Comme une victoire de Loulou La Fraîche à Fifa : défense permissive, attaque de feu, beaucoup de buts pour toi, davantage pour moi. Ça tombe bien, tu avais pris le Nîmes Olympique.

Ce soir l’objectif était simple : renouer avec la victoire, et renouer avec le football. Objectif partiellement atteint. La charnière centrale a été catastrophique en l’absence de Mapou, et ce sont deux erreurs individuelles de Hilton puis El-Kaoutari qui ont permis aux visiteurs de prendre les devants dès les premiers instants du match. Heureusement les Dijonnais croyaient de faire jouir bobonne en trois minutes, exploit que seul Moké a jusqu’à présent réussi. Probablement jaloux de notre défense à l’italienne, ils ont ouvert leurs fesses et ça a fait but.

Mais dans sa fureur le roi Krogold fit preuve de clémence, et il épargna son bon vassal Guerbert, brave parmi les braves.

Les notes :

Jourdren (4/5) : Deux interventions décisives pour repousser l’échéance du troisième but bourguignon, jusqu’aux derniers instants du match. Peut remercier Coco l’asticot et Tartempion pour avoir pourri ses stats.

Bedimo (4/5) : Ses montées sont toujours aussi précieuses, la preuve par la transversale et le « pénalty » obtenu.

El-Kaoutari, Hilton (0+0 = la tête à Toto) : Une charnière complémentaire dans la médiocrité : papa est en haut, maman est en bas, avec tonton.

Jeunechamp (3/5) : Il n’a pas eu à forcer son talent pour défendre, mais s’est signalé par de bonnes montées. Bocaly mis au chômage par un vieux, comme un symbole de réforme des retraites sous Sarkozy.

Pitau (3/5) : Préféré à Marveaux pour remplacer Saihi suspendu, il a « tenu son poste en professionnel ».

Estrada (4/5) : Dans la lignée de ses matchs précédents (Bordeaux mis à part) : Estrada, c’est patron ! Dans la récupération, comme dans la relance. Surtout, il est à l’origine des deux premiers buts héraultais.

Belhanda (3/5) : Il a tâté l’arrête et s’en est trouvé fort dépourvu, comme un symbole de poisson pané. De bonnes inspirations.

Cabella (3/5) : Très utile pour fatiguer la défense adverse, avant que Camara n’en profite (remplacé par Camara).

John « presque » Utaka (2/5) : Sa bicyclette, c’était presque but ! Son match, c’était presque un match correct ! Vous l’aurez compris : j’ai presque perdu patience ! (remplacé par Marveaux).

Giroud (7/5) : Un triplé pour prendre la tête du classement des buteurs, avec 7 réalisations au compteur. De quoi frimer sur le plateau du CFC… (remplacé par Kabze).

« Eh, pssst ! Approche-toi…je vais te faire une confidence…

Me ne frego la Nazionale ! Me-ne-frego ! »

 

Sont entrés en jeu :

Camara : Comment gagner sa place de remplaçant en marquant des buts. De quoi frimer devant son plateau à KFC.

Marveaux : Frère de.

Kabze : Pour la standing ovation en l’honneur de Giroud, et pour chambrer.

Bonus :

Philippe Sers a dit, à l’entame du match « les Dijonnais n’auront de comparable avec le Real Madrid que la couleur de leur tenue ». Jimmy Punchline a encore frappé.

 

Barème des notes :

– 1 = Catastrophique au point d’être remplacé avant l’heure de jeu par l’entraîneur.
– 2 = La faible performance du joueur a handicapé son équipe, obligée de compenser.
– 3 = Match « verre d’eau »…incolore, inodore, mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble. Le joueur a tenu son poste en professionnel.
– 4 = Passe décisive, but marqué, intervention défensive décisive, omniprésence du joueur dans sa zone d’expression. Il s’agit de signaler ce que le joueur a fait de plus que tenir son poste.
– 5 = Un 4 serait insuffisant tant le joueur fut déterminant.

 

La bise méridionale,

Loulou.

Même si vous êtes nîmois, Loulou vous offre ces belles images.

7 thoughts on “La Paillade Académie note Montpellier-Dijon (5-3)

  1. Lol
    « Kabze : Pour la standing ovation en l’honneur de Giroud, et pour chambrer. »
    Non, Non et non, Marcelin te dit non.
    « Kabze: le meilleur. Le meilleur remplisseur de gourdes, le meilleur cireur de banc, le meilleur astiqueur de chaussures, le meilleur marchand de kébab »

  2. du même article en le relisant jme suis aussi bien fendu la gueule sur un truc a propos de Bocaly « sinon? ben il me fait penser à un masque de tragédie grecque » c clair. lol…

  3. Salut Loulou,

    Je regarde les scores à la 5° minutes sur l’Equipe et puis je me met à chercher un streaming du match et quand je reviens voir les scores, catastrophe!!

    Heureusement que Zorro est arrivé sinon la Paillade nous faisait une indigestion de moutarde…

    Grosses bises à l’Académie

  4. l’inter est cramé faut voir la réalité, 13 buts encaissé déjà dont 4 penalty, il n’y a plus de défense et pas d’attaque depuis le départ d’eto’o, milito et pazzo ayant le même profil, ça ne sert à rien d’avoir les 2 sur le terrain autant avec une pointe !
    il manque un joueur technique en attaque genre un tevez !

  5. Non mais ils sont sérieux les défenseurs à trottiner comme des chèvres sur le premier but de Dijon???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.