La Napoli Académie note Cesena-Napoli (1-3)

Demain, Lorenzo dévoile le haut.

Don Califano n’a plus l’énergie nécessaire pour mener la Napoli Académie cette saison. Après avoir narré une saison durant les péripéties d’une équipe ayant atteint la Ligue des Champions, c’est l’âme en paix et le regard apaisé par une telle réussite qu’il choisit de passer le témoin et de faire de Lorenzo De Aureliis son successeur. Le nouveau Don est d’ailleurs discret sur ses habitudes.

 

Après la grève en Serie A qui a retardé le début du Calcio, il est temps pour le Napoli de mettre le bleu de chauffe contre Cesena, histoire de retrouver 2-3 automatismes avant d’aller affronter un Manchester City déjà chaud-bouillant en Champions League mercredi. Ou plutôt le jaune de chauffe puisque les troupes de Mazzari évoluent à l’extérieur avec un maillot jaune assez moche mais qu’apprécieront sûrement certains daltoniens ou autres jaunards de l’ASM.

Avec un effectif a priori amélioré et une composition en 3 4 3 qui a fait ses preuves la saison dernière, le Napoli s’annonce armé et prêt à jouer les trublions cette année encore. C’est un entre-jeu suisse qui est donc aligné avec les recrues Inler et Dzemaili, et Santana, l’ailier argentin venant de la Fio, prenant l’aile droite à la place d’Hamsik sur le banc.

La compo:

De Sanctis – Campagnaro Cannavaro Aronica – Maggio Inler Dzemaili Dossena – Santana Cavani Lavezzi

 

Les buts

Napoli, 3é : Campagnaro se la joue Rory Delap et balance une torpille dans le dos des défenseurs de Cesena pour Lavezzi qui n’a plus qu’à ajuster le gardien d’une frappe du droit.

Cesena, 24è : Egalisation de Guana après un bon travail d’Eder sur la droite, que ni Aronica ni Dossena ne prennent la peine de marquer. Un Cannavaro pas exempt de tout reproche non plus puisqu’il laisse le milieu réceptionner un centre à ras de terre devant le but et allumer De Sanctis.

Napoli, 67è : Après un rouge pour Benalouane (qui a au moins un Burdisso dans chaque orteil) et la rentrée d’Hamsik à la place du guitariste mexicain, le Napoli reprend l’avantage par Campagnaro. Sur un corner en 2 temps, le Slovaque adresse un centre de la droite qui fuse entre les pieds dans la surface mais trouve celui de Campagnaro qui se prend maintenant pour Inzaghi.

Napoli, 87è : De multiples occasions gâchées, notamment une spectaculaire vendange de Pandev qui mérite le coup d’oeil, puis le tonitruant Hamsik reprend un mauvais dégagement et fusille Ravaglia d’une magnifique frappe du gauche pleine lucarne.

 

Les notes:

De Sanctis(3/5) : Pas énormement sollicité il réalise quelques bons arrêts… Ne peut pas grand chose sur le but. Le taulier dans ses bois.

Campagnaro (5/5) : S’il a fait le taf en défense, il a surtout brillé par sa touche Delapesque et son but de renard. Un très bon match de l’Argentin.

Cannavaro (2/5) : Le capitaine a plus ou moins tenu la baraque et marqué Mutu mais se devra d’être plus tranchant avec le Kun dans les pattes mercredi. Mauvais marquage sur le but de Cesena.

Aronica (2/5) : Match plutôt moyen d’un joueur plutôt moyen. Espérons que Britos se rétablisse vite pour le reléguer à son rôle de bouche-trou.

Maggio (3/5) : Véritable piston sur l’aile droite, il participe activement aux phases offensives et défensives. Il manque de marquer un joli but sur un long centre de l’ami Dossena. C’est lui aussi qui donne un caviar gâché par Pandev seul face au but. Une pièce maitresse dans le schéma de Mazzari.

Dossena (2/5) : Pendant gauchiste de Maggio, il est moins doué que son compère notamment défensivement mais intéressant en phase offensive. Quelques centres pas dégueulasses.

Inler (4/5) : Un joueur très intéressant dans l’entre-jeu et porteur d’espoir pour la saison. Il joue juste et ratisse. Bonne qualité de passe d’un joueur habitué à lancer A. Sanchez dans la profondeur.

Dzemaili (2/5) : L’autre transfuge suisse n’a pas mal joué au milieu de terrain. Plus relayeur que son compère, bonne vision du jeu mais encore un peu timide.

Santana (2/5) : Titulaire à la place d’Hamsik pour d’obscures raisons. Il est souvent disponible, combine bien avec l’attaquant, mais joue clairement un niveau en dessous de l’iroquois qui le remplace à la 60è. Fait un peu dans le commercial sur son dernier album.

Cavani (2/5) : Mauvaise note car il faut être intransigeant avec El Matador qui nous a habitué à mieux. Peu en réussite dans ce match, il se doit de planter les buts qu’il n’a pas pu mettre avec la Celeste vainqueur de la Copa America cet été. Attaquant de grande classe en rôdage.

Lavezzi (4/5) : Un joli but de filou dès la troisième minute, des dribbles chaloupés, une grinta retrouvée, revoilà un Ezequiel des grands soirs! Nul doute que la journée sur le bateau de De Laurentiis a porté ses fruits et l’a délesté d’un certain poids. Il a bien mérité sa magnifique chanson qui retentit dans le stade comme un chant d’oiseau…

 

Remplaçants:

Hamsik (4/5) : Entré à la 60è, il se distingue aussitôt par sa qualité de passes et ses tirs enchainés. Une passe D et un joli but pour le joyau de San Paolo, nul doute qu’il sera titulaire dans le trident contre Man City.

Pandev (1/5) : Il rentre à la 66è et manque l’immanquable en propulsant à bout portant un caviar de Maggio sur la transversale.

F.Fernandez (non noté) : Il remplace Ezequiel à la 84è et touche peu de ballons.

Il Mister Mazzari (3/5) : Coaching plutôt bon de Walter. Il place son iroquois slovaque sur le banc qui n’a plus qu’à dynamiter un Cesena réduit à 10 lors de son entrée en jeu. Merci Benalouane.

Bonne entrée en matière des Napolitains qui avaient tout intérêt à ne pas se foirer direct et capitaliser de la confiance avant la Champions’. Un schéma tactique qui marche bien, renforcé par un entre-jeu suisse qui tourne déjà comme une horloge, il s’agira de garder la tête dans le guidon si le Napoli veut avoir une chance contre l’ogre mancunien et son arsenal offensif mercredi (ouais, j’ai pas réussi à placer Chelsea, là).

 

Lorenzo de Aureliis.

Lorenzo, c’est patron, la preuve avec les images de ce match.

3 thoughts on “La Napoli Académie note Cesena-Napoli (1-3)

  1. Hamsik était remplaçant en vue de la ligue des champions? j’espère que Walter va vite le remettre en titulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.