La Lionceaux Académie fait le point sur les transferts

Avec une bière.

Avant-propos :

Avec un exercice 2010-2011 des plus réjouissants après les saisons à éviter la relégation, le FCSM était donc plus visible sur le marché des transferts, d’autant plus que Marvin Martin s’est fait remarquer en Equipe de France, attirant encore plus les recruteurs sur la cancoillotte et la saucisse de Montbéliard.

Les faux départs :

Marvin Martin : annoncé au PSG, au LOSC, à Lyon voir même à Arsenal, il a préféré le choix de la raison en prolongeant son séjour dans le Doubs. On évite le cosmic-fist estival en perdant le meilleur passeur de Ligue 1 2010-2011 et à l’inverse d’un DSK, il sait se montrer fidèle.
Modibo Maïga : La Nafissatou malienne a eu durant ce mercato les reins encore plus cambrés qu’une mauvaise actrice porno au fin fond des recherches sur wide6.com. Voulant se faire une Ben Arfa à Newcastle, il a finalement tout perdu, espoir de transfert, revalorisation du contrat et respect des supporters. Son attitude a été très justement récompensée par des sifflets au Stade Bonal.
Kévin Anin : Plus une rumeur qu’un faux départ, Kévin a cru qu’une bonne moitié de saison lui permettrait de prendre de la créatine et de voir la Cougar. Est revenu à la raison à temps et tant mieux pour nous car il s’avère être LE milieu défensif qu’on attendait à Sochaux.
Ryad Boudebouz : Running-gag des sites de transferts, son club de cœur oscillant entre Liverpool et l’OM, toujours sur le départ, et pourtant toujours présent sur la photo officielle de l’effectif, personne ne s’attendait vraiment à le voir partir.

Les vrais départs :

Francis Gillot (Girondins de Bordeaux) : Si Judas pouvait se réincarner, Gillot serait son corps. Arrivé à Sochaux en Janvier 2008, l’espiègle Droopy s’est amusé à flirter avec la zone de relégation quelques saisons durant et s’est cru pousser des ailes après ses 6 derniers mois potables à la tête des Lionceaux. Il a finalement trouvé à Bordeaux l’équilibre parfait, plus de budget pour moins de résultats.
Brown Ideye (FC Dynamo Kiev, 9M) : Brownies Papy Brossard s’est envolé à l’insu de son plein gré avec l’aide d’Alexandre Lacombe plus gestionnaire que passionné de foot et qui a vu une belle plus-value après seulement un an et 6 mois au club. Une perte pour le club, meilleur buteur la saison dernière à égalité avec Maïga, il apportait surtout de la rapidité et de la profondeur au jeu sochalien.
Nicolas Maurice-Belay (Girondins de Bordeaux, fin de contrat) : Comme le dit Claude Pèze, l’homme au plus de 150 matchs pour 4 buts est parti pour un poil de cul symbolique et la traitrise de Gillot à Bordeaux. Même s’il a rendu des services, son départ ne sera pas une grande perte, son sens du but étant remplacé par celui d’Abdul Camara dont on évoquera le cas après.
Jacques Faty (Sivasspor, fin de contrat) : Faty a montré clairement qu’il ne cautionne pas Pascal Sevran et la ligature des bites de noirs. Jacques lui n’aime que les augmentations alors quand Lacombe lui a proposé une circoncision de son salaire, Jacques a préféré aller se faire voir en Turquie, espérons pour lui qu’il ne finisse pas sous les douches en prison.
Boukary Dramé (Chievo Vérone, fin de contrat) : Il est sans aucun doute une énorme perte pour le club, son savoir-faire pour couper les citrons sur le banc de touche va nous manquer, espérons que le Chievo Vérone lui trouve un semblant d’utilité.
Maxime Josse (PFC Litex Lovech, fin de contrat) : Maxime qui ? Issu de la génération 87’, probablement le moins connu, son apport au club a été aussi limité que celui de Ribéry à la culture française.
Ivan Stevanovic (Partizan de Belgrade, fin de contrat) : Ah bon, il est parti, on l’a vu une fois avec une chasuble de remplaçant mais aucun témoin ne peut le confirmer.
Vaclav Sverkos (Banik Ostrava, fin de contrat) : Après avoir réussi l’exploit de marquer 8 buts en 6 mois, Vaclav a disparu de la circulation, retrouvé chez les Grecs où son intégrité anale laisse à désirer, il mangeait en effet des yaourts en s’asseyant dessus et sans les écraser, il a décidé de tenter de retrouver sa dignité de son pays d’origine.
Matthieu Dreyer (Etoile Fréjus Saint-Raphaël, fin de contrat) : Son intérim durant la blessure de Richert laissait déjà à désirer, il a donc été bloqué par Richert pour être titulaire et a perdu sa place de remplaçant au profit de Perrick Cros.

Le pôle emploi :

Geoffrey Tulasne recherche club activement, milieu offensif gauche pouvant aussi réparer les fuites d’eau, accepte les tickets restos.
Badara Sène recherche club ou petit producteur indépendant de films pornographiques pour qu’au moins une partie de son corps soit utile.

Belle et Sébastien :

Sébastien Corchia (Le Mans, 2.5M) : Bradé pour éviter de le voir partir gratuit à la fin de son contrat, Corchia (capitaine de l’Equipe de France Espoir) est LA recrue de Sochaux cet été. Un très bon potentiel offensif et défensif, des débuts convaincants, on n’a plus qu’à espérer qu’il restera plus d’une saison au club.
Sébastien Roudet : (Racing Club de Lens, fin de contrat) : Son transfert nous laisse perplexe à la Lionceaux Académie, lent, pas spécialement technique, son contrat de 3 ans ne nous emballe pas plus que ça, son transfert est plus le signe d’un joueur qui voulait éviter la Ligue 2.

Les prêts et retour de prêt :

Steven Mouyokolo (Wolverhampton, prêt avec option d’achat) : Pas forcément une mauvaise affaire, mais sa blessure nous a empêché de voir ce dont il est capable, il n’est apparu que lors de la rencontre contre Saint-Etienne.
Sloan Privat (Retour de prêt de Clermont) : Privat peut servir de point de fixation et peser sur la défense, par contre son manque de technique et de rapidité risque d’handicaper l’équipe surtout après le départ d’Ideye. Néanmoins, il a marqué 20 buts en Ligue 2 et a été nommé pour le trophée du meilleur joueur de Ligue 2.

Le coach :

– Mecha Bazdarevic (Au chômage après son passage à Grenoble) : A le soutien de tout Bonal du fait de sa longue histoire avec le club (9 ans en tant que joueur), ce soutien ne cache pas néanmoins une certaine inquiétude au vu du destin plus que strasbourgeois de Grenoble.

Surprise surprise :

– Abdul « The Goat » Camara (Rennes, 1.4M) : La blague de ce mercato, cet ersatz de Moumouni Dagano risque bien de figurer au onze anal de légende du FCSM.

 

L’avis de Jean-Claude et Bernard :

Un dégraissage très important de l’effectif. A part Brown Ideye, les départs sont dans l’ensemble justifiés et concernant les arrivées, encore un mercato plutôt réussi du FCSM dont on espère voir une saison peut-être presque aussi bonne que la dernière.

6 thoughts on “La Lionceaux Académie fait le point sur les transferts

  1. Abdul Camara, 1.4M d’euro. Ça laisse vraiment rêveur ce prix là, la cellule recrutement de Sochaux a perdu un pari?

  2. La meilleure opération de ce marché des transferts c’est clairement d’avoir gardé Martin. Ça aurait mérité d’un mec devant un peu bon.

  3. Ckao : On a perdu un pari contre l’œil de verre d’Alain Roche.

    ju : Totalement d’accord, c’est sûr qu’avec Privat, Butin et Maïga, on risque vite de finir aussi vite à poil qu’une fille dans la cave de chez Moké.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.