Le comité de vigilance médiatique du 20 septembre

33

Les gros membres à sec.

Le comité est bien en septembre, en attendant.

 

Les déclarations du jour

« J’ai signé pour un an, avec une option pour trois années supplémentaires. On a convenu avec le coach, le président et mon agent qu’on discutera le 1er novembre. Si les deux parties sont contentes, je pense qu’il n’y aura pas de problème. Je devrais prolonger de trois ans. Forcément, j’en ai envie. Je prends tellement de plaisir à Lorient. Le jeu me convient. C’est ce dont j’avais besoin à ce moment de ma carrière »
D’un contrat longue durée, Jérémy Aliadière ? On vous comprend tout à fait.

« Franck a été de classe mondiale en attaque et fut encore meilleur en défense. Il ne faisait pas cela la saison dernière »
Jupp Heynckes. Le retour du melon masqué devrait arriver.

«Je me suis éclaté. Avec Kevin, on n’était pas du tout énervés, au contraire. Ça nous a fait du bien. On ne l’a pas du tout pris comme une sanction».
Modibo Maïga concède qu’il n’en a toujours rien à carrer.

« L’important n’est pas de savoir s’il est en condition physique, mais s’il est disponible »
Didier Deschamps, au bout du bout du rouleau, prend même des nouvelles de Gignac. Au point où il en est.

« Je ne m’attends pas à ce que le public nous accueille avec des fleurs et scande les noms des joueurs et de l’entraîneur. »
Pour les fleurs, Didier Deschamps, vous avez sans doute raison, par contre il se pourrait bien que les supporters scandent effectivement les noms des joueurs pour leur proposer un séjour à la Fistinière.

« Être dernier, ce n’est ni anecdotique, ni symbolique. Ça fait très mal, dans le ventre, dans la tête. Il faut désormais avoir du caractère, de l’orgueil et de la fierté »
Didier Deschamps a la décence de ne pas mentionner ses douleurs anales. Courage Didier.

«Le président a tout fait pour me garder. Ça veut dire qu’ils ont vraiment besoin de moi, en tout cas, je le prends comme ça… Aujourd’hui, je laisse les choses comme elles sont. Si ça doit se faire (un départ, NDLR), ça sera en temps voulu. Le plus important pour moi désormais, c’est de me concentrer sur le terrain. Je veux aller de l’avant».
Modibo Maïga a le bon discours, un mois après.

« J’ai tenté, j’ai raté, j’assume. Je l’ai mal tiré, c’est certain. »
Franck Tabanou n’a qu’ça qu’à dire. Ne culpabilisez pas trop Franck. Il s’en remettra. Ce n’était sans doute pas la première fois qu’il fut mal tiré.

« Je viens de vivre quatre saisons frustrantes. J’espérais disputer davantage la Ligue des champions. J’ai pensé que j’étais le chat noir. »
Jaroslav Plasil n’est finalement qu’un chat de berger. Courage Jaro.

« Si tout le monde était à cent pour cent, on n’en serait pas là. »
Didier Deschamps. Et Alou Diarra qui ne se sent jamais visé…

 

Les grandes nouvelles du jour

Gros Membre n°1 a ajouté de nouvelles photos à légender sur le forum.  Alors s’il vous plaît, envoyez un peu du bois parce que pour le moment on doit tout faire nous mêmes. Rendez nous fiers.

« Opéré de l’épaule droite et à l’arrêt pendant deux mois, Guillaume Hoarau a fait escale lundi au V.I.P Room à Paris pour un tournoi VIP Contest FIFA 12. L’occasion pour l’attaquant du PSG d’évoquer son lien particulier avec la célèbre simulation de football. « Je joue avec Chelsea », dévoile-t-il. »
Eurosport.fr. Ca a l’air tout à fait passionnant, merci pour votre travail de fond.

« J’évite d’emmener ma console pendant les mises au vert sinon je ne dors pas, dit-il, le bras droit en écharpe. »
Eurosport.fr parlait jeux vidéos avec Guillaume Hoarau. Allez savoir si c’est la console ou la consolante qui lui a foutu le bras droit en écharpe…

« Pour manifester leur mécontentement, plusieurs leaders de groupes de supporters se sont appelés ces dernières heures afin de préparer certaines banderoles et messages à l’encontre des joueurs dès mercredi lors de la réception d’Evian TG selon les informations de RMC. L’ambiance pourrait être électrique au Vélodrome même si une réunion est prévue ce mardi avec José Anigo, chargé des relations avec les supporters. Ce dernier devrait demander une certaine tolérance de la part des groupes de supporters pour permettre à l’OM de repartir enfin de l’avant. »
Maxifoot.fr. Un petit « Deschamps démission » ou « casse-toi Lucho » passerait par mégarde qu’on ne serait pas surpris.

« J’ai trouvé ça sympa c’est une façon de se rapprocher de l’environnement du club. Ici, la langue est un vrai signe d’identité, on sent chez les gens une volonté de conserver un parler qui se perd un peu. C’est marrant et on apprend quelque chose ensemble. »
Frédéric Hantz fait apprendre le Corse à ses Bastiais… Du coup, on a un espoir que Laurent Blanc se mette à parler français.

« prêt à porter plainte contre Platini et à l’envoyer en prison s’il le faut ».
C’est parce qu’on est frouzes qu’on dit ça, mais faudrait voir à se calmer du côté de Sion, ça devient pathétique. N’est-ce pas président Constantin ?

« Après trois saisons de joueur, Claude Makelele poursuit l’aventure avec le club de la capitale. Via sa société Shakey, l’ancien milieu défensif, aujourd’hui âgé de 38 ans, «conseillera dorénavant la direction du PSG dans le développement de la politique sportive.» »
francefootball.fr. Mais non, ce n’est pas un emploi fictif voyons.

« Je dois admettre le fait que, probablement, je ne redeviendrai pas entraîneur. »
Gérard Houllier. Tant mieux.

« Je suis remis à 85%. »
Gérard Houllier. Tant pis.

« Pour Gilles Capello, le choix de Luis s’est imposé naturellement. « Son parcours personnel et professionnel est évocateur pour les détenus que nous hébergeons ici, explique-t-il. Luis Fernandez vient d’une banlieue difficile et à force de travail et d’efforts, il a réussi à s’en sortir. Il est la personne idéale. »
Rmc.fr. Bon, on aurait plus pensé à quelqu’un comme Bernard Tapie ou Bernès pour cette émission en direct de la prison du Havre, mais ça reste une bonne idée. Tout comme cela.

 

Intermède

 Merci à choucroute garnie.

 

Le grand entretien du jour

« On me traite comme un pestiféré. Qu’est ce que j’ai fait pour mériter ça ? »
Etant donné votre surnom, on n’aurait pas misé sur cette maladie, Péguy.

« Depuis que l’on m’a renvoyé du vestiaire pro, je n’ai pas eu de rapport avec lui. J’ai essayé de contacter Leonardo, mais il ne m’a jamais répondu. Quant à Benoît Rousseau(NDLR : président du PSG), je ne le connais pas. »
Peguy Luyindula nous informe que l’organigramme de Paris n’est pas encore totalement fiable.

« J’ai envoyé des courriers avec accusé de réception. Très récemment, j’ai reçu une réponse évasive m’expliquant que j’étais avec la réserve et que c’était comme cela. »
Pauvre Péguy, obligé d’agir comme un gros membre avec sa banque. Quand les gros membres ont de quoi posséder un compte en banque. Et de quoi envoyer un recommandé, bien sûr.

«  J’ai joué quatre ans au PSG et j’ai toujours été exemplaire. »
Alors, Péguy, vous auriez pu être un peu plus précis. Vous êtes un professionnel, on n’en doute pas, mais exemplaire ? Vérifiez vos stats.

« Je meurs d’envie d’aller au Parc voir mes potes et encourager l’équipe. Mais je n’ose pas y aller, car je ne sais pas comment je serai accueilli et si je ne vais pas être viré comme un malpropre »
Venez avec Sammy Traoré, ça vous fera une bonne couverture.

« Le respect ne se situe pas dans le fait de faire jouer quelqu’un ou pas. Le respect se situe, dans mon cas, dans le fait de savoir si je suis bien dans ma profession. »
Péguy a raison dans un sens. Au moins un argument réellement en votre faveur.

« Quand je pose la question, on me dit: «C’est un choix».Mais, «c’est un choix», ce n’est pas une réponse. Si demain je mets un grand coup de poing dans le visage de quelqu’un et qu’il me demande pourquoi j’ai fait cela et je lui dis : «c’est mon choix», il trouvera cette réponse un peu légère. »
Péguy Luyindula. Le comité aurait plutôt trouvé ça lourd, et même très lourd.

« Je lui demande juste de répondre clairement à la question que je lui pose. »
Ben, c’est son choix, Péguy, c’est une réponse quand même. Mais ça ressemble à du délit de sale gueule.

« Moi, je veux juste savoir pourquoi on s’acharne sur moi ainsi. La preuve, on ne veut même pas me donner mon costume officiel comme les autres du groupe professionnel, alors que le tailleur a pris mes mesures. »
Ca c’est un vrai scandale. Quand on voit que Deschamps au contraire a mis trois journées à le mettre. Mais réagissez bon sang, on ne passe pas à côté de ça en restant les bras croisés, c’est très important. Au fait, il palpe votre tailleur ?

« Je voulais partir l’hiver dernier à West Ham. Je l’avais demandé au club, il n’a pas voulu. Pourquoi me bloquer en janvier pour me virer en août? »
Mais, pour vous faire suer, Péguy.

« J’irai où il faut aller pour obtenir ma réponse. Je ne renoncerai pas. Quelle image je donnerais à mes enfants si j’abandonnais ? »
Et aux nôtres, Péguy, et aux nôtres. Enfin, heureusement les gros membres ont largement le temps.

« Je suis totalement perturbé. Cela fait un mois et demi que je ne pense qu’à cela. Je suis moins patient avec mes enfants et ma femme. »
Et les tartes dans la tronche c’est pour qui ? Faites quelque chose Antoine, vous ne voulez tout de même pas séparer les familles ?

« J’ai une énorme pression en moi. »
Non seulement Péguy est mal dans sa tête, mal dans sa peau mais en plus il a mal au bide. Constipation passagère, ça va finir par passer, Péguy.

 

Intermède

 Merci à choucroute garnie, une fois de plus.

 

Les questions que personne ne (se) pose…

… sauf football.fr :

« Fin de l’immersion pour Villarreal ? »
Tordant.

… sauf Jean-René, auditeur de l’After à l’antenne :

« Je peux en placer une ? »
Avec Daniel Riolo, ça va pas être facile. Puis après écoute, non seulement vous avez réussi, mais en plus vous avez empêché les autres d’en placer même une demi. Les félicitations du comité.

… sauf le professeur B(u)RP :

« Didier Deschamps est-il l’un de ces coachs modernes, adaptés à la gestion des égos et des états d’âme des joueurs de football contemporains, capables de transformer des poulets apeurés en coqs de combat ? »
Le comité a subitement faim.

 

Les analyses du jour

« On va jouer le maintien et on verra après (ironique), même Mourinho a commencé à le dire. On repart, il y a Lille, Rennes, Marseille, Paris qui sont là et qui peuvent nous empêcher d’être champions ou même européens. »
On est à Auxerre ? Même pas. A Lyon et c’est Bernard Lacombe. Ben purée…

« Il reste l’homme de la situation. Vous verrez, l’équipe va repartir »
Jean Fernandez que l’on interroge toujours quand l’OM va mal. Ca rassure tout le monde d’un coup.

«  C’est un peu la même problématique qu’avec Joe Cole. Il n’est pas exclu qu’il débute, mais il ne faut pas oublier qu’il ne s’est pas beaucoup entraîné cet été »
Rudi Garcia. Ca, avoir Jelen et Cole dans le groupe, c’est le staff médical qui n’oublie rien.

« Il impose un peu son style de jeu, sa patte. On sait très bien, en tant qu’attaquant, qu’il ne pourra que nous apporter un plus offensivement. On sent le pur avant-centre. Il a envie qu’on marque, qu’on fasse gagner l’équipe.  Comme il le faisait à l’époque. Ça nous met en confiance. C’est ce qu’il nous manquait »
Marama Vahirua. Bon, ben Laurent Banide, c’est fait.

« Le titre, on va l’oublier complètement pour l’instant, sinon vous allez croire que je me fous de votre g… Aujourd’hui, on ne fait plus peur »
Steve Mandanda. Si, vous faites très peur. A vos supporters.

« Il doit y avoir une mise au point entre joueurs pour que la révolte ait lieu dès le prochain match. Il faut gagner pour se rassurer. Il faut plus d’agressivité, mettre plus d’impact physique dans les matchs »
Oui, Manuel Amoros, mais en marchant quand même.

« Peut-être qu’un mec comme Gaby Heinze, reconnu pour être un aboyeur, nous fait défaut aujourd’hui. Mais il y a quand même d’autres joueurs d’expérience. »
Merci Steve Mandanda. Si gros membre numéro deux n’en avait pas, il serait heureux. Rappelez-nous une chose, vous êtes bien le capitaine de cette équipe ? Merci, on n’était plus sûr de rien.

« Si on doit s’embrouiller sur le terrain pour qu’on gagne, on le fera. Il n’y aura pas de bagarre. Mais il va falloir faire attention »
Guillaume Hoarau ne devrait pas parler de ce qu’il ne connait pas. Le terrain en l’occurrence.

« J’ai entendu dire que je ne suis pas à mon meilleur niveau. Pourtant, quand je regarde mes statistiques personnelles, je trouve que je gagne beaucoup de duels, que je récupère pas mal de ballons… Je pense que je souffre juste du mauvais classement de mon club, le raccourci est facile »
Alou Diarra pense ‘collectif’. On ne donne pas cher de sa bagnole.

« L’argent est devenu tellement polluant dans le monde du football qu’il a anesthésié certaines capacités des joueurs à aller au-delà d’une certaine souffrance. C’est humain, mais c’est la réalité. Et c’est là où les Etats-Unis sont différents de l’Europe. »
Jürgen Klinsmann se cherche encore politiquement, et rêve de faire la fusion entre Mélenchon et Madelin.

« Le football a bien du mal à être perçu positivement. On a du travail. Il faut se mobiliser avec un plan d’action agressif. Nous faisons actuellement des enquêtes afin de savoir pourquoi les gens partent. C’est un vrai chantier. »
Noël regrette.

« Mes couilles. Mes couilles. Mais mes couilles. »
Olivier Dacourt répond à Riolo. Son transfert à l’After est assez convaincant en fait.

« Je vais participer un peu parce que je m’emmerde tellement… »
Doumé Poulain, envoyé spécial de RMC à Louis II hier. C’est la folie dans le studio d’Issy-les-Moulineaux.

« M’en fous moi. Parce que tu vois – purée Alain, vraiment, arrête de jouer avec cette pastèque – je suis dirigeant, je dirige. J’ai dirigé RTL, tu vois le truc. Même qatarien à diriger, ça me pose pas de problème, je trouve un truc. Tranquille. »
Robin Leproux selon la nouvelle docufiction/soapopéra de Barnabé La Plume: Desperate PSG.

 

Les comparaisons foireuses du jour

« Être vingtième de Ligue 1 à la différence de buts quand on s’appelle l’OM et que l’on a remporté trois trophées majeurs au cours des deux dernières saisons, ce n’est pas un séisme, c’est une coquetterie. »
Vincent Duluc, le meilleur d’entre eux…

« Dans le film The Green Lantern, ladite lanterne s’allumait et transformait en super-héros le quidam qui la touchait. Dans The Red Lantern, film d’erreur offert par OM productions, c’est presque pareil, c’est-à-dire que les grands joueurs qui s’en approchent sont transformés en quidams et ils se brûlent. Pour ces joueurs-là, la défaite est ce que la kryptonite est à Superman : un poison. »
Vincent Duluc… Et la kryptonite d’Alou Diarra, c’est courir ou reconnaître ses errements ?

« À Marseille, comme dans tous les grands clubs européens programmés pour gagner, vivre avec la défaite est un fardeau. C’est s’endormir avec une ombre, se réveiller avec elle, être accompagné par celle-ci à l’entraînement. Quand on parvient à s’en débarrasser, il en reste toujours quelque chose, une manière de vieux sparadrap : le doute est la séquelle de l’ombre. »
Ah, le sparadrap n’est cette fois-ci pas celui du Capitaine Haddock, seul Chérif Ghemmour se le permettrait, bien joué M. Duluc.

« Mais, franchement, l’Évian-Thonon-Gaillard ne peut pas faire peur à une équipe qui joue avec André-Pierre Gignac. »
C’est le final du super billet de Vincent Duluc. Bravo.

« On en a parlé à la fin du match et il n’y a aucun souci. Ces discussions restent entre nous. C’est comme dans un vieux couple : on a parfois besoin de parler mais ça reste dans l’intimité. »
Kévin Gameiro. Qui a fini le rosé du week-end alors qu’on n’est que samedi matin ?

 

Intermède

 Merci à choucroute garnie, vraiment.

 

Les photos du jour

C’est pas le tout de s’habiller comme Gomis, faut faire pareil sur le terrain.

Qui est le coupable ? Suivez son regard du doigt.

Gignac à Merano, ça n’avait pas l’air si difficile

Y a un problème de placement à Arsenal

En fait c’est José qui fait le générique du replay.

NOUVEAU ! FOOTROULETTE ! Le site de rencontre exclusivement réservé aux anciens footeux.

 

L’autre grand entretien du jour

Un Parisien, un Marseillais, pas de jaloux :

«  Beaucoup de colère… Et aussi un peu de honte de nous voir dernier. Maintenant, on doit arriver à faire preuve d’énormément de fierté pour arriver à nous relever. »
Vous savez, Steve Mandanda, essayez déjà de jouer 90 minutes avec votre équipe. Vous n’y êtes pas encore parvenus.

« L’essentiel, c’est de retrouver le chemin du succès. Peu importe la manière… il faut remonter le plus rapidement possible au classement. »
Et un prix sans déconner du jour pour Steve.

« Même si c’est une situation très difficile, on a la chance de n’être qu’à la sixième journée du championnat. On doit vite corriger le tir et essayer de se ressaisir très rapidement. Dès mercredi face à Evian. »
Quelle chance incroyable, en effet. A votre décharge, le calendrier n’était pas simple, surtout face à des équipes qui jouent 90 minutes. Et au football de surcroit.

« Pour moi, le problème est avant tout collectif. Ce n’est pas un joueur en particulier. Etre compétitif, c’est un tout. »
On dirait du Alou Diarra, mais ce n’est pas du Alou Diarra, sinon, Steve aurait dit que ce n’était surtout pas de sa faute, comme un symbole de Gérard Houllier.

« Je ne sais pas comment provoquer l’électrochoc. »
Demandez à Valbuena, il a l’air de s’y connaître.

« Il ne faut pas que chacun veuille faire son petit numéro. Vouloir être le héros ou le Zorro, ça ne marche pas. Personne ne doit tirer la couverture à lui. »
C’est certain Steve. En plus Zorro ne se permettrait jamais de tirer la couverture pour lui et laisser Bernardo dans la froidure d’un hiver californien.

«  Je pense que l’on ne fait pas les efforts pour se sortir de là. »
Qu’est ce que vous pensez bien, Steve, on en reste coi.

« Ce qui est certain, c’est que par rapport à notre situation et notre classement, on ne fait les efforts pour se sortir de là. C’est tout. On se doit d’en faire plus. En dehors, mais aussi sur le terrain et surtout lors des matches. »
Encore un prix sans déconner, quel talent Steve.

« Dans la situation dans laquelle on est aujourd’hui, je m’en fous que quelqu’un soit vexé par une parole ou quelque chose comme ça. S’il n’est pas prêt à accepter ou entendre quelque chose contre lui, tant pis pour lui, il s’écarte tout seul. On n’a pas besoin d’état d’âme ou de conneries de ce genre… »
Ben gueulez un coup, capitaine. Ah, non Heinze n’est plus là, alors forcément, c’est plus possible. On va faire comme le poste de numéro un en équipe de France, on va vous dire adieu.

 

Intermède

Et toujours merci à choucroute garnie.

 

Les rectificatifs du jour

 « le numéro 7 français soigne ses statistiques : 4 passes décisives et 3 buts. Soit déjà plus de la moitié de ses réalisations de l’an passé (7 buts). »
Francefootball.fr réformé P4.

« Edinson Cavani, buteur en milieu de semaine lors de la Ligue des champions, a émerveillé San Siro en inscrivant un triplé contre l’AC Milan (3-1). »
Le fameux stade San Siro Sport de l’Inter Napoli AC. Merci au meilleur site du monde.

« Et si vous voulez un autre exemple de réussite dans le domaine de la gestion psychologique d’un effectif, observez l’OM métamorphosé de Remi Garde. Succédant au méritant mais rigide Puel, il a transformé l’OL en leader de la Ligue 1. La psychologie vous dis-je… »
Le professeur B(u)RP, un peu saoul.

 

Oh, la belle prose

« Olivier Giroud est parti en tombe depuis le début du championnat avec déjà quatre buts inscrits en six rencontres. »
foot01.com. RIP Olivier.

« On doit avoir le droit, pour faute professionnelle, d’enlever des sous, des primes, d’être puni… Il va falloir qu’ils se retirent les doigts du c…, sinon ça va ch… Ils sont payés, ils sont à l’OM, ils portent un maillot qui, depuis 110 ans, fait l’honneur de la ville, ils ont intérêt à le respecter ! J’ai les glandes… Aujourd’hui, ils sont indéfendables »
Vous aurez évidemment reconnu la prose du grand René Malleville au micro de RMC.

« Wenger n’est pas cassé. Le voir dépeint comme un idiot est une offense faite au jeu. Tout le monde devait réfléchir à ça. Il est frustré, concentré sur la meilleure façon de retrouver nos succès d’avant. Il n’est pas soudainement devenu un mauvais manager, c’est absurde. »
Ivan Gazidis, traduit par eurosport.fr.

 

Les Prix du fair play

Ce n’en est pas réellement un pour le premier, c’est juste la reconnaissance de la glandouille tacite qui existe chez L’Equipe :

« Ça se corse à Bastia et, cette fois, ce n’est pas qu’une facilité d’écriture. »
Merci de le reconnaître.

Grâce à cette expérience de menace de notre fidèle délateur Over Armour, nous savons maintenant que nous sommes craints et respectés par le service des sports du Monde.fr. Le comité commence à se sentir surpuissant.

 

La blagounette du jour

« Pour lire le classement de l’Olympique de Marseille avec optimisme, il faut regarder le journal à l’envers ou alors, en Nouvelle-Zélande, la tête en bas. »
Vincent Duluc.

 

Prix d’originalité

Tiens, donc, nous n’avons pas encore cité Bernard Morlino, Chevalier des Arts et des Lettres sous Mitterrand. De quoi pouvait-il bien parler aujourd’hui ?

« Série en cours: les plus belles toiles des Wenger babes: Gibbs, Diaby, Koscielny I et II, Song… »
Démolir Arsenal, ok.

« A Leeds, Sir Ferguson va diriger son 1 400 matchs avec Man United »
Faire l’apologie de sœur Alex, ok. On est sûr qu’il en a même profité pour coller une crotte de nez sur le costume de Wenger.

« L’Ecossais a beaucoup d’imitateurs mais il ne sont que des répliques de Canada Dry, surtout du côté de Londres…
Ce 20 septembre 2011, dès le matin, je suis allé sur les deux portails de MU et d’Arsenal.
Sur celui de MU, il y a une petite photo de Ferguson et son nom n’est jamais cité.
Sur celui d’Arsenal, il y a 4 photos de Wenger et son nom est écrit 8 fois. C’est ce qui s’appelle entretenir le culte de la personnalité pour se rendre indispensable. Voilà mon avis et je le partage »
Ah ben ça, on a bien compris Bernard. On va vous laisser, hein.

C’est mardi, c’est le trophée PDL, attention les yeux, débranchez les cerveaux :

« Et au milieu surgit un Rivière »
Jane Birkin ne connait même pas les bons films ennuyeux.

« Aliadière, trésor de Lorient »
Lapin compris.

« Le Barça, oui, oui, huit ! »
Purée, c’est sans doute la pire chose qu’on ait jamais lu.

« Le PSG ne marche pas à l’eau claire »
C’est José Anigo ou Jacques Vendroux qui vous inspire, PDL ?

« Les Dogues peuvent s’en mordre la queue »
Journalisme option copié-collé, on est bien chez maxifoot.fr.

« Les Gunners se flinguent »
Ha ! Ha ! Gun, flingue, excellent, Pierre-Damien. On espère que vos élèves sauront s’inspirer de vous.

« OM : Diarra se trouve bon et a raison »
Le jour où le10sport.com parlera de football, Diarra fera un bon match. Ou assumera son faible niveau, au choix, de toute façon c’est improbable.

On aurait dit pleine lune pour la photo de Lyon. Sacré journal, L’Equipe, encore bravo.

« Hantz corse les séances »
L’Equipe. Purée….

« Rooney, le symbole de Manchester »
Denis Chaumier, comme un symbole d’édito plat et creux.

« Ambiance de crise à l’OM »
Rmc.fr. Mais où vont-ils chercher tout ça ?

« Assurer ses arrières »
Lequipe.fr, au sujet de la défense de Lille.

« Marseille n’assure pas ses arrières ».
Football.fr. Quel talent.

« Luyindula, un buteur à la mer »
Football.fr… et une bouteille pour le comité.

 

Titres du jour

« Ben Basat touche la terre promise à Brest »
foot01.com en partenariat avec Jean-Mimi L.

« Yoann Gourcuff, la rechute ? »
Foot01.com. Au début, on a cru que c’était la suite de La chute.

« Perbet émerveille Mons »
L’Equipe est allé le chercher celui-là.

« Rivière enchanté »
Rmc.fr

« Le retour d’enfer d’Aliadière »
Rmc.fr

 

Bonus Delarue

Il fait des concours avec des amis pour montrer qu’il est clean.

 

Bonus les Bretons sont des cons

Y a pas que Miossec à Brest.

 

Bonus retro

On préfère la version des Nuls. Et on attend la prochaine de Bullit et Ripper.

 

Bonus Gay guys

Valbuena et Piqué en sont.


 

Le comité revient demain, sans doute vers 13h. La bise anale.

Merci à Roger Rabine, Bavette Magique, Overarmour, Vladimir Guez, Gaha et Mike Patton qui sont passés par le forum.

Merci à Moké et ses analités quotidiennes.

Merci à Notre dévoué Vinvin et la Chèvre, un poil à la bourre pour leurs délations mailesques de grande qualité.

Si vous voulez faire comme Gaha, notre première abonnée membrée, rendez-vous ici, y a des avantages et pas d’obligation, on n’est pas des voleurs ni des violeurs.

Sinon, vous pouvez plussoyer (le comité ne sait pas si ça existe, il fait comme lequipe.fr) cet article pour le mettre en avant sur un moteur de recherche de référence.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: lecomite@horsjeu.net si vous n’avez pas encore eu la présence d’esprit de vous inscrire sur le forum…

33 thoughts on “Le comité de vigilance médiatique du 20 septembre

  1. Le Bonus les Bretons sont des cons pourrait me rendre très violent et me donner des envies guerrières.

  2. OK les bretons sont des cons mais les chats aussi…en plus d’être des branleurs qui passent leurs journées à fumer des pétards et à picoler des bières (les chats hein, pas les bretons, les bretons ils étudient les télécoms comme des cons).

  3. La déclaration de Diarra résume bien le bonhomme, un type prétentieux qui ne se remet jamais en question alors qu’il n’a pas été capable d’enchaîner 2 bons matchs en 2 ans. Ce type ne mérite pas sa place à l’OM, encore moins en Edf…j’en arrive même à regretter Doudou Cissé, avec lui au moins on rigolait…

  4. @Jaune Hochet: c’est sans doute une tactique de l’éditeur ce bel homme pour auto-phagocyter le site.
    @Gwen il me semble aussi.
    @Liberté: oui, suce nous la bite.

    Et puis le bonus Piqué Valbuena est magnifique, il faut bien le dire.

  5. Est il possible de passer en boucle la dernière finale de Ligue des Champions à Morlino ? Façon « Orange Mécanique », mais avec du Plastic Bertrand en fond musical ?

  6. Moi aussi je préfère la version des nuls pour le bonus RETRO

    « Suce ma bite! »

    Sinon très bon comité, as usual

  7. Sinon, suis-je le seul à avoir l’article de sofootre ce matin sur une jeune femme qui se taperait des joueurs de L1?

    En intro de cet article, on pouvait lire qu’elle recevait des sms de joueurs du genre « je mettrais bien ma b… au milieu de ton c.. », puis on découvrait qu’elle s’était tapé au moins 2 auxerrois, un milieu offensif de sainté, ainsi que d’autres.

    L’article semble avoir été retiré depuis

  8. Bande d’enculeurs de mamans, z’avez de la chance que je sois un type à la cool et que je vienne pas poser quelques bombes dans vos slips. Non mais!
    Ce message s’adresse également aux blaireaux d’ingénieurs et service de com d’école de mes burnes qui ont fait cette vidéo de merde.

    Je vous laisse, je pourrais finir par être grossier; bande de cons.

  9. je sais que je risque d’être banni de ce site, mais je deviens de plus en plus fan de Morlino… son obsession bicéphale pro MU anti Wenger relève de la pathologie!
    JU BI LA TOI RE

  10. @Liberté: je rajoute juste le chainon manquant après les interventions de Tav et Roazh: ah non il m’a déjà pris ma coke, je fais pas en plus lui sucer la bite.

    @Tav: ma bulle dans ton clit’ ? Il est où l’article?

  11. @chantivlad: ben comme je l’ai dit dans mon dernier message, l’article semble avoir été retiré. J’ai beau le chercher, pas moyen de remettre la main dessus.

    On y apprenait encore que la fameuse jeune femme avait 19 ans, son prénom d’emprunt était Ambre, et il me semble aussi qu’elle avait parmi ses conquêtes un rennais qui lui envoyait des sms du style « tu me suces si on se voit? »

    je continue à chercher et j’envoie le lien si je le retrouve

  12. « hé doucement les mecs, je suis pas un niqueur de maman ! »
    « suce nous la bite »

    mythique

  13. J’ai vraiment failli m’arracher un oeil face à l’intermède en attendant un moment drôle genre le chat qui pourrit la tablette. Mais non, c’était vraiment chiant. choucroutte garnie, je te pisse à la raie.

  14. Je m’élève, je m’insurge, je vous encule !
    Merde, ho ! Des jeunes connards d’ingés en télécom, c’est dégueulasse de nous comparer à eux, putain couilles bite ! Merde, on se les cogne à l’année et faut en plus qu’ils soient confondus avec les brestois…
    La musique brestoise, en vrai, ça ressemble à ces mecs là : http://www.ouest-france.fr/of-photos/2010/10/21/br_1785991_1_px_470_.jpg

    Qui jouent ça : http://www.youtube.com/watch?v=vtZLQrw8jpw

    Vous voyez le rapport ?

  15. Oh ça va les bretons. On déconne juste un peu histoire de vous chauffer. Sérieux, vous êtes vraiment cons.

  16. Liberté, tu as raison, ils sont cons, et sanguins, et consanguins… Parle leur de leurs hanches déformées tu verras…

  17. Mon chat faiait pareil devant les matchs du PSG de la belle époque.
    Maintenant il est mort mais nul doute qu’il aurait apprecié à sa juste valeur les performances de Bordeaux et Marseille.
    RIP le chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.