La Porte de Saint-Cloud Académie note PSG-Nice (2-1)

20

Et un, et deux, et trois pénos.

Suite à ma prise en flag’ par un prof lors d’une revente de cours à la sauvette, mon business a pris un sacré coup dans l’aile. Et mon image de lascar-débrouillard s’est largement dégradée. Moi qui commençais à être populaire dans la classe, et qui briguais l’investiture pour être délégué de classe (je cause bien le cé-fran, t’as vu?), me vl’à fait aux pattes! Cette semaine c’est donc profil bas pour ma gueule. On arrête le tipex dans le cou du voisin de devant, on se met pas au dernier rang de la classe, on attend la récré pour draguer les belles gosses, et on met en stand-by le lancer de craies quand la prof a le dos tourné. Bref, on se fait chier. En plus, y’a un footix lyonnais dans le bahut qui me casse les couilles depuis le début de la semaine. Battre le dernier du championnat, wouah, tu parles d’une perf’! ‘Tain, je lui ferai bouffer son maillot Betclic de merde! Vivement le 2 octobre. En attendant, on reçoit Nice, après un déplacement à Danone-land, où l’équipe de Casoni nous a fait patauger dans le yaourt.

Au Parc aussi je vais devoir la jouer en mode furtif, vu que mon daron (Grand-Louis Fernandel) m’accompagne. Donc matage de chicks du coin de l’oeil, fumi’ laissés dans mon Eastpack, casquette à l’endroit, et insultes bloquées au fond du gosier. Autant aller au théâtre, quoi! Bon, comme je suis un mec cool, qu’il était pas venu depuis longtemps, et qu’accessoirement c’est son argent de poche qui me paye l’abonnement, je lui (re)raconte le Parc.

-« Alors à droite, c’est le virage Auteuil, mais c’est plus vraiment Auteuil; à gauche le Kop de Boulogne, mais c’est plus vraiment Boulogne; dans le clapier à lapins en face par contre, ça change pas, c’est toujours les bouseux qui s’échappent de leur fosse à purin; et en fac…

-Je croyais que c’était Porte de Versailles le salon de l’agriculture. (ndPLF: humour paternel, désolé)

-Mouais. Après, en face près du KOB, tu crois que c’est une loge mais non c’est les condés qui sont derrière la vitre; ils ont même une cellule de dégrisement.

-Ah ouais? Comment tu sais ça toi, t’y as déjà été?

-…

-…

-Bon, juste en face c’est les VIP, les journaleux tout en haut, ceux qui viennent en costards, et les dirigeants du club. Ah, et la grande bite qui se balade près de l’entrée des joueurs avec une casquette et un sac KFC c’est Sammy Traoré.

-Il discute avec une hôtesse, t’es sûr que c’est pas DSK plutôt? (humour paternel bis)

-Pfff, n’importe quoi! Ah, voilà les joueurs pour l’échauffement. Ceux avec les pompes jaunes c’est Nêné, Ménèz, et Gameiro. Avec la joue rouge pleine de sang, c’est Lugano. Le gars qui dribble même les ramasseurs de balle c’est Pastore.

-Et l’espèce de beau gosse en queue de pie qui se fait photographier avec des spectatrices?

-Bah c’est Léonardo!

-Il avait raison le coach de Salzburg: entre les godasses fluo, l’otarie qui jongle avec son ballon, le clown et ses joues rouges, monsieur Loyal, et les gamins en tribune, on se croirait vraiment au cirque Pinder!

-Oh relou le pater, si c’est pour critiquer, tu pouvais rester à la maison à mater « des racines et des ailes ».

On s’interrompt pour voir Tony Parker donner le coup d’envoi du match (ouais, même pour ça, y’a des stars à Paris).

La composition est plutôt classique, du moins en attaque avec notre quatuor habituel. Au milieu, Bodmer est préféré à Chantôme, et derrière Lugano est laissé au repos, ce qui nous donne une ligne défensive qu’on n’avait pas revue depuis la saison dernière.

Comme disent les footeux, l’important c’est les 3 points, et c’est tout ce qu’on retiendra de cette soirée. Même si on constate du mieux parmi nos 4 Fantastiques (Ménez et Nêné font enfin des passes), on gâche encore trop d’occasions à cause d’un chichi superflu, ou d’un mauvais choix au moment de donner le ballon. L’issue est logique : au lieu de se mettre à l’abri rapidement, et de terminer le match plus confortablement, on galère, on se met en difficulté, et on souffre jusqu’au bout. Si on rajoute un Jallet qui nous fout dans le caca, un Pastore moins influent que d’habitude, et des Niçois qui poussent assez fort pour se faire sortir la grosse veine du front, vous imaginez la soirée très fatigante nerveusement qu’on a passée ! Vraiment stressant comme match ! Contre des équipes meilleures que l’OGCN, il faudra être bien meilleurs. A noter la mini-embrouille au moment de tirer les pénos entre Nêné et Kevin. Avec un Nêné tel un gamin qui ne veut pas prêter son jouet au début, puis qui la joue grand seigneur ensuite (sous les vivats de la foule qui a compris la situation) avec son pote. Tout est bien qui finit bien. Sauf que mon daron était déçu de voir 3 fois le même but…

Note pour mes lecteurs : pas sûr de pouvoir noter notre déplacement à la Mosson. Mais je pourrai voir celui contre Bilbao et tous nos matchs d’octobre.

Sirigu : (5/5) impeccable sur toute la ligne. Décisif sur toutes les frappes, impérial en fin de match quand on était sous assistance respiratoire. Douchez va devoir être exceptionnel à l’entraînement pour lui piquer la place.

Ceara : (4/5) de plus en plus à son aise sur la pelouse. Le capitanat lui va bien. Il est en forme, il se sent confiant dans ses gestes, et ses combinaisons avec Nêné sont le gage d’un côté gauche très au point.

Armand & Camara : (2/5) vivement qu’il y ait une saine concurrence dans cette zone, pour que Kombouaré mette les deux meilleurs à chaque fois. Armand était attiré par la gauche, et les relances de Camara laissent à désirer, comme souvent.

Jallet : (1/5) si j’étais Houllier, je l’aurais traité d’assassin (cf Ginola 93). Mais comme la conclusion est heureuse, on ne retiendra que la tentative de meurtre et sans préméditation. Il avait pas trop mal débuté, et puis le double crime : crochetage dans la surface (biscotte + péno), et faute débile ensuite pour une expulsion sous vos applaudissements (si-si, il a été ovationné).

Matuidi : (3/5) complètement esseulé devant la défense, il s’est contenté de ratisser large et de jouer sur les côtés plutôt que vers l’avant. Bref, du bon travail de sape.

Bodmer : (3/5) un bon match. Oui-oui, Mathieu Bodmer a fait un bon match, comme quoi tout arrive (dédicace à mes lecteurs). Bon, il a quand même satellisé une occaz’ très tôt dans le match, et il a laissé Blaise faire le sale boulot tout seul, mais il a participé très activement à l’animation offensive, puisque Javier l’a laissé faire.

Nêné : (4/5) sale gosse ! Heureusement qu’il a retrouvé ses qualités aperçues l’an dernier. Il a beaucoup couru, et a même fait des efforts dans son replacement. Lui aussi a tenté (un peu) moins de dribbles, et a régulièrement cherché Pastore. Un de ses meilleurs matchs très certainement, mais quel égo démesuré…

Menez : (3/5) forcément quand on tricote moins et qu’on pense aux potes, bah ça se passe bien mieux. Moins de prise de tête, plus de spontanéité, un peu de travail défensif, mais pas de passe décisive pour une fois.

Pastore : (3/5) soit il était encore malade, soit il était fatigué, mais une activité et une influence bien moindres qu’à son habitude. Peu de ballons joués, et de rares chevauchées fantastiques. Quelques tentatives stériles en première période (dont une occaz’ énorme et un oubli envers Gameiro), isolé ensuite quand on était 10, il provoque malgré tout notre second penalty.

Gameiro : (3/5) encore une partie qui aurait pu le décourager, tant Pastore l’a oublié, tant Nêné a été con avec lui (puis gentleman), tant il a eu peu de ballons pour se mettre en évidence. Un match plutôt bien mené au final, et un but qui le fera dormir plus sereinement.

Les remplaçants :

Tiéné : non noté. Rentré avec quelques sifflets. Tu m’étonnes !

Chantôme : non noté. Seulement dix minutes de jeu, mais il nous a bien soulagés avec une bonne conservation de balle.

Erding : non noté. Un ballon touché, un contre sur un tacle face à Ospina, et son nom scandé.

Les adversaires : comme prévu, ils ne se sont pas laissé faire. Digard a tout fait pour mettre un but à son ancien club. Ils n’ont pas eu beaucoup de temps pour profiter de leur supériorité numérique, dommage pour eux.

L’arbitre, M.Gautier : 3 pénos, une tonne de cartons, mais il faut reconnaître qu’à quelques exceptions près, ses coups de sifflets et ses sanctions administratives étaient tous justifiés.

Petit-Louis Fernandel.

Petit-Louis n’est pas un rat et vous refile les belles images du match.

20 thoughts on “La Porte de Saint-Cloud Académie note PSG-Nice (2-1)

  1. Le problème de Jallet c’est qu’il est pas défenseur… parce pour relancer, centrer, combiner, attaquer il est plutôt bon! Si AK veut le faire jouer faut le faire « monter d’un cran »

  2. Belle académie au fait !
    Vivement un match entier en tout cas. Là on a eu une très belle première mi-temps , et plus rien en deuxième ou presque.

    J’aurais mis 0 à Jallet tellement il m’a foutu la haine par contre, il a oublié son cerveau au vestiaire hier ? J’aime beaucoup ce joueur, mais dans le genre je tire une balle dans le pied de mon équipe, et pour être sûr, j’en tire une deuxième dans l’autre, il a fait fort.

  3. oui, Eric Besson était assis à coté de Leonardo, c’est ce dernier qui l’a invité et qui lui a dit à l’oreille que Tiéné n’aurait pas ses papiers en règle.

    Enfin pour Bodmer, c’est pas trop tôt, et il mérite plus … sans lui pas de lien entre la défense et l’attaque, Matuidi a la vision d’une taupe, il ne voit pas à 3 mètres, je ne sais pas combien de fois j’ai pesté parce qu’il ne donnait pas le ballon à Pastore qui était 5 mètres devant lui, seul, Matuidi préfère se retourner et faire une passe à un défenseur, ou bien la donner à Bodmer pour qui puisse relancer le jeu.

  4. Match en demi-teinte, comme celui contre Salzbourg. En tout cas, ton académie claque.

    Faut pas gueuler sur Jallet, c’était quand même pendant 2 ans celui qui a foutu cette banane de Cearà au placard, et qui tient quand même très correctement son côté droit. Il avait son jour sans. Faut pas oublier, la saison dernière, il fait gagner des matchs, et il a quand même été une des meilleures recrues d’AK.

  5. Rah c’est une bien belle académie, ton daron m’a l’air d’être un homme charmant.

  6. @gérard: il a même sorti: « Javier va nous ravir ».
    @Luc: je suis fan de Jallet, mais hier c’était pas possible.
    @tous: merci pour vos compliments, ça fait zizir!

  7. J’ai trouvé qu’Armand et Camara s’en étaient pas s’y mal sortis que ça. En revanche, l’égalisation vient d’une espèce de coup-franc de merde joué à deux par Ménêzné, qui se fait intercepté facile, contre, but… ça m’a rendu fout sur le moment. Putain de connards de prétentieux de footeux !

  8. Matuidi est un obstiné travailleur de l’ombre , certes , mais je le trouve un tantinet bourrin.( sait-il faire une passe autrement que de l’intérieur du pied ?)

  9. C’est moi ou on a peut-être une alternative pas trop dégueu à Siaka ??
    Dommage pour toi T, mais ta place dans le onze anal m’a l’air compromise.

  10. Je m’insurge ! … Ah ben non mince t’as mis une bonne note à Bodmer. Bon ben je ferme ma gueule alors.

    Sinon, Ceara > Jallet, et ce depuis des années. Et qu’on vienne pas me dire que Jallet apporte offensivement car il a pas fait un centre correct, et ce depuis des années

  11. L’arbitre est coherent … dans la mediocrité. De mon point de vue il n’y a pas plus penalty pour nêné que pour mouloungui et le nombre de plongeon niçois sifflé m’a rendu dingue (tout comme la special nêné, crochet, envolé, atterissage en roulade arriere tendu) … je ne supporte plus l’arbitrage français, on dirai du basket europeen, ou au moindre contact, hop hop hop on siffle … bref l’arbitrage L1 est pourri ! Sinon sur le match, menez fait des passes & ça, ça fait plaisir ! manque plus que pastore et nene lache aussi leur ballon et kevin va se regaler ! Pour le moment il gambade dans le vent, mais ça viendra ! ALLER PARIS !

  12. Le parc qui applaudi la sortie de Jallet, j’avais envie de frapper mes voisins très violemment. Nan mais les gars, il reste 10 minutes, le mec prend son carton quasi-volontairement et tout le monde applaudi. Private joke ?

    Sinon bonne académie, comme d’hab p’tit louis. Armand me fait peur en continu, j’ai toujours l’impression qu’il peut prendre un rouge à n’importe quel moment, et contrairement aux notes j’ai trouvé papus plutôt bon dans la relance.

  13. Jallet
    2009/2010
    Bilan : 3 buts — 8 passes décisives
    2010/2011
    Bilan : 3 buts — 0 passe décisive

    Ceara:
    2009/2010
    Bilan : 0 but — ? passe décisive

    2010/2011
    Bilan : 0 but — 1 passe décisive

    Mais oui il apporte plus le marco :)

  14. @ Rom1 et pour finir:

    Implication dans les buts du PSG

    Jallet
    2009/2010: 12
    2010/2011: 13

    Céara:
    2009/2010: 3
    2010/2011: 11

  15. InGinolaWeTrust : T’aurais pu mettre le temps de jeu si tu n’étais pas de mauvaise foi.

    Quant à « l’implication dans les buts » je suis sur qu’il est le même sur les buts encaissés.

  16. Le daron a pas vraiment remarqué que « les insultes étaient bloquées au fond du gosier » … Bonne attitude cependant de Petit Louis qui m’a semblé légèrement déçu par l’attitude de son équipe préférée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.