depuis le début de saison, le manque de résultats l’atteste. Et c’est le Cercle, emmené par le finaliste des -20 Baldé, qui marque à la 16ème minute grâce à D’Haene. Ce même D’Haene profite même d’un mauvais dégagement consécutif à un corner et d’un trouage d’un défenseur local pour doubler la mise (41ème) .

A la mi-temps, l’entraîneur de Westerlo décide de faire rentrer Marcao. Choix judicieux puisque Marcao, très en forme, fait beaucoup bouger la défense brugeoise et inscrit même un but à l’heure de jeu. Westerlo continue alors de presser pour tenter d’égaliser mais se fait avoir en contre à sept minutes de la fin par l’intermédiaire de Rudy.

 

FC Brugge – Anderlecht : 1-1

Alors que la France avait son « Prolifico » (Nom de merde. Esprit canal, est-tu là ? ) Lille-Marseille, à 67 kms de là, la Belgique avait FC Brugge – Anderlecht. Bon, d’accord, y’a pas eu autant de buts, mais non did’ju, y’a eu du spectacle.

Le match commence par un accrochage de Hoefkens sur Jovanovic dans la surface à la 6ème minute, le pénalty étant arrêté par le gardien Coosemans. Le match est alors intense et équilibré mais le manque de réalisme dans la dernière passe empêche les deux équipes de se procurer des occasions chaudes, d’autant plus que la bataille fait rage au milieu.

Brugge revient des vestiaires remonté et compte bien prendre le dessus sur Anderlecht. Mais, comme dans beaucoup de matchs ce week-end, la réussite (ou le talent) n’est pas au rendez-vous. A la 74ème minute, Suarez et Canesin jouent en une-deux dans la défense brugeoise. Coosemans intervient fautivement sur le Brésilien. L’arbitre indique le point de penalty alors que Coosemans est renvoyé aux vestiaires. C’est le jeune Sven Dhoest, 17 ans, qui le remplace et, plein de sang-froid, il repousse le tir (assez mou quand même, comme un symbole d’impuissance) de Klejstan. Le match devient complètement fou quand, à la 83ème minute, le Brussellois Gillet fauche De Jonghe (aucun rat-porc avec le Néerlandais) et provoque un énième pénalty, mais cette fois en faveur de Brugge et transformé par Odjidja. Alors que l’on pense à un exploit des Brugeois, à la 91ème minute, Jovanovic trompe d’une frappe imparable Dhoest (qui était pourtant « main opposé, Richard !! ») et délivre le club de la capitale.

 

Beerschot – Standard de Liège : 1-1

Ce sont chez les méchants racistes flamands que les gentils wallons vont tenter de ramener les points de la victoire. Et ce sont les liégeois qui se procurent la première occasion par une frappe de loin de Van Damme (aucun lien ni avec JC, ni avec Jerry). Le Standard a plutôt le match en main même si on signaler une frappe de l’anversois McDonald qui a trompé une partie du public qui a cru au goal.

A la seconde période, Liège remet le couvert et, à la suite d’un mouvement, ma foi, de fort beau gabarit, Van Damme ouvre le score (52ème). Les Rouches continuent de pousser pour marquer ce second but qui les mettraient à l’abri, mais gaspillent trop, comme le montre ce contre à 3 contre 2 où Nong tricote un peu trop et se fait chiper la balle par le local Van der Heyden. De l’autre côté, le Beerschot manque de réussite à l’image de ce centre de Custovic qui traverse toute la surface de réparation, aucun joueur ne reprenant le ballon. L’égalisation viendra quand même à la suite d’un mouvement similaire à celui qui n’a pu être concrétiser. Ben cette fois, c’est fait, et par l’Israelien Dor Malul (79ème). A la fin, on peut dire que c’est plutôt (l’ami de Mickey – Ah non, l’ami de Mickey, c’est Dingo) deux points de perdus de la part du Standard et le Beerschot peut s’estimer heureux d’avoir pu égaliser.

 

Classement

 

Equipe

Points

Journée

Bp

Bc

Diff.

1

La Gantoise

10

5

9

6

3

2

Cercle Brugge

10

5

8

6

2

3

FC Malines

10

5

7

6

1

4

FC Brugge

9

5

11

5

6

5

Mons

9

5

11

7

4

6

Courtrai

8

5

4

4

0

7

Standard de Liège

8

5

9

7

2

8

Anderlecht

8

5

8

6

2

9

Louvain

6

5

5

6

-1

10

Racing Genk

6

5

7

6

1

11

Beerschott

6

5

8

8

0

12

Zulte Waregem

6

5

6

7

-1

13

Lokeren

4

5

3

5

-2

14

Lierse

3

5

3

5

-2

15

Saint-Trond

1

5

6

15

-9

16

Westerlo

1

5

4

14

-10

 

 Bart Van den Van Krrrrr.

7 thoughts on “La Jupi Académie, journée 5

  1. Faudra voir avec le service rédac’. Vu qu’apparemment on présente pas la Jupi’ Pro League de la même manière, le chef rédac’ pensait que ça ferait bien de faire 2 académies, commun symbole du plat pays.

  2. Ah, si ça ne dérange pas le service d’avoir des doublons, pas de problème. Je bois à ta santé Bart. Même si t’aurais pu prendre un aut’ prénom quin’ mééme!

  3. C’est délibéré ( merci encore au chef rédac’ pour avoir donné l’idée ). Alors que toi, tu as plus une connotation wallonne, moi je m’occupe du côté vlaam

  4. Vous pourriez quand même faire une académie en flamand, histoire qu’on s’y retrouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.