Parce que nous aussi on veut faire dans le commercial et mettre nos plumes en avant, nous créons pour vous, un face à face unique en son genre, le onze contre onze.

C’est très simple, afin de tirer vers le haut nos académiciens et les footballeurs notés (ils se ruent sur les notes d’horsjeu.net afin de connaitre leur réel niveau ; les connivences avec L’Equipe font que leurs notes ne valent plus rien, et ils le savent), les gros membres choisissent chaque semaine les meilleurs et les pires performances avec les meilleurs et les pires commentaires de nos académiciens.

Reina – Liverpool (2/5) : Quelques beaux arrêts, mais une sortie aux fraises des bois pour permettre à Distin (lui-même) d’inscrire son premier but pour Everton, ça méritait pas la moyenne ! Attention Pepe, le prochain match c’est le Wolves, et si Zubar-la-tête-chaude marque, ce sera -1 ! Gerrard est gentil, il prévient…

Mongongu – ASM (1/5) : On pensait qu’il avait profité de la trêve pour se ressourcer dans la montagne. Son match nous prouve qu’il était à la pêche et qu’il n’est toujours pas revenu. Espérons qu’il ne confirmera pas le potentiel pour un ballon de plomb aperçu l’an dernier…

Skrtel – Liverpool (0/5) : Continue tranquillement mais surement sa mutation en Traoré : coupable sur les 2 buts. Certes, le Slovaque est toujours aussi costaud physiquement, prêt à découper tout ce qui bouge, à tamponner tout ce qui passe… ben alors, il est ou le problème ? Ben le problème, c’est que d’avoir toutes ces capacités, à 3 mètres de l’adversaire, ça ne sert à rien…

Ciani – Bordeaux (0/5) : Oublie Gignac sur le premier but, se laisse prendre par Valbuanal sur le deuxième, une copie pleine (de vomi) pour Micka qui ferait mieux de travailler à l’entrainement que de s’épancher dans la presse.

Fanni – OM (2/5) : Imaginez la technique de Kaboré qui tente des dribbles stupides à la Mbia et ajoutez-y la présence de Bocaly. Voilà.

Erminig – Rennes (1,51/5) : Notre mascotte dégueu n’aura pas raté ses débuts. Mérite 1 parce qu’on ne peut plus l’accuser de porter la poisse. Mérite 0,5 parce que son gadin avec Danzé en fin de match était plus rigolo, et a même réussi à arracher un sourire à Roazh Takouer. Mérite un centième également parce qu’il va bien falloir s’y habituer.

Fernando – Bordeaux (0/5) : Non il n’a pas tout loupé sur ce match. Il a réussi 4 choses que je pensais impossible :

1)      Il a lancé la saison de Gignac (avec ses compères de la défense)
2)      Il a relancé Brandaõ (toujours avec l’aide des ses comparses)
3)      Il a fait rire Pierre Ménès avec sa déclaration à la mi-temps (« La défense est bien en place » a-t-il dit)
4)      Il a permis à Valbuena de gagner un duel de la tête.

Gosso – Monaco  (2/5) : Sa première action offensive a failli être la dernière après avoir reçu un tacle « appuyé ». Il a semblé un peu brouillon et hésitant mais on ne lui demande qu’un peu plus de conviction, pour le talent on le pardonne.

Marveaux – MHSC (1/5) : En mode « j’peux faire mon footing à côté de vous les gars ? », la tête de Turc numéro un de Loulou conforte sa place sur le podium.

Ayew – OM (2/5) : a fait des « give me five » avec Gouffran « – j’adore ce que tu fais, on a le même style de jeu – ah ouais, toi aussi tu sers à rien ? » puis a encore prouvé que le talent est loin d’être héréditaire. Même Valbuena en a marre. Ayew, c’est la coupe de Mister T mais avec le rendu physique de Looping ; on est bien loin de la dernière chance au dernier moment…Mais bon, son agent tout risque l’envoie déjà à Milan, alors le Mad fait comme Hannibal : il rigole.

Hoarau – PSG : (2/5) il a été dangereux mais sans plus. Beaucoup trop d’occasions vendangées dans les derniers mètres, c’est incroyable de se rater autant ! Presque aussi bidon que Brandao.

Les remplaçants :

Laminé – Bordeaux (0/5) : Il mérite son surnom sur ce match. Ce soir il doit se sentir souillé de s’être autant fait humilier par Gignac, Brandaõ, Valbuena et Ayew. Doit se reprendre, vite.

Pjanic – OL (non noté). Lui n’est pas en reprise, lui n’est pas revenu de blessure, mais on comprend toutefois pourquoi il est sur le banc malgré quelques progrès…

Denilson – Arsenal : Plus que 16 jours pour le refourguer, Tonton a bien raison de le faire rentrer, au cas où il marque sur un malentendu.

Les adversaires du Onze anal, le Onze mondial qui détruit tout. ici.

11 thoughts on “Le Onze Anal de la semaine

  1. dire ce que vous avez dit à propos d’ayew me fait franchement rire!!! ok pour la coupe de cheveux, mais en ce qui concerne le talent désolé mais c’est faux. c’est un monstre de puissance et de technique! Quelques ballons perdus à chaque match mais combien de ballons récupérés et surtout de duels gagnés contre auxerre? dites-vous qu’il n’a que 21ans et croyez-moi, dans 2ans il jouera milieu relayeur dans un des 4 plus grand clubs européens.

  2. Il y a qu’en France que les gens sortent l’argument du « il n’a que 21 ans.. », quand tu vois les CV d’autres joueurs du même âge…

    Dans 2 ans, tu verras il aura 23 ans.

  3. reste poli aleksson stp!
    rigolez tous, mais j’aimerais bien vous voir tous sur un terrain…

  4. Benoit, sur le terrain de l ironie et dusecond degré tu es l ayew d’ Arles Avignon et moke est ton manu petit époque gunners.

  5. allez benoit, chiche tu nous organises un tournoi, une sorte de mix de Pierrot La Cup et du tournoi des CdF? On te montrera qu’on n’a pas 21 ans.

  6. J’pense que Maazou y avait sa place, pour sa non prestation et ses appels de merde de Dimanche et ses déclarations dans la presse.

  7. 1er match et 1ère apparition dans le Onze Anal pour Erminig! La formation rennaise enfin récompensée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.