La Paillade académie note Nice-Montpellier (0-1)

20

Loulou la fraîche preum’s

Con ! Montpellier est leader ! Loulou est aux anges, et même si le maintient reste l’objectif premier pour les Pailladins, il se surprend à rêver à de plus grandes choses encore…Surtout, le MHSC fait la nique au club de la capitale, et quand on sait tout l’amour que lui porte Loulou, on imagine aisément que sa joie n’en est que plus grande…

C’est en effet une très bonne opération que les Pailladins ont réalisé au stade du Ray, allant chiper les trois points aux locaux dans les derniers instants du match. Si les Montpelliérains ont été quelque peu malmenés en début de seconde-période, ils ont ainsi été récompensés pour avoir globalement su dominer un OGC Nice dont l’impuissance peut être une source d’inquiétude pour ses supporters. Il va falloir s’y habituer, la délivrance, du côté Montpelliérain, est à nouveau venue d’Olivier Giroud, qui a inscrit son deuxième but de la tête en deux matchs consécutifs. Sur le banc de touche au coup d’envoi, l’ancien tourangeau a marqué quelques petites minutes seulement après avoir fait son apparition sur la pelouse, prouvant que le laisser sur le banc n’est une bonne idée que quand il s’agit de lui permettre de se reposer.

Loulou roi de la bringue, épisode 3.

Les notes :

Jourdren (5/5) : Un match impeccable. Rarement mis en danger par les attaquants adverses, il a été irréprochable dans les rares interventions qu’il a eu à accomplir. Auteur en première mi-temps d’une claquette remarquable sur un tir vicieux de Coulibaly des trente mètres, même Coupet n’aurait pas trouvé le moyen de le critiquer…

Spahic (4/5) : Même pas peur ! Couillu, le capitaine arborait un brassard aux couleurs de l’OGC Nice, comme un symbole de provocation, et il a su recevoir les aiglons (tu crois qu’ils s’appelleraient « les aigles » mais non, « les aiglons » qu’ils disent ; pfff, encore des petites tarlouses…). Il a bien couvert le flanc gauche quand Jeunechamp n’y était pas, et il a été l’auteur d’une main non-sanctionnée dans la surface. Loulou aime ce genre de détails…

Yangambiwa (3/5) : Oh et puis merde, la prochaine fois j’écris Mapu, ce sera plus simple et en plus ça fera plaisir à Patrick Montel…Sinon, une bonne prestation encore, de très bonnes relances et une solidité physique sans égale dans le jeu aérien.

Bocaly (2/5) : « Garry! Allez, allez! Oh Garry! », René Girard : pas toujours attentif sur le replacement et le marquage le Bocaly…Mais des tacles glissés le cul dans la flotte pour compenser, heureusement. A part ça, un centre ridicule à destination du parking qui a beaucoup fait rire Loulou.

Jeunechamp (3/5) : Correct défensivement, et sans timidité dans les prises d’initiative offensives.

Dernis (4/5) : Un gros match de Dernis, un de plus. Toujours aussi vif et lucide, il conforte Loulou dans son opinion qu’on devrait le voir plus souvent titulaire. En plus, «c’estungarssourianttoujourssympaaveclesjournalistes ». C’est dire… (remplacé par Estrada).

Stambouli (3/5) : Il a remplacé Romain Pitau au pied levé, et a fait le boulot qu’on attendait de lui. Il a même pris l’indispensable biscotte du numéro 6, qui a rappelé à Loulou ses grandes heures à l’AS PTT,  glorieuse époque où il gambadait sur des terrains pelés et recouverts de trèfle.

Marveaux (1/5) : Mister blague : une mi-temps, un jaune, des relances tribute to Zubar, et un nez cassé. Marveaux frappe à la porte du onze anal… (remplacé par Belhanda).

Kabze (2/5) : Plutôt bon dans son registre habituel, il aurait pu avoir bien plus si seulement il n’avait pas vendangé une énorme occasion qui aurait pu voir les Pailladins laisser passer les trois points : seul face à Ospina suite à un excellent centre, il s’est démerdé pour nous sortir une aile de pigeon venue d’ailleurs et repartie aussitôt. Mais on l’aime bien quand même, avec son « physique de mousquetaire » (les mots de Patrick Montel hantent encore la mémoire tourmentée de Loulou, pardonnez-le…).

Aït-Fana (3/5) : Toujours très habile collé à sa ligne de touche, technique, incisif, et bon dans ses déplacements sans la balle.

Camara (3/5) : Il a beaucoup tenté et insisté en dépit des difficultés qu’il y avait à passer un rideau défensif niçois compact, et on l’a vu revenir jusque dans la surface de réparation pour défendre (mais que faisait alors Bocaly ?…remplacé par Giroud).

Sont entrés en jeu :

Giroud : L’homme providentiel : il est rentré, il a marqué.

Belhanda : Un grand style et une bonne rapidité d’exécution, conjuguée à une lucidité certaine.

Estrada : Estrada et ses amis du Chili ont battu l’Uruguay 2/0 l’autre jour…(Georges Frêche serait fier de cette manœuvre de contournement toute politicienne, Loulou lui rend ici un hommage vibrant).

Bonus :

Le stade du Ray : rivalise avec Monaco jusque dans son affluence : ambiance trois pelés un tondu. Pas fous les Niçois : la pluie, ça mouille.

Stéphane Lannoy : trois pénaltys refusés à Nice (et un quatrième refusé à Montpellier), il va devoir rentrer à pied. A noter aussi : il a mis René Girard en rogne pour avoir dévié de la fesse une passe de Stambouli. L’arbitrage en France, c’est décidemment quelque chose…

Ospina : le portier niçois a foiré un nombre incroyable de sorties aériennes, incapable de capter proprement le ballon. Les gardiens en France…Ah non merde, c’est l’Angleterre ça.

La bise méridionale, Loulou.

20 thoughts on “La Paillade académie note Nice-Montpellier (0-1)

  1. « Rarement mis en danger par les attaquants adverses, il a été irréprochable dans les rares interventions qu’il a eu à accomplir. » Comment peux-t-on noter un joueur qui n’a pratiquement rien fait ? Et lui coller un 5 en plus ?

  2. Eh ben tu le notes sur ce qu’il a eu à faire, et quand il a été parfait sur ces occasions, je vois pas comment tu peux lui enlever des points…
    Je vais pas lui mettre 2, sous prétexte que les Niçois ont été globalement inoffensifs…
    Et j’aime pas ne pas noter les joueurs désolé, j’aurais l’impression que Geoffrey s’est gelé les miches sous la flotte pour rien…
    Et puis, si tu regardes ses interventions, notamment la claquette dont je parle, tu verras qu’elles étaient de toute beauté et qu’il y en a eu tout de même quelques unes.

  3. Montpellier est leader… jusqu’à ce que Lille éclate Monaco ! On dirait les parisiens hier soir à 21h, qui oubliaient que les pailladins allaient jouer.

  4. Oui bon, leader provisoire, mais avoue que rien que ça, pour une équipe qui prétend jouer le maintien, et qui ne dispose que du 18ème voire même du 19ème budget de la ligue 1, ça en jette…

  5. Quant au match de ce soir,je me permet de te rappeler qu’il y aura un certain Ruffier dans les cages, et, ça ne t’aura probablement pas échapper, c’est un peu un monstre le garçon…Attendons de voir.

  6. Vraiment belle période pour le MHSC. Pourvu que ça dure… au moins jusqu’au maintien, et plus si affinités.

  7. @William: oui, tout le monde a droit à ses 15 minutes de gloire en ce moment. Et à la fin, c’est les lyonnais ou les marseillais qui chanteront. Je crois qu’un possible futur chroniqueur/académicien pourrait en parler, mais je ne peux citer mes sources.

  8. Je pense qu’on est partis pour un défilé de leaders jusqu’à la trêve.

    Désolé Loulou.

    PS: si je puis me permettre: « L’arbitrage en France, c’est décidemment quelque chose… », ça pique un peu.

  9. Tu veux un kleenex?
    C’est du style oral c’est pour ça…
    En tout cas ça se dit chez moi.

  10. Si on se met à tergiverser sur tout ce qui se dit chez Loulou, genre « on va se taper des tafioles » et autres, on en aura pour une éternité.

  11. Perso, j’ai trouvé camara toujours aussi brouillon et kabze à la ramasse, ils ne devraient pas être titulaire, surtout quand avec le potentiel de belhanda et ait-fana sur les côtés et de Giroud en pointe

  12. Aït-Fana était titulaire à leur côté sur la feuille de match, et au match précédent, Giroud, Kabze, et Camara étaient tous les trois sur la pelouse au coup d’envoi…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.