La Scapulaire Académie note Nice-Bordeaux (3-0)

25

Claude Pèze vous fait découvrir ses nouvelles recettes

« Aux sombres héros de l’amer
Qui ont su traverser les océans du vide »
Allégorie du second but niçois par Madame citant Noir Désir.

Après une trêve internationale qui a vu la France du foot se qualifier dans la douleur à l’Euro (personnellement je m’en foutais à peu près autant que d’un prime de Secret Story) et la France du rugby se qualifier pour la finale de la Coupe du Monde, retour à la Ligue 1 avec le déplacement du patient bordelais en terrain niçois pour voir si l’air de la Promenade des Anglais est capable de ranimer l’équipe girondine. Mais à Nice il y a quoi ? Un gardien colombien qui fait parfois penser à Lloris, un peu plus souvent à Létizi, une défense de poètes qui ont fait de l’équarrissage leur spécialité, un latéral passé des portes de l’Equipe de France aux portes du pénitencier, un latéral argentin qui semble être une bonne pioche, un milieu de terrain à la « Lilloise » on va dire, avec Coulibaly dans le rôle de Mavuba en moins bon, Hellebuyck dans le rôle de Balmont en moins moche et Abriel dans le rôle de Pedretti en moins con. Pour animer l’attaque on retrouve sur le flanc droit celui qui est passé de l’état de nouveau Zidane à celui de nouveau Gravelaine (déjà 7 clubs différents, encore un qui finira à dire des conneries sur France Télé), à gauche on a la terreur Mouloungui (une vingtaine de buts en 160 matchs de L1) mais qui est capable de faire l’amour à Chalmé (en même temps même Luc Ducalcon prendrait de vitesse Chalmé alors que putain, qu’est-ce qu’il est lent, les mecs de chez Boucherie Ovalie confirmeront) alors qu’en pointe on a l’épiphénomène de la saison dernière en L2, le dénommé Guié Guié.

Côté Bordelais, Gillot doit se passer de Planus qui n’est pas blessé pour une fois mais suspendu, en gros il est absent, comme d’habitude. Plus emmerdant, la suspension de N’Guémo pour 3 cartons jaunes ce qui nous prive d’un mec qui est juste le meilleur joueur bordelais du début de saison. A ça on ajoute la blessure de Henrique suite à un choc avec la pelouse (la pelouse a été désintégrée par la violence du choc) et celle du fantôme Jussie qui a une entorse du drap, un truc très grave. Keita, Sertic et Marange ont droit d’aller voir en CFA si leur talent y est.

Au moment de l’annonce des groupes, gros choc pour moi puisque David Bellion est retenu. Oui vous n’êtes pas victimes d’hallucinations, David Bellion, THE David Bellion fait son retour dans un groupe professionnel, c’est pas forcément une bonne nouvelle pour notre puissance de feu en attaque mais ça en est une pour lui. Le jeune Poko aussi est de la partie, tout comme Savic qui a une carte à jouer pour la place de titulaire aux côtés de Ciani vu qu’il est le seul défenseur central de l’effectif (qui a dit Sané ?).

Francis Gillot, en grand farceur (à moins qu’il n’ait perdu un pari avec Lobello) nous aligne la composition d’équipe suivante. Dans les buts, Carrasso est titulaire parce qu’on ne plaisante pas avec ce genre de chose. En défense on peut par contre voir que Gillot nous sort Krychowiak arrière droit, lui qui est milieu défensif de formation et qui joue parfois défenseur central en sélection. En même temps ça ou Chalmé ou Sané… pourquoi pas. A gauche on a Trémoulinas alors que dans l’axe c’est Savic qui est aligné aux côtés de Ciani. Au milieu ça se gâte puisque Sané joue en 6. Devant lui il a une ligne Gouffran – Plasil – Maurice-B qui sera chargée d’alimenter le duo Modeste – Diabaté aligné en attaque. Au final ça donne ça :

Ne souhaitant pas me farcir le duo Balbir – Sauzée je cherche un streaming dans une autre langue. Je suis rapidement tombé sur un streaming de qualité en anglais avec des commentateurs qui ne disent pas trop de conneries. Par contre le streaming est régulièrement pollué par la pub et notamment une pour Secret Story où on entend un téléphone sonner (au milieu des commentaires c’est sympa) puis une voix disant « ici la voix » qui te donne envie d’aller brûler les studios de TF1.

Ayant découvert grâce à Flo T. de chez Panenka la chaine Everyday Drinkers, je me retrouve avec une liste de cocktail à tester qui réussit à tirer Madame de sa sieste post-apéritif du midi. Malgré un taux d’alcoolémie très avancé, elle se met en tête de réussir et de goûter personnellement tous les cocktails de la liste.

Le temps de préparer un Jägermonster que le match est arrêté après une minute de jeu en raison d’un brouillard dense provoqué par des fumigènes.

Le match reprend à la 7ème minute avec une faute de Plasil suivie peu après d’une de Ciani. Civelli, jaloux, fait faute sur Carrasso sur un coup-franc en faveur de Nice.

A la 11ème (qui est en fait la 4ème si vous avez suivi), Krychowiak dégage en catastrophe un ballon et se retrouve au sol. Ses coéquipiers de la défense s’en foutent royalement et remontent tous comme des ânes. Le ballon revient sur Mouloungui qui n’est pas hors-jeu même si Ciani lève le bras avec force (comme si cela pouvait changer quelque chose). Le Gabonais se joue de Krychowiak et Savic avec l’aide de sa main (un peu) avant d’aligner Carrasso. Nice mène face à une équipe de Bordeaux qui n’est pas encore dans son match.

A la 15ème, Krychowiak déborde et centre. Un niçois se retrouve à terre. Il me plait ce Polonais. Il plait aussi à Madame qui décide de préparer un Polish Martini. Pas rancunier je bois le verre qu’elle me propose en écoutant les « fans » niçois proposer à Anthony Modeste d’avoir des relations anales avec eux.

A la 18ème, Diabaté fait son show sur le côté droit en dribblant tout ce qui bouge. Et même lorsqu’il fait tomber le niçois qui est face à lui et ben il le re-dribble ce qui inspire à Madame la phrase suivante : « Diabaté quand il dribble ça ressemble plus à un clip de LMFAO qu’à Garrincha ». Elle profite des mon étonnement pour me resservir un Polish Martini tandis que Trémoulinas en profite lui pour frapper du droit mais ça ne donne rien.

A la 23ème, l’arbitre voit une main de Savic, il doit tourner aux mêmes cocktails que moi celui-là. Coup-franc pour Nice, Carrasso est obligé de hurler sur son mur qui ne l’écoute pas. Heureusement le coup-franc ne donne rien sinon je pense que Cédric aurait démonté un mec dans son mur. Au hasard… Sané.

A la 27ème, alors que Diabaté obtient une nouvelle faute (bien qu’il en fasse beaucoup trop), le coup-franc est rapidement joué en direction de Gouffran qui entre dans la surface seul balle au pied. Sa frappe moitié plat du pied moitié malléole finit à 5 bons mètres de la cage d’Ospina. « Gouffran should have done better » dit le commentateur anglais et je ne peux qu’être d’accord.

A la 30ème je m’aperçois qu’Eric Roy pleure autant sur le bord du terrain que Girard ou Rudi Garcia, ce qui est particulièrement moche. Il se plaint de se faire « enfler » alors que son équipe mène grâce à un but litigieux. Putain de pleureuse.

A la 34ème, la défense bordelaise décide de faire taire Roy en pratiquant un air-marquage d’un très haut niveau. Guié Guié décale Meriem sur le côté lequel retrouve Hellebuyck lancé plein axe. Ce dernier perfore la défense plus facilement que s’il mettait de la vaseline pour attraper Gros Membre n°2 et ajuste Carrasso qui ne peut pas grand-chose. 6 bordelais face à 3 niçois et pourtant ça fait 2-0. Je décide de passer au Long Island et de m’y tenir jusqu’à la fin du match.

Gouffran sonne la révolte bordelaise dans la minute qui suit le but avec une frappe monstrueuse des 30 mètres… ah en fait non c’est une frappe de merde qui passe à côté. Les commentateurs anglais analysent la première période bordelaise et n’y vont pas par 4 chemins. Extraits :

« 2 strikers: not working »

« Sané : not enough impact »

« Maurice-Belay and Gouffran: no impact »

La mi-temps se termine par un festival de fautes et d’approximations et ce malgré 6 minutes d’arrêt de jeu. Je suis au fond de mon canapé, j’ose plus bouger, comme un symbole des joueurs bordelais. Madame en profite pour chambrer avec les Monty Python. Je lui en veux mais ne peut qu’être d’accord, il faut du changement.

Gillot lui aussi l’a compris puisqu’il sort Modeste et Gouffran dès le début de la seconde période. Bonne idée mais le problème c’est que les entrants sont FBK et Saivet. D’ailleurs FBK se montre d’entrée puisqu’il perd son premier ballon.

A la 46ème, Sané, fort des 85 heures de jeu à PES 2012 tente une frappe « Carré jusqu’à ce que la jauge soit aux 3/4 » à 25 mètres. Le ballon est difficilement dévié en corner par Ospina. Le corner ne donne rien, évidemment.

A la 49ème, FBK, fort de ses 67 heures de picolo-PES, tente lui aussi sa chance mais le ballon finit en tribune par-dessus un grillage pourtant très haut. Fahid est fier de lui, il sait que ce genre de tir vaut au moins un cul-sec. En tout cas, Bordeaux semble avoir de meilleures intentions, ce qui fait diminuer mon taux d’alcoolémie. Mais Diabaté ne l’entend pas de la sorte puisqu’à la 51ème, sur un centre de Maurice-Belay (un bon centre, le premier du match), il décide d’expédier le ballon à côté du but alors qu’il est seul face à Ospina.

A la 54ème, Saivet obtient une faute en provoquant la défense balle au pied. Krychowiak envoie une frappe lourde comme un fait divers en Picardie mais Ospina s’en sort.

Plus rien jusqu’à la 61ème où Roy décide de se foutre ouvertement de la gueule des bordelais en faisant rentrer Dja Djé Djé à la place de Abriel ainsi que Palun à la place de Meriem.

A la 64ème, Maurice-B perd un ballon facile, Ciani fait une faute sur laquelle Mouloungui en rajoute à fond. Micka prend un jaune, le coup-franc est joué en fourbe par les Niçois qui décalent le ballon vers Coulibaly qui frappe, c’est pas génial mais Clerc tacle le ballon dans le but. Ciani lève le bras pour demander un hors-jeu inexistant comme un symbole de Chalmé. Les Long Island défilent, je m’endors un peu.

L’arbitre demande à Gillot de se calmer, je propose le Long Island pour ça, c’est efficace. J’aperçois une série de corners bordelais tous plus mal tirés les uns que les autres. Savic prend un jaune, Trémoulinas nous fait l’intégrale du air-marquage, Carrasso sauve le 4-0, Bellion entre en jeu, Krychowiak sauve lui aussi le 4-0, le match semble aller sur sa fin mais…

A la 90ème, Savic envoie trop mollement son ballon vers Carrasso. Mouloungui intercepte et dribble Carrasso, il arrive face au but et là plusieurs choix s’offrent à lui :

1) Marquer en poussant le ballon, inscrire un doublé, être heureux, demander la double prime, l’avoir et fêter ça en allant voir les putes qui sont entre l’aéroport et la Promenade des Anglais.
2) Aller avec le ballon jusque dans le but puis comme le 1)
3) Aller avec le ballon jusqu’au but, se faire sécher par Ciani, pénalty, expulsion, laisser tirer un autre, le voir marquer ou rater puis comme le 1)
4) Frapper à côté, éviter l’humiliation pour Bordeaux, que l’action soit vue 1 million de fois sur youtube, passer à Horsjeu.net, voir ces derniers être copiés par d’autres sites, entrer dans l’histoire, fêter ça en allant aux putes.

Vous aurez donc compris le choix d’Eric, plus difficile à faire que le choix de Sophie mais tellement apprécié par mon foie qui apprécie beaucoup moins le coup-franc dégueulasse dans le mur de Ben K qui clôture le match.

Défaite 3-0 qui aurait pu être plus lourde. Malgré cela quelques ersatz de satisfaction, mais place à l’analyse :

Les gars :

Carrasso (2/5) : Plus rapidement abandonné par sa défense qu’un chien au bord de la route un jour de départ en vacances, Cédric a fait ce qu’il a pu. Prendre un but de Mouloungui et un de Clerc dans le même match ça doit faire mal.

Krychowiak (2/5) : Le meilleur défenseur droit depuis le début de la saison. Et pourtant il a souffert, la faute à son manque de vitesse et son inexpérience du poste. Franchement Chalmé, ça te fait pas mal de voir ça ?

Trémoulinas (2/5) : Son marquage est plus lâche que l’élastique d’un slip kangourou en fin de vie et ses centres ont été Bruno Bastoesques. Un match à oublier.

Savic (1/5) : Il fait pas un si mauvais match que ça mais il est impliqué dans 2 des 3 buts encaissés et aurait pu l’être une fois de plus si Mouloungui avait pas fait son Régis. A revoir avec un vrai milieu défensif devant lui.

Ciani (2/5) : Même Civelli est meilleur que lui… Quelle déchéance

Sané (1/5) : Si Sanex protège et évite les irritations, Sané expose la défense et provoque des irritations. Obtient 1 point pour sa frappe Playstation.

Plasil (2/5) : A tellement passé de temps à colmater les brèches défensives que son apport offensif a été très faible, tout comme sa qualité de frappe sur les coups de pieds arrêtés. Même CJP n’aurait pas dit que « c’est bien tiré »

Gouffran (1/5) : Remplacé à la mi-temps, comme un symbole de son non-match. Remplacé par Ben Khalfallah à la 46ème.

Maurice-Belay (2/5) : Il a fait 1 bon centre sur tout le match. C’est trop peu. Remplacé par Bellion à la 83ème.

Modeste (0/5) : Entente avec Diabaté inexistante, impact inexistant, aucune occasion, faut lui dire que c’est un match amical pour qu’il marque ? Remplacé par Saivet à la 46ème.

Diabaté (1/5) : Un point pour une occasion. Une des rares fois où il se trouvait dans la surface au moment d’un centre. Faut lui expliquer que le rôle de l’attaquant n’est pas de dribbler les onze joueurs adverses.

Les entrants :

Ben Khalfallah (1/5) : « On va droit dans le mur » a déclaré Fahid à la fin du match. Quand on roule bourré c’est normal. Maintenant il faudrait juste que tu fermes ta gueule et que tu te mettes à jouer. Quand tu seras irréprochable tu pourras te permettre de parler à nouveau.

Saivet (3/5) : La seule satisfaction du match à mes yeux, l’un des rares à provoquer balle au pied et à faire les efforts, qu’ils soient offensifs ou défensifs.

Bellion (non noté) : Est de nouveau un joueur de L1. Pour ce qui est des occasions et des buts on attendra encore un peu.

Les remarques à la con :

· Dans la dernière académie je me demandais qui on allait relancer : la réponse était Mouloungui. Putain de visionnaire.
· Le jeu niçois : 3 passes derrière et on balance. Meriem et Abriel c’est là pour faire joli
· Des accélérations suivies de centres pourris, bel hommage de Maurice-Belay à Alejandro Alonso
· Prendre un but de Clerc et un de Mouloungui dans le même match. Du jamais vu, même à PES.
· L’arbitre à Gillot : « Monsieur Gillot, arrêtez d’insulter vos joueurs s’il vous plait. »
· Des commentateurs qui connaissent leur sujet, forcément ils sont pas français.
· Placement aléatoire, marquage inexistant, centre ratés, Bruno Basto s’est réincarné en Trémoulinas
· Carrasso à la limite de péter un câble pour placer son mur. C’est quoi ce bordel ?
· Au moment de l’écriture de cette académie, on passe officiellement en position de relégable.
· Brest la semaine prochaine. Prendra-t-on un but de Zébina ? Yes we can.

Bonus empapaoutage

Au cas où vous l’avez raté, le Claude participe au Diaporanal… Ici.

Message à caractère informatif :

Vous aimez Horsjeu.net et la Scapulaire Académie et nous vous aimons aussi. Si vous voulez que cet amour réciproque continue, abonnez-vous pour nous soutenir, ou faites un don. Et si vous n’avez pas d’argent, vous pouvez cliquer sur les pubs rapidement mais aussi en bas de page sur l’insigne +1, pour un meilleur référencement du site. L’éditeur est beau et rusé.

Ils soutiennent l’activité du Claude : Girondins33, Webgirondins , Chez les Girondins, Girondins Analyse, Supporters Virage Sud Centre Haut, Girondins4ever et La Légende des Girondins. Pour les suivre, vous avez aussi leur page facebook, tout comme celle du Claude himself sans oublier celle de Horsjeu.net, de la Scapulaire Académie ainsi que les profils de certains de vos académiciens préférés mais surtout de l’Editeur, ce si bel Homme, si beau et si intelligent (et je ne parle pas de son potentiel attractif mesdames). Le Claude est aussi sur Twitter pour des leçons sur l’alcoolisme, la vie, le nord, un peu tout.

25 thoughts on “La Scapulaire Académie note Nice-Bordeaux (3-0)

  1. Si vous arrivez à nous faire gagner un match c’est vraiment fort.

    Par contre pour le but relancez nous Roux, ça nous servira, Zebina est déjà bien à son poste, où alors pour la déconne, un doublé plein de classe de Larsen Touré.

    Merci pour ces leçons de cocktail, c’est très instructif cette académie.

  2. Je suis déjà tombé sur la pub dégueulasse pour Secret Story sur un site de streaming !

    C’est à péter un plomb ! Heureusement je ne suis pas supporter bordelais ! ;-)

  3. Belle academie mais ca reste difficile de voir un tel niveau de performance; Ciani Sané me font plus vite gerber que boire cul sec l’ensemble de tes coktails…je ne crois presque plus dans cette équipe!

  4. Tu es une bonne âme Clodio. Ce point donné à Savic, Dieu te le rendra.

    (Par contre lève un peu le pied sur le sang du Christ, tu vas te foutre le foie dans un état…)

  5. Putain Claude, laisse moi te dire que tu es un génie. Réussir à me faire autant marrer un dimanche soir à jeun, c’est du jamais vu. Je peux pas te souhaiter que bordeaux continue comme ça mais putain que c’est bon!

  6. et celle du fantôme Jussie qui a une entorse du drap, un truc très grave.

    Excellent Claude ! Encore une triste défaite pour les Girondins, je sais même pas ce que Gillot peut faire tant le niveau des joueurs sur le terrain semble faible.

  7. Je respecte beaucoup la Scapulaire Académie car Claude Pèze arrive à faire après chaque non-match une académie sans pour autant se la jouer marseillais avec la maison de FBK, rien de méchant, juste pour décompresser un coup…

  8. Certes, il y a encore ton académie Claude….
    c’est bien tout ce qui nous reste !!
    Qui ressortir ??
    J’ai bien aimé Krychowiak, malgré son manque d’expérience, j’ai trouvé qu’il avait de l’enthousiasme, qu’il essayait.
    A part ça ??? que c’est triste….
    si on bat pas Brest samedi, je sais pas comment on peut s’en sortir…..
    La dépression (c’est pire que l’alcoolisme non ??) me guette……

  9. Un bon moment à lire ce post, merci, ça aura eu le mérite de me faire sourire. Difficile en ce moment avec leurs piètres prestations… ALLEZ BORDEAUX….!

  10. L’arbitre à Gillot : « Monsieur Gillot, arrêtez d’insulter vos joueurs s’il vous plait. »

    Génial.

  11. La tristesse de notre équipe, la qualité de l’académie qui lui est consacrée… les semaines se suivent et se ressemblent.

    Je redoute le jour où on retrouvera Carrasso pendu à sa barre transversale.

  12. merci monsieur Claude, même si on descend en Ligue 2, moi j’aurais descendu ma cave grace à tes CR…

    Et sinon, les argentins de 12ans peuvent pas donner un coup de main?

  13. On avait vu que la fusion Ciané était flippante ! Et si on la compare a la fusion Ciavic ?! Ca donne quoi ?

  14. Notre équipe est en dessous de tout… on se demande même comment on est pas derniers. Mais ça va venir je pense. Et je ne vois pas comment Gillot va arriver à changer les choses… il nous faudrait un libéro, un arrière droit et un attaquant. Et encore, même avec trois nouveaux joueurs, le maintien sera pas gagné.

    Quant à l’Académie, merci Claude, elle, au moins, est à la hauteur de ce qu’en attende les supporters.

  15. Tiens, Plasil énervé :
    « On ne fait que parler et, à la fin, il n’y a rien. Alors, il faut fermer sa gueule et travailler. Je ne dis pas ça parce que je suis capitaine. Je n’accepterai jamais qu’on mette et qu’on laisse des gens dans la merde. Bien sûr, nous souffrons aussi, mais c’est encore plus dur pour ceux qui comptent sur nous et ne voient ni investissement ni effort en retour. Si j’ai envie de mettre des gifles ? Mais c’est exactement ça ! Ça va peut-être arriver un jour, qu’on se rentre un peu dedans ! Parler, c’est facile. Il faut être prêt mentalement pour le combat et je n’ai pas l’impression qu’on l’est. Pourtant, le maintien, on y est ! Parfois, c’est décourageant mais je ne regrette pas d’être resté. On n’a joué que dix matches, on va s’en sortir. Mais il faudra faire des efforts »

  16. C’ est tellement dur que je n’ ose pas chambrer.
    Seul plaisir : voir Gillot se ramasser après avoir lâche socheaux (comme fernandez et nancy).

    J’ espère en tout cas que cela ne vous dégoutera pas du foot, H-J a besoin de votre humour…

  17. Que dire aprés un match comme ça?
    Heureusement que ton analyse est encore au top
    pour nous faire sourire
    Quelle va être la suite?

  18. Merci pour cette analyse toujours aussi savoureuse. A la semaine prochaine et avec la victoire je l’espère…

  19. J en suis venu a meme detester Gillot car il fait des compo horrible et n aide pas a gagner des matchs..

    De plus il semble ne pas avoir de solution le pauvre..

  20. pfffff…..oui il reste les fameux commentaires a claude mais bon ! au début on rigole, ensuite on sourit, et maintenant ça fait rire jaune malheureusement parce que c est vrai …..moi ej suis scandalisé par FBK en particulier , je ne supporte plus qu’il puissent ouvrir sa gueule dans la presse ! il est nullissime au minimum qu’il la ferme ……. le pauvre cédric carasso je le plaint! franchement je ne vois pas comment on va s en sortir …… j’ai juste la haine aujourd’hui contre triaud et M6 et ces satané joueurs qui sont juste a leurs niveau

  21. Je suis de Sainté, et après chaque journée de L1, je viens lire votre Académie qui me fait me pisser dessus…

    C’est tellement drôle….. et triste aussi pour votre équipe qu’on aime bien dans le forez…et qui est très inquiétante ….

    Bon courage et merci de me faire rire tous les weeks end

  22. krycho a l’envie et la fraicheur (pas contaminé encore;;;)alors faisons le jouer à son poste !!!!!!
    et Saivet qu’est ce qu’on attend;;;;????meme sala ;;poko …..ESSAYONS !!!!!
    apres on pourra dire qu’il n’y a pas de solution;;;;;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.