Marseille – Lyon (1-4) : La Canebiere academie livre ses notes

L’OM a pris cher dans les fesses. Une défaite anale.

Aïoli les sapiens,

Putain de temps ! Il faudrait que Bob-Loulou se renseigne sur son patron, mais je le suspecte de solidarité météorologique avec les Lillois. Faut-il y voir l’avis du Très-Haut sur le violbuena de dimanche, décidément très commenté ? Enfin, j’avoue que personnellement je m’en tape, académisant ce soir à l’abri devant Canal+ dans l’enclos de la chèvre des Rocheuses. Sa toison dense et immaculée et son ingénuité toute américaine lui donnent un charme d’actrice alléno-godardienne (« ça veut dire quoi , immaculée ?  – t’inquiète Nine, tu le sauras après mes douze coups de Minuit à Paris »). Bref, malgré les frimas de novembre, le chameau est comblé.

Moins comblé cependant que notre anus après ce match, dont l’enjeu était la tête du championnat. Il nous fallait un point, nous avons finalement pu goûter quatre poings, sans être physiquement ni mentalement aptes à ne serait-ce que crier au viol. La panthère s’amuse d’abord avec le naïf chaton Mandanda puis le Garfield sénégalais, avant d’achever une défense définitivement plus Hello Kitty que Catwoman. Entre temps, le revenant qui n’en veut, Steed Malbranque, y était aussi allé de son coup de griffe. Seule une réalisation de Rémy prouvait que la bête bougeait encore, la suite devant dire s’il s’agit d’un dernier soubresaut nerveux ou d’une étincelle de vie.

Pour le moment, le match a surtout mis en évidence une lassitude physique et mentale éclatante au regard de la performance lyonnaise en ce domaine. Sur le plan du jeu, la cohésion ne semble pas encore assurée, rendant le recours à la force collective impuissant à pallier déficiences individuelles ou circonstances défavorables. En attendant que René revienne sur l’avalanche de flotte et de buts, place aux notes.

S. Mandanda (1/5) : Forcément, on n’a pas tous les jours Nolan Roux comme adversaire…

S. Diawara (0/5) : Grandiose. Tu aurais foutu le phare du Planier à la place, il aurait intercepté plus de ballons. Chez DJ Souley ce soir, le beat, la guitare et les voix étaient bidons.

N. Nkoulou (2/5) : Moins monstrueux que ses collègues, mais les 4 buts encaissés témoignent que ce n’est pas suffisant.

 R. Fanni (2/5) : Aïe. J’aimerais effacer cette 80e minute, qui a gâché un match tout à fait intéressant, sans doute la performance la plus accomplie des joueurs olympiens ce soir. D’un côté, son excès d’engagement fait plaisir tant il traduisait une volonté de révolte inexistante par ailleurs. Mais le romantisme est passé de mode, et le froid réalisme retient un geste qui handicapera l’équipe au moins pour le match suivant.

J. Morel (2/5) : Match courageux mais sur le plan physique, il a fini plus cramé qu’une pinède pendant la randonnée estivale des pensionnaires d’Edouard Toulouse. La cabro se battégue tonto la neui erré lou loup, e piei lou matin lou loup la violé.

 J. Barton (1/5) : Arrive lesté d’une réputation douteuse, monte sur les tables, est adulé par les supporters, oublie son portefeuille au moment de payer l’addition. L’école Jack Kachkar ? Remplacé à la mi-temps.

B. Cheyrou (1/5) : De la perte de balle offensive, de la perte de balle défensive, de la perte de balle sur coup de pied arrêté. Il n’y a guère que la perte blanche, qu’il ne nous ait pas encore faite.

Ch. Kaboré (1/5) : De la perte de balle, mais avec de la faute et de la plainte pour rehausser la fadeur de Benoît. Qui a dit que nos milieux n’étaient pas complémentaires ?

M. Valbuena (2/5) : Il va falloir le reposer un peu, sinon il finira major de l’école Jean-Paul II des fins de saisons difficiles.

 A. Ayew (2/5) : Connaissant ces derniers temps un passage plutôt difficile, il s’est globalement fait dominer par Réveillère ce soir. De timides éclairs mais bien trop sporadiques dans ce marasme.

 J. Ayew (2/5) : Il essaie, c’est déjà ça, mais connaît l’échec face au Vercoutre version Buffon comme face au Viercoutre façon bouffon. Dès fois, rater les tournants du match t’envoie dans le fossé. Là, pas de bol, c’était la route des Crêtes.

Les remplaçants :

 45e : L. Rémy pour J. Barton (3/5) : Note généreuse en forme d’encouragement. Un but anecdotique mais qui permet de finir sur une bonne note. On a trop subi pour faire la fine bouche, et ce n’est pas Clara Morgane qui me contredira.

56e : R. Abdullah pour Ch. Kaboré : un remplacement-morphine pour atténuer les souffrances du public. Heureusement, ça paraît être de la bonne.

81e : K. Abdallah pour M. Valbuena : anecdotique

 L’invité zoologique du jour : Gaëlle Crocuta

La hyène (ou l’hyène, de toute façon on s’en branle) est l’animal le plus détesté de la savane. Jalousie, répond-elle, criant au complot et rappelant son rôle vital pour l’écologie de la savane. Naturellement antipathique, voire définitivement sinistre pour peu qu’elle ait l’idée de rigoler, la hyène était l’invitée appropriée pour commenter avec moi ce match contre le club de Jean-Michel Aulas et Bernie Lacombe. Gaëlle a sélectionné pour nous les faits divers suivants :

–       lou gobi : Bafé Gomis a tendu à Steve un hameçon bien voyant, que notre gardien s’est empressé de gober. Couillonneurs dimanche, couillons ce soir, pas de quoi crier au scandale arbitral ;

–       les autres : une supériorité physique nette, avec son corollaire d’engagement et de maîtrise technique ; un milieu dominateur et bien sûr un grand Gomis, mais une défense et un gardien moins rassurants ;

–       la première place : ha ha ha ha ;

–       bonus Gros Membre n°2 : la hyène ne manque pas d’arguments pour contribuer au débat de MC Foot X ;

 

Bises massilianales,

Blaah.

19 thoughts on “Marseille – Lyon (1-4) : La Canebiere academie livre ses notes

  1. En tant que lecteur neutre je trouve cette acad’ de fort belle facture. D’autant plus remarquable vu les circonstances !

  2. Très bon « L’école Jack Kachkar ».
    Le problème pour vous c’est que Barton vous lui payez pas juste un maillot floqué mais un salaire mensuel à 6 chiffres. Ca fait cher la blague.

  3. ahah … que d’humour
    pour de vrai j’ai bien aimer !!… sa donne un peu le sourire pour un lendemain difficile

  4. Faudra quand même m’expliquer l’utilité de mettre Abd*llah à la place de Valbuena… Préserver le 4-1 ou juste un hommage au coaching à José ?

  5. Bon et sinon est ce que quelqu’un aurait récupéré la photo de Valbuena avec le visage enduit de gadoue ???

    Ça ferait une bien belle illustration de la bise anale foireuse !!!

  6. @rodrimeow Pour le coup je n’en veux pas trop à Elie d’avoir sorti Valbuena. Avec 4 buts et une expulsion, il n’aurait manqué qu’une blessure de Mathieu pour réaliser le grand chelem anal

  7. et pourtant Bafé m’a confirmé qu’il n’était qu’en demi molle à cause du froid…

  8. @Blaah : C’est pas la sortie de Valbuena qui me dérange, mais à 4-1, c’est un peu trop tard pour jouer la défense. Y avait aucun joueur offensif sur le banc ?
    Sérieux, on forme des joueurs, on nous dit qu’ils sont bons, mais on les voit jamais jouer. Qu’ils le ferment ce centre de formation.

  9. Rodrimeow, faire rentrer Abdallah c est bien vu qu il sera titulaire face a Brest, Fanni étant suspendu, en plus fermer derrière pour éviter d en prendre un cinquième c est pas une mauvaise chose vu l état de notre confiance et surtout de notre différence de but en championnat depuis quelques semaines, puis le seul joueur offensif dispo en dehors de Raspentino était le jeune attaquant du cdf Jobello qui n est même pas dans les cinq meilleurs jeunes du cdf (Abdullah, Omrani et les joueurs prêtés Gadi, Ammari et NDoumbou et les retours de prêts NDiaye et MBow) et sans compter les frères Ayew. Malgré tout si Jobello avait pas été suspendu en interne pour raisons disciplinaires on l aurai vu à Bordeaux à la place d Apruzesse.

  10. Blaah, le premier match de Coupe de France arrive bientôt et surtout le dernier match de Ligue Europa, que penses tu du fait qu on ai personne depuis des années pour permettre à Mandanda de se reposer un peu ou de se remotiver ?

  11. Quand je pense qu à l OM on faisait jouer Rudy Riou dans le champs à l entraînement et qu on a eu droit à Andrade et Bracigliano comme doublure de Mandanda alors que des bons jeunes comme Carasso et NDy Assembe et dans une moindre mesure Diallo, NDiaye, Delle, Cros, Dreyer, Coulibaly doivent pas coûter bien cher même si l OM surpaye toujours ses recrutements. En doublure Lyon a Lopes, Paris a Aloe (Douchez est plus qu une doublure), Lille a Elana, Toulouse a Blondel (ou Pelé) etc… Nous on à Braciglianno.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.