La Meringue Académie note Villarreal – Real Madrid (1-3)

Robert Carlos a toujours un gros calibre a portée de main.

Le retour du plus gros académicien avec le match où « C.Ronaldo défie l’histoire » et essaye surtout de sauver sa saison en battant le record de buts en une saison de Liga. Robert Carlos s’en fout du suspens, le record n’est pas battu, mais juste égalisé. Le Real joue en 4-3-3 à trois défensifs, mais en laissant Pepe dans sa niche défensive. Kakà à la baguette, Dudu à la braguette, et Robert Carlos à la ginguette : devant c’est la fête avec les trois joueurs qui dézonent le plus de l’équipe. Mourinho s’en branle et ça se voit, il ne ressemble plus à rien. La prochaine fois il vient en jogging, tongs et oublie de s’épiler les sourcils. Heureusement Xabi Alonso s’est rasé la barbe ce qui lui permet de s’opposer idéologiquement à Mourinho et Piqué à la fois.

Bon Robert Carlos arrête de vous faire de Chérif Ghemmour et lâche les notes :

 

Casillas (4/5): Bon pas besoin de m’étaler, vous savez très bien qu’il a arrêté des trucs que sa pitoyable défense à laissé passer et qu’il n’a rien pu faire sur le but qu’il a pris.

Arbeloa (3/5): Aussi neutre que d’habitude. Je suis sûr qu’il ne boit que de l’eau. Mais sans goût. Robert Carlos n’en voudrait même pas pour le glaçon de son Ricard.

Carvalho (2/5): Écarte très bien les jambes sur le but de Cani. Sans lui, pas de passe décisive pour le jeune Mario.

Pepe (3/5): Pas exceptionnel sur ce match. Il s’est fait mettre à l’amende quelques fois, mais à côté de son grand-père, il parait tout de même bien plus en forme.

Ramos (3/5): Même review qu’au match précédent ? Presque : moins en vue qu’à l’accoutumée. On ne l’a pas trop vu offensivement, et n’a pas spécialement fait mieux en défense.

Xabi (4/5): Mouais. En fait, Robert Carlos se demande si le vrai problème du Real, c’est pas lui. Ou plutôt, le vrai problème de Xabi Alonso, c’est le Real. Au final, l’un des meilleurs joueurs sur le gazon, pour changer.

Marcelo (2/5): Court beaucoup et très vite mais pas très bien. Inutile sur le but de Villareal, il avait heureusement marqué le premier but de match. Robert Carlos baisse sa note pour sa célébration pourrie avec Adebayor.

Granero (non noté/5): On s’en branle. Robert Carlos ne l’a jamais aimé et ne voit pas pourquoi ça changerait aujourd’hui.

Kakà (5/5): Difficile à croire mais on dirait que Kaka est réellement en train de retrouver son niveau. Il débloque le match en lançant Marcelo seul devant le but et provoque le premier but sur coup-franc de C.Ronaldo en faisant l’amour à trois défenseurs adverses. Et si Michael Jackson était toujours vivant ?

Ronaldo (5/5): 9 buts en 3 matchs. Le fameux record est « seulement » égalisé. Et cette fois-ci il ne fait pas de célébrations à la con avec Adebayor. Avouons tout de même que le gardien se troue sur le premier coup-franc.

Benzema (3/5): Le meilleur quota de l’Equipe de France. Pas son plus beau match de la saison, mais ça reste bien au-dessus de Higuain ou de l’autre grand con.

 

Remplaçants:

Di Maria : Entré à la 63e. Elle court, elle court, la maladie d’amour. Puis elle tombe.

Özil : Entré à la 69e. Robert Carlos a un peu lâché le match à la fin.

Albiol: Entré à la 87e. 3 minutes avant la fin du match, c’est encore beaucoup trop tôt.

 

Sur le banc :

Adebayor : J’ai l’impression qu’en plus de nous piquer les yeux dès qu’il entre sur le terrain, il est celui qui a initié les célébrations débiles qu’on peut désormais subir à chaque but du Real. Achetez-le, vite. Sinon Robert Carlos s’en charge personnellement. Et autant dire que c’est pas pour lui demander un autographe.

Attention, le résumé qui suit a une musique dégueu.

4 thoughts on “La Meringue Académie note Villarreal – Real Madrid (1-3)

  1. Si le Barça gagne la ligue des champions, le record de but en liga ne servira pas à grand chose à Ronaldo pour la course au ballon d’or …

  2. Tu es bien gentil avec Benzama qui a pratiquement raté tout ce qu’il a entreprit, même si il est vrai qu’il devait à chaque fois décrocher pour que coéquipiers daignent lui passer un ballon. Match frustrant pour lui.

  3. Entièrement d’accord avec cette académie : des mecs qui tirent la tronche, un gars qui se jette sur le ballon pour le remettre dans le rond central, le buteur qui fait un pauvre salut moisi que personne ne voit… les célébrations de buts ça devient vraiment n’importe quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.