L’Internazionale académie note Inter-Genoa (5-2)

Marco vous rappelle qu’il va également sur facebook.

« Marco M Internazionale académie«  vous attend toujours sur Facebook.  Encore un match qui a manqué d’agressivité dans MON bon sens du terme ! J’ai acheté des crampons de 124 ce weekend… et je ne joue pas une minute ? On veut ma mort !!

Arbitre : Carmine Russo

Très mauvais, comme tous les arbitres italiens… je me demande d’ailleurs déjà pourquoi j’ai décidé de leur accorder un paragraphe à chaque match !

Les « Grifoni »: Il faut le dire, les matchs contre le Genoa sont souvent spectaculaires. Et celui-ci n’a pas échappé à la règle… en 2ème mi-temps ! En effet, les rossoblu ont d’abord bien défendu et joué le contre, ce qui les mènera devant au score à la pause. Le changement de formation opéré par Léo à la mi-temps les a beaucoup gênés, n’arrivant plus à bloquer le côtés comme leur 4-4-2 classique le leur permettait jusque là. Et après, ils ont pris le bouillon !

Les buts :

– Pazzini 49ème : La défense génoane n’est pas replacée sur ce contre. Eto’o reçoit le ballon dans l’axe, temporise, décale Maicon lancé comme Moké au concert de Frank Mickael qui centre instantanément pour Pazzini qui coupe la trajectoire au premier poteau.

– Eto’o 50ème : Pandev revient dans l’axe et percute. Il déclenche une frappe sèche des 20-25m, qui si elle n’est pas dangereusement cadrée, a le mérite par son petit rebond de pousser le gardien à l’erreur. Encore fallait-il que Samuel Eto’o parcourt 10 mètres pendant que lui n’arrivait pas à se relever !

– Eto’o 55ème : Eto’o perd le ballon offensivement, presse et le récupère à l’entrée de la surface côté gauche, il fixe puis détruit les reins, le foie et le colon de Kakha Kaladze. Face au gardien, il… bon vous l’aurez compris : but quoi !

– Pandev 70ème : Double une-deux sans beaucoup de mouvement entre Eto’o et Sneijder côté gauche. A l’entrée de la surface, Samuel repique, feinte la frappe et lance Sneijder, esseulé face au gardien, mais le néelandais préfère servir Pandev, seul lui aussi, pour le 4ème but nerazzuro ! Qui a dit que Sneijder avait des primes de passes décisives ????

– Nagatomo 84ème : Sneijder décale Maicon côté droit, qui centre pour Kharja qui, réaliste, ne tente pas la volée, transmet son ballon à Nagatomo. Le nippon arrive tant bien que mal à contrôler, se retourner, et faire passer le ballon sous la barre.

Il note :

Julio Cesar 4/5 : Pas de craquante habituelle dans le jeu au pied. Pas de reproche sur les buts encaissés non plus. Mais des interventions justes et efficaces.

Maicon 4/5 : S’il me fait encore marrer dans son attitude sur le premier but génoan (« tiens une offensive sur l’autre aile… j’m’en fous !), son apport offensif est légendaire. Présent sur 3 buts, TRES présent dans son couloir, il fait le bonheur de tous ses coachs sauf Guy Dolin et Rafa Benitez?

Lucio 3/5 : Difficile de lui reprocher quoique ce soit, mais difficile de resortir du véritablement positif outre mesure. Un bon match où Louss a fait le taf.

Ranocchia 4/5 : Complètement abandonné par Chivu sur l’ouverture du score, il n’a jamais démérité. Son impact physique est toujours présent et sa lecture des trajectoires impressionne. Non en fait, quand on réfléchit bien, c’est moi en plus… en moins… en droitier quoi !
Remplacé à la 78ème par Nagatomo

Chivu 1/5 : Qu’il aille se faire foutre, c’roumain en carton là ! Qu’est-ce qu’il lui prend de pas défendre sur le but de Palacio… une sorte de « tiens une offensive sur mon aile… j’m’en fous !). Il m’a tellement énervé que je n’ai rien vu d’autre dans son match. Ah si ! il est passé dans l’axe à la sortie de Ranocchia.

Zanetti 5/5 : Si le football était un pied, Javier serait ce pied, tout le reste du corps, les chaussures, et l’empreinte sur Sunset Boulevard !

Motta 3/5 : Lui aussi a semblé un peu transparent : rien de très bon, rien de catastrophique. Ses erreurs n’ont rien coûté, ses réussites n’ont pas trop pesé. Il a tenu le poste, et mis de l’huile dans les rouages en 2ème mi-temps.

Stankovic 1/5 : Je lui mets 1 parce qu’il sort à la mi-temps. Je lui mets 1 parce que sa sortie à entraîne 5 buts. Mais je lui mets 1 parce que je sais qu’il aura 5/5 à l’Allianz Arena !
Remplacé à la mi-temps par Pandev (4/5), qui retrouve des jambes, et qui semble plus à l’aise côté droit qu’à l’opposé. Et surtout il est enfin décisif aujourd’hui !

Sneijder 4/5 : Beaucoup d’activité avec un déchet plus élevé que dans ses standards, il n’a rien lâché jusqu’au bout, dans le pressing et le mouvement. Ah tiens ! Exactement comme contre la Samp ! (Ctrl+C /Ctrl+V). Oui mais cette fois, sa 2ème mi-temps fut époustouflante ! Pas de but sur coup franc, mais des décalages, des passes décisives, des putes, de la drogue… Un néerlandais planant quoi !

Eto’o 5/5 : Fuoriclasse ! Est partout, ne lâche rien, marque, fait marquer… fait bander, aussi, un peu parfois. Samuel, si tu étais une poufiasse avec système reproductif féminin, je t’inséminerai artificiellement pour donner naissance à Sammarco Eto’razzi !

Pazzini 3/5 : Son but fait vraiment beaucoup de bien. Ses appels et sa protection de balle itou. S’il lui reste encore du travail pour passer le cap du très haut niveau, il a tout ce qui faut pour le championnat italien. En ligue des champions, il va manquer un peu de coffre je crains, mais le docteur Fuentes m’a dit qu’il avait une solution…
Remplacé à la 74ème par Kharja, encore passeur décisif. J’ai jamais vu un mec aussi brouillon techniquement avoir un ratio de temps de jeu/but+passes décisives aussi élevé !

Nous re-voilà à 5 points du club que je ne nomme pas. Toujours là, à portée de tir. Mais vu l’état actuel du Bayern, il se peut que le Calcio ne soit qu’un des objectifs de la fin de saison…

6 thoughts on “L’Internazionale académie note Inter-Genoa (5-2)

  1. Il n’y a pas eu de but pour le Genoa. Déni, méthode coué, tout ça quoi !
    En fait je me suis posé la question : est-ce que je décris les buts adverses en insistant sur les failles intéristes, ou est-ce que je me touche la nouille. Et finalement, ma flûte est plus forte que les faits !!

  2. Voala, il suffit de demander et la vidéo arrive à moa. Merci.
    Eto’o & Sneijder sont merveilleux.
    Sinon, à 50 mètres près, Chivu aurait toujours pû retenir Palacio par la couette.

  3. Les buts adverses, moi je ne regarde que ça, sinon je ne verrais jamais de buts tout court (Nîmes Olympique…).
    Et je me touche en pensant qu’on a marqué et c’est pas plus mal. Buonanotte!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.