Les Playoffs sont de retour chez la Jup’ Académie

Salut les filles ! Alors, ils vous avaient manqué ? Hein on sait que vous les attendiez depuis quelques temps. Et bien voilà, la saison régulière vient de se finir, les Playoffs peuvent commencer !! Comme d’habitude, cet article va vous permettre de comprendre ce système sorti tout droit du cerveau métastasique d’un enfant attardé vivant en plein Borinage… 

On ne va pas s’attarder sur tous les matchs de la 30ème Journée, juste  les matchs pour lesquels il y avait encore de l’intérêt : Standard-Genk, Charleroi-Mouscron, Waasland-Beveren-Lokeren et Cercle Brugge-Malines. Avant les matchs, Genk était 6ème avec 49 points devant Charleroi qui en avait 46, les deux équipes comptant 10 victoires (il faut savoir qu’en Jup’Leak’, quand deux équipes sont à égalité de points, on ne compte pas la différence de buts, mais le nombre de victoires). Donc durant toute la semaine une sorte d’effervescence s’est faite ressentir en Wallonie, avec la possibilité d’avoir deux clubs wallons en PO1. Et puis, le fait que ce soit le Standard qui puisse faire passer Charleroi, le gros « comme un symbole » dans ta face quoi. De l’autre côté, il restait une place en PO3 pour accompagner le Lierse qui concernait 3 équipes : Mouscron (13ème, 26 points) qui avait profité de sa victoire la semaine dernière face à Westerlo et du but du plus grand devant l’Eternel Ronny Rodelin pour s’extirper de la zone rouge, Waasland-Beveren (14ème, 25 points) et le Cercle Brugge (15ème et relégable, 24 points).

Standard – Genk : 1-0 (à partir de 0’20)  Après avoir perdu Ezekiel la semaine dernière, Riga décide d’aligner aux côtés de De Camargo Jeff Louis. Sur un gazon encore plus pourri que celui de ta mère, le Standard gère plutôt bien le match et se crée une première grosse occasion lorsque Bia lance De Camargo dans le dos de la défense, mais son tir est ralenti par le terrain et ne franchit pas la ligne. Genk tente de son côté de créer du jeu mais c’est un tir lointain de Gorius qui va inquiéter Thuram pour la première fois dans le match.

Au retour de la pause le Standard continue de jouer sur le même rythme et développe un beau mouvement côté gauche initié par Dussaut, malheureusement celui-ci préfère tirer plutôt que de remettre à Louis bien placé en retrait. L’ouverture du score arrive à la 63ème minute sur ce missile de De Sart (par contre enlevez le son, y’a encore de la musique pourrite). Le Standard baisse le pied depuis et serre les dents face à un Genk qui n’arrive pas à être très dangereux. Du coup, il faut que pendant ce temps Charleroi batte Mouscron.

Charleroi – Mouscron : 2-0  (à partir de 7’50) Le stade est encore plein (enfin, exceptée le parcage visiteur) pour ce Alcoolico-allocico. Le début est très engagé entre un Charleroi qui doit absolument gagner et un Mouscron pour qui un nul suffirait. 25ème minute, après un énorme cafouillage dans la surface le ballon franchit la ligne et le but est accordé à Coulibaly. Face à un Mouscron timoré les Carolos continuent d’attaquer et aggravent le score à la 62ème par Saglik.

Alors que le Mambourg est en folie suite à ce deuxième but, les supporters vont apprendre dans la foulée le but de De Sart et ainsi on entendra au Pays de Charleroi des chants à la gloire du Standard et de De Sart (9’36 sur la vidéo) alors que les Mouscronnois font la gueule car le Cercle Brugge est en train de mener 1-0 face à Malines et Waasland-Beveren fait nul contre Lokeren, ce qui fait que le Cercle passe à la 14ème place, Mouscron et Beveren sont à égalité de points, égalité de victoire et même différence à -19 . Mais à la fin du match Mouscronnois comme Carolos vont célébrer leurs victoires (les PO1 pour Charleroi, le maintien pour le RMP), parce que si le Standard a battu Genk, dans le temps, à Brugge…

Cercle Brugge – Malines : 2-3 (à partir de 0’20)  Le Cercle n’a pas d’autre choix que de gagner en espérant que les deux de devant ne fassent pas de même. Le Cercle est très offensif et ouvre le score à la 35ème minute par Buyl. Le maintien s’approche pour le Cercle avec le doublé de Buyl à la 80ème minute. Mais Malines continue de pousser.

Nous sommes à la 89ème minute, toujours 2-0 pour le Cercle. Là on se dit que tout va bien. Wolski réduit le score, mais bon, il reste peu de temps, normalement ça devrait le faire pour les Bruggeois si ils restent sérieux. De toute façon, Malines n’a rien à perdre ni à gagner alors… Et puis. Et puis arrive la 91ème minute. Dans la surface, Veselinovic a le ballon et se fait mettre une belle balayette par Dussenne. Penalty, carton rouge pour le défenseur. Veselinovic transforme le penalty, ça fait 2-2, le Cercle redevient relégable. Il reste 2 minutes minimum que l’arbitre allongera certainement suite au péno. Le Cercle peut encore revenir et se sauver héroïquement. Malgré Malines qui ne lâche rien, malgré l’expulsion, malgré le fait que ce soit le Cercle les gars peuvent se sauver dans un ultime combat.

Ben non. 93ème minute, Malines part en contre à 3 contre 2! 3 contre 2! ©Jean-Mimi Larqué. Verdier, après avoir éliminé son vis-à-vis, sert sur un plateau Wolski qui va enfoncer le Cercle qui va devoir se taper les PO3…

Waasland-Beveren – Lokeren : 0-0 (à partir de 10’10) Un point ne suffisait pas à Beveren pour se maintenir dans ce Waasico (c’est le présentateur flamand qui l’a dit. Vous Français n’avez pas le monopole du Grégoire Margotton !) en cas de victoire du Cercle. Le match est extrêmement équilibré, mais aucune équipe ne sortira du lot. Beveren se maintient toutefois grâce à la défaite du Cercle.

 

Mais ce week-end marquera surtout une grande victoire et une bouffée d’oxygène pour le football wallon avec la qualification de deux clubs en PO1, mention spéciale pour Charleroi dont les PO1 sont les fruits d’une envie de se stabiliser depuis 2013 après la présidence controversé d’Abbas Bayat et les 30 changements d’entraîneur en 10 ans. Bravo donc à Mehdi Bayat mais surtout à Felice Mazzu qui depuis deux ans a construit un groupe solide et une philosophie de jeu intéressante. On espère vraiment qu’au bout il y aura une qualification européenne. Quant à Mouscron, le maintien est surtout dû à un très bon début de saison. Ce maintien va leur permettre de préparer sereinement la saison prochaine avec l’arrivée attendue d’un nouvel investisseur. Et n’oublions pas que le maintien, c’est quand même grâce à ce but de Ronny Rodelin face à Westerlo !

Une bonne nouvelle donc pour le foot wallon qui subit quand même de grosses pertes en matière de clubs pros, avec d’abord la disparition du CS Visé et le dépôt de bilan du RAEC Mons… En espérant que ça donnera envie à des partenaires ou investisseurs de suivre le mouvement insufflé par le RMP(qui deviendra l’Excel Mouscron la saison prochaine), le Standard toujours là même quand Duduche fait de siennes et Charleroi.

Les autres matchs

Anderlecht – La Gantoise : 1-2 (à partir de 17’00)

Westerlo – Club Brugge : 1-3 (à partir de 31’50)  

Lierse – Courtrai : 0-0 (à partir de 13’48)

Zulte-Waregem – Ostende : 1-4 (à partir de 14’46)

Classement

Sans titre

 

 

 

LES PLAYOFFS MOTHERFUCKAZ

Playoffs 1 (pour les équipes classées de la 1ère à la 6ème place)

Alors, on récacapitule.

Les points sont divisés par deux (en cas de demi-point on remonte au point supérieur) et on remet à zéro le nombre de victoires et la différence de buts, pour garder du suspense. On aura donc un mini-championnat de 10 matchs (5 confrontations en aller-retour par équipes) à l’issue duquel le premier est champion (on a donc la possibilité d’avoir un champion de Belgique à la fin des Playoffs qui avait moins de points cumulés Playoffs-Saison régulière que son dauphin, comme ce fût le cas la saison dernière avec Anderlecht qui finit champion avec en tout 79 points alors que Liège en avait 82…)

 PO1

 

A la fin le 1er est champion (on reste logique), le 2ème est qualifié au 3ème Tour préliminaire de LdC, le 3ème tombe au 3ème Tour de Qualification de l’Europa Leak’, le 4ème tombe au Barrage Europe contre le vainqueur des Playoffs 2. Sauf que la Finale de la Coupe de Belgique se joue entre le Club Brugge et Anderlecht, donc deux clubs qui devraient se qualifier en Europe par le biais du championnat. Donc le Barrage Europe se jouerait pour le 5ème des PO1, le 3ème choperait les Barrages européens (qualification initialement pour le vainqueur de la Coupe) le 4ème jouerait le 3ème Tour de Qualification de l’Europa.

Playoffs 2 (pour les équipes classées de la 7ème à la 14ème place)

Les Playoffs sont divisés en  2 groupes : une poule avec le 7ème, le 9ème, le 12ème et le 14ème de la SR (donnant un avantage au 7ème qui tombe sur le 14ème, dernier qualifié) et un autre avec le 8ème, le 10ème, le 11ème et le 13ème. Ce qui nous donne deux mini-championnats de 6 journées. Ici, les points sont remis à zéro. Les vainqueurs des poules s’affrontent en phase aller/retour pour désigner le « vainqueur des Playoffs 2 ». Celui-ci rencontre le 4ème (ou le 5ème, selon le résultat à la fin des PO1 et le vainqueur de la Coupe de Belgique) des Playoffs 1 pour un Barrage Europe en confrontation aller/retour dont le vainqueur se qualifie pour le 2ème Tour de Qualification de l’Europa, histoire de se faire sortir dès le mois d’août par un vieux club polonais tout pourri. Oui, c’est toi que je regarde Zulte-Waregem.

Du coup, oui, celui qui finit 14ème a autant de finir européen que le 5ème.

Voici les deux poules :

PO2 A

 

PO2 B

 

 

Playoffs 3 (pour les 15ème et 16ème)

Les deux équipes jouent 5 matchs, mais peuvent s’arrêter si l’équipe en tête ne peut plus être rattrapée. Avant de commencer, le 15ème bénéficie de 3 points d’avance et de jouer 3 points d’avance. Ça nous fait :

PO3

Le vaincu des PO3 descend, le vainqueur joue un Tour Final D1-D2 avec 3 équipes de D2 pour un championnat dont le vainqueur monte/se maintient de D1.

 

Mais ces équipes ne sont pas les 2ème, 3ème et 4ème de D2, comme partout en Europe. Ce serait trop facile…

Le système de tranches de D2

Le championnat est composé de 18 équipes, donc 34 journées réparties en trois tranches : première tranche pour les 10 premières journées, deuxième tranche pour les 12 journées suivantes, troisième tranche pour les 12 dernières journées. Le Champion de D1 monte directement, là on est dans le normal. Le vainqueur de chaque tranche est automatiquement qualifié pour le Tour Final (sous réserve d’acceptation de la licence pour jouer la Jup’Leak ‘) Dans le cas où un club a gagné plusieurs tranches et dans celui où le champion a gagné une tranche, c’est le 2ème du classement général qui est qualifié pour le Tour Final et ainsi de suite.

On est pour l’instant à la 29ème journée, il reste 5 journées. La première tranche a été gagnée par Louvain (qui est donc qualifié pour le Tour Final) et la deuxième tranche par Saint-Trond. Saint-Trond, leader actuel, est d’ailleurs bien parti pour gagner la troisième tranche et le Championnat. Donc admettons qu’on arrête le championnat là maintenant, on se retrouverait avec Saint-Trond qui monte en D1, un Tour Final avec Louvain (vainqueur de la T1), Lommel (2ème du championnat), Eupen (3ème du championnat), et le vainqueur des PO3.

Bart Van der Van Krrr.

C’était bien ? Ben viens nous le dire ici. Et ici, c’est moi perso. Jean-Marie Pfouff la science est aussi là.

On est même sur Twitter ici et .

Et puis, si on est là, c’est grâce à HorsJeu, alors dis-leur merci.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

10 commentaires

  1. 31 pts pour Bruges cher Bart ;)
    Merci pour ce beau résumé et en avant les PO !

  2. All In sur le Standard avec sa fin de saison du diable vauvert et plus que 10 points de retard pour venir parfaire sa légende de club le WTF d’Europe!

  3. Yep, 31 points pour Bruges, ce qui met le Standard cher à Homerc à 4 points de la tête. Bruges/Standard lors de la 1ère journée de PO1.

    Les PO2 sont aberrants mais bien équilibrés : on trouve dans chaque groupe 2 équipes qui visent la gagne (Genk/Malines, Lokeren/Ostende) et 2 équipes qui n’en ont rien à carrer et vont lancer des jeunes pour préparer la saison prochaine.

    Et je sais pas si tu as vu ce qui se passe en D2, mais avec la nouvelle défaite d’Eupen, les 4 dernières journées devraient être passionnantes. Seraing United, annexe du FC Metz, est à ÇA de passer devant Eupen et son projet qatari.

  4. Mais OUI le Standard qui revient deuxième dès la première journée!!!!
    Allez les Rouches, soyez porté par l’esprit de Wilfried Dalmat !!!!!!!!

  5. Lommel en D1 ça sent bon les années 90, ils ne manquent plus qu’harelbeke hahaha

  6. @Abe : la bonne époque !

    @Cascarinho : Comme l’a dit Abe, le but était d’offrir aux clubs du top plus de match de haut niveau. La Belgique étant sur le point de dépasser les Pays-Bas selon le coefficient UEFA, c’est difficile de dire que ça ne marche pas, même si la division de points est à chier, même si les PO2 sont antisportifs, même si les PO3 sont immondes et même si le fonctionnement du Tour Final ne récompense pas la régularité.

  7. Merci, je comprends un peu maintenant. Même si le système de D2 est encore pire et n’a, lui, apparemment aucune excuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.