L’Aiacciu académie note Ajaccio-ETG (1-1)

Perfettu furioso, comme un symbole de San Pe’.

Perfettu Erignacci, une Pietra dans chaque main, a regardé un match que personne n’a regardé (à part ceux qui ont Orange Sport, c’est donc ce que je disais, personne) et qui n’intéresse personne, hormis lui-même bien sûr. Suivre Ajaccio-Evian-Thonon-Gaillard-Omo-Nutella sur un streaming mexicain, c’est décidément toute une aventure : commentaires calientes , focus toutes les trente  secondes sur Memo Ochoa, et coupures de l’image toutes aussi fréquentes.  A l’instar de Roazh Takouer, c’est quand que Corsica Cola va se dévouer pour me faciliter la tâche ?

 

A squadra :

Schéma tactique qui s’est vite transformé de la sorte :


 

 

U riassuntu :

Troisième journée de Ligue 1 et deuxième match à domicile pour les Ajacciens et seulement deux points au compteur. Nos Acéistes, à peine le match commencé, étaient déjà dominés, mais à la 7ème minute, contre le cours du jeu, Sammaritano ouvrit le score sur une belle remise de Cavalli. A partir de ce but, les rouges ne se montrèrent plus du tout dangereux, les coéquipiers de Govou dominant largement, sans toutefois trouver la faille ; non pas grâce à un Ochoa virevoltant mais plutôt à cause d’un manque de justesse de leurs tirs, les Savoyards (ou même Hauts-savoyards, je ne sais plus) ne cadrant presque aucune de leurs frappes. La deuxième mi-temps fut du même acabit, les visiteurs dominaient, sans conclure et les Ajacciens subissaient, sans fléchir. Les rares incursions corses, le plus souvent venues du côté gauche, n’aboutissaient à rien. Le match défile, le Perfettu croit de plus en plus à la victoire, jusqu’à ce que surgisse Bérigaud, sosie officiel de Ludovic Obraniak, à quinze minutes de la fin. Les dernières minutes furent assez intenses, le ballon galvaudant de part et d’autre du terrain. A noter également, un match bourré de fautes et de cartons jaunes comme c’est le cas dans tous les matchs de mes petits protégés. Pour se montrer plus tranchants, les insulaires devront être plus disciplinés, moins bruts mais avec Lippini et Medjani on ne peut pas espérer grand chose de ce côté-là. Place aux notes maintenant, on s’connecte pour Horsjeu.net.

 

Annutazioni :

Ochoa 3/5 : Nada a señalar sobre su partida, no ha tenido ninguna parada a hacer. Ce moment hispanique est offert aux nombreux lecteurs mexicains de Horsjeu.net. Sinon, il ne peut rien faire sur le but encaissé. Sa présence rassure ses défenseurs et ses supporters, il sera indéniablement notre meilleur atout pour le maintien.  Ne vous inquiétez pas, il est toujours le meilleur gardien du championnat.

Lippini 3/5 : Le polyvalent latéral jouait à gauche ce soir, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a bien fait son boulot, en contenant correctement Govou’lez vous coucher avec moi ce soir. Bon, il fait toujours autant de fautes mais il n’y a rien à lui reprocher sur sa performance. A la mi-temps, dans le couloir il fait éclater un début de baston avec Sagbo, et, oui on est Corse ou on ne l’est pas.

N’Diaye 4/5 : A chaque semaine sa surprise, contre Lyon c’était Lasne, ce soir c’est lui. Il m’a épaté par son placement, il était toujours au bon endroit pour dégager les ballons chauds. De nombreuses interventions salvatrices, il a taclé, pris le ballon de la tête et a même eu une (demie) occasion de but. En outre, il a touché beaucoup de ballons, signe que la défense ajaccienne a été très sollicitée. On l’a senti serein, et ce n’est pas du luxe.

Poulard 2/5 : Lui qui a l’habitude d’être le guide, le maître de la défense, il m’a déçu. Pas assez vif pour intervenir sur l’action du but, sa performance a un arrière-goût de vieux, comme un symbole de Contrex.

Mostefa 1/5 : L’ancien montluçonnais (oui ça choque, mais ça explique aussi son faible niveau) s’est retrouvé complètement à la rue défensivement. J’avais rarement vu ça, il a bu la tasse toute la rencontre face à un mec qui jouait en Libye il y a six mois de ça… Pour couronner le tout il prend un carton jaune à la 23ème minute. Jamais je n’aurais pensé dire ça mais rendez-nous Begeorgi ! Son match m’a fait chier, comme un symbole d’Hépar.

Medjani 3/5 : Sobre et efficace, tout le contraire d’un Gros Membre un samedi soir, ou un dimanche soir, ou un lundi soir, ou un mardi soir, ou un mercredi soir, ou un jeudi soir, ou un vendredi soir. + 1 pour avoir séché Papy Leroy à plusieurs reprises.

André 3/5 : Il nous a encore montré tout ce qui fait qu’on l’aime : de la combativité, de la précision dans ses passes, une bonne récupération, une bonne projection vers l’avant… Il s’est « souvent » retrouvé en position d’ailier, d’ailleurs c’est lui qui amène le but d’un beau centre venu de la gauche. Il tente sa frappe habituelle dans les dix dernières minutes, malheureusement habituellement non-cadrée. J’invite tous ceux qui ne le connaissent pas à suivre les performances de ce jeune international espoir.

Cavalli 4/5 : Un jour Dieu dit à Johan de cavaler, et Johan Cavalli, enfin Johan Kavala, cavala quoi. Iniesta corse, ses passes sont un régal, sa vivacité pose d’énormes problèmes et sa passe décisive acrobatique est magnifique. Tel une femme fontaine, il a éclaboussé la partie. Eclaboussé la partie de son talent. Ce mec serait parfait s’il n’avait jamais joué à Nîmes. Remplacé à la 76ème minute par Lasne.

Kinkela 2/5 : Il a eu du mal à rentrer dans son match, n’apparaissant dangereux à la 35ème minute seulement. Il n’a presque jamais réussi à prendre le dessus sur Fabrice Ehret. Christian, Ehret tes conneries ! Remplacé par Tibéri.

Sammaritano 4/5 : Comme un symbole de nains, il marque à la 7ème minute. Blanche-Neige likes this. Deuxième but en deux matchs, on a trouvé notre buteur providentiel. A droite ou à gauche (il a permuté avec Kinkela) son centre de gravité à 35 centimètres a posé problème aux adversaires. Sa prestation a été pétillante, comme un symbole de Badoit Rouge.

Ilan 1/5 : Ce samedi soir, Ajaccio jouait à 10. I(la)nutile, I(la)nexistant, exaspérant. Devrait s’exiler à Ilan-Bator. Remplacé par Socrier.

I rimpiazzanti :


Tibéri, 67ème : NN: Il est roux ou blond vénitien ? J’en appelle à Gaha.

Socrier, 67ème : NN : Tout de suite plus utile qu’Ilan.

 

Lasne, 76ème : NN

 

Pour faire court, ce résultat est une mauvaise opération pour les Ajacciens, même s’ils ont été dominé toute la rencontre. Eux qui, l’année dernière, remportaient tous leurs matchs à domicile se retrouvent maintenant avec un point en deux matchs au Timi, il va vite falloir remédier à cela, mais il faudra peut être, un jour, réussir à prendre le jeu à son compte, ne pas subir pendant tout le match, et ne pas opérer qu’en contre. Pour l’instant le réalisme est avec nous mais cela ne va sans doute pas durer. L’A.C.A n’a pas une équipe capable de gagner tous les matchs mais l’A.C.A  a une équipe avec une âme qui est capable de beaucoup mieux jouer . Des latéraux plus offensifs, des ailiers qui descendent moins défendre et un attaquant de pointe valable aideraient grandement les Corses a empocher une première victoire. Mais le Perfettu est confiant, ce sera pour la semaine prochaine à Auxerre. Perfettu Erignacci fera lui aussi le déplacement à l’Abbé-Deschamps, en espérant y retrouver MC Hamel, porté disparu depuis trop longtemps. Il est pas en prison Émile_Louis pourtant ?

 

A mon habitude, je vous fait découvrir un petit proverbe corse, proverbe qui n’est aujourd’hui pas du tout de circonstance :

« Hè megliu un gattivu cavallu ch’ à un bellu sumere »/ « «Un mauvais cheval vaut bien qu’un bel âne »

 

Perfettu Erignacci est sur Facebook, ajoutez-le et faites vivre le football corse ; Celui-ci vous remerciera.

«  Aio… Aio… Andemi tutt’o stadiu . A mé… A té. Ché un matchu disputatu a d’a juca A.C.A. Ma l’arbitru qualli sera ? Gridemi e via l’A.C.A »

A frappocu,

Perfettu Erignacci.

 

Oh, des belles images, là.

3 thoughts on “L’Aiacciu académie note Ajaccio-ETG (1-1)

  1. Si n’diaye se met à faire des bons matchs, il se pourrait que Socrier parte du milieu de terrain balle au pied dribble toute une défense, le goal et pousse tranquillement le ballon au fond des filets nan ?

    Et je ne parle pas d’un match de gold cup contre l’équipe d’Haiti n’ayant mangé que de la terre depuis 2mois.

    +1 pour ton +1 à Medjani.

  2. J’ai quand même été indul’jean avec Leyti, c’est pas le meilleur défenseur du championnat. Et Socrier ne marque jamais, c’est sa marque de fabrique, et puis c’est plus classe. Il laisse ça à Ilan. Ah bah non en fait.

  3. C’est pas un super resultat, mais l’ACA grapille encore un peu !

    J’en profite pour signaler la défaite du Aregno Calvi à Lille (5-1), avec 2 expulsions calvaises (on était trop heureux de rejouer en CFA !). On s’en fout comme du plat préféré de Djezon Boutoille, mais en tant que Calvais, fallait le dire !!!!

    A terra corsa e micca a vende !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.