Une chatte dans un stade bouillant

Le service a des références culturelles.

Le service vidéo célèbre le retour de la saison des mini-shorts marsupilami en vous proposant cette vidéo d’une supportrice méxicaine dévouée corps et âme à son club, le Monarcas Morelia.
Il va de soi que nous espérons racoler un maximum avec cette vidéo et engendrer un grand nombre de clics, ce qui permettra de financer les vacances de l’éditeur, ce bel homme, qui a justement décidé de partir pour Morelia cet été. Comme on le comprend.

26 thoughts on “Une chatte dans un stade bouillant

  1. Le fantastique plan Leproux est en marche, les gosses et les tétéééééés au stade !!!!

    Tonton Claude balance l’engin, ça les attirera…

  2. La Fanette de foot est comme Régis, elle est partout. Elle est quand même beaucoup meilleure ici que dans le comité, la coquine.

  3. C’est Gaëtan Huard le gardien qui garde les cages mexicaines ?
    En même temps une retraite dorée au mexique à mater les supportrices c’est toujours mieux que de vendre des beignets sur la plage…

  4. Elle enlève le maillot. Carton jaune et « coup » franc. Moké a l’air chaud pour le/la (rayer la mention inutile) tirer.

  5. Le gardien, ce n’est ni Lucho, ni Gaë-Gaët : c’est Andrade qui rend hommage à Dominique Rocheteau…

  6. Comme quoi si on interdit l’alcool dans les stades c’est qu’il y a une raison…

    Je le reconnais ce gardien, je suis sûr que mon père a un de ses albums : ça s’appelait quelque chose comme « Chatou-Spleen » et il y avait « L’amour sans signature » dedans.

  7. Ce n est pas une supportrice de Morelia mais de L ‘ america!!dslé j fais mon aigri mais je supporte l america alors je suis fier de ces choses la!!

  8. shorts bleus/maillots jaunes contre shorts jaunes/maillots bleus à manches jaunes…
    Pour pouvoir suivre, faut pas avoir passé la journée avec les frères jacques avant (Daniels et Herrer)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.