Napoli-Bologna 1-1

La compo:

De Sanctis – Campagnaro Cannavaro Aronica – Maggio Gargano Inler Dossena – Hamsik Cavani Pandev.

Les buts:

Bologna, 14′ : Grosse passivité de la défense partenopei, Acquafresca en profite et négocie une belle passe de Pulzatti pour fusiller De Sanctis.

Napoli, 71′ : Suite à une main dans la surface de Diego Perez, Cavani se charge de la sanction en tirant au milieu et ramène les équipes à égalité.

 

Les notes:

De Sanctis (3/5) : Une pétition avait tourné chez les supporters pour qu’il soit capitaine lors de ce match, suite une polémique comme quoi Morgan serait impliqué dans une histoire de paris truqués. Evidemment le portier est innocent, je le saurais, mais j’en toucherai quand même deux mots à Silvio et Luciano qui ont du mal à joindre les deux bouts ces derniers temps…  Il ne peut pas grand chose sur le but comparé à sa défense, mais sort un ou deux arrêts propres ensuite.

Campagnaro (1/5) : Autant son début de saison était tonitruant, autant ce soir il a été vraiment mauvais. Coupable sur le but de Robet EauFraiche, il ne rassure guère le Hugo.

Cannavaro (1/5) : En voyant sa performance j’ai été re-signer la fameuse pétition après le match…

Aronica (0/5) : Bonnet d’âne. Comme un symbole des deux autres. Il y a des jours où on se demande ce qu’il fout sur un terrain de foot.

Maggio (2/5) : Inexistant en première mi-temps, il jouera plus haut en deuxième avec l’entrée de Zuniga (défense à quatre) mais ne fera pas vraiment la diff’.

Dossena (4/5) : Peut-être le meilleur joueur du Napoli ce soir. Certes j’ai un peu gonflé sa note mais le gros mérite sur ce coup! Il a géré son couloir et a bien apporté offensivement avec quelques bons centres.

Inler (1/5) : Du déchet! A la récup’ comme dans l’animation il n’avait clairement pas les yeux en face des trous!

Gargano (1/5) : Histoire de se mettre au diapason avec son collègue du milieu, il fut un peu ce que le Centre est à la politique. Je vous laisse juger.

Hamsik (3/5) : Quelques occasions, de l’envie, mais pour rien au bout. Ca fait moins le malin quand Lavezzi n’est pas là pour concrétiser ce que manquent les autres ?! Dommage qu’il ne retrouve pas son vrai niveau. Capillairement impeccable.

Pandev (2/5) : S’il est en net progrès depuis maintenant quelques matches, on compte les jours avant le retour d’El Pocho.

Cavani (3/5) : Une note correct car c’est encore lui qui nous sort le cul des ronces, sur penalty certes mais El Matador a été plutôt disponible et dangereux lors de la seconde mi-temps Fort Alamo.

 

Remplaçants  :

Zuniga (2/5) : Remplace Campagnaro pour la satisfaction des Curvas, il apportera un peu de sa fougue mais rien de bien méchant.

Vargas (l’autre, non noté) : Il rentre à la 83′ pour jouer à droite à la place de Maggio mais n’aura que peu d’occasions de briller. Au moins on a pu voir l’acquisition hivernale.

Lucarelli (non noté) : A la 89’… Coaching…

 

Mister Mazzarri (1/5) : Après une première mi-temps où il ne passa rien à part le but bolognais, Walter a du piquer sa gueulante au vestiaire pour rebooster tout ça. A force de pousser vint l’égalisation mais contre un mal classé à qui il manque des joueurs, les deux points non-acquis feront défaut dans le sprint final. La course au titre n’étant plus vraiment d’actualité, il s’agirait de choper au moins le wagon européen messieurs.

Highlights du match:

Lorenzo De Aureliis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.