Le bilan du merscato :

Pas d’avis de Notre Président, mais un gros bilan du merscato hivernal des Verts. Les poches percées de Roro vous sont expliquées. Extrait:

Ouais, du tout beuon c’pillot j’ai l’impression. Déjà, d’puis meuon Kouarmeuh (NdRG: Bjorn Kvarme, ancien joueur stéphanois originaire de Norvège et qui a aidé dans le transfert de Søderlund), j’étais bien fan des Vikings. Mais là… 1er mâche à la maiseuon, 1er derby, 1er but et le pillot reuentre déjà dans la légende. Foua nom de night, mais comme j’avais meuon b’naise t’sais !! J’l’ai chopé l’Sortadoudoune et j’lui ai chanté du Demis Roussos : « Queuand je t’aime !! » I’ s’marrait, i’m’disait « Ouate iz zisse chite !! » Haha ! On a bien rigolé, mais beuon, j’lui ai queuand même dit d’se calmer parce qu’on s’moque pas de Demis neuon plus.

Vous pouvez retrouver la suite à cette adresse, et plus de trucs sur la page de la Forez Académie.

 

Le match résumé en 1 phrase : « ENFIN BORDEL ! »

ENFIN ! Enfin les Verts ont été récompensé en battant cette équipe rennaise qui jouait à domicile comme à l’extérieur: à 10 derrière. Ras le bol de voir ces purges face au Stade Rennais finir sur des nuls (les 4 derniers matches ont fini sur un score de parité, dont trois 0-0), Sainté a arraché la victoire et ce fût amplement mérité.

 

La compo :

Oula… Alors déjà quand je vois la compo, que je sais qu’on joue face à Rennes, je me dis qu’on va BIEN se faire chier. A la limite, Pogba en défense nous fera passer quelques frissons. Mais le milieu à 3 « comme à la belle époque » me fait penser que Galette est pas venu pour envoyer du jeu. Après, ça reste solide et on a vu que la doublette Cohade-Lemoine avait bien fait le taf face au PSG. Devant, du classique, avec Bahebeck qui enchaîne les titularisations, ce qui n’est pas immérité vu ses dernières performances.

 

Le mâche :

Première question : qui jouait à domicile ? Non parce que refuser la balle à ce point, c’est du pain à moudre (© Laurent Blanc) aux détracteurs de la Ligain. Sérieusement, si c’est pour jouer de la même façon, à quoi a servi de lourder Montanier ? Ah oui, y’avait la « pépite » Quintero au milieu donc ça va. Stop à la branlette, comme au match aller face aux Verts, il a été inexistant. Mais si ça vous paît de vous pignoler sur un mec comme certains le font avec Pastore, allez-y. En attendant, ce mec est aussi tranchant qu’un couteau à beurre, et j’échangerai pas mon baril de Cohade contre cette arnaque. Voilà, il est rhabillé pour l’hiver, maintenant le mâche. Alors désolé mais merde ! Ça démarre avec ce tacle de boucher de Mexer sur la cheville de Monnet-Paquet (9e). C’est dans la surface, le pied écrase la cheville qui tourne, je vois déjà l’indisponibilté de 2 mois pour KMP… Et bien sûr, ni le juge de touche, ni l’arbitre ne siffle quelque chose. Allez vous faire cuire le cul ! Les Verts dominent la rencontre et les Rennais tentent de conter avec N’Tep qui donne derrière Dembélé (23e) et il faut un bon retour de Cohade pour l’empêcher de tirer. Sainté réplique avec un corner bien frappé par Bahebeck qui trouve Lemoine à l’entrée de la surface pour une volée qui passe juste à côté (27e). Finalement peu d’occasions franches à se mettre sous la dent, mais les Verts laissent quand même une impression générale plutôt bonne, face à une équipe rennaise transparente (1 seul tir, non cadré).

Alors 1e nouvelle : il parait que André a remplacé N’Tep à la mi-temps. C’est dire si le soi-disant dynamiteur du Stade Rennais m’a fait forte impression. Sinon, ça repart sur les mêmes bases : Rennes n’existe pas, et Sainté a le monopole du ballon. Ah si, on verra bien Boga (le chanteur de Belsunce Breakdown) envoyer une frappe tuer les pigeons (55e), et les Verts répondent juste derrière avec Bahebeck qui envoie une lourde boxée des poings par Costil (58e). Sur l’action suivante, on verra une bicyclette de Pogba (59e) après un mauvais renvoi de la défense. Oui, une bicyclette de Florentin Pogba. Mais bon, ça passe largement à côté. Mexer, qui cherche à obtenir le trophée de salope du match, laisse encore traîner son pied, cette fois sur Søderlund, mais toujours pas de carton. Le Norvégien aura un semblant d’occasion avec ce centre tendu de Théophile-Catherine qu’il essaie de reprendre de l’extérieur du gauche, mais ça passe à côté (65e). Finalement, il y aura une justice : sur une énième faute de Mexer, Sainté obtient un coup-franc côté droit. Cohade le frappe et trouve la tête de Bayal qui ouvre le score (0-1, 74e). On pense que Sainté a fait le plus dur mais pourtant, Rennes est à 2 doigts d’égaliser : bien servi dans la profondeur par Dembélé, M’bengue déborde et centre sans contrôle pour Sio qui prend Ruffier à contre-pied… Mais c’est à côté. Ouf (78e) ! Ce sera la dernière occasion dans ce mâche, les Verts tiendront le coup et prennent les 3 points au Roazhon Park.

J’ai bien aimé le visage montré par Sainté. Dans la continuité du mâche face à Paris, les Verts se sont montrés conquérants, à défaut d’être très dangereux. Ils marquent sur une phase arrêtée, ce qui n’était pas arrivé depuis un bail, et leur permet de valider une performance globale plutôt bonne malgré tout. Très bons dans les duels, ils ont étouffé les Rennais qui ne se sont quasiment procuré aucune occasion franche si ce n’est la dernière de Sio. Cette victoire est importante puisqu’elle permet aux Verts de garder le contact avec le haut du classement: 11e avant ce mâche, ils pointent à la 5e place désormais. En même temps, il y a 6 équipes qui se tiennent en 3 points (de Angers 4e à Rennes 9e), et chaque résultat permet de faire un bond dans un sens ou dans l’autre assez rapidement. Sainté met aussi fin à une série de 7 matches sans victoire à l’extérieur et se rassure un peu avant d’aller affronter Bordeaux chez eux, les Girondins qui sont la 2e équipe à domicile en Ligain. Pas forcément évident donc.

Mexer, le dimanche matin, sur le marché de Rennes.

 

Le but :

   74: but de Bayal, 0-1. Suite à une faute de Mexer, Sainté obtient un coup-franc à 35 m, excentré sur la droite. Cohade le tire et dépose la balle sur la tête de Bayal qui s’est joué du marquage très élastique de Danzé. Son coup de casque puissant se loge sous la barre de Costil qui ne peut que constater les dégâts.

 

Les notes :

Ruffier (business as usual, 3/5) : il n’a rien eu à faire puisque Rennes n’a cadré AUCUN tir. Donc bon, tu veux que je note quoi ? Après, il a su anticiper une balle chaude en 1e mi-temps, et sortir dans les airs quand il le fallait.

Pogba (du mieux, 3/5) : il n’a pas fait de conneries et a plutôt bien muselé les attaquants rennais dans l’ensemble. S’est même permis une bicyclette sur une montée en attaque. Défensivement très propre avec presque pas de ballons perdus. Faut juste espérer qu’il maintienne ce niveau encore quelques semaines.

Bayal (c’est çaaaa, 4/5) : son dernier coup de casque surpuissant remontait au derby gagné 3-0 je crois. Là, c’est encore une belle tête qui permet à Mouss de donner la victoire aux Verts. Derrière, il a assuré l’essentiel comme Pogba, sans faire d’erreur. C’est bieng.

Théophile-Catherine (pompier, 3/5) : il a complètement éteint N’Tep qui est sorti à la mi-temps, sans doute pour pleurer devant la défense sans pitié de KTC. Il participe de plus en plus au jeu offensif, ce qui permet de multiplier les options en attaque. Il semble être bien revenu de sa blessure au pied, ce qui est une excellente nouvelle.

Tabanou (classique, 3/5) : bon match de Francky, un peu comme KTC à droite. Sûr défensivement, et présent offensivement, il ne lui manque que la précision sur ses centres. J’aimerai bien aussi le voir frapper de loin, on sait qu’il en est capable.

Clément (ça faisait longtemps, 3/5) : oui, ça faisait longtemps qu’on avait pas vu un bon match de Clément. Très présent à la récupération (18 ballons gagnés), il a su prendre le dessus sur le milieu rennais et a complètement éclipsé Quintero. Est-ce l’arrivée de Selnaes qui l’a poussé à se sortir les doigts ?

Lemoine (au centre, 3/5) : une bonne frappe en 1e mi-temps, voilà pour les intentions offensives. Sinon, il a joué le rôle de plaque tournante de l’entrejeu stéphanois en étant le joueur qui a touché le plus de ballons. Plutôt propre dans ses transmissions, il a eu un rôle essentiel dans le pressing qui a privé de ballons les Rennais.

==> remplacé à la 79e par Pajot (non noté) pour le changement 100% anciens de la maison. Rien de notable chez Vincent.

Cohade (partout, 4/5) : un retour décisif sur Dembélé en 1e mi-temps, un coup-franc déposé sur la tête de Bayal en 2e. Entre les deux, du pressing, des récupérations de ballons et des Rennais écœurés de voir un mec courir autant sans jamais s’arrêter. Du bon Djézon.

Bahebeck (enfin lancé ?, 3/5) : il aura fait un bon match dans l’ensemble. Il tire plutôt bien les corners, et a même envoyé une belle frappe un peu trop sur Costil malheureusement. Il profite de l’absence de concurrence crédible à son poste en ce moment, et utilise plutôt bien le temps de jeu qui lui est donné.

==> remplacé à la 72e par Corgnet (non noté), invisible.

Søderlund (pas gâté, 3/5) : à part ce centre de KTC ou cette balle qui lui arrive dessus après une madjer ratée de Monnet-Paquet, il n’a pas encore énormément de ballons potables. Et pourtant, il se bat comme un beau diable, ne rechignant jamais à aller au duel aérien et servant de point de fixation en pointe. Le joueur collectif par excellence, preuve en est sa joie non feinte sur le cri de guerre dans le vestiaire.

==> remplacé à la 86e par Roux (non noté), pour faire style « j’ai joué ».

Monnet-Paquet (la cheville en titane, 3/5) : l’image du tacle de Mexer sur sa cheville fait froid dans le dos, et pourtant Kevin aura joué tout le mâche. J’aurai pas parié là-dessus après avoir vu l’angle que prenait son articulation sur le contact. Sinon, il aura bien tenté une frappe en 1e mais du gauche et trop molle. Peu en vue au final, mais toujours précieux dans l’organisation de l’équipe.

 

Les adversaires : inexistants, tout simplement. Mexer a été horrible dans quasiment toutes ses interventions, Quintero une nouvelle fois à côté de ses pompes (je ne comprends pas la hype autour de ce joueur), et l’équipe dans l’ensemble a été complètement bouffée par le pressing stéphanois. Aucun tir cadré au final (5 au total), et une possession de balle de 49%, ça résume bien l’empreinte qu’a posé Rennes sur ce mâche, qu’ils jouaient à domicile je le rappelle.

 

La question minitel : la question n’a pas été surprise.

ENFIN ! Ces putains de purges où t’as l’impression de jouer à domicile tellement tu domines, tu les gagnes. Non mais Rennes, désolé les gars, c’est pas possible. Courbis, Montanier même combat. Et vous, vous en retenez quoi de ce mâche ?

Click to enlarge your question.

Bayal et son coup de casque arrive en tête de vos suffrages, c’est normal. Bon, après, il ne pleuvait pas en Bretagne, mais je trouvais l’image jolie. Juste derrière lui, le Transporteur Cohade qui délivre son colis avec précision pour le crâne de Bayal. Gros match du sosie de Jason Statham. Vous avez tenu à récompenser l’abnégation de Søderlund qui, s’il ne marque pas, n’hésite pas à jouer pour l’équipe et se sacrifier pour le collectif. Enfin, cette victoire face à Rennes est un petit exploit puisque la dernière victoire des Verts sur les Bretons remontait à… la finale de la Coupe de la Ligue 2013. De quoi espérer battre Bordeaux, l’autre équipe contre qui en général on se fait chier ?

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du mâche. Un résumé très grand format trouvé grâce à EVECT.

L’avis d’en face, c’est la Breizhou Académie qui te le donnera. Guette là sur le lien donné juste avant.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que le site Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa; tandis que Vincent et Gruger viennent d’arriver sur le sôchôl net-oueurk. Il parait même qu’on trouve Vincent sur le gazouilleur.

8 thoughts on “Rennes – ASSE (0-1) : la Forez Académie brise la série

  1. Roro tu me fais pleurer avec ta note sur Bahebeck. J’étais le premier à dire qu’il revenait pas trop mal, mais il est complètement retombé dans ses travers hier. Des contrôles ratés, des accélérations de poussins, aucune véritable percussion ou presque… Pas un bon match.

  2. Ah bon ? Je l’ai déjà vu pire le JC… Son match m’a pas choqué plus que ça. Il est quand même à l’origine des 2 actions les plus dangereuses avant le but de Bayal.

  3. « Oui, une bicyclette de Florentin Pogba. »

    Pogba est un grand amateur de bicyclettes, quand on y pense : j’ai au moins deux images de ses tentatives de retourné qui me reviennent en tête. C’est de le voir marquer sur retourné qui serait surprenant.

  4. Quintero est une arnaque, je préfère Cohade…Hé ben mon Roro chiale pas de ne pas voir de jeu, de jouer avec 3 défensifs à l’extérieur, d’assurer le point qu’on t’offre au début du match…
    Ben ouais c’est un meneur de jeu, donc si tu n’a ni mouvement, ni partenaires capable de faire un contrôle et une passe dans le timing il ne sert à rien.

    J’ai pas vu le match je regardais l’écran noir des FVN, mais lire un truc pareil ça me rend dingue.

    Pour le reste 8 matchs pourris sur 10 en L1 tu as Rennes dedans et comme c’est jamais eux qui essai de faire le jeu…

  5. Mon cher Homerc, désolé mais Quintero est peut-être un meneur de jeu, mais là, il ne mène rien du tout. Alors quand on me survend un joueur comme ce mec là, je m’attend à ce qu’il fasse des étincelles. Et finalement, c’est nada, rien, walou. Et rejeter la faute sur ses partenaires c’est un peu facile : si c’est vraiment un crack, il saurait tirer son épingle du jeu. S’il a besoin d’avoir des bons joueurs autour de lui pour être bon, alors c’est que ce n’est peut-être pas le grand joueur qu’on veut bien nous faire croire. Un mec comme Féret m’impressionne plus que Quintero par exemple. Et on ne peut pas dire qu’il soit entouré de grands joueurs lui non plus.

    Moi, Quintero, pour ce que j’en ai vu, je reste trèèèèèèèès largement sur ma faim. Et oui, sur ce match, je n’échange pas mon Cohade contre Quintero. Ton cœur de Portista parle, mais si tu es honnête, admets quand même que ton petit protégé n’a pas montré grand chose depuis qu’il est en France.

  6. Le retour de Cohade fait du bien, c’est pas Zidane mais Corgnet j’en pouvais plus, Eysseric c’est un fainéant. C’était honteux.
    Avec un peu de chance, Selnaes tire son épingle du jeu et on pourra peut-être finir la saison avec un milieu de terrain digne de ce nom (genre Cohade-Selnaes-Lemoine).

    Sinon les 3 points n’empêchent pas un mot sur l’arbitrage, extrêmement médiocre tout au long du match. Millot siffle des fautes sur des contacts qui n’existent pas, et ne bronche pas sur des attentats qui mettent clairement l’intégrité des joueurs en danger (cf KMP, mais c’est pas le seul). Connard de skinhead.

  7. Roro ben là on va pas être d’accord car les seules fois ou il a été aligné à Rennes il n’y avait que lui pour faire du jeu et une étincelle.
    Là désolé mais de ce que j’en ai vu quand tu élimine et que du demande le une-deux et que personne ne joue dans le temps c’est compliqué.
    Quand tu fais la passe qui casse la ligne et que ton attaquant au lieu de contrôler envoie en 6 mètre c’est pas facile.

    Quintero tu peux lui reprocher de ne pas courir et défendre, de paraitre nonchalant oui.
    Mais Techniquement et QI football va falloir m’en trouver un seul à son niveau à St Etienne.
    Alors peut être que jeudi il a raté son match je vais pas te dire le contraire, j’ai pas vu.

    D’ailleurs l’exemple de Ferret est bien vu, à Rennes il te faisait bander?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.