La Scapulaire Académie note Créteil-Bordeaux (2-2)

ça passe. Ric-rac, mais ça passe pour Pèze.

Décidemment, Bordeaux aime le suspens. Et faire hurler ses supporters. Mais au moins ils ne perdent pas.  Après Saint-Etienne au tour précédent, les Marines et Blancs se déplaçaient cette fois-ci en banlieue parisienne pour jouer l’US Créteil-Lusitanos, club issu de la fusion entre l’US Créteil et l’US Lusitanos Saint-Maur. Un peu bordélique tu me diras mais beaucoup moins que l’Evian-Thonon-Gaillard-Danone-Soupline qu’on affronte la semaine prochaine. Mais l’US Créteil c’est quoi sinon ?

Si l’histoire de ce club t’intéresses (perso je m’en cogne), ce site te renseignera. C’est un club qui a vu passer quelques bordelais comme Plasil (et oui en 2003), Sénac (le mec qui a plus souvent taclé que couru durant sa carrière), Dogon (qui y a terminé sa carrière),  Cyril Domoraud, Patrick Blondeau (le casseur de jambe) et Anthony Bancarel (Surnommé Banca-brêle, même s’il est impliqué dans le plus beau but de Zidane à Bordeaux (c’est lui qui fait la tête)). Ce club a aussi vu passer quelques joueurs qui n’auraient jamais dû être pros comme Mickaël Madar (il cherche toujours sa gourmette d’ailleurs, si quelqu’un l’a vue…), Bernard Diomède (ce mec est champion du Monde…), Stéphane Porato (un gardien doué mais aussi intelligent qu’un poivron. Ce match a tué sa carrière), Sammy Traoré (plus lent au 100m que Mathieu Chalmé) ou encore Stéphane Sessègnon (Si vous avez besoin de vous rappeler à quel point il est stupide).

A l’heure actuelle il y a quoi à Créteil ? Quelques mecs un peu connus comme Jean-Michel Lesage (un mec qui n’aurait jamais dû quitter Le Havre), Helder Esteves (un mec capable de perdre un doigt en fêtant un but) ou Maxime Partouche (aucun lien, fils unique). Pour le reste, j’en connais aucun et je n’ai pas la prétention de faire semblant de les connaitre. On est pas sur TF1 ici, je n’ai pas d’anecdote sur la belle-sœur du numéro 9 qui a servi une fois un demi-pêche à Michel Sardou en croyant que c’était Serge Lama.

Côté Bordelais, Francis ne peut compter sur Henrique qui est suspendu pour 3 cartons jaunes (en attendant son passage devant la commission de discipline le 2 février pour les incidents de Saint-Etienne), sur Modeste qui est parti à Blackburn (et c’est pas dommage comme dirait le nain du Donjon de Naheulbeuk), sur Savic en instance de départ (vers l’Allemagne ou la Serbie), sur Jussie qui est blessé (2 buts en 2 matchs, ça cachait forcément un truc) et sur les Africains qui sont à la CAN (et qui vont rapidement revenir pour certains, à l’heure où j’écris ces lignes, le Sénégal prend 2-0 à la mi-temps). Il peut par contre compter sur le retour de Gouffran, remis de sa blessure à la cheville et sur Obraniak qui est enfin qualifié. Ne comptant que 2 attaquants valides mais pas valables (Bellion et Gouffran), Gillot emmène avec lui le jeune Sala, ce qui n’est pas pour déplaire à certains chez Girondins Analyse.

Pour ce match, Gillot fait péter le 4-3-3 (4-5-1 pour les mauvaises langues, mais après tout on s’en fout de la tactique, ce qui est important c’est l’animation) que tout le monde attendait. Dans les buts, pas de risques, il laisse Carrasso qui marche sur l’eau actuellement. A droite, Mariano est titulaire pendant que Chalmé fait la gueule sur le banc alors qu’à gauche, Trémoulinas garde sa place bien qu’il ait été malade cette semaine. Dans l’axe, à côté de Planus, on retrouve Ciani qui profite de l’absence de Henrique pour jouer un deuxième match consécutif et tenter d’oublier son vrai-faux transfert à Lille (s’ils le veulent ils ont qu’à aligner du pognon). Devant la défense, N’Guémo est là pour veiller alors que Sertic et Plasil devront animer le jeu, Sertic ayant gagné sa place à la faveur de ses bonnes prestations. Devant on retrouve Obraniak à droite pour son premier match sous les couleurs bordelaises, Maurice-Belay à gauche alors qu’en pointe, Gouffran est titulaire même s’il revient tout juste de blessure. La compo donne à peu près ça :

 

France Télévisions et Eurosport ayant décrété que ce match n’était pas important, pas de diffusion à la télé. Tout ça pour se cogner un match du PSG ou de Marseille. Et on s’étonne que les gens se désintéressent de la Coupe de France. Résultat je suis obligé d’écouter le match sur Gold FM, la radio officielle du club. Autant te dire que pour en faire un résumé c’est plutôt compliqué, mais je ne m’arrête pas à la première difficulté au contraire d’un Modeste qui se barre dans un club en bois de Premier League. Le match est commenté par Julien Bée et coupé par les interventions (inutiles) d’Alain Bauderon.

Le match :

A peine le coup d’envoi donné que Gold FM envoie la pub, on dirait du TF1. Je sens que ça va m’énerver surtout que c’est Créteil qui se procure la première occasion du match par l’intermédiaire de Lesage qui envoie son ballon au-dessus du but. J’aime pas ça et je me prépare un Tennessee Iced Tea, juste au cas où. A la 7ème minute, Julien Bée tente de nous faire croire que Lesage a failli surprendre Carrasso d’un lob de 45 mètres, comme si Carrasso pouvait se faire berner tel un vulgaire Dominique Casagrande. Dans la minute qui suit Bordeaux se montre enfin. Sur un coup-franc lointain, Sertic dépose la balle sur la tête de Ciani qui la catapulte vers le but. Le gardien Cristolien s’interpose.

Bordeaux n’arrive à être dangereux que sur coup-franc, comme à la 11ème (les minutes sont approximatives car calculées à la main) où Ciani fait visiblement une air-tête (je vous retransmets ça pêle-mêle). Créteil décide de faire comme Bordeaux et obtient un bon coup-franc à la 13ème. La frappe est repoussée par Planus « qui était resté défendre » d’après le commentateur. Encore heureux, c’est juste son boulot en tant que défenseur. L’air du Val-de-Marne n’a pas l’air de faire du bien au commentateur de Gold FM qui voit Planus faire une passe côté droit à Trémoulinas. Benoît ne ressemble pas vraiment à Mariano qui lui ressemble à Willy de la série Arnold et Willy (d’après Madame).

Au bout de 20 minutes de jeu je me fais chier, tout comme Julien Bée qui l’admet ouvertement à l’antenne, c’est très classe. Créteil se procure de nouveau une occasion, enfin une pseudo-occasion parce qu’il n’y a pas de frappe mais juste un dribble raté par Esteves. Dans la minute qui suit, faute sur Plasil à l’entrée de la surface. Obraniak prend la balle et tire le coup-franc qui heurte le poteau. Le chat noir est visiblement dans le stade.

A la 31ème, Bordeaux se procure une nouvelle occasion. Suite à un cafouillage (autant à la radio que dans la surface), Sertic frappe mais c’est contré. Le gardien cristolien reste au sol, visiblement touché. Julien Bée annonce un changement mais au final le gardien se relève après quelques minutes de soins. Pendant que je remarque qu’on entend uniquement les supporters bordelais, N’Guémo ose une volée des 30 mètres et tue un pigeon parisien (plus gros que le pigeon bordelais, il croit notamment que Tevez va signer au PSG).

La mi-temps arrive sur ce score de 0-0 et je ne supporte déjà plus d’écouter Gold FM. Les Tennessee Iced Tea se sont succédés à un rythme effréné et ma vessie a bien du mal à tenir le choc. Madame prépare l’apéro pendant que je me soulage et c’est avec le sourire que je me réinstalle devant mon verre (qui s’est automatiquement rempli pendant mon absence) et une assiette d’olives/chorizo/knacki bienvenue.

La seconde période commence comme la première, avec une pub. Ça me gonfle. Il se passe pas grand-chose mis à part que le commentateur a annoncé que le gardien cristolien était sorti à la mi-temps alors que non. Vers la 59ème, Ciani prend un jaune pour une faute et alors que je vois quelques messages sur facebook comme quoi c’est une chèvre et tout ça, Bordeaux obtient un corner. Obraniak le tire et Ciani place sa tête qui passe sous le gardien avant de finir au fond des filets. But de Ciani et pour Bordeaux en plus. Les Girondins mènent mais mon énervement augmente vis-à-vis de Gold FM et des interventions inutiles de Bauderon qui lit le tchat du site. Entre « Vous avez le bonjour de Kévin, 9ans » et « José vend sa Fuego » (true story), Carrasso sort une frappe de Lesage.

A la 67ème, Mariano lance Plasil dans la profondeur. Ce dernier est déséquilibré dans la surface et tombe mais l’arbitre ne dit rien. Pas de ralenti, pas de scandale, ça fait chier Pierre Ménès. Un dénommé Essombé entre en jeu, je décide d’en prendre note au cas où. Je le sais pas encore mais il va bien m’emmerder celui-là. A la 77ème, sur un duel à la tête Ciani – Essombé, le ballon revient sur Lesage dans les 6 mètres mais complètement sur le côté. Il ne tente pas la volée et évite Planus et Trémoulinas venus à sa rencontre comme deux neuneus et centre vers Essombé qui n’a plus qu’à la pousser de la tête au fond des filets. Ciani est trop court vu qu’il était au sol après le premier duel.

A la 83ème, Obraniak sort, remplacé par Saivet. Pour son premier match il s’en sort pas trop mal avec une qualité sur coups de pieds arrêtés intéressante. Sertic, auteur d’un gros match jusqu’à présent avec une très grosse activité dans le jeu (au contraire d’un Plasil quasi-transparent) ne peut marquer de la tête sur un centre de Trémoulinas.

Alors que le match semble se destiner vers les prolongations, Maurice-Belay se fait faucher dans la surface (à l’extérieur disent les Cristoliens, Pierre Ménès fait la gueule, il y a pas de ralenti). Me souvenant de l’échec de Bellion au tour précédent, je me dis que c’est à un des cadres de prendre ses responsabilités pour tirer le pénalty (au hasard… Plasil ?). C’est Sertic qui s’approche. Il frappe fort côté gauche à mi-hauteur mais le gardien sort une superbe parade. Je prends les Tennessee les uns après les autres jusqu’à la fin du match en me disant que je ne pourrais pas supporter 30 minutes de plus sur Gold FM (il y a eu un chateur qui a demandé pourquoi Obraniak n’avait pas tiré le pénalty. Juste parce qu’il était sorti, crétin). Prolongations. Et merde.

Les prolongations :

Dès le coup de sifflet annonçant la fin du match, j’ai couru aux toilettes pour y vider ma vessie. Problème, la quantité d’alcool ingurgité me fait trembler plus qu’un malade atteint de Parkinson. Alors autant ça doit être pratique pour se branler d’avoir Parkinson, autant pour pisser c’est gênant sauf pour la dernière goutte, celle qui finit quasi irrémédiablement dans ton caleçon. Tellement je tremblais, celle-ci a fini sur le plafond. Le temps de nettoyer, je reviens devant mon pc pour écouter la radio et m’aperçoit que 2 buts ont été marqués. Le premier est bordelais et est l’œuvre de Saivet qui fait parler son talent. Suite à un relais avec Maurice-Belay, il élimine son défenseur d’un crochet avant d’envoyer une frappe enroulée dans la lucarne du gardien cristolien. Le but est splendide et le premier en pro de Henri. Le second but est l’œuvre d’Essombé, encore lui. Sur une touche, il prend le dessus sur Planus et le dépose, accélère, voit Ciani qui avait arrêté sa course (pensant surement que Planus allait remporter son duel) et ajuste Carrasso de près.

Le match continue et pendant que je peste contre les chateurs de Gold FM qui sont de véritables footix et contre Bauderon qui leur donne la parole (lequel est le pire ?), Jean-Michel Lesage prend un deuxième jaune qui donne un rouge pour contestation. @Twibault en profite pour postuler à sofoot.com avec son tweet : « Jean-Michel Lesage n’a pas trop dû l’être pour recevoir un carton rouge. »

Je suis tendu en cette fin de match, je ne supporte plus les commentaires de Gold FM avec Julien Bée qui invente « une longue touche à la brésilienne » avant d’annoncer que « Plasil est tombé au sol ». En même temps tu veux qu’il tombe où ? Le match se termine sur un centre loupé de Ben Khalfallah dont l’entrée a été tellement inutile que je ne l’ai même pas notée. Comme au tour précédent, ça va se terminer aux pénaltys.

La séance de tirs au but :
Les Cristoliens sont les premiers à tirer. Malgré un état d’alcoolémie avancé, j’ai plusieurs verres de Jack Daniel’s qui sont prêts (je ne suis plus en état de faire des cocktails).

· Premier tireur Cristolien : Grégory Thomas. But. 1-0 et Jack Daniel’s
· Premier tireur Bordelais : Maurice-Belay. But. 1-1. Je fais l’hélicoptère avec ma bite sous le regard désapprobateur de Madame. Surtout parce que les volets sont ouverts et qu’on a des voisins.
· Second tireur Cristolien : Essombé : But. 2-1 et double Jack.
· Second tireur Bordelais : Trémoulinas. But. 2-2. Je tente le solo de Sultans of Swing de Dire Straits en air-guitare avec mon sexe. Madame ferme le volet en secouant la tête.
· Troisième tireur Cristolien : Djellilahine. Super arrêt de Carrasso. 2-2. Je tente de refaire la scène de Flashdance en remplaçant l’eau par le contenu de la bouteille de Jack Daniel’s mais Madame m’en empêche.
· Troisième tireur bordelais : Plasil. But. 2-3. Je fais la gueule parce que Madame a confisqué ma bouteille et surtout elle la boit.
· Quatrième tireur Cristolien : Danilson Da Cruz. Poteau rentrant. 3-3. Je bois ma vodka de secours planquée dans le canapé.
· Quatrième tireur Bordelais : Saivet. But. 3-4. J’attends un miracle de Carrasso pour sauter de joie.
· Cinquième tireur Cristolien : Esteves. Carrasso est Dieu. Je cours tout nu dans l’appart, Madame est consternée.

Après toutes ces frayeurs je suis enfin soulagé. Bordeaux continue l’aventure et j’en viens à espérer un gros tirage au prochain tour histoire de se farcir Gravelaine parce que Gold FM c’est plus possible. Le pire c’est que ces mecs sont payés pour ça. Place à l’analyse :

Les gars :

Carrasso (5/5 –Tu la veux en or ou en argent ta statue ?) : En 2012, Cédric emmerde la malchance et sort gros match sur gros match sauvant son équipe à plusieurs reprises avant d’être le héros de la séance de tirs au but. Du grand art.

Mariano (3/5) : Dans un système qui lui demande plus d’efforts défensifs, Mariano a tenu son poste avec sérieux, montant bien moins que face à Valenciennes. Une relation technique qui semble prometteuse avec Obraniak.

Trémoulinas (3/5) : Bien que malade en fin de semaine, il a tenu son poste avec sérieux et application. Des montées moins régulières mais ça peut se comprendre. Gastro Boy était dans la place.

Planus (1/5) : Aussi gras que la pelouse, Marc a eu l’air aussi manœuvrable qu’un Sherman en pleine forêt Viêt-Cong. Impliqué dans les deux buts encaissés, il lui tarde la fin de l’hiver.

Ciani (3/5) : J’ai cru qu’avec son but il mettrait un terme à sa mauvaise passe mais il a manqué d’impact sur les buts encaissés. Sur le premier il se fait bouger par Essombé à la tête et sur le deuxième il démarre sa course trop tard, pensant surement que Planus remporterait son duel. Une bonne prestation d’ensemble malgré tout, à confirmer face à Evian si Gillot l’aligne.

N’Guémo (4/5 – La Loi et l’Ordre) : A la fois William Sommerset (Se7en) pour son calme et Inspecteur Harry pour son efficacité. Le tout sans se mettre en avant outre mesure.

Plasil (1/5) : A marqué son tir au but.

Sertic (3/5) : Plus actif sur le terrain qu’un morbac dans le slip de Fernando Nandrolonas, Sertic a été présent à la récupération du ballon comme à la construction du jeu. Seul bémol, il ne marque pas ce foutu pénalty à la 87ème (on peut pas lui reprocher de l’avoir mal tiré).

Obraniak (3/5) : Passe décisive pour ses débuts mais un peu de mal à se trouver avec ses coéquipiers. Ça viendra. Une qualité sur coup de pied arrêté plus qu’intéressante. Remplacé vers la 83ème par Saivet.

Maurice-Belay (2/5 – Y U NO SCORE ?) : Beaucoup d’activité et de mouvement mais toujours aussi peu efficace dans les derniers mètres.

Gouffran (2/5) : Dur match de reprise pour Yo qui a dû batailler seul devant. Remplacé par Bellion pendant la prolongation, enfin je crois.

Les entrants :

Saivet (non noté) : Henri ouvre enfin son compteur but en pro et de superbe manière. Ben Khalfallah peut aller se noyer à Nice ou à Brest.

Bellion (non noté) : Eh ben dis donc, tu viens plus aux matchs ?

Ben Khalfallah (non noté) : Refusé par Brest, bientôt par Nice et Sochaux. Vu ce qu’il montre sur le terrain il sera même refusée à Vesoul bientôt.

Les remarques à la con :
· C’était la première fois que j’écoutais Gold FM. C’est la dernière fois.
· J’avoue, j’ai regretté Xavier Gravelaine pendant le match.
· Sérieux, y’a encore des gens qui ont des Fuego ?
· Gold FM, bloqué dans les années 90, propose d’ouvrir son player sur Winamp. Via (@Polyesterfreak)
· Sérieux, les pubs à chaque coup d’envoi ?
· Merci France Télé et Eurosport de montrer aussi peu d’intérêt pour cette Coupe.
· Evian le week-end prochain, espérons un match plus intéressant qu’à l’aller.

Bonus « Comment Claude finance son alcoolémie »

Le génial @dOrmesson m’a retrouvé dans un film indépendant américain (à gauche) :

Bonus Carrasso :

Une photo exclusive de Cédric pendant la séance des tirs au but

 

Message à caractère informatif :

Vous aimez Horsjeu.net et la Scapulaire Académie et nous vous aimons aussi. Si vous voulez que cet amour réciproque continue, abonnez-vous pour nous soutenir, ou faites un don. Et si vous n’avez pas d’argent, vous pouvez cliquer sur les pubs rapidement mais aussi en bas de page sur l’insigne +1, pour un meilleur référencement du site. L’éditeur est beau et rusé.

Ils soutiennent l’activité du Claude : Girondins33, Webgirondins , Chez les Girondins, Girondins Analyse, Supporters Virage Sud Centre Haut, Girondins4ever et La Légende des Girondins, Made in Girondins, Girondins de Bordeaux.net. Pour les suivre, vous avez aussi leurs pages facebook, tout comme celle du Claude himself sans oublier celle de Horsjeu.net, de la Scapulaire Académie ainsi que les profils de certains de vos académiciens préférés mais surtout de l’Editeur, ce si bel Homme, si beau et si intelligent (et je ne parle pas de son potentiel attractif mesdames). Le Claude est aussi sur Twitter pour des leçons sur l’alcoolisme, la vie, le nord, un peu tout.

Si vous ne deviez être fan que d’une seule page sur facebook (en dehors de celle de la Scapulaire Académie), ce serait celle-ci: Supporters des Girondins partout en France. La bise anale à ceux qui animent cette excellente page.

42 thoughts on “La Scapulaire Académie note Créteil-Bordeaux (2-2)

  1. Merci Claude. Qu’est-ce que j’ai rit!!! Je ne pensais pas qu’un match à la radio pouvait être aussi drôle, du grand art!!!

  2. Salut Claudio !

    « Comme au tour précédent, ça va se terminer aux pénaltys. » –> NON CLAUDIO ! Comme au tour précédent, je te le répète, ca va se terminer aux tirs au but.
    La prochaine fois, c’est une bifle si tu refais l’erreur.

    Perso j’ai tenu 15 minutes sur Gold FM le temps que Mister Bauderon demande pour un tchateur acherné avec quel maillot jouaient les girondins …

    « Bellion (non noté) : Eh ben dis donc, tu viens plus aux matchs ? » –> Je ne l’avais encore jamais lu ! Merci pour la barre de rire.

  3. « Marc a eu l’air aussi manœuvrable qu’un Sherman en pleine forêt Viêt-Cong » sans déconner mdr

  4. faut écouter radio bleu gironde claude c’est plutot agréable à écouter et pas de pub!sinon continue t’es génial

  5. Hahaha j’ai bien ri, mais en même temps je compatis Claude, les matchs à la radio, c’est loin d’être orgasmique. Tes papiers me donnent vraiment envie d’aller faire un tour en Picardie afin de rencontrer Monsieur (mais surtout Madame, pas de chichis) autour d’un match des Girondins !

    PS : Bien sûr que les gens ont encore des Fuego. Chez nous, en Belgique, on fait pire. On les achète !

  6. Moi je trouvais ça marrant le tchat, c’était un petit challenge de poser la question la plus con pour que Boderon la sélectionne. Par contre je voudrais qu’on me rassure le tandem à l’antenne c’était vraiment improvisé? c’est pour ça que c’était catastrophique?

  7. Hum effectivement il y en a encore qui roulent en Fuego…
    Trés belle analyse Claude.Cédric en mode bruce tout puissant…A noter bon match de Ciani A la fin des prolongations j’ai failli entamer la cuve de fioul du voisin…J’ai fini les tirs au but avec 3 grammes…

  8. Rocco, ta bite elle m’a bien fait marrer!!!
    Et sinon, j’aime la traduction in french de mon « Carrasso Fuck la schkoumoune » par « Cédric emmerde la malchance »…!
    Ps: c’est vraiment résistant ces cons de chats noirs, même quand tu les crois tout plats sur le bord de l’autoroute, faut pas hésiter à y repasser dessus!!!

  9. Rocco, ta byte elle m’a bien fait marrer!!!
    Et sinon, j’aime la traduction in french de mon « Carrasso F..k la schkoumoune » par « Cédric emmerde la malchance »…!
    Ps: c’est vraiment résistant ces cons de chats noirs, même quand tu les crois tout plats sur le bord de l’autoroute, faut pas hésiter à y repasser dessus!!!

  10. Lyon-Bordeaux au prochain tour… va falloir du grand Carrasso une fois de plus. Et ça risque de pas suffire !

  11. « club issu de la fusion entre l’US Créteil et l’US Lusitanos Saint-Maur »

    Hélas non, ce club est né de la scission des Lusitanos de Saint-Maur d’avec le président de l’époque, Armand Lopez, actuel président de l’USCL.

  12. Tu cumules les malheurs mon gârs : la Picardie et Gold FM en même temps ….remarque je suis en train de regarder sur FR3 l’OM commenté par X. Gravelaine, enfin ça reste qund même un niveau en dessous

    Encore une fois les Girondins nous ont fait froler le nervous breakdown comme le dit si bien Jean Lefèbvre dans les Tontons Flingueurs

    Conseil : ferme la fenêtre toi-même la prochaine fois, tu vas faire des jaloux (je sais de quoi je parle)

    Dark Vador

    PS : merci pour le lien vers Footballenfrance

  13. je crois que saivet a déjà marqué en pro.
    certes, c’était la ligue 2 et c’était Angers, mais je pense qu’ils sont professionnels (http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Saivet)
    je dis ça, je dis rien et encore j’aurais mieux fait de me taire.
    c’est le dernier qui a parlé qui a raison, de toute(s) façon(s)

  14. @ Cloo-de… : C’est plutôt Bernard Blier qui est « limite nervous break-down  » dans ce film, il me semble.

  15. Lyon au prochain tour: youpi!!! On est sûr de se bouffer du Gras de Laine sur France 3, adieu God FM!!!

    Juste une remarque sérieuse: avec leur calendrier digne de la NBA en février (1 match tous les 3 jours, entre la 1/2 de CL, le championnat chez les Sardines, le 8ème de LdC…), y’a quand même moyens de les taper chez eux les Gones non? On peut même presque espérer qu’ils soient obligés de faire jouer Bourre-Pif (que je chambre mais vénère toujours autant, ô tristesse du supporteur versatile…).
    Ton avis le Claude?

  16. « Je tente le solo de Sultans of Swing de Dire Straits en air-guitare avec mon sexe »

    Quelle belle culture musicale !

  17. ‘soir le Claude,

    Tout d’abord merci pour cette académie quellestbonne, d’autant plus que ça doit pas être évident en le suivant à la radio, commenté par des pompes.
    Si je peux me fair’mettre je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi concernant la note de NMB:
    « Maurice-Belay (2/5 – Y U NO SCORE ?) : Beaucoup d’activité et de mouvement mais toujours aussi peu efficace dans les derniers mètres. »

    Vu des tribunes de ce von vieux Stade Duvauchelle, l’ami Bailey’s a fait un gros gros match. Il a beaucoup provoqué, couru un demi-marathon et a permis à Sertic de rater son péno.

    C’était juste pour remettre l’église au milieu du village.

  18. On ne peut pas plaire a tout le monde ! J’ai beaucoup rit moi aussi ! Merci de ne pas faire ma pub MDR

  19. Bonjour

    Heureusement que Gold fm était là même si cela n n’a pas plu à votre soi-disant écrivain qui pense avoir plus de talent que les autres.
    C’est la première fois qu’il écoutait la radio, il ne reviendra plus, tant pis, c’est comme nous, c’est la première fois qu’on lit un de ses articles, une chose est sûre vu la qualité, nous ne reviendrons pas.

  20. @goldfm: Votre commentaire qui m’a amené un peu plus près des étoiles, au jardin de lumière et d’argent, pour oublier les rivages brûlants, m’a fait plaisir.

    Oui la prestation de Gold FM m’a déçue, encore plus que celle de Planus qui a lui aussi loupé ses interventions. Je ne me prends pas pour un soi-disant écrivain et encore moins pour un soi-disant journaliste mais en tant que supporter (et rien de plus) j’attends de la radio « officielle » du club qu’il y ait un minimum de professionnalisme (après tout, vous êtes payés contrairement à moi, me tromperais-je?) et qu’on évite de relayer à l’antenne les infos d’un t’chat visiblement peuplé de gens qui n’écoutent pas le match.

    Vous ne reviendrez pas? Je me désespère de perdre un lecteur de votre grandeur, mais je ne vous en veux pas. Comme le disait Pierre Desproges, on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui.

    Bonne soirée.

    Claude Pèze le soi-disant écrivain

  21. Rien à dire, Gold FM fait rêver jusqu’au bout. Même un streaming en chinois est plus attrayant que ça. (Vous avez perdu un autre auditeur éphémère, les gars). Mais Claude a peu de mérite, écouter cette station de radio bourré est moins pire que sobre, c’est une certitude (J’ai 22 ans, je suis trop jeune pour boire de l’alcool, ou il me manque un rein, je ne sais plus). Dur. Excellente académie, agréablement surpris que quelqu’un dise tout haut ce que je pensais tout bas. J’ai apprécié Obraniak, prometteur.

  22. Je suis sur que goldfm aurait adoré claude si il n avait pas ete  » insulte  » pas l amis dans son academie. Mais la ils se sentent meurtrit.. Donc refuse dadmettre qu ils adorent.
    Moi j ecoute goldfm, 1 fois par moi et uniquement parce qu il y a l application iphone. Tres pratique, sinon il faut l avouer je prefere lire l academie de claude que de me farcir goldfm un soir de match.

  23. exellent comme d’habitude ;) a mourrir de rire !

    · J’avoue, j’ai regretté Xavier Gravelaine pendant le match ( c’est la premeire fois que tu dis sa …. et la derniere je pense mdr)

    bonne soirée et allez bordeaux

  24. Putain, la classe internationale Claude!

    S’il existe une catégorie de personnes qui se croient au-dessus de toute critique, ce sont bien les journalistes professionnels.
    Tu n’en verras jamais un dire qu’il a été mauvais, qu’il a raté une analyse, voir carrément une info, ou bien même qu’il comprend que certaines personnes n’apprécient pas la qualité de leur travail ou leurs choix journalistiques. Jamais! Ils sont tous irréprochables et n’ont même pas besoin de public/lecteurs/auditeurs. Si tu les trouves mauvais c’est que tu te trompes.
    GoldFm, c’est le Sarkozy des radios: tu l’aimes ou tu la quittes. Mais surtout, n’essaye pas de la critiquer!

  25. Et puis Claude, ce n’est pas parce que tu n’es pas journaliste professionnel et que tu n’es pas payé pour faire tes papiers (encore que je trouve ça inadmissible de la part de l’Editeur ce bel homme), que cela change quelque chose.
    Tu serais mauvais, tu aurais quand même le droit de dire que tu trouves une radio mauvaise! Ca n’a rien à voir et ça n’enlève aucune légitimité à ton opinion.
    En même temps, moi je m’en fous, j’ai jamais écouté Goldfm. J’ai même jamais supporté les Girondins! Oui, je sais, j’ai beaucoup de chance!

  26. La théorie selon laquelle un bénévole est moins bon qu’une personne rémunérée est totalement fausse, la preuve Jean Louis Triaud est également Président bénévole du FCGB …
    Ahahah imparable
    ou pas

    Alain Bauderon n’est pas parfait mais pour moi il reste la voix des girondins, parfois plus supporter que journaliste, il m’a fait vivre tellement de match le bougre que je lui pardonne tout.

  27. Personnellement, j’ai pas trouvé les commentateurs mauvais, j’ai même apprécié les commentaires de Julien Bée. Les mecs, commenter un match, c’est vraiment très dure, surtout quand le match est peu vivant et que l’adversaire, c’est Créteil. Moi je trouve qu’il a bien fait son boulot.

    Après, ils ont repris le concepte du t’chat. Je trouve son utilisation mauvaise, pas lié au fait que le concepte soit mauvais. Mais lié au fait que les t’chateurs pause des questions de footix. Je pense qu’ils ont voulu laisser la parole à tous, là, où arrivé un moment, il faut faire le trie.

  28. Bonsoir à tous amis bordelais.
    Je partage aussi l’avis de Marc je pense que Claude y va un peu fort concernant les commentaires. Je le rejoins sur le fait que le tchat gonfle au plus haut point mais Julien Bée a bien géré ce « pauvre » match dans l’ensemble. ET le « Plasil est tombé au sol ». En même temps tu veux qu’il tombe où ? et un peut tiré par les cheveux. Les pléonasmes tout le monde en fait…

    Bonne soirée à tous et merci Claude pour ces académies qui me font tellement rire!

    Sportivement.

  29. Claude, je suis fan de tes académies, surtout au lendemain de défaites (donc souvent ces temps-ci !) pour regonfler le moral du supporter déçu et à la gueule de bois. J’attends avec impatience ton académie après le prochain Lyon – Bordeaux en coupe (encore un super tirage, si on la gagne cette coupe, elle ne sera pas volée !) sachant qu’on aura à coup sûr Gravelaine et Auclair au micro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.