La Raide et Vile Academy note Manchester City-Manchester United (2-3)

A 10 contre 11, sans compter Evra.

Avant match : Salut lecteur, Salut lectrice. La forme ?
Je tenais avant toute chose à te souhaiter une bonne année 2012, parce que je n’ai pas eu l’occasion de le faire avant.

Ce qui m’amène à l’évacuation immédiate d’un malentendu, car je les entends au loin les « oui, comme par hasard, Man U perd deux fois de suite et comme par hasard, pas d’académie, Luke Seafer est une flipette ». Non, j’avais de bonnes excuses. Notamment, pour le match contre Blackburn : j’étais saoul. Voilà, ça vous va. Revenons en au football :

Deux défaites consécutives. A domicile contre le dernier, puis lourdement face au Newcastle de Diego Marado… d’Hatem Ben Arfa (faut dire que la presse nous met le doute depuis hier) et une place de co-leader perdue. Vraiment, le passage de 2011 vers 2012 s’est fait dans les meilleures conditions. Assez pour que l’on oublie totalement les quelques bons matchs réalisés en décembre : avant de se prendre la honte à domicile face à Blackburn, Man U avait quand même claqué deux english manita  de suite, planté la bagatelle de 14 buts en 3 matches et était venu se recoller à Man City… Mais voilà, l’inconstance permanente de l’équipe ne reste jamais cachée bien longtemps et l’avalanche de blessure (on a joué sans défenseurs centraux de métier pendant plusieurs matches) n’a rien arrangé.

Ferguson lui, tel le vieux sage a qui on n’apprend pas à faire les grimaces (ou un truc du genre) reste stoïque, serein. Recruter ? Pourquoi faire ? « En janvier les bons joueurs coûtent trop cher et je ne veux pas prendre des mauvais ». On prête toutefois, des rumeurs dans tous les sens au club, la presse annonçant même l’arrivée de Frank Lampard. Non mais sans déconner… Et pourquoi pas John Terry, tiens.

En plus, la presse invente un clash entre Rooney et Ferguson et annonce le départ du premier soit pour le Real, soit pour le PSG. Putain.

Bref, c’est dans des conditions à la limite du catastrophique que Man U se préparait à affronter Manchester City pour ce qui est déjà leur troisième rencontre de la saison. Une victoire de chaque côté pour l’instant, mais bien sûr, le Community Shield paraît bien loin et tout le monde ne se souvient que de la branlée reçue par les Red Devils à domicile en octobre dernier contre la team de Mancini qui, malgré une surprenante défaite à Sunderland, a bouffé du Liverpool pour mieux repartir.

Pour la jouer gros cliché, on parlera de match à double tranchant aujourd’hui. Une victoire sur les rivaux pourrait permettre aux rouges de prendre un peu l’air avant de repasser au championnat. Une défaite, une troisième d’affiliée toute compétition confondue, face aux Citizens de surcroît, ce serait un sacré coup dur. Et je vous parle pas de l’avalanche d’articles « La crise à Man U » que cela risquerait d’engendrer. Brrrr…

 

L’équipe :

L’événement n’est pas à chercher dans le 11 de départ, plutôt classique sur les dernières journées et que l’on commence à bien connaître. Non, l’évènement c’est bien évidemment le retour officiel et immédiat dans l’effectif de Paul Scholes qui sort de sa retraite. Superbe idée. Un mec, qui n’a pas joué au foot depuis 8 mois et qui doit être opérationnel immédiatement, pour palier aux blessures, c’est forcé de marcher. D’ailleurs les exemples dans le genre sont légions… Il y a… Et oui, au moins tout ça. Bon il paraît qu’il est resté en bonne forme, alors on va voir et après tout je ne demande qu’à me tromper. Anderson est sur le banc et c’est aussi à signaler, vu que le Brésilien ne devait pas revenir avant la mi-février. Peut-il réellement jouer au foot ? Bonne question. A noter aussi que Jonny Evans a été laissé sur la banc. On se doute que c’est pour se prémunir d’un remake de sa prestation en championnat face à City.

Le banc : De Gea / Rafael / Evans / Anderson / Scholes / Park Ji-Sung / Hernandez

 

Les sales types d’en face :

Mancini ne plaisante pas avec le derby. Enfin presque pas : Joe Hart n’est pas dans les bois, remplacé par Pantilimon. Balotelli n’est pas là non plus (blessé) tout comme les Touré brothers partis à la CAN. D’où la titularisation de Nigel de Jong. Une manière de faire comprendre à Paul Scholes qu’il pourrait repartir en retraite rapidement s’il croisait l’équarrisseur du pays des moulins. Enfin de toute façon on a bien compris que l’on repartirait du stade avec un joueur en moins. La compo de Mancini n’est pas vraiment surprenante sinon. La défense armoire à glace est là. Samir, le Kun, et le beau Silva aussi. Enfin, mon académicien nemesis vous parlera bien mieux de tout ça.

 

Le match en live mais pas en direct :

5′ : City s’est installé dans le camp de Man U. Les bleus ont sorti les tentes 2 secondes, les réchauds, le barbecue, la sono, tout. Heureusement, Ferdinand est là pour le moment pour intercepter les ballons cruciaux en profondeur.

9′ : Ah tiens les Red Devils passent le milieu de terrain. Touche pour City.

10′ : Contre rapide de Man U initié par Rooney qui file plein axe et décale Valencia dans le couloir droit. Centre instantané de l’Equatorien qui retrouve Wazza dans la surface. L’anglais a sauté plus haut que tout le monde et claque une tête qui tape la barre et rentre dans le but : 0-1

12′ : Rouge pour Kompany ! Alors là. Bon certes, il se jette les deux pieds décollés sur Nani, mais le Portugais n’est même pas tombé, c’est dire si le carton est surprenant, surtout de cette couleur. De Jong se plaint à l’arbitre et doit certainement parler d’une caresse de la part du belge.

14′ : Belle frappe du Kun, enroulée à l’entrée de la surface, mais Lindegaard sort sa cape, s’envole et dévie le ballon en corner.

23′ : Même réduits à 10 les Citizens ne lâchent rien et continuent de nous en faire baver, ça joue vite, ça combine pas mal, mais il y a toujours un Rouge Diable pour gêner la dernière passe ou le dernier geste.

24′ : Silva s’amuse avec Evra, repique dans l’axe et frappe, mais Ferdinand au top depuis le début de la rencontre, veille au grain et contre le tir.

27′ : J’aurais mieux fait de me taire. Ferdinand relance n’importe comment sur l’aile droite plutôt que de dégager le ballon comme il venait. Agüero en profite, devance Jones et frappe, sur l’extérieur du petit filet.

30′ : Nani tétraplégise Zabaleta d’un amour de crochet à l’entrée de la surface et décale Evra dans le couloir gauche. Le cap’tain rentre dans la surface, ne centre pas très bien en retrait, les Citizens tentent de se dégager n’importe comment mais Welbeck d’un amour de reprise en pivot mystifie Pantilimon, pour le second but. 0-2.

35′ : Monsieur Foy, l’arbitrage burlesque à l’anglaise : Welbeck prend un jaune pour une faute insignifiante sur Kolarov.

39′: Giggs trouve d’une belle passe en profondeur Welbeck dans la surface qui se fait déglinguer par Kolarov d’un vieux tacle en retard. Penalty indiscutable que va exécuter Rooney. Wazza bute sur Pantilimon parti du bon côté, mais suis bien la balle et la rabat de la tête dans le but. 0-3.

45′ : Suite à un bon centre de Valencia qui s’est amusé avec Kolarov, Welbeck oublié par Lescott se jette dans les 6 mètres, touche la balle du bout du pied, mais ne cadre pas. On n’était vraiment pas loin du 4eme but.

Mi-temps : Bon ben tout va bien. Le retournement de situation paraît quand même assez improbable. Vieira invité surprise dans la cabine de Kader et Manu tire la gueule et regrette que Man U, largement dominé en début de match ouvre le score sur sa première occasion. Dis donc mon grand, tu as vu le match en championnat en octobre dernier ? C’était la même chose, dans l’autre sens.
Bonne question de Kader Boudaoud : « Vous faîtes quoi à City, Patrice ? » La réponse est longue mais se résume facilement : « Je mets un costume et je touche un chèque, après…. »

46′ : Savic entre, Mancini est un chic type.

48′ : Evra flingue Richards auteur d’une belle percée, prend un jaune et offre un coup franc à City. Va falloir rester prudent quand même… Kolarov le fait comprendre en catapultant un coup-franc par dessus le mur et droit dans le but. 1-3. Mihajovic style.

52′ : Belle percée de Jones entre trois Citizens. Il obtient un corner joué à deux par Giggs et Valencia. Ce dernier trouve Rooney à l’entrée de la surface pour une frappe vicieuse à ras de terre qui meurt du mauvais côté du poteau.

59′ : « La légende Scholes est back ». Emmanuel Petit commun symbole de rappeur raté. Nani sort en faisant la gueule, Giggs passe à gauche.

61′ : Agüero enc*$§ ! L’Argentin n’a aucun respect des légendes et se moque de Scholes d’un joli crochet, accélère, mais se fait reprendre de justesse par Evra.

62′ : Kolarov comme un symbole de rugbyman plaque Valencia qui venait de le mettre dans le vent une énième fois. La faute indiscutable n’est pas signalée par mister Foy.

64′ : Paulo est dans le rythme. Auteur d’une passe foireuse il offre la balle à Milner, qui centre pour Agüero. L’Argentin trompe en deux temps Lindegaard qui n’a pas été foutu de capter le premier tir. On peut pas avoir un match tranquille cette saison, c’est pas possible : 2-3

73′ : Gros pétard allumé par Scholes à 20 mètres qui part droit sur Pantimilon. C’est pour lui faire peur.

82′ : Hargreaves rentre pour City. Ça sent le scénario pourri du mec écarté qui se venge.

83′ : Main flagrante de Jones dans la surface suite à un centre de Milner. Heureusement, monsieur Foy est toujours nul.

85′ : C’est un bordel fou dans la surface de United, ça tire, ça dégage n’importe comment, Richards tente un retourné. Finalement le ballon termine dans les mains de Lindegaard. Si t’es cardiaque et pour Man U, bon courage pour la fin du match.

90′ : Man U joue à la passe à 10. Moche, très moche, mais c’est le seul moyen d’arrêter de se faire peur.

90+2′ : Enfin presque… Ferdinand fauche Richards à l’entrée de la surface. Coup-franc idéal pour Kolarov repoussé par Lindegaard et enlevé in-extremis par Rooney alors que Lescott se jetait comme un mort de faim. Corner de la dernière chance pour City qui ne donne rien. Fin du match.

La deuxième mi-temps aura simplement été ridicule. Comment, en menant 3-0 et en étant en supériorité numérique, peut-on se laisser remonter comme ça et se faire peut à ce point-là ? Après une première mi-temps impériale, Man U est retombé dans ses travers : aucun mental, un certain talent à se liquéfier dès qu’il y a un peu de tension, c’est fou ça. Je reconnais les beaux matchs d’Agüero et de Richards en face, mais franchement, même avec ça, Man U n’avait pas le droit de perdre sa mainmise sur le match. On avait tout pour se rassurer, finalement ce match n’apportera peut-être pas tant, niveau confiance. Ne pas pouvoir se réjouir d’une victoire chez les voisins, c’est quand même dingue.

 

Les Diables :

Lindegaard (2/5) : Ah ouais, c’est sûr, il est bien plus sécurisant que De Gea. Bravo les mecs. Le deuxième but est pour sa gueule et il aura fait stresser tout le monde sur le dernier coup-franc. Rendez-moi l’Espagnol à crête, qui a une vraie marge de progression, lui. Quitte à ne rien gagner cette saison, autant que l’on fasse jouer les jeunes.

Evra (1/5) : Je peux même pas lui offrir la passe décisive sur le 0-2, vu qu’il fait n’importe quoi et que finalement c’est la maladresse des joueurs de City qui offrent le but à Welbeck. Non parce que globalement, s’il a fait pas mal de choses offensivement, dans l’autre sens dans son couloir, c’était carnaval d’Agüero, Milner et Richards. Un défilé permanent avec podium, musique et applaudissements.

Ferdinand (4/5) : Même si on lui doit le dernier frisson avec sa faute sur Richards, Rio a fait un sacré match et en particulier un début de match fou, durant lequel il a toujours posé le pied où et quand il le fallait. Le seul regret c’est que son expérience ne serve pas plus à calmer tout le monde en deuxième mit-temps

Smalling(4/5) : Comme Rio, il a sorti un bon gros match. De toute façon les buts et les actions dangereuses sont toujours venues des côtés (suivez mon regard). Il n’a rien à se reprocher intrinsèquement et il n’était sûrement pas le plus paniqué en fin de match.

Jones (2/5) : Pas un match sensationnel et -1 pour la main dans la surface qui aurait pu nous coûter cher s’il y avait eu un arbitre sur le terrain… Mais quand on le compare au Evra d’aujourd’hui, ça passe toujours mieux. Il a toujours cherché à aller de l’avant, avec plus ou moins de réussite, a toujours cherché à défendre, avec plus ou moins de réussite. Un peu à l’image de l’équipe aujourd’hui.

Giggs (3 puis 2/5) : On a compris finalement pourquoi il se retrouvait dans l’axe : Ryan n’arrive plus à faire la différence sur les ailes et c’était flagrant quand il a pris la place de Nani. Autant en 6, il peut faire de jolies choses, autant prendre un joueur au dépourvu quand on est couloir gauche et qu’on a les jambes qui deviennent vite lourdes, c’est plus compliqué.

Carrick (2 puis 1/5) : Souvent l’expression « on a retrouvé le [insérez un nom de joueur] du début de saison » c’est positif. Pas pour Michael. Potable en première mi-temps, mais carrément fantomatique en seconde, il n’a carrément pas supporté la pression. Inquiétant.

Nani (3/5) : On retiendra surtout son crochet d’anthologie sur Zabaletta. Bon c’est à peu près tout, parce qu’il avait de vrais défenseurs en face et que c’était bien plus difficile de leur faire bouffer du passement de jambes au kilomètre. Mais dans l’ensemble il n’a pas été trop dégueulasse. (Remplacé par Scholes, 59e).

Valencia (3/5) : Une première mi-temps impériale, ponctuée par une passe décisive, des multiples viols sur Kolarov et puis Antonio a décidé de disparaître de la circulation passé l’heure de jeu, vexé de ne pas avoir obtenu son pénalty sûrement. 4 pour la première mi temps, 2 pour la seconde.

Rooney (5/5) : Heureusement qu’il était là. Outre son doublé, il s’est quand même bien bougé et ce tout le match, étant d’ailleurs le seul Red Devil dangereux en seconde période, ce qui n’était pas facile vu le niveau de jeu de l’équipe sur les 45 dernières minutes. Alors toi le journaliste avide de scandale et de rumeurs, ton clash Fergie-Rooney, t’es gentil mais tu te casses avec et très loin. Plus loin. Voilà.

Welbeck (4/5) : Avoir des joueurs formés au club, élevés dans la haine de l’ennemi c’est quand même primordial sur ce genre de matchs. Cela s’est vu côté Citizens avec Richards mais aussi côté United avec Danny. Il colle un joli but, mais surtout on l’a vu avaler la pelouse en permanence, en décrochant un peu trop, certes, mais sa surmotivation faisait plaisir à voir. Sans compter qu’il provoque le penalty du 3-0. Sans doute sa prestation la plus convaincante depuis le début de la saison. Remplacé par Anderson  (75e)

 

Les suppôts de Satan :

Scholes pour Nani, 59e (non noté) : J’ai pas envie d’être grossier, je vais me taire, me dire que rentrer comme ça dans un derby, sans avoir joué au foot depuis 8 mois, ça doit être dur. Mais bon sang que sa courte prestation a été en dessous de tout, entre les passes foirées et l’offrande du second but… Allez au boulot Paulo, va falloir reprendre le rythme.

Anderson pour Welbeck, 75e (non noté) : A coupé ses tresses et opté comme trop de joueurs pour une crête idiote. Son match ? Non, on ne l’a pas vu.

 

Allez prochain rendez-vous le weekend prochain face à Bolton, histoire de se rappeler le temps où l’on paraissait imbattable.

Bonne année encore une fois, lecteurs, lectrices.

Inferanal Kisses

Luke Seafer.

Luke Seafer peut désormais te faire la morale, puisqu’il est passé de l’autre côté : Si tu veux que Horsjeu.net survive, que ton académicien préféré puisse être fourni en jeune vierges et litres de Bloody Mary jusqu’à plus soif,  par l’Editeur, ce bel homme, alors tu peux faire un geste en versant une maigre contribution financière mensuelle (Satan te le rendra) ou même un don unique qui n’engage à rien. Clique ici.

Sinon Luke Seafer est aussi sur Facebook depuis quelques jours et il veut des amis, plein, parce qu’il était toujours tout seul dans la cour de récré et personne ne venait lui parler. Peut-être à cause de la chauve-souris sur son épaule, de ses briques de sang pour le goûter… On sait pas trop. Mais viens lui faire coucou, ça lui fera plaisir.

Et tiens, petite nouveauté de 2012, il est aussi sur Twitter alors tu n’as plus aucune raison de ne pas venir discuter avec lui.

12 thoughts on “La Raide et Vile Academy note Manchester City-Manchester United (2-3)

  1. Ca va paraitre absurde, mais avec les vétérans Scholes et Giggs sur le terrain face à ManPowerCity, j’étais presque content que les Diables Courges gagnent. A très vite Luke.

  2. Le retour d’Anderson est une bonne chose, ça va aller mieux maintenant

    J’ai trouvé Evra meilleur que Jones, offensivement les 2 montent ok mais Evra est bien plus précis que Jones, on dirait qu’il ne sait pas faire une passe, aucune précision… défensivement Jones s’est tapé Nasri même Scholes sur une jambes pouvait le prendre! Et rendez-nous De Gea!!

  3. Patam : Oui, Jones avait certes une opposition moindre, mais Evra est quand même censé être un taulier, un mec international avec du bagage et qui n’aurait pas dû se faire amuser comme ça. Jones défensivement, il n’a pas eu tant de boulot que ça et honnêtement, s’il est moins précis, il est quand même plus percutant et plus présent. Et puis il a que 19 ans, ça joue question notation.
    On est d’accord par contre, rendez nous De Gea.

    @Saint Dirk : A très vite effectivement.

  4. Ben merde, moi qui pensait que Lindegaard avait un semblant de sérénité, je me suis bien fourvoyé… mais bon, il me semble toujours meilleur que de gea.
    De l’autre côté, j’ai vu que Nasri était sur la pelouse quand il est sorti

  5. Concernant Scholes, l’agence opta a inscrit que Scholes (oui toujours roux) a réussi 97% de ces passes sur 71 ballons touché et 2 tirs dans 1 détourné et moyen.

    Pour avoir vu 5-10minutes j l’ai trouvé un peu lent mais assez présent!

  6. le rouge et quand meme bien hallucinant; je pense que sinon les raide aurait pris une féser déculoter, malgre l’ouverture du score; la defense et meme le milieu sont a chier

  7. Merci Rush Rush pour vos prédictions. En vous souhaitant de bons cours d’orthographe, veuillez agréer l’expression de mes sentiments anaux les meilleurs.

  8. sur le tacle honnetement, rouge ou pas, les 2 semblent correct, c’est laissé à l’interpretation. comme l’a rapellé un consultant des arbitres uk, ils ont beaucoup de conseils pour ecarter les gestes de boucher, et ca semble pas plus mal pour les tibia-péroné.

    par contre ce qui est sur c’est que l’arbitre a eu l’air de perdre un peu le controle suite
    a cette decision assez lourde de conséquence, avec des decisions assez etranges par la suite.

    sinon scholes avait l’air present, a pas forcement encore parfaitement reglé les automatismes, mais pour un mec a la retraite depuis 8 mois, ca va. de toute facon il serait pas rentré si y avait pas eu 3-0 a la mi temps.

    le truc le plus flagrant sur les 2 derniers matchs+ cette 2e mi temps c est l ecroulement de la defense centrale et des deux milieux centraux, qui arrivent pas a combiner et finissent par se faire piloner comme sasha grey dans anal cavity search 6.
    de gea et lindegaard n’ayant pas le périné très musclé, y a forcement malheur a un moment…

  9. Je trouve que l’on a été trop dur avec De Gea. Loin d’être fan de Man Utd, je voudrais simplement rappeler qu’il s’agit d’un gardien de 21 ans. A son age Van der Sar débutait à peine à l’Ajax et on oublie souvent le passage par Fulham de l’ami Edwin. On a tendance à oublier qu’un joueur prend du gallon avec l’âge et que tous ne sont pas Messi et Cristiano donc un peu de patience et je suis sûr que De Gea va être performant.

    Enfin Lindegaard?!! Fergie avait encore été au pub avant sa compo comme quand il a fait croire à la planète entière qu’Howard était le digne remplaçant de Fabulous Fab ou de Schumi!

  10. @Rs : D’accord sur l’analyse de De Gea. J’ajouterais même que malgré qu’il soit un Dieu parmi les hommes, Cricri ne ferait pas mieux que lui aux cages.

  11. hello,….que ce fut dur encore une foi,smalling a un tres bon potentiel…faut juste lui rappeler les bases(entre le joueur et le poteau)….nani on devrait l appeler casper depuis queques match et carrick est le seul type qui fait plus d 1m 90 et qui ne prend pas un seul ballon de la tete il me rend dingue…sinon rien a signaler comme d hab….la pression jusqu au bout,lol!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.