La Scapulaire Académie note Bordeaux-Lille (1-1)

35

Le Claude est de bonne humeur.

Samedi soir j’étais énervé après des joueurs friables mentalement et qui avaient lâché un match qu’ils auraient dû maîtriser. Ce soir je suis énervé aussi, mais pas après les joueurs qui ont réussi à tenir leur match. Nous y reviendrons plus tard.

 Bordeaux joue un mardi soir, ça me rappelle un vieux souvenir, ça m’a l’air si lointain… la Ligue des Champions. L’équipe accueille le champion en titre lillois qui est en passe de réussir l’exploit de devenir le club le plus détesté de France encore plus rapidement que le Lyon version Aulas et Houllier. Mais pourquoi ? Prenez une équipe sympa à voir jouer, faites-lui gagner un titre. Elle devient précieuse, intouchable, son entraineur hurle au moindre tacle adverse, son président se plaint dans les médias à la moindre occasion et les joueurs tombent plus vite que Valbuena quand ils sentent les contacts arriver. Et quand en plus tu recrutes des joueurs à la mentalité douteuse ça donne le LOSC de cette année. Sinon il y a quoi sur le terrain à Lille ? Un gardien d’expérience, capable de rassurer n’importe quelle défense, des latéraux sous-cotés (même si Debuchy fait partie des 2498 joueurs que Pierre Ménès voit proche de l’EDF), un axe solide, un capitaine-sentinelle parfaitement ignoré par Laurent Blanc qui lui préfère l’exemplaire Alou D. (celui sans peur et surtout sans reproches), un pitbull avec des dents qui ressemblent à un Picasso, un mec qui ne mérite même pas qu’on parle de lui, un génie belge, un anglais qui a la classe et un mec qui est bien parti pour être un « One season wonder ». En gros c’est une équipe qui tient la route largement pour la L1, si aucun joueur ne se blesse parce que le banc a une gueule qui fait peur : des jeunes plus ou moins talentueux (je ne peux pas me prononcer plus que ça à leur sujet, demandez à Michel Saint-Doux pour plus d’infos) et des mecs abonnés de l’infirmerie (Jelen, De Melo).

Pour ce match, côté bordelais, pas de Jussie qui s’est blessé, il parait qu’il s’est coupé avec une carte lors d’un tour de magie, un truc affreux. Pas de Planus mais ai-je besoin de le préciser ? Pas de Carrasso non plus, appelé en Equipe de France de rugby suspendu après son plaquage sur Tabanou. Francis a décidé d’écarter Sertic (serait-il mis au ban tel David Ginola après France – Bulgarie 93, qu’en penses-tu Jérôme Alonzo ?), Krychowiak, Sala, Bellion et Poko. Sont de retours donc Modeste, Ben Khalfallah, Saivet, Savic et Olimpa qui se retrouve en concurrence avec Keita pour le poste de titulaire.

Au moment des compos, Francis nous réserve quelques surprises de taille. Tout commence avec le choix du gardien, là où les supporters plébiscitaient Keita, Gillot décide d’être cohérent dans ses choix (Olimpa est le n°2, Keita le n°3) et titularise Kevin dans les buts. A droite il relance Chalmé qui aura l’honneur de se faire perforer par Hazard, à gauche Trémoulinas reste titulaire malgré ses errements défensifs alors que dans l’axe la charnière Henrique – Ciani aura à cœur de ne pas lancer la saison de Moussa Sow. La deuxième surprise se trouve au milieu de terrain où Gillot aligne une paire Sané – N’Guémo (On dirait Minus et Cortex, je vous laisse deviner qui est Minus). Sur les côtés on a Gouffran et Maurice-Belay alors que Plasil prend la place de Jussie pour soutenir Diabaté qui a gagné les faveurs du coach le week-end dernier (un doublé en L1 face à un mec qui n’a pas marqué en CFA, ça semble logique). Cette composition me laisse sceptique mais j’ai de l’alcool donc ça va. La composition donne à peu près ça :

 

Ce soir, Bordeaux a les honneurs de passer sur Canal. Pas de stream pourri donc mais pas de Johan Micoud non plus. Alors autant Micoud tu l’entends t’as envie d’aller boire une bière avec lui, autant Dugarry t’as envie d’aller chier dans sa boîte aux lettres. Mais je passerai outre cela pour le match.

Le match commence avec l’habituel ballon en profondeur bordelais, sauf que là on trouve pas la touche mais les gants de Landreau. 7 secondes de jeu et on a déjà perdu la balle. Et Madame est partie faire la gueule dans la chambre : « Je voulais voir les Experts moi, pas les incapables ». Faut dire que ça la rend agressive le rosé, surtout après 4 litres. Le match commence fort puisqu’au bout de 40 secondes de jeu, le thème du match est annoncé : ce soir ce sera faute. Basa inaugure avec une première faute sur Diabaté. Trémoulinas essaye de venger le Malien en tentant d’émasculer le Monténégrin sur le centre dans la minute qui suit.

Sané annonce la couleur de son match à lui en perdant son premier ballon touché et Chapron décide de son thème à lui qui sera : « je siffle tout le temps » et siffle une faute imaginaire de Chalmé. Le début d’une longue série.

A la 4ème minute, Henrique lui aussi annonce le thème de son match qui sera : « Je suis un barbare connasse » en collant une mandale à Joe Cole qui passait par là. En tribune Jurietti applaudit à tout rompre.

A la 7ème minute, Chapron décide de marquer le match de son empreinte en sifflant un penalty vraiment pas évident pour Bordeaux. Au ralenti on voit bien Balmont arriver le pied en avant, la bave aux lèvres, sur Diabaté mais la faute est loin d’être évidente. Je m’en fous, je suis content et je m’ouvre une bière, une de 1 litre, au cas où on louperait le péno. Diabaté prend son élan, marque un temps d’arrêt et marque. Landreau dévie la balle mais pas assez. Sur le banc Modeste marmonne, il se dit que si c’était lui qui avait tiré ce penalty, Landreau l’aurait dévié sur le poteau rien que pour l’emmerder. En tout cas Bordeaux mène, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Les Lillois sont frustrés et les fautes s’enchaînent pour le plus grand plaisir de M. Chapron qui manie le sifflet avec plus d’aisance qu’une fille de joie maniant les attributs de son clients. A la 14ème, Hazard déborde côté droit et prend la défense à revers, il voit alors fondre sur lui Henrique qui le charge tel un sanglier, l’œil rouge emplit de haine et l’écume aux lèvres. Eden prend peur et pour calmer la bête il décide d’envoyer la balle loin en 6 mètres. Il est sauf mais son caleçon est souillé.

Mathieu Chalmé décide lui aussi de se faire remarquer à la 17ème en envoyant un centre direct dans le Tripode qui souhaitait renouveler son stock de ballons. Diabaté enchaîne en tentant de tricoter un pull au milieu de terrain mais il est dérangé par Benoît « Jordy » Pedretti, l’homme qui sait qui est Beckenbauer. Sur le coup-franc, le Malien place sa tête mais Landreau est tranquille et arrête la balle.

A la 22ème, Bordeaux, solide, n’a toujours pas fait la moindre connerie. C’en est trop pour Maurice-Belay qui décide de dégager un ballon à l’opposé de sa position et en corner. Mickael Ciani se dit qu’il a trouvé un copain. Sauf que dans la minute qui suit il voit Nicolas déborder côté gauche et remettre dans la surface pour Trémoulinas qui frappe à côté. Mickael se souvient de l’époque où lui aussi il montait, il marquait des buts, même en madjer, face au Bayern en LDC. Henrique lui dit de fermer sa gueule et d’arrêter de parler de ses parties de PES. Ciani râle.

Ah tiens, enfin une occasion Lilloise, Pedretti envoie une frappe entre les poteaux. Au-dessus. Tremble, Morgan Parra, Jordy est chaud bouillant.

Le match est ensuite rythmé par les fautes, sauf que le rythme est digne d’un épisode de Derrick. Heureusement Chalmé est là et place sa « spéciale » à savoir le tacle pied décollé sur un mec arrêté (et donc peu dangereux). Il prend son jaune avec le sourire. Dans la continuité, Lille obtient un corner sur lequel Olimpa fait un arrêt bite-genou qui est soit exceptionnel, soit ultra-chanceux. J’opte pour la première solution, ça lui fera du bien au moral.

On s’ennuie un peu jusqu’à la 44ème, moment choisi par Henrique pour placer une roulette face à un Lillois. Vexé, Sow fait faute sur le Brésilien. Mauvaise idée. Dans les arrêts de jeu de cette première période, Lille obtient un corner. Alors que je tremble sur le canapé (c’est certainement dû à un manque d’alcool tout ça), les Lillois jouent le corner à deux. Manque de bol (d’intelligence ?), il y a hors-jeu sur la remise. Loosers.

Chapron siffle la mi-temps, sur ce score de 1-0 en faveur des Girondins. Madame ne fait aucune remarque désobligeante et me sert même une bière. Je suis étonné de tant de gentillesse jusqu’à ce qu’elle me susurre dans l’oreille « Chalmé versus Hazard pendant encore 45 minutes ». Heureusement la bière est fraîche, on évite l’incident.

La seconde période reprend avec le show Chapron qui siffle une air-faute de Ciani sur Sow. Bon coup-franc pour Lille et Hazard se charge de l’exécuter. Ne se sentant pas à son aise en équipe nationale belge de football, il décide d’envoyer un signe au sélectionneur du XV belge en réussissant parfaitement la pénalité. On enchaîne avec une scène quelque peu cocasse puisque Joe Cole tire un corner sans que l’arbitre n’ait donné son accord puisqu’il s’occupait de Plasil qui était au sol. Carton jaune ? Non même pas. L’Anglais se rattrape et obtient son jaune quelques minutes plus tard sur une semelle.

La 57ème est la minute fatidique du match. Une-deux Joe Cole – Hazard sur lequel Hazard dépose Chalmé, le Belge entre dans la surface, crochète Henrique, le roux et frappe dans le petit filet opposé. Egalisation lilloise, Madame va se cacher dans la chambre et en plus elle m’a piqué ma bière. Putain de fourbe. Je sors les alcools forts pour prévenir d’un scénario à la Toulouse. Ce sera vodka. Pure.

Les fautes s’enchaînent des deux côtés, plus ou moins flagrantes (un plongeon de Béria devant l’arbitre de touche qui se laisse abuser), Pedretti sort, se fait interviewer, me donne des envies de meurtres, Diabaté voit son occasion repoussée par Landreau, Sow sort, Jelen je m’appelle Jelen entre et Gouffran sort pour Fahid Ben Khalfallah.

A la 77ème, petit miracle, Chalmé fait un bon tacle sur Hazard. De joie je descends un trait de vodka avant de voir Balmont qui cherche le pénalty mais heureusement Chapron ne se laisse pas abuser encore une fois, comme un symbole de Fabregas quittant Arsenal pour échapper aux mains baladeuses de Tonton Arsène.

La 79ème est le « tournant du match » (sûrement le 6ème ou 7ème pour le stagiaire live de lequipe.fr). Sur une remise de la tête en retrait Zubarienne de Laurent Bonnart, FBK prend le ballon de la tête avant de prendre le genou de Landreau dans la gueule. Bel hommage du gardien lillois à Harald Schumacher, FBK servant de Battiston bien qu’ayant moins de classe et de talent que ce dernier. Jurisprudence Schumacher aidant, Landreau ne reçoit qu’un jaune là où tout arbitre normalement constitué doit sortir le rouge. D’ailleurs devant ma télé je répète : « C’est rouge ça, c’est rouge, c’est rouge » ce qui fait dire à madame que je me Jean-Michel-Larquéïse. Vexé, je bois.

Diabaté décide que lui et personne d’autre ne tirera le pénalty. Vu que le premier est passé tout juste, je le sens pas vraiment celui-là. D’ailleurs où sont les cadres qui devraient prendre leurs responsabilités à ce moment-là ? (Oui Jaro je parle de toi). Le Malien prend son élan et frappe… sur le poteau. Sur le banc Modeste se dit que les mouches changent d’âne. Marange lui fait remarquer qu’il devrait remplacer âne par chèvre, ça sonnerait mieux. Modeste lui lance sa chaussure mais atteint Savic pourtant placé à 3 mètres du Médocain.

A la 87ème, Ben Khalfallah obtient un jaune pour 3 fautes consécutives. Si on suit la logique du corps arbitral donc : un genou dans la gueule, jaune, 3 fautes en 5 minutes, jaune aussi. Normal.

Chapron décide de terminer le match en tant qu’acteur principal, 5 minutes pour faire tirer un coup-franc, un coup de sifflet toutes les 30 secondes. Paga en profite pour me piquer une blague : « Vu le nombre de coup de sifflets de Chapron il va y avoir 12 minutes d’arrêt de jeu. » postée sur Twitter 5 minutes avant qu’il la sorte. Le match se termine, match nul 1-1 au goût de défaite si on prend en compte le pénalty raté mais pas un mauvais nul pour autant puisque obtenu face au champion en titre.

Déplacement chez Torben à Lyon ce week-end, en espérant que les qualités de solidité vues ce soir restent. Place à l’analyse.

 

Les gars :

Olimpa (3/5) : Une double parade décisive en première période, peu de boulot le reste du temps. Rassurant sur ses prises de balles aériennes. Un bon match pour la doublure de Cédric, qui ferait presque oublier son match face à Saint-Etienne.

Chalmé (2/5) : A rendu hommage à Raphaël et sa « Caravane » sur le but Lillois. A rendu hommage à Jurietti avec un tacle dégueulasse sur Hazard en première période. A rendu hommage à sa saison dernière avec un centre qui finit au Tripode. C’était donc soirée hommage pour Mathieu, son jubilé peut-être ?

Trémoulinas (3/5) : Il a bien tenu son couloir face aux Lillois et a apporté offensivement même si parfois il monte un peu sans réfléchir, laissant des opportunités de contre à l’adversaire. Apprend toujours l’allemand en espérant un appel de Dortmund.

Henrique (3/5) : S’il ne se fait pas prendre par le crochet de Hazard je lui mets 4 facile. Il a bouffé Sow, mis une mandale à Cole, fait peur à Hazard. Connaît deux mots de français, « tarlouze » et « baston ». J’aime.

Ciani (4/5) : Les matchs se suivent et ne se ressemblent pas pour Micka. Kapsisien face à Toulouse, il a été Trésorien face à Lille. Lapin compris.

Sané (3/5) : Un match dans l’ombre pour Lamine qui malgré quelques ballons perdus et quelques fois où je l’ai surpris à défendre en marchant, a fait un match correct dans ce rôle de milieu récupérateur. Un double pivot meilleur que celui formé avec Diarra l’an dernier vu que N’Guémo est capable de relancer à plus de 3 mètres.

N’Guémo (4/5) : Le DSK de l’équipe, il harcèle sans cesse tous les joueurs qui passent à sa portée. Contrairement à DSK il s’en sort sans encombres.

Gouffran (2/5) : Il a passé beaucoup de temps à défendre face aux montées de Bonnart alors que c’est l’inverse qui aurait dû arriver. Remplacé par Ben Khalfallah à la 73ème.

Maurice-Belay (2/5) : On sait qu’il veut être bien vu par Triaud et a rendu un bel hommage aux vendanges en cours par deux fois. On attend toujours sa première passe décisive ou son premier but qui pourra le libérer. Remplacé par Saivet à la 78ème.

Plasil (2/5) : Ce soir il a récupéré tout de Jussie : le poste et l’envie, d’où son imagette dans la compo. Faut se ressaisir Jaro, t’es peut-être pas le chat noir de l’équipe mais là il va falloir rapidement se remettre au niveau de la saison dernière. Porte tout de même le brassard avec classe et élégance, ça change de l’an dernier.

Diabaté (3/5) : Putain Cheick, tu mets le 2ème péno je te mets 5. Tu vois que quand tu vas au défi à la tête tu emmerdes le monde, tu vois aussi que quand t’es motivé à tenir ta balle t’obtiens de bon coup-francs. Continues comme ça.

Les entrants :

Ben Khalfallah (Battiston/5) : Quelle entrée pour le Tunisien ! Défiguré par Landreau, il a ensuite réussi à prendre un jaune. A du être recousu à la fin du match. Heureusement que Landreau n’y va « jamais pour faire mal».

Saivet (non noté) : Pas vu, pas pris.

 

Les mecs en face :

Landreau profite de la jurisprudence Schumacher, Hazard en fait parfois trop, Joe Cole est sûrement le très gros coup du mercato, Mavuba est discret mais très précieux, Sow a été invisible, Pedretti est une pute sur le terrain, une langue de pute en dehors, je comprends mieux Nicollin et Perquis et l’axe Basa-Rozenhal m’a l’air aussi solide qu’un tibia de Djibril Cissé.

Les images du match sont gracieusement offertes par Claude Pèze

 

Les remarques à la con :

  • Tu passes une mi-temps à côté de Rudi Garcia tu perds 1/10ème d’audition.
  • Le « Barça du Nord » a passé une mi-temps à jouer comme le Nancy de Correa. Un jeu à base de ballons longs vers Sow.
  • N’Guémo qui comprend la question de Paga, ça change.
  • Si on écoute Dugarry, les arbitres ne sifflent rien en Angleterre.
  • Pedretti quand il parle on dirait Zlatan, quand il joue on dirait Michel Pavon en fin de carrière.
  • C’est bon Tony Chapron, on a compris que c’était toi qui arbitrait, pas la peine d’en rajouter.

 

Message à caractère informatif :

Vous aimez Horsjeu.net et la Scapulaire Académie et nous vous aimons aussi. Si vous voulez que cet amour réciproque continue, abonnez-vous pour nous soutenir, ou faites un don. Et si vous n’avez pas d’argent, vous pouvez cliquer sur les pubs rapidement mais aussi en bas de page sur l’insigne +1, pour un meilleur référencement du site. L’éditeur est beau et rusé.

Ils soutiennent l’activité du Claude : Girondins33, Webgirondins , Chez les Girondins, Girondins Analyse, Supporters Virage Sud Centre Haut, Girondins4ever et La Légende des Girondins. Pour les suivre, vous avez aussi leur page facebook, tout comme celle du Claude himself sans oublier celle de Horsjeu.net, de la Scapulaire Académie ainsi que les profils de certains de vos académiciens préférés mais surtout de l’Editeur, ce si bel Homme, si beau et si intelligent (et je ne parle pas de son potentiel attractif mesdames). Le Claude est aussi sur Twitter pour des leçons sur l’alcoolisme, la vie, le nord, un peu tout.

Note à Bénêt : des analyses bieng : vu par le footballologue et vu par e-foot.

35 thoughts on “La Scapulaire Académie note Bordeaux-Lille (1-1)

  1. aya, ça pique mes idées pour la compo! M’en fous, ce soir j’innove encore!

  2. Pedretti est un bon joueur sur le terrain, son grand défaut est qu’il parle trop. Heureusement pour lui coach Bazda était pour calmer les envies de meurtre de Perquis, car ce dernier lui aurait bien mit un coup de tatane dans la tronche suivit d’une magnifique droite à la Mike Tyson.

  3. Complètement d’accord avec toi sur Pedretti qui a vraiment une mentalité de merde.

  4. Merci Claude, encore une fois, tu es excellent! Parce que je n’aime pas les compétitions foireuses, je ne dirai pas que tu es le meilleur, mais on en est pas loin.

    Ma BBox ayant décidé de tomber en panne hier soir, j’ai pas vu le match. Dommage, parce que j’ai l’impression que Bordeaux a enfin sorti un truc convenable. Evidemment, ils vont encore faire leur meilleur match de la saison contre Lyon la semaine prochaine, comme un symbole de l’année dernière.

  5. Joli, très joli, comme d’hab en fait. Merci pour la review le Claude. En espérant que les jouors te permettent de maintenir cette bonne humeur. Même si ça va être dur face à Lyon.

  6. Ai-je le droit de pensez que Chalmé ne s’en est finalement pas si mal sorti?

    Sur le but la plupart des latéraux se serait fait prendre, pour le reste il a pas si mal tenu le sacré client qu’il avait en face.

    Délit de sale gueule de roux Claude?

  7. @Petit-Louis: Prem’s et puis c’est tout

    @Michel: Merci de confirmer

    @Gaha: Arrêtes, je vais rougir, et ce sera pas à cause de l’alcool. Et oui on va emmerder Lyon. et peut-être même qu’on viendra pour casser Gourcuff exprès

    @iPee: Qui vivra boira

    @Carlos: Il s’en sort pas trop mal sur l’ensemble du match, mais les 3 actions citées sont un symbole de sa déchéance depuis le titre.

  8. Claude, j’ai découvert récemment ton académie et c’est un réel plaisir de la lire, pour ce qui est de regarder un match complet des Girondins, ce n’est pas encore pour tout de suite mais qui sait…

    Pour ce qui est De Hazard qui en fait trop, il a généralement le choix entre la donner a Sow (=la perdre) ou tenter un gris-gris en plus (=peut-être la perdre) la calcul est vite fait.

  9. C’est du bon comme d’hab’.
    Je partage grosso merdo ton analyse y compris pour Duga. Il est au commentaires de foot ce que les Charlots furent au cinéma français, une vaste bouffonnerie. Pendant ce temps-là, sur France-Bleu Gironde, Jean-Yves De Blasis, malgré une carrière obscure, fait un commentateur des plus objectifs…

    Pour en revenir au match, on va dire que c’est un bon point mais on joue toujours à un voire deux de moins que l’adversaire. Quand on aura 11 vrais joueurs, ce sera pas mal…

  10. Désolé Claude mais je profite de ton académie pour indiquer au rédac chef que je lui ai envoyé la mienne.

  11. Mes respects pour cette analyse Monsieur Claude.
    Il m’a semblé qu’on avait retrouvé un semblant de solidité hier soir même si notre coté droit me fait peur à chaque match quel que soit les joueurs qui l’occupe.
    De toute façon, je la sentais pas la victoire : trop la guigne en ce moment.
    et comme pour beaucoup, j’en veux pas au « gros Cheik », mais plutot au fait qu’il y a pas de patron dans cette équipe qui prenne ses responsabilités plutot qu’un mec qui a pas 10 matchs de L1 au compteur.
    Sinon, bonne tranche de poilade au bureau entre le calebut’ d’Hazrd et la grole de Modeste !!

  12. Merci Claude car ton travail de l’ombre depuis des mois finit par payer et petit à petit tu arrives à tirer le groupe vers le haut. Cette équipe n’a pas encore ta régularité, ton dévouement et ton abnégation mais tu leur apporte du mieux ça se sent. Et puis, plus tu bois, moins FBK a à boire donc tu es notre seul espoir de le voir un jour rejouer au foot!
    Concernant Olimpa, je tiens quand même à signaler (je l’avais déjà fait après sainté mais bon je radote) que face à sainté il sort une parade énorme avant que mowgli ne marque puis une autre très grosse parade avant que ciani et chalmé ne foute tout en l’air… Voila, facile après pour un jeune gardien de sombrer psychologiquement pour le reste de la partie quand tu vois que tu as des clowns devant… Hier les clowns ont été sérieux et on rassuré le gamin qui a réussi les arrêts qu’il fallait faire plus sereinement.
    Pour Chalmé il a été meilleur que beaucoup de matchs ces derniers 18 mois mais c’est sûr que c’est plus le chalmé 2009, qui était alors le joueur aux portes de l’EDF numéro 486 in Ménès style… Si il arrive à faire ce genre de prestations « correctes » jusqu’au mercato, on perdra un peu moins de points que prévu!

  13. D’abord un match correct avec Sané et et Chalmé titulaires, c’est pas banal.

    Sinon je ne doute pas non plus que l’on va prendre un point minimum à Lyon… ce que je crains plus c’est qu’on en prenne zéro contre des Brest ou des Nice (avec tout le respect que j’ai pour ces équipes, quand on supporte les Girondins on ne prend plus personne de haut).

    Apprécions cette accalmie et le silence de Jean-Wii (aucune déclaration dans les 12 heures qui suivent le match, ça fait du bien !!)

  14. Salut Claude, salut le fan club (j’en suis).
    Ok Chalmé n’a pas fait un de ses pires matches, mais bon ça n’empêche pas de serrer les fesses dès que le ballon est dans sa zone. Vous allez dire que je suis un peu dur, mais sur le une-deux avec Cole, il suit pas Hazard, Henrique se retrouve face au belge, l’empêche de partir sur sa gauche et Chalmé déboule dans le brésilien en défendant le même côté, du coup Hazard part sur son pied droit, frappe, et on connait la suite. Donc pour moi Chalmé ne part pas avec le cul propre sur ce but.
    Diabaté doit faire attention, c’est vrai qu’il apporte, mais son attitude est parfois douteuse, comme entrentendu à Toulouse avec Huard. Niveau confiance c’est l’antithèse de Modeste, c’est clair, mais je pense qu’il faut qu’il donne le ballon plus rapidement, surtout quand il se retrouve loin du but ou sur un côté. Pour moi il ne doit pas tirer le deuxième péno (même s’il le tire bien il n’a pas de chance) et c’est clairement Plasil qui doit s’y coller.
    Après on va pas non plus gueuler trop fort parce que le premier péno il existe jamais (sauf dans le monde merveilleux de M. Chapron). Chapron, ce mec est vraiment insupportable, le sketch du coup franc en fin de match, le sketch du match entier, pff quel calvaire de voir un match arbitré par cette buse!

  15. J’ai direct pensé à toi quand Pedretti, lèche-cul frivole pathético-enfantin, s’est exprimé sur le jeu bordelais après être sortie. Pour ta gouverne, je ne suis supporter ni de Lille ni de Bordeaux, mais ce gars là à vraiment besoin d’une leçon

  16. « Il n’y a pas penalty, jamais il ne doit siffler ça, il n’y a rien ». au fait Duga t’aurait pas joué chez nous? le chauvinisme tu connais pas?

    sinon très bonne académie, comme d’hab Monsieur Pèze.

    Je partageais votre avis sur Diabaté depuis 1an, lui qui ne cherchait qu’à marquer le but de l’année (il nous en a encore un peu donné l’exemple hier lorsqu’il essaye de s’en sortir au milieu de 4 joueurs ou qu’il frappe de 25m alors que (pour une fois) Gouffran fait un appel…) mais je vais peut être commencer à retourner ma veste.

  17. @Clint : t’es dur là !! comme j’le disais, c’est pas normal que ça soit un mec avec si peu d’expérience qui prenne ce genre de responsabilités quand même !!
    En même temps, il reste qui sinon ?? Plasil ? ouais, y a eu du mieux sur les CPA hier. Alors, le capitaine, il aurait p’être du les prendre ses responsabilités.
    Et puis après, qui c’est qui sait tirer les pénos ? Pas Gouffran, il est pas foutu de marquer même hors jeu et seul face à Landreau !!
    Maurice Bellay ? non pas la peine, on a vu ses 2 frappes d’hier.
    à la rigueur Mowgli ou pourquoi pas le p’tit N’Guémo.
    Non, même quand on a des pénos, c’est pas gagné !!!!!!

  18. Assez d’accord avec ton anal-yse Claude.
    Jaro a malheureusement la tête dans le sac en ce moment, il doit tirer le deuxième, facile à dire après en effet.
    Je garde les cubis au frais, juste en cas de rechute à Lyon.

    Aux dernières nouvelles Pedretti serait encore bloqué dans le paddock en raison de sa grosse tête… Jurietti style, rendez-vous au match retour, en espérant que Henrique jouera.

  19. L’année dernière il nous fait une « je sais pas trop qui mais je teste qd même » sur un péno face a Paris. Hier, le 1er passe juste. Perso, qd il a la balle au pied ou tente une frappe, ca me retourne l’estomac tellement cest poussif (sauf pr le TFC je l’accorde). Plasil est le capitaine et a la meilleure frappe de balle, dc le tireur ca doit etre lui. Apres ca arrive a tt le monde dc je ne lui jette pas la pierre. N’empeche que sur 3 pénos tirés, il fout les pétoches !!!

    Comme Claude, je supporte Mister Modeste qui est pr moi un attaquant plus complet … qui doit juste saméliorer un peu partout :)

  20. Claude, si dans ton fan club, il y a deux trois pépés pas trop farouches…Tu m’as compris.

  21. Hugog, n’oublie pas que tout le monde sait que tu supportes Arsenal. Du coup, ça glisse pas mal.

    Claude : gniiiiiiiiii…

  22. franchement, voilà la qualité de l’article, digne du roi des beaufs…meme pas finit de le lire, ca fout la gerbe et tu frole des attaques en justice pour diffamation

    nul, nul et re nul mais qu’est ce que tes articles font sur g4e?

  23. Superbe analyse du match, très réaliste et franchement, le jour ou tu commente un match sur une chaine, tiens nous au jus !
    En tout cas j’ai bien rigolé en lisant ton analyse et je suis entièrement d’accord avec toi par rapport à Diabaté : Pourquoi il a tiré ce 2ème pénalty !? C’était sûr qu’il allait le loupé, ça se sentait à 10km, et Plasil qui joue pas son rôle de leader et de capitaine. Pour moi, il a sa part de responsabilité là-dessus, mais bon je ne veut pas être sévère non plus sur mon jugement parce que sur le terrain, ça se sent que son expérience est importante pour l’équipe et que ça place ne se discute pas.
    Après, J’ai envie de croire en cette équipe qui a progressé face à Lille et même si ça sera vraiment très difficile mais pas impossible à Lyon samedi, j’ai envie d’y croire !

  24. Claude est un beauf,oui!Leur roi? Je ne sais pas mais il serait un bon candidat!
    Quant à la gerbe, Claude délivre assez d’astuce pour nous la refiler!
    Et il n’a pas peur des attaques en justice pour diffamation,Jean Louis Triaud non plus quand il désigne ses joueurs comme seuls responsables!

    Par contre, que fous-tu sur g4e?Ca par contre,je ne peux pas l’expliquer!

  25. purquoi pas le 442 avec diabaté et modeste en pointe??
    à charge pour gillot de leur faire comprendre qu’ils doivent s’entendre.

  26. j’aime bien ta vision du jeu mais c’est parfois un peu trop cru du coup pour ce soir 3/5 bye a la prochaine ^^

  27. Bonjour Claude et les  » scapulariens  » excellente ton analyse, sur le but Chalmé se fait avoir mais au départ de l’ action joe cole est laissé libre de tout marquage par Sané alors je pense que l’ on peut l’ imputer plus à Sané qu’ à lui ( ce n’ est que mon avis ) pour ce qui est de son match, vu des tribunes, j’ ai trouvé Mathieu pas trop mal sauf qu’ il est un peu juste physiquement .

    PS : ciani m’ a surpris en faisant un bon match, affaire à suivre !

  28. Moi j’en vois qu’un pour le tirer ce pût… De péno.
    Notre tueur carioca, spécialiste de la mitraillette …
    Si si mister hénrique , regard glacial en direction de landreau , prise d’elan et une bonne grosse patate . Au pire légère déviation des gants , au mieux grosse trace de frein dans le calbut de landreau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.