Et oui Ben Arfa est bien parti, on a perdu notre porte bonheur, bon on a toujours pas perdu en championnat en 2015 c’est toujours ça, mais les 2 nuls 0-0 qu’on vient d’enchaîner sont frustrants. Tout d’abord un match injouable sous la neige à Metz, à l’issue duquel Amavi et Diawara ont tout de même réussi l’exploit de figurer dans l’équipe type de la journée sur plusieurs sites. Puis ce nul à la maison face à Nantes, avec un but valable refusé.

Mais surtout une sombre malédiction semble avoir frappé la famille Puel. Claude est en béquilles, victime d’une fracture du péroné suite à un choc avec un joueur à l’entraînement. Ensuite ce dimanche Paulin Puel se blesse en Gambardella juste après avoir marqué un but, puis quelques heures plus tard Grégoire prévu comme titulaire contre Nantes se fait une élongation lors de l’échauffement et doit renoncer au match. En conférence d’après-match Papa Puel nous apprend que sa femme et sa fille sont également éclopées (tendinite et fracture de la cheville). Je sais pas ce qu’ils font chez eux mais ça a l’air hard. Cerise sur le gâteau, Claude vient de perdre son procès en appel face à l’OL. Qui les a marabouté? Les paris sont ouverts.

 

La compo:

La compo initialement diffusée est fausse à cause de la blessure du fiston donc j’ai dû la refaire moi-même à l’ancienne, sans les photos de beaux gosses de nos joueurs:

 

Le match:

Après 2 minutes de jeu Hassen capte sans problème une frappe lointaine de Bedoya, ce qui constitue sans doute l’action nantaise la plus dangereuse de la rencontre. On va progressivement prendre le dessus sur les Nantais, sur un centre de Genevois la reprise de Hult est détournée de la tête par Cissokho alors que Riou semblait battu. Techniquement on montre notre supériorité, en témoigne ce beau mouvement collectif avec les 2 talonnades consécutives d’Eysseric et Hult.

A 5 minutes de la mi-temps une ouverture d’Amavi trouve Pléa qui résiste à la défense nantaise et trouve la tête de Carlos Eduardo qui marque! Enfin c’est ce qu’on croyait avant que ce putain d’arbitre assistant lève son drapeau pour un hors-jeu inexistant. Pff…il faudra se consoler en allant voir le classement du crétin qui gère le site arbitragevideo.fr, la tristesse. Le Brésilien se venge quand même à sa manière dans la foulée en assommant un Nantais dans le mur sur un coup-franc, c’est Bedoya visiblement ou ce qu’il en reste, le pauvre déjà qu’avant ça il avait une sale gueule.

En seconde période on met du temps à se montrer réellement dangereux, beaucoup de frappes de notre part dans ce match mais elles seront souvent pas assez appuyées ou non cadrées. A l’heure de jeu on assiste à un superbe déboulé d’Amavi sur son côté gauche qui dépose toute la défense nantaise avant de servir Pléa dans la surface, il attend trop avant de tirer et voit sa frappe contrée par un défenseur nantais. A un quart d’heure de la fin, Der Zakarian nous prouve qu’il a une petite bite en faisant sortir Bessat pour bétonner avec Djilobodji. Bosetti et Eysseric auront encore des occasions de buts dans les dernières minutes mais sans succès, on en reste à 0-0.

Une déception au niveau comptable, les 3 points étaient largement à notre portée entre le but refusé, le manqué de Pléa et la domination globale sur la rencontre. Après au niveau de la manière je suis assez satisfait de la prestation de nos joueurs, une belle maîtrise technique qui donne de l’espoir pour la suite de la saison. Il y a eu un gros déficit dans la finition mais c’est pas une fatalité, on a pu voir qu’on savait parfois être très réalistes, comme lors des récentes victoires face à Bordeaux et Marseille. Prochain match à Lille, un adversaire qui nous réussi plutôt bien.

 

Les notes:

Mouez Hassen (3/5): Pas énormément de boulot mais il a su être rassurant quand il le fallait avec de bonnes prises de balles aériennes, je sens qu’il progresse.

Jordan Amavi (4/5): Encore un bon match, je vais commencer à me répéter avec lui, il déçoit jamais, très intelligent dans ses montées balle au pied, il repique toujours au bon moment pour pénétrer dans l’axe. Aurait dû avoir une passe décisive à son actif avec un Pléa moins maladroit.

Souleymane Diawara (4/5): Moi qui pensais qu’il nous servirait à rien cette saison, il a su me donner tort et saisir sa chance suite à l’expulsion de Gomis contre l’OM. Une grosse présence physique et des percées rageuses, on sent qu’il en voulait, un gros match.

Romain Genevois (3/5): Bon aussi mais un peu moins en vue que son compère de défense centrale sur ce match, il s’est un mué en latéral droit sur une action qui aurait pu se terminer en but en 1ère mi-temps.

Lloyd Palun (2/5): De retour de la CAN après avoir servi de bouc émissaire suite à l’élimination de son pays, sous prétexte qu’il serait pas assez noir pour être un vrai gabonais. Assez fébrile avec des ballons bêtement perdus, même si il est souvent monté pour essayer d’apporter le surnombre.

Niklas Hult (4/5): Beaucoup de percussion, très peu de ballons perdus, un des joueurs en forme du moment. Cela lui a fait du bien de se reposer physiquement, avec sa blessure aux cervicales puis la trêve hivernale il a pu enfin souffler, alors qu’il avait enchaîné directement la fin du championnat suédois et le début de la L1. On le retrouve à son meilleur niveau.

Nampalys Mendy (3/5): Il s’applique pas assez sur certaines passes en la jouant trop facile, il faut qu’il fasse attention. En dehors de ça il a fait un match classique de bon récupérateur.

Carlos Eduardo (2/5): Dans le creux de la vague depuis son match plein face à Lorient, il a du mal à influer sur le jeu, une première mi-temps correcte avec son fameux but refusé puis inexistant en 2e.

Valentin Eysseric (2/5): Très en vue mais aussi très maladroit, toujours aucun but pour lui cette saison et c’est pas avec ses frappes écrasées qu’il va y arriver. Puis ces corners gâchés parce qu’il lève pas suffisamment le ballon c’est impardonnable.

Eric Bauthéac (3/5): Le meilleur joueur offensif de la soirée, toujours très agréable à voir jouer, il a beaucoup tenté mais il lui a manqué le petit truc en plus pour faire la différence.

Alassane Pléa (2/5): Une note qui peut paraître sévère sur l’ensemble de sa prestation, mais la balle de but qu’il a eu il fallait la mettre au fond, on savait qu’on en aurait pas d’autre des comme ça.

Les remplaçants:

Bryan Constant: Je sais pas ce que Puel lui trouve, moi je vois aucun talent chez lui. Même avec la réserve en CFA sur le match que j’ai vu récemment il a rien fait d’intéressant.

Alexy Bosetti: A apporté du mouvement devant contrairement à Constant, une bonne déviation pour Eysseric et une frappe cadrée qu’il aurait peut-être pu mieux négocier.

Albert Rafetraniaina: Entré pour les 5 dernières minutes, rien à signaler.

 

N’hésitez pas à venir me voir sur twitter vous êtes les bienvenus et vous avez même le droit de me dire tout le mal que vous pensez de Bosetti. Mais vous attendez pas à ce que je fasse des concessions à ce sujet bande d’enfoirés.

 

Cyril Trool

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.