La Scapulaire académie note Bordeaux-Olympiakos

Jean-Claude Beize n’a pas sifflé son équipe…

Jean-Claude Beize, un de nos académiciens les plus gâtés par son équipe, note les prestations de ses Girondins préférés…

Nous avons eu droit à un vrai match de ligue des Champions entre une équipe de Bordeaux mentalement convalescente, et un club grec condamné à l’exploit. La prestation bordelaise est encourageante. Les joueurs au scapulaire ont du puiser dans leurs ressources morales pour obtenir cette qualification et ont retrouvé des vertus oubliées ces derniers temps. Au final Bordeaux a su s’appuyer sur ses points (très) forts, les coups de pied arrêtés et le jeu de tête de Chamack, pour éliminer une formation qui n’a existé que sur des exploits individuels. A noter que Bordeaux accède au TOP 8 européen en ayant dans son équipe titulaire 8 français sur 11 dont 4 sont issus du centre de formation. Avec le Barca c’est l’équipe avec le plus de joueurs « locaux ». A l’heure de la mondialisation des équipes de football, c’est à méditer…

Carrasso (3): Cédric nous a gratifié d’un match plaisant. Serein, lucide, concentré on a bien retrouvé le Carasso « en mode LDC ». Il s’est incliné sur la frappe téléguidée de Mitroglu sur laquelle il ne peut rien faire mais c’est le seul moment où il a flanché. Lors des 10 minutes de doute bordelais, il a surnagé et s’est montré rassurant. On aura sans doutes plus besoin de lui lors du tour suivant.

Chalmé (3): Matthieu a profité de la faiblesse de son adversaire dans le couloir pour flairer à nouveau le doux parfum de la partie de terrain adverse. L’enthousiasme de ses sens lui ont même donné la confiance nécessaire pour distiller quelques centres bien placés. Défensivement il n’a pas eu énormément de boulot à faire (cf voir les causes plus haut) mais il s’est appliqué et n’a globalement pas été inquiété. Pas serein durant la mauvaise passe bordelaise néanmoins.

Ciani (4): Son repos forcé suite à son expulsion contre Auxerre lui a fait beaucoup de bien. En pleine forme, il a fait parler son physique durant toute la rencontre et a été le sauveur de la patrie en défense après la sortie de Diarra. Il a commis peu de fautes ce qui est un autre signe de confiance pour le néo-international. Un très bon Mickaël ce soir.

Sané (2): Lamine/Ludovic(son prénom sur les papiers, mais jamais personne ne l’a appelé comme ca, ils sont bizarres ces footballeurs) a trainé ses grands bras maigres au sein de la défense girondine. Si sa prestation n’est pas catastrophique, sa complémentarité avec Ciani amène au questionnement. Il a d’ailleurs été éclipsé par son partenaire de défense centrale du coup on l’a très peu vu. Cela dit aucune erreur à mettre à son actif.

Trémoulinas (5): Big Ben’s in da place. Comme Chalmé, les grecs l’ont laissé très libre dans son couloir gauche. Faute grave. En pleine forme en ce moment Benoit en a profité pour apporter un soutien offensif décisif. Les 2 coups francs de Gourcuff viennent de son coté et il délivre un bijou de passe décisive pour Chamack après une course de 60 mètres à la 87′ minute. L’Europe ne lui fait pas peur et il mérite pleinement sa place dans les 8 meilleurs latérals gauches d’Europe.

Diarra (3): Un bon match du capitaine girondin. En première mi-temps il a été impérial à la récupération. En phase offensive, Bordeaux passe à 3 derrière avec Diarra en stoppeur et les 2 centraux en couverture. Parfait dans ce rôle Diarra a péché par excès de zèle en voulant pousser ses partenaire à marquer un second but. Il écope d’un carton rouge qui le privera des 1/4 de finale aller. C’est très préjudiciable pour lui mais surtout pour Bordeaux tant son rôle est important dans le dispositif bordelais.

Fernando (3): Fernando nous a livré ce à quoi on s’attendait. Un gros volume de jeu, un rôle à la relance primordial, mais aussi une fébrilité incroyable balle au pied qui procure de belles frayeurs aux spectateurs. Il devra gagner en confiance pour que Bordeaux puisse rêver à mieux.

Wendel (2): Assez effacé durant la rencontre, il a été le plus fervent spectateur du Trémoulinas-show. Du coup il a passé son match à mettre le latéral en position de centrer. Les coups francs girondins étant souvent placés coté gauche, il n’a pas eu l’occasion de montrer sa patte (gauche). Dommage que Gourcuff ne lui laisse pas le coup franc plein centre à la 70 ème. Heureusement sans conséquences.

Gourcuff (4): Quel but!!! Une belle praline qui a fait paraitre Georges « Antonis Nikoplodis » Clooney 10 ans de plus. En plus d’être décisif, il a également été de tous les combats. Une débauche d’énergie impressionnante qui lui a permis d’être à l’origine du but de la victoire alors qu’il jouait milieu récupérateur. Le Monsieur Plus de Bordeaux sait répondre aux critiques. Un sacré caractère pour une gueule d’ange.

Plasil (3): Un match correct de Jaroslav. Toujours présent dans le jeu à trois, il s’est régalé des montées de Chalmé. Il a également montré une bonne capacité à centrer de qui n’était pas trop le cas ces derniers temps. S’est comporté comme un véritable ailier en se montrant tranchant en contres. Un très bon joueur de club ce Plasil.

Chamakh (4): Le chouchou de Chaban n’a pas livré sa meilleure prestation. Mais sa tête décisive montre bien à quel point il est indispensable à Bordeaux. Et puis quelle détente et quelle tête sur son but. C’est du très très haut niveau. Malgré tous les évènements de l’été dernier il a encore progressé, mais le plus impressionnant, c’est qu’il est évident qu’il n’a pas encore atteint le maximum de son potentiel.

Remplaçants:

Sertic (non noté): Rentré pour 6 minutes il a pu montrer sa pointe de vitesse sur les contres girondins. Rien de très folichon….

Jussié (non noté): Pour se moquer de ses adversaires, Mourinho fait rentrer Materazzi. Laurent Blanc lui, fait rentrer Jussié.

Un petit coup de gueule contre les supporters bordelais qui vont au stade depuis un an et qui se sont permis de siffler les joueurs bordelais après l’égalisation grecque. MAIS QUELLE HONTE!!! Pour avoir vécu l’époque Pavon puis Ricardo, Jean-Claude peut vous dire que voir Bordeaux aujourd’hui à ce niveau, c’est un MIRACLE… A 3 points de la relégation il y a 5 ans, Bordeaux est maintenant dans les 8 meilleures équipes d’Europe. On ne peut dire qu’une chose: MERCI et BRAVO à l’ensemble de l’équipe de Bordeaux. On a beaucoup de chance d’être supporters bordelais en ce moment.

Si comme Jean-Claude Beize avec Bordeaux, et les autres académiciens, tu soutiens un club, manques d’objectivité et de patience, écris nous à editeur@horsjeu.net pour faire des essais et créer ton académie.


6 thoughts on “La Scapulaire académie note Bordeaux-Olympiakos

  1. Je pense que les sifflets du publique s’adressaient à l’arbitre et aux deux cartons jaunes difficilement explicables sur Diarra, et non à l’équipe !
    Alors s’il y a un reproche à faire au publique c’est de siffler des cartons jaunes. Ca n’a pas d’oreilles un carton jaune…

  2. Bravo aux bordelais ! J’adore Trémou, franchement je ne sais pas pourquoi Domenech ne l’a pas pris à la place de Cissokho (ah si, il manque de viande).

    À part ça il faudrait penser à orthographier correctement le nom du meilleur bordelais de la saison. ;-)

  3. Gourcuff et ChamaKH (allons Jean Claude quand même…à moins que ça soit une vanne hommage à Calvin Klein et là je suis hors sujet..) ne meritent pas un 5 ?

    j’ai bien aimé son but de la tête « je te smashe sur la gueule et je m’auto inflige un ippon « just for fun »..

  4. J’avoue grosse faille de nom de famille. Désolé mais je m’en souviendrai!

    Juan² même si les sifflets étaient pour l’arbitre où n’importe quoi d’autre c’était LE moment ou il fallait les supporter donc pour moi le public de Chaban est impardonnable. Le pire c’est que les ultras essayaient de lancer des chants mais il étaient couverts par les sifflets de pseudo-supporters trop gâtés.

    William je suis tout a fait d’accord avec toi, Trémoulinas est énorme, et pourtant j’étais sceptique, je me disais qu’il avait flambé lors de sa première saison au haut niveau et qu’il allait connaitre un coup de mou. Mais non il confirme en étant encore meilleur cette saison. Impressionnant!

    Moké Chamakh a certes marqué un splendide but mais sur le match il n’a pas eu son impact habituel dans son rôle de premier défenseur. Après c’est sur qu’il est décisif mais ca n’a pas été un grand Chamakh. Pour Gourcuff je t’avoue qu’il mérite un peu plus que 4 mais un 5 aurait été abusé par rapport à la performance de Trémoulinas. Il a fallu faire un choix! Les joies de la notation sur 5…

  5. Un peu trop gentil avec Ciani je trouve… Il est quand même largement coupable sur le but de mitroglou, non?

  6. Il est pas innocent c’est sur, mais bon on menait 2-0 sur l’ensemble des 2 matchs, c’était Mitroglou qui était à l’entrée de la surface, je pense qu’il s’attendait pas à une reprise de volée. Mais par la suite quand il a fallu répondre présent dans la mauvaise période de Bordeaux c’était lui le taulier! Pour moi il mérite pleinement sa note.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.