La Porte de Saint Cloud académie note PSG-Dijon (2-0)

Oh merde Petit Louis est en vacances…

Ça y est, c’est les vacances, enfin ! Je vais pouvoir souffler pour de bon pendant quelques jours, d’autant que mon histoire avec ma terminale tarée et son psychopathe de mec est terminée pour de bon. Si je les recroise un jour, je serai obligé de devenir auteur de violence. Et puis ça fait toujours plaisir de pas avoir à se lever à 7h du mat’ pour se taper 8 heures de cours chaque jour dans un lycée rempli de bolosses et de meufs hystériques, de profs grévistes et de CPE aux allures de maton. En ce dimanche soir, posé sur le canapé du salon, je pousse donc un soupir silencieux de soulagement, accompagné d’un soupir olfactif, comme un symbole de relâchement anal. Mon darron en a les yeux qui piquent. C’est peut-être ça le deuxième effet kiss-cool du kebab pris à la sortie du Parc.

Quoiqu’il en soit, si mon job de lycéen est mis entre parenthèses pendant quelques jours, celui d’académicien ne connaît pas de répit ! De retour de Bratislava après une performance plutôt médiocre et sans envie, nous voilà chez nous à l’heure du goûter pour affronter Dijon. Contre qui on rejouera mercredi, mais chez eux cette fois, en coupe moustache. Les hasards du calendrier sont vraiment trop drôles, ah ah. Sérieux, qu’est-ce qu’ils foutent en Ligue 1 Dijon ? Je saurais à peine placer leur village sur la carte… C’est vers Auxerre, c’est ça ? Rapprochons-nous de cette bourgade, et observons l’autochtone local.

 

Le Kop dijonnais en déplacement au Parc

 

Oh purée, visiblement il y a eu une faille spatio-temporelle dans la tribune visiteurs ! Ah, on me dit que non, ils sont arrivés en tracteurs, après un départ la veille depuis leur fosse à purin. Le public parisien est connaisseur, il scande régulièrement des « paysans, paysans, paysans » à l’adresse de ses invités du jour. Oui, le parisien est taquin, et aime rire de ses propres plaisanteries.

Bon, à part des bouseux, qu’aura-t-on vu au Parc ce dimanche. Laura Flessel d’abord, venue donner le coup d’envoi. Elle est belle. Mais mariée, et maman. Je passe mon tour. Ensuite on a vu une équipe parisienne un peu soporifique, sans entrain, sans allant, un peu à côté de ses crampons. Antoine dit que la fatigue n’était pas une excuse. La suffisance face à une équipe promue en est-elle une dans ce cas ? Nos joueurs ne semblent pas impliqués, on retombe dans nos travers de début de saison, de l’individualisme, de la complexité inutile, et un schéma de jeu un peu brouillon, où Nêné et Ménez passent leur temps à changer de côté, et où nos ailiers jouent parfois plus hauts que les milieux de terrain ! Ca gronde gentiment en tribune, et on se rassure en se disant que ça ira mieux après avoir eu les oreilles débouchées par le kanak dans les vestiaires. Heureusement nos 2 divas se sortent les doigts, et débloquent le compteur au bon moment. Au retour sur la pelouse, c’est à peine mieux. Pastore déprime, on fait des fautes débiles, on redoute des comptes meurtriers, et le ko peut venir d’un côté comme de l’autre. Paris est incapable de mettre un second but qui nous mettrait à l’abri pour de bon. Nêné l’inscrira finalement à la 90ème sur une frappe dans le petit filet. Prestation peu glorieuse des parisiens donc, mais « l’important c’est les 3 points », et on s’évite des maux de tête inutiles. On garde la tête du championnat, et avec un prochain match à domicile contre Caen, on peut se sentir serein. Mais pas trop quand même, Paris étant Paris.

Prochaine académie mercredi, same players play again.

 

 

Sirigu (4/5) un arrêt un peu compliqué, un autre facile, quelques frissons sur des frappes frôlant le cadre, mais à part ça, soirée bien tranquille pour notre italien. Même Douchez aurait pu jouer. D’ailleurs il est probable que mercredi ce soit lui qui s’installe dans les cages.

Ceara (4/5) d’aucuns me diront que c’est trop, mais ce que j’ai vu m’a plu. Alors certes, le carioca évangéliste a eu, parfois, quelques oublis dans son replacement défensif, mais globalement, il a été très bon. Il nous a sortis de beaucoup de situations compliquées, il a apporté un vrai plus offensivement, et il combine aisément avec le mec devant lui. Donc, oui, son style est moins impressionnant pour la télé qu’un Lugano, mais il est efficace, alors une bonne note.

Lugano (2/5) bon, c’est quand qu’elle arrive la grosse brutasse urugayenne dont on nous avait parlé ? Parce qu’on commence à s’impatienter dans les gradins ! Et comble de la confiance du coach, le voilà qui sort après un jaune, au cas où…

Sakho (3/5) c’est pas encore le Kirikou de l’année dernière, mais ça revient petit à petit. Une grosse activité de la tête dans les 2 surfaces, des relances à peu près propres pour éloigner le danger, mais un petit bémol avec quelques bévues dignes de l’ami Sammy.

Tiéné (2/5) 2 ou 3 ? Finalement, ce sera 2 pour l’Ivoirien, qui malgré des choses intéressantes sur son côté, a quand même connu quelques ratés de replacement qui auraient pu nous être fatal. En tout cas, il s’améliore sur ses une-deux avec Nêné.

Sissoko (3/5) incroyable ! Je pourrai même dire que j’y étais. Oui, aujourd’hui, Momo a fini un match sans prendre de biscotte beurrée ! Pourtant, on sentait de l’envie chez lui, il a tout tenté, mais l’arbitre ne s’est pas laissé abuser. Match très costaud donc de notre milieu malien.

Chantôme (3/5) une première période discrète, et du bien mieux ensuite. Il court dans tous les sens, et a été la rampe de lancement de beaucoup de nos actions collectives. Et ses fautes ont été « intelligentes » (= loin du but). On l’a quand même connu plus impressionnant que ça.

Nêné (4/5) ça y est ! Le brésilien a enfin été décisif, tout seul, comme un grand. Le premier but est un cadeau de Jérémy, mais le second ne doit rien à personne. On a quasiment vu que lui parmi tous nos attaquants, et il n’a pas oublié ses tâches défensives. Y’a encore des grigris inutiles, comme toujours, mais ce soir on lui en voudra pas, même si ça lui vaut des coups de pieds adverses sur ses chevilles.

Menez (2/5) au bout de 5 minutes, tout le monde en avait déjà marre de lui. Au bout de 40 minutes, le sentiment était le même. Heureusement, il offre un caviar à son collègue. L’ensemble est très décevant ; il ne va pas chercher les ballons qu’il perd, on sait jamais s’il rate ses contrôles, ou si ses passes sont ratées. Comme ses dribbles sont à peu près passés, ça gomme un peu le reste de ses imperfections dominicales.

Pastore (2/5) notre pépite argentine traverse une mauvaise passe qui dure depuis déjà une semaine. Peut-être qu’une pause s’impose ? Ce soir on l’a vu souvent fauché, souvent dépité de ne pas recevoir plus de ballons, on l’a aussi vu rater des passes a priori faciles, et faire des mauvais choix dont il ne nous avait pas habitués. Si j’étais Antoine, je le foutrai sur le banc en coupe Point P.

Gameiro (2/5) il a touché peu de ballons, mais le portugais d’origine a su se procurer 3 occasions énormes : un noyage surprenant dès le début du match, un beau coup de boule repoussé par un arrêt réflexe, et de nouveau une tête passée de peu à côté. Une partie pas évidente, mais ses partenaires n’ont pas toujours su, ou pu, le mettre dans de meilleures conditions.

 

Les remplaçants :

Camara (non noté) une rentrée convaincante. Ça fait bizarre, mais il faut reconnaître que son début de saison est pas mal en fait.

Jallet (non noté) du Jaja classique.

Erding (non noté) le temps de toucher 3 ballons, le temps de perdre 3 ballons

Les adversaires : relativement dangereux, notamment sur de nombreuses frappes de loin qui ont fait frissonner le stade, ils auraient pu nous faire douter bien plus s’ils avaient réussi à concrétiser ne serait-ce qu’une seule de leurs occasions. On verra mercredi s’ils confirment l’impression laissée à Paris.

L’arbitre, M.Rainville : pas de violence, c’est les vacances. Alors je m’abstiendrai d’en parler.

Petit Louis adresse un « big up, un high five t’as vu toi même tu sais » à ses nouveaux potes d’ActuPSG , PSGenforce.net, madeinpsg.com et OnlyoneParis quatre très bons sites pour suivre l’actualité de notre club.

24 thoughts on “La Porte de Saint Cloud académie note PSG-Dijon (2-0)

  1. J’aime quand on la joue cash méprisant du bouseux PLF. Ne serait-ce que pour leur faire croire qu’on est pas au courant du fait que 50% des parisiens sont des provinciaux et des blédards…

    Euh, Ceara ça commence à faire beaucoup pour être une simple coïncidence. Il va falloir que tu te lâches et que tu lui mettes un 5 tôt ou tard. Etant donné que Javier Zanetti est plus dans le onze mondial, il y a une place de Capitano à prendre.

    Erding c’est sec quand même. Vivement le retour de ma grande tige préférée.

  2. @AlexMinot:
    La moutarde te monte au nez?

    CLAP CLAP CLAP, spéc dédic à R.I.P. Jean Amadou

  3. Craig, t’imagines pas à quel point, j’ai pu subir toutes ces « vannes » sur la moutarde… Alors que Dijon, c’est autre chose! C’est la ville de Denis Brogniart! Et les parisiens devraient remercier les dijonnais, car celui qui leur a donné leur plus grand site touristique, c’est Gustave Eiffel, un dijonnais.

  4. Sakho a droit au drapeau Sénégalais? Bizarre, il n’a pourtant jamais joué pour cette équipe… C’est Lolo qui ne vas pas être content.
    Putain de binationaux. Ou de racistes parisien, au choix.

  5. Oh que non on te dira pas que c’est trop pour Ceara. On dirait même que c’est pas assez si on était un petit peu chiant.

    Pour Sissoko, à un moment il fait un tacle sur le Ben Stiller dijonnais incroyable. J’ai cru qu’il allait tacler : je serre les fesse. Il tacle pas donc je suis soulagé et tout d’un coup, il tacle alors qu’il était encore moins bien placé qu’au début. Il s’en sort sans carton et Carteron devient de la couleur du maillot bourguignon donc je ris mais quand même, il a pas l’air bien fin le garçon.

    PS : que veut dire noyage ? Pour moi c’est un truc de référencement mais ça n’aurait aucun sens

  6. En ce qui concerne l’académie, merci de rétablir la vérité sur Ménez. J’ai vécu le match en tribune Paris à coté d’un Ménez-addict, ce fut un véritable calvaire.

  7. Putain j’ai eu une révelation en voyant le tableau tactique de PLF. En fait, le choix des joueurs est purement basé non pas sur leurs perfs, mais sur leur origine, pour mieux coller à l’esprit cosmopolite de Panam’.

    Ben ouais, si vous r’gardez bien, on a :
    – Du Rital, pour les petits-enfants d’immigrés des années 50

    -Du Sud-Américain, pour l’anarchiste hispanique humaniste et nostalgique de la Mano Negra

    -Du black africain parce qu’on oublie personne au PSG.

    -Du Portos, pour les mêmes raisons que le rital

    -Du Blanc de banlieue, commun symbole de la belle propagande « black-blanc-beur »

    -Du Blanc propre sur lui, histoire de représenter le Titi de Passy.

    Manque plus qu’un p’tit maghrébin (Taarabt ? Là c’est un peu foutu) et le compte est bon.

    Un peu tordu, non ?

  8. Le Drapeau de Kirikou, c’est pour ses moments ‘esprit de Sami, sors de ce corps’ ou me fourvoierais-je grandement ?!
    Dans ce cas, il faudrait mettre le malien (de drapeau, hu). C’est le même, mais sans l’étoile. Sinon, ben, je me la ferme de façon définitive.

    Victoire au bout, certes; mais je n’ai pas senti les gars concernés, ou alors très peu. Trop de suffisances, trop de déchets, pas assez de bonne volonté. Et Javier, ce bel homme, commence à être fatigué… du repos serait bienvenu. De plus, pour sa coupe, Ménez mérite un -1.

    Sinon, pas d’hérésie, Javier Zanetti a sa place ad vitam aeternam dans le onze mondial. Même sans jouer. Leave that mes que oune bel homme alone.

  9. Mais je ne t’incite tout de même pas à fermer ta gueule définitivement.

    Sinon, ça fait un petit moment qu’on a pas parlé de Beckham je trouve…

  10. Oui oui je suis au courant ;)
    Mais je tentais de trouver une autre explication (foireuse, certes). For teh lulz.

  11. Diantre, au taon pour eux, j’avais zappé le drapeau de Gameiral. (Un Gameiral, des Gameiro … comment, ça je sors & je me la ferme de façon pire que définitive o_O ).

  12. Vivement Lille OSC – Paris SG, qu’on voit un peu qui qu’c’est les patrons de la L2 européenne.

  13. @six: non, aucun racisme ds ma compo; juste que sinon ça faisait bcp de drapeaux français (jérémy, clément, mamad, et kevin…)

    bon, promis, au prochain match je mets 5 à Ceara!

  14. « le parisien est taquin »: chez nous on dit simplement que ce sont des gros cons…un peu plus de respect envers les paysans qui auraient dû au moins rapporter un point du parc. J’espère qu’ils vont se rattraper en coupe moustache et rosser votre équipe de têtes à claques, Ménez et Néné en particulier. Je ne sais pas si la crise arrivera en novembre mais je sens que la saison ne sera pas aussi simple qu’elle l’est actuellement, l’arrivée de renforts durant le mercato va foutre le bordel et la bataille des égos finira par avoir lieu!

  15. Scénario rêvé par les journalistes dans Desperate PSG (qui commence à nous manquer d’ailleurs, pas les journalistes hein)

  16. Non mais, où il va le fiston ? Il a oublié que son propre père a passé une bonne partie de son enfance à Dijon ou quoi ? Heureusement que l’analyse footballistique est toujours de grande tenue .. mais attention à pas y revenir !

  17. J’ai comme l’impression qu’au moment où tu baisses ton froc vis à vis de ta cible suite à quelques menaces téléphoniques, ton équipe baisse un peu le pied, la jouant trop facile.

    Coïncidence ? Je ne crois pas, les joueurs te lisent Petit Louis, c’est une certitude. Enfin, ceux qui savent lire…

    Non parce que vu qu’on a fait un bon match nul chez vous, j’aimerai bien que vous continuiez à mettre des tôles à tout le monde, histoire qu’on ait vraiment gagné quelque chose.

    Félicitations encore sinon, je trouve tes académies de plus en plus bonnes.

  18. @Spado
    Ou les renforts du mercato vont forcer nos milieux têtes a claques a rester motivés si ils veulent continuer a jouer, même contre Dijon ou Bratislava. Et permettre a Pastore de se reposer un peu également. On a évité la pire des têtes de con avec Taarabt (qui donne raison a Leo a chaque match ou a chaque interview), ça fait déjà ça de moins pour la guerre des égos

  19. @mech: merci bcp. Par contre j’ai pas le souvenir que Brest soit venu prendre un point chez nous…

  20. Franchement, PLF, t’abuses avec Chantome ! il a été nul !!! ses fautes stupides, pas intelligentes, car inutiles. Ca fait un moment qu’il est pas bon, il va perdre sa place, jte le dis ma couille.

  21. Raaah oui, mes excuses, c’est l’un de nos meilleurs matchs depuis le début de la saison et comme on fait que des nuls, mon esprit à tout regrouper et j’ai oublié de vérifier, on a effectivement pris un but de Gravier Pasteur pour un 1-0 cruel… Raison de plus pour que vous battiez tout le monde avant de venir perdre à Francis le Blé, même si le nom de notre stade vous irait à ravir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.