OM-Sochaux (2-0). La Canebière académie livre ses notes

Marseille-Sochaux (2/0). Le Mad Professor s’est liquéfié devant BeInSport2 pour regarder un match olympien plaisant, ponctué d’une victoire grâce à Gignac et Fanni.

Le Mad est entre deux vols pour prêcher la bonne parole du sadomasochisme. Cette académie sera donc raccourcie tel un prépuce post circoncision.

Les notes :

Mandanda (3/5) : est venu surtout pour faire le nombre et bosser ses dégagements au pied. Un seul arrêt véritable à réaliser à la 51′ comme un symbole d’hommage à Patrick Ricard et son Pastis.

Morel (3/5) : n’est pas si mauvais quand il n’a pas à défendre, dommage que ce soit son boulot principal. Actif devant, il aurait même pu inscrire son but mais sans confiance, la puissance n’est rien.

Fanni (3+1/5) : à première vue invisible, il a pourtant comblé les rares trous. Peu inquiété derrière il s’est offert quelques montées et préféra marquer du pied plutôt que de la tête. Finalement, sa plus grosse erreur est de ressembler à Kaboré selon Christophe Josse.

Nkoulou (3/5) : aussi propre qu’un slip sortant de la machine, il tente parfois le diable en pétant plus fort qu’il ne faudrait. Gare à la trace jaune.

Azpi (3/5) : a chanté « je suis venu te dire que je m’en vais » au Vélodrome en proposant une prestation plutôt convaincante. Va attraper froid avec le changement de température entre Marseille et Londres.

Cheyrou (4/5) : a passé les Sochaliens du milieu de terrain comme Tony Estanguet les portes à bord de son canoë. Un manque de précision sur certaines actions, certes, mais de l’envie qui fait plaisir et un corner déposé sur le crâne de son pote.

Kaboré (1/5) : Alou Diarra était « son grand frère », il lui a donc légué son talent avant de partir. Quand on connait déjà le niveau initial de Charles, ça ne donne plus beaucoup d’espoir. Passes ratées, glissades sur le ballon quand il ne le rend pas directement à l’adversaire et autres activités dignes de Benny Hill, le patriote a prouvé que le match contre Reims était un accident.

A.Ayew (2/5) : veut rester à l’OM et s’évertue donc à provoquer une baisse de sa côte à chaque match. Un pétard mouillé ; par la chaleur ?

Valbuena (3/5) : sa petite taille lui permet de retrouver de l’air frais au ras du sol, il a ainsi pu courir à sa guise et toucher un maximum de ballons. N’a pas transformé la rencontre mais a su se montrer utile.

Amalfitano (3/5) : techniquement au dessus de bon nombre de joueurs en ligue 1, son absence de sang froid l’empêche de réfléchir correctement. Ne sera donc pas le cerveau de l’équipe. Pas grave, Jordan Ayew est volontaire pour le rôle. Oui mais non.

Gignac (4/5) : pressing, combativité, choix presque justes et réelles actions de but dont un pion dans le fond des filets : Dédé veut donc peut. Une prestation pas encore « maxi best of «  mais un « happy meal » agréable pour déguster les 3 points.

 Les remplaçants :

J.Ayew (non noté) : n’a pas donné la balle à son frère. Ils doivent se faire la gueule.

Raspentino (non noté) : est entré pour homologuer son droit d’aller à la douche.

LA CHANSON (POURRIE) DU MATCH :

Avant d’être adjoint d’Elie Baup, Franck Passi n’a pas été joueur de foot. Non, non.

Malgré un effectif de qualité, la rédaction d’horsjeu.net joue plus le maintien que la Champion’s League. L’appel du Che Fredac est probant. Si vous souhaitez que l’aventure continue, n’hésitez pas à soutenir le site par une passe décisive ici ou là. Merci.

 

Vous pouvez également retrouver le Mad Professor sur Facebook et Twitter.

Barème des notes :
– 1 = Catastrophique au point d’être remplacé avant l’heure de jeu par l’entraîneur.
– 2 = La faible performance du joueur a handicapé son équipe, obligée de compenser.
– 3 = Match « verre d’eau »…incolore, inodore, mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble. Le joueur a tenu son poste en professionnel.
– 4 = Passe décisive, but marqué, intervention défensive décisive, omniprésence du joueur dans sa zone d’expression. Il s’agit de signaler ce que le joueur a fait de plus que tenir son poste.
– 5 = Un 4 serait insuffisant tant le joueur fut déterminant.

 

 

 

L'ancien

10 commentaires

  1. Mad, il est minuit, et à minuit les Mc Evening sont finis ;)

    On a notre cowboy BeBaup… ** ALLEZ l’OM ! **

  2. Clair net et circoncis!
    J’espère que l’on va confirmer contre Montpellier.

  3. kabore c un peu du delie de sale gueule la,
    il a pas ete horible du tout
    le commentateur qui comprend que a la fin du match que c’est fanni le buteur …lol
    et selon lui raspentino est un attaquant tres « mariole »…. O_O

  4. Pas mal les sardines, en tout cas mieux que l’année dernière.
    Et si les olympiques faisait la nique au PQSG ?

  5. Bien aimé le coup du mariole aussi. C’est un profil qu’on avait plus depuis le départ du troubadour.
    Sinon oui Kaboré délit de sale gueule, de l’autre côté cheyrou est clairement surnoté.

  6. Et jah, désolé d’aller à l’encontre de ton rêve d’un axe élite Marseille/Lyon mais malgré tout mon respect pour le FC Quenelles, il n’y a qu’un Olympique.

  7. 2 matchs, 2 victoires face à 2 futurs relégables…la 3ème sera peut être plus longue à venir. On joue bientôt contre Troyes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.