Nouveau : La Foghetecaz Académie, présentation

Santi Lazorla vous donne un indice sur cette photo.

Telle la femelle qui prolifère, Horsjeu.net continue ses applettes et se dote peu à peu d’académies méritantes mais jusqu’alors laissées de côté. Si les supporters respectifs du Real Madrid et du Barça peuvent se palucher sur la toile via des académiciens en or, Valence vient tout juste de pointer le bout de son nez. C’est donc logicamente au tour de l’un de ses rivals, Villarreal. Por que no ?

Villarreal c’est quoi ? Pas grand-chose en réalité. Club bien moisi squattant le tercera puis la segunda depuis sa création en 1923, les fidèles du sympathique petit stade du Madrigal se réjouissent seulement depuis  les années 2000. Outre une seconde montée en Liga de leur histoire (et un maintien acquis avec des types comme Abelda et Palop), le club se dotera peu à peu d’un visage enfin séduisant sur le papier, prenant même une dimension européenne grâce à une formidable campagne en 2006 qui verra le sous-marin arriver dans le dernier carré de la LDC avec un penalty raté par Riquelme en toute fin de match contre Asenal…

Mais concrètement, on a rien, pas de titre. Pourtant le club est séducteur, surtout durant l’ère Pellegrini : un jeu des plus attractif d’Espagne,  de jolis talents ont évolué sous ses couleurs, que ce soit des étrangers (Riquelme,Palermo,  Ibagaza, Forlan, Battaglia, Anderson, Pires, Edmilson…),ou des Espingouins (Josico, Guayre,Victor, Reina…), ainsi que des types charismatiques (Tacchinardi, Arruabarrena, Javi Venta, Farinos…),mais aussi des éternels regrets (Matias Fernandez, Antonio Valencia, Tomasson, Nihat, Marquitos, Mavuba, Roger…), sans oublier les quelques impostures ajoutant une pointe d’humour (Cygan pour le talent, Ayala pour la tournure du transfert, Cicinho…).

Voila donc Villarreal n’être qu’un puceau footballistique, seulement fier d’avoir obtenu une seconde place en 2008, ainsi que d’avoir joué deux demies finale de coupes d’Europe (2003 contre Valence en UEFA, et Arsenal en 2006 donc). Mais la trace de son football maginfique lui a valu le respect de beaucoup, et la fascination de certains, dont moi, Santi Lazorla.

 

Une 4ème place en Liga et une gifle face à Porto :

Faisons un bref retour sur la saison écoulée. Souvent brillante, la formation de Garrido en a mis plein les mirettes (54 buts), gagnant le surnom assez mérité de « petit Barcelone ». Non pas par ce que Rossi mesure 1m73, mais bien par ce que le jeu pratiqué s’en rapprochait par moment. Posté en 4-4-2 losange ou en 4-4-1-1 avec la longue blessure de Nilmar, Villarreal excellait dans la tenue du ballon et le jeu court. Avec Diego Lopez comme portier rassurant, G. Rodriguez en qualité de vigie derrière, Santi Cazorla comme génial détonateur, Borja comme meneur de jeu dictant le rythme avec perfection et un duo Nilmar-Rossi performant (près de 40 buts à eux deux), le sous-marin jaune trustait en toute logique le podium, étant même à l’affût d’un faux pas potentiel des deux géants.

Mais l’effectif se voulant trop léger, Villarreal ne pourra tenir la route sur plusieurs tableaux. Après avoir sorti Twente, fringante équipe championne d’Hollande, elle butera sur un FC. Porto trop fort et plus frais (4-1/ 2-3) en demi de l’ UEFA. Eliminé contre Bilbao en quart de la Copa, elle verra son rival local, le F.C. Valence, lui chiper sa 3ème place en fin de saison en partie à cause d’une  cinglante défaite à Mestalla (4-0).

 

Quel visage pour cette saison ?

Peu habitué au renforcement en masse, Villarreal a toujours eu une forte connotation sud-américaine. Mais cette saison, le club va certainement souffrir de deux grosses pertes espagnoles. On pense d’entrée à Cazorla. Tellement importantissime de par sa percussion et sa prise de risque, Santi va manquer et laissera, à n’en pas douter, un trou béant dans l’animation offensive. On peut légitimement se poser la question de son choix de carrière. Titulaire et 3ème capitaine en club, il avait sa place en Seleccion. Les pétrodollars dites-vous… ? Je peux vous dire que j’ai chialé du sang.

Vient ensuite la perte de Capdevilla. A 33 ans, l’ancien de la Corogne restait une valeur sûre de la Liga, et ce ne sont pas les performances de Català qui ont rassurées. On laisse la place au doute pour le jeune Oriol (21 ans), qui, sur le plan personnel, me plait bien. Le reste des départs ne sont pas très significatifs (le sympathique Altidore est parti à l’AZ, et le jeune Marcano a été prêté), mais ceux de Rossi ou Nilmar restent dans l’air…

Rayon arrivées, ce n’est pas folichon. Outre l’option d’achat levée concernant Borja Valero (WBA) Le colombien Zapata (Udinese, 9M€) vient renforcer une défense pas si dégueu (44 buts mangés tous de même) mais quantitativement faible (G. Rodriguez fut souvent miné par de petites blessures). Camunas (31 ans), un milieu offensif rodé à la Liga, est arrivé comme joueur de complément pour environ 2,4 millions pendant que Cesar (Valence)  sera la doublure D.Lopez. On terminera par noter la venue du jeune central Lejeune (!) en provenance d’Istres pour 1M€. Une affaire qui sent bon le prêt pendant 3 ans jusqu’à un retour en L1 à Sainté ou Montpellier…

Clairement, l’équipe manque d’épaisseur et de qualité pour espérer une nouvelle qualif’ en Ligue des Champions. A commencer par un nouvel attaquant de substitution, Marco Ruben est bien gentil mais son faible apport dans le jeu ne correspond pas à la philosophie du club. Un autre milieu défensif est aussi à trouver tant les solutions de recours sont minces. L’équipe devrait donc se présenter dans un schéma proche de celui montré en fin de saison, à savoir une paire Bruno-Marchena à la récup’, Borja légèrement excentré, et Cani à droite. Le staff semble vouloir faire confiance à ses jeunes. Oriol prendra donc la relève de Joàn, pendant que le prometteur Mario (21 ans) a gagné ses galons de titulaire à droite en fin d’exercice. Le ptit gaucher ghanéen Wakaso (20 ans), un peu tout fou-fou, aura aussi un rôle de joker à saisir. Dernier arrivant, le petit Edu Ramos (Malaga) arrive libre avec un statut de milieu talentueux, mais un peu tête cramée. Un pari donc.

Plus que jamais, la réussite de Villarreal reposera sur la complicité entre Borja Valero, dont le registre est quasi similaire à celui de Xavi, et le duo Italo-brésilien. Cani devra également se  montrer régulier, sans oublier que Senna est toujours là, et c’est tant mieux.

 

Ca commence bien :

Histoire de lancer parfaitement sa saison et de prendre confiance, Villarreal s’est trouée à Odense (1-0). Pourtant largement dominateur, le sous-marin se tirera une balle dans pied, ou plutôt, la balle brulera ceux de Zapata, dont la remise pour le gardien s’avéra être une passe décisive pour Andreasen. Plutôt à l’aise dans le jeu, comme les amicaux le laissaient le présager, c’est un manque de réalisme qui a fait défaut. Une remontada est attendu au Madrigal. Pour enfin regoûter aux joies de la LDC et retenter un exploit. Sans oublier de jarter Valence, l’ennemi du coin qui fait le malin…

 

Endavant! A guanyar! A triunfar Vila-reaal !!!

Santi Lazorla.


16 thoughts on “Nouveau : La Foghetecaz Académie, présentation

  1. Voilà le quatuor de tête la Liga enfin réuni sur HJ!
    Je reviens sur 2-3 trucs.
    1/ C’est Albelda, pas Abelda! On parle du Gran Capitan là!
    2/ On vous a collé 5-0 à Mestalla. Et on est brave, on a sorti Soldado pour Aduriz à 10 minutes de la fin.
    3/ La 1/2 d’UEFA était en 2004.
    4/ On vous reprend la 3ème place lors de la 23ème journée (ça vous apprendra à perdre contre le Depor!) donc pas vraiment en fin de championnat et on vous passe une manita lors de la 31ème, ce qui nous permet de prendre 6 points d’avance.
    5/ On vous a prêté Palop et Albelda au début de leurs carrières pour les former et, en échange, on vous a refilé des mecs tout flambé: Marchena, Cesar, Ayala. Heureusement qu’il y a Levante, sinon, vous auriez eu Baraja! Je ne parle pas de Farinos parce que là, on n’y est pour rien.

    Bonne saison au Sous-marin, du moment que vous finissez derrière nous!

    Amunt!

  2. Et pour « Valence, l’ennemi du coin qui fait le malin »: nous, on ne nous appelle pas le « petit-Barça ». Nous sommes València, pas un ersatz :D

  3. S’insulter avec des mots savants, c’est pas à l’OM ou au PSG que tu verrais ça.

    Bienvenue le jaune.

  4. @El Piojo

    Mes maladresses sont de nature à gonfler notre rivalité ! Il n’y en aura pas que pour le Clàsico ;)

    Nous sommes moins armés, c’est vrai, mais vous aussi avez perdu votre petit magicien. Nous n’avons plus Cazorla, ce demi-Dieu excitant, je suis quand même déçu de voir Mata partir à Chelsea…Pablito et Piatti, c’est sympa quand même.

    Mais si cela peut nous permettre de vous écarter du podium, alors merci Abra !!!

  5. Ah « Monsieur Riquelme » ! Qu’il était beau tout de jaune vétu.
    Et le Cazorla il est parti où ce con ?

  6. Mata vient de déclarer qu’il partait « pour le sportif et gagner des titres ». Apparemment, il ne connaît pas MU.
    Il avait un Silva dans chaque arpions Juanito.
    Pablito devra faire quelque chose pour ses cheveux cette saison et Piatti c’est vraiment un bon choix.

    Mais c’est vrai qu’il était magnifique Roman en jaune! Mais pourquoi en Europe, il faut impérativement que les joueurs courent vite pour être bien perçus? Por qué?

    Pour Rossi, on vous l’échange contre Aduriz. C’est réglo nan?

  7. Soit il ne connait pas MU, soit il veut passer une Joaquina à Smalling à l’échauffement, pour se faire briser les tibias ensuite…(RIP Albiol)

    Et puis non merci pour ton offre, on a déjà Marco Ruben.

    Enfin, je flippe quand même de voir Parejo vous rejoindre. C’est un bon ce poulet.

  8. Merci comité.

    Finalement il est pas si dégueu le recrutement de Malaga.
    Faut vraiment que je m’y mette aux rumeurs et transferts du jour parce que pour Mata aussi je viens d’apprendre.

  9. Salut à toi Santi

    Juste pour dire que j’apprécie l’effectif défensif de cette équipe (mis à part Marchena). Une défense Rodriguez-Zapata, c’est du lourd, qui plus est avec Diego Lopez dans les buts.
    Les 2 attaquants, muy bien.
    C’est l’entrejeu qui me semble un peu léger, seul Valero voire Bruno semble sortir du lot.

    Bonne chance pour cette saison

  10. J aime beaucoup ton académie. Je suivrai désormais la trace jaune du sous-marin tout aussi jaune !

  11. Salut aux amoureux des Beatles :)
    Le réseau d’académiciens commence a être bien fourni, c’est bieng. Maintenant qu’ils sont nombreux, faut organiser des battles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.