ASSE – En Avant Guingamp (2-1) : la Forez Académie aime les caramels

Fouilla, ça fait ben du bien de reprendre les affaires, mes belets ! La Liguain et les Verts m’avaient franc manqué !

 

Pré-mâche

 

Alors nous voilà dans la continuité des 6 derniers mois. On aurait pas pensé mais les Verts ont bel et bien conservé Gasset, Printant et les piliers qu’ont été M’Vila, Debuchy et Subotic ! En terme de stratégie, Gasset a tenu à poursuivre avec eux et avec ce groupe mature, consciencieux et à la bonne mentalité. C’est le choix de la qualité plutôt que de la quantité, un point que qu’on soulevait dans le bilan en 2016-2017, t’as vu (partie 3. Recrutement). Comme quoi, on fait pas que bajafler chez la Forez Académie.

Tant qu’on est dans l’auto-congratulation : le retour de Diony, on vous en avait parlé à plusieurs reprises. J’vais pas vous tartiner de liens, mais je vais revenir sur le bilan 2017-2018 cette fois (parties 3.3 et 3.4). Outre le Loïs, on abordait les points positifs qu’on pouvait trouver à avoir raté l’Europe. Et cela transparaît dans le recrutement et la préparation du club. Gasset a un discours serein lorsqu’il dit vouloir incorporer des jeunes prometteurs. Il a réclamé quelques additions à l’effectif, afin d’avoir 15-16 pro de bon niveau. Cet effectif restreint, c’est aussi le rythme des matchs plus raisonnable qui va le rendre possible. Moins besoin de tourner, possibilité de nourrir la dynamique et les automatismes d’un noyau de joueurs. Un calendrier sans l’Europe, c’est aussi moins d’usure et de chances de blessures (sans dire que nous sommes à l’abri de celles-ci ! Et croisons les doigts sur ce point).

 

Dans ce cadre, conserver Monnet-Paquet était raisonné : il s’agit d’un homme de vestiaire, humainement respecté et établi au club. Alors, c’est pas un foudre de guerre, j’ai parfois été le premier à râler sur sa lucidité dans les 30 derniers mètres, mais c’est un gars qui se sacrifie pour l’équipe. On sait ce qu’on garde avec lui, pas ce qu’on aurait pris – c’est une logique d’entreprise et de RH, il fallait de la stabilité et de l’expérience pour un effectif pro restreint et pour intégrer les jeunes. Beaucoup moins risqué que de le laisser partir pour tenter un coup et finir avec un Jorginho nul ou un Ntep jambes d’alu. Si Cabella finissait par arriver, KMP serait un remplaçant qui n’élève pas la voix et qui met le bleu de chauffe lorsqu’il rentre. Un profil travailleur en attaque, complémentaire de ce qu’on devrait avoir à disposition.

 

On regrettera toutefois le manque de malice de la cellule de recrutement, qui perd peu à peu de son influence au sein de son propre réseau de partenariat en France (fait préoccupant) et qui n’a pas le flair pour dégotter des talents des ligues inférieures, comme le fait remarquer Cadoizo.

 

Allez ! C’est le début de saison, merde ! LA LIGUAIN MES BELETS ! Herr Sphynx était tout excité. Si, si :

C’est la fête mais ça reste la Liguain.

Les onzes salopards

Niveau stats, Geoffroy-Guichard ne réussit pas vraiment à l’EAG. Néanmoins, les Guingampais me faisaient un peu peur tant on les sentaient motivés de débuter leur saison dans l’ambiance du Chaudron. Et puis on sait que Kombouaré peut gonfler l’orgueil de ses hommes. En parlant d’hommes, voici le 11 alignés par Gasset :

D’entrée, les 3 hommes qui apportent du sang neuf : Khazri, Diony, Kolo.

Khazri se devait de montrer sa capacité à dynamiser le jeu stéphanois dans les 40 mètres adverses. Diony espérait quant à lui bien débuter à la maison après une bonne série lors des matchs de préparation. Quant à Kolo, il était là suite à la blessure de la bûche, c’est l’occasion d’étalonner son niveau d’entrée de jeu (et d’évaluer la capacité de Silva à jouer à droite). Pour le reste, Gasset faisait du classique. Restait à voir si l’animation allait rester dans la continuité des 6 derniers excellents mois de Sainté (3ème de Liguain sur la phase retour).

En face, Kombouaré alignait une vieille connaissance en pointe. Non, pas ce bâtard de Briand, finalement parti à Bordeaux. C’est Nolan Roux, fort d’une très bonne saison à Metz, qui va ambiancer la pointe de l’attaque Paysan Breton. Sur les ailes, deux talents virevoltants : Thuram et Coco. Un milieu solide. Et pour finir, la charnière pouvait être en rodage, malgré l’inamovible Kerbrat.

 

LE MÂCHE !



En première mi-temps, les Verts sont bien organisés. On sent qu’on joue à la maison et il y a une certaine tranquillité dans le début de partie. Kolo met une tête de peu-dessus sur un corner (7ème), Perrin menace Johnsson de la tête aussi, sur un coup-franc indirect de Khazri (12ème). Les Bretons ne sont pas en reste avec une tête (décidément) de Thuram qui échoue sur le haut de la transversale (15ème). Puis, sur un corner mal repoussé par Johnsson, Subo Selnaes (merci Evan) place une frappe sèche de l’extérieur de la surface, que le gardien détourne avec peine en corner. Clairement, ça joue. Khazri lance Silva sur l’aile droite qui sert Diony qui passe devant Kerbrat, mais ce dernier parvient in extremis à tendre la jambe et à priver l’attaquant stéphanois d’un duel avec le gardien (30ème). Puis Khazri, décidément en jambes, place une frappe lourde des 25 mètres, que Johnsson claque en corner (35ème). Finalement, tout cela va payer à la 45ème : Diony s’arrache dans notre moitié de terrain pour récupérer la balle rageusement. Il transmet dans l’axe mais après deux contres la balle lui revient. Il lève la tête, voit Khazri et effectue une superbe transversale. La balle lobe le défenseur breton et Khazri nous gratifie d’une reprise sublime à l’entrée de la surface, c’est au fond ! 1-0 mérité pour les Verts et retour aux vestiaires !

La seconde période ne va pas avoir la même physionomie. Pendant la pause, Gasset a dit à ses joueurs de rester concentré et de gérer. Il avouera son erreur : l’équipe recule et Guingamp prend le jeu à son compte. Roux combine bien et manque de conclure l’action mais Subotic le tacle au dernier moment (51ème, pastis !). Puis Thuram s’arrache sur l’aile gauche et sert Bénézet dans l’axe, qui transmet à Coco, qui se fait faucher par Ruffier, pénalty logique et jaune pour notre CRS ! La Ruff’ ne peut rien sur le péno de Thuram, égalisation bretonne (1-1, 56ème). Les Bretons insistent et tiennent la chique et lancent parfois leurs flèches sur les ailes. A ce petit jeu, Thuram se montre tranchant et manque de marquer plusieurs fois (62ème, 68ème). Mais c’est les Verts qui en planteront un deuxième, à la 80ème : Subo confie la balle à M’Vila, qui décale Kolo sur l’aile gauche. Ce dernier enroule son centre, Diony passe entre deux défenseurs et place une tête victorieuse ! Sa joie et les attentions de ses partenaires font vraiment plaisir à voir ! Ce fut une seconde période compliquée, mais les Verts prennent les 3 points et lancent leur saison. Les 3 nouveaux Khazri, Diony et Kolo ont été décisif, parfaite intégration sur le pré !

 

« P’tain les mecs, j’avais perdu l’habitude ! »

 

LES NOTES

 

Ruffier 3/5 : il n’a pas eu à faire grand-chose mais il a été présent quand c’était chaud. Sa sortie sur Coco était périlleuse, mais il fallait la faire.

 

Silva 2/5 : il a fait le taff en attaque, mais Thuram était remuant. Match compliqué mais il s’en est sorti. Un peu léger, mais difficile de défendre sur son mauvais pied.

 

Perrin 2/5 : ah, la seconde mi-temps fut compliqué pour le capitaine. Il était parfois étrangement fébrile et pas très bon dans la relance. On va mettre ça sur le début de saison et son amour de la bonne bouffe, eh !

 

Subotic 4/5 : Perrin aux fraises, c’est lui qui a tenu la baraque à l’expérience. Il a de la bouteille mais en plus il a su jaillir pour sauver les Verts face à Coco.

 

Kolo 4/5 : Coco est très bon aussi et il fallait le contenir aussi. Kolo a bien su le faire, ne se laissant passer qu’une fois. Son placement aurait pu être mieux sur une action ou deux, mais pour un premier match c’est de bon augure. Son centre pour la tête victorieuse de Diony était d’une qualité rare !

 

Selnaes 2/5 : de vraies bonnes transmissions et un abattage exemplaire en 1ère. Mais en seconde, il a reculé (littéralement, sa zone d’activité fut 15 mètre derrière celle de M’Vila) et ce alors qu’on avait besoin de rester à flot. Cette saison, il faudra gagner en constance, tant dans l’enchaînement des matchs que dans la gestion des temps forts et des temps faibles. Remplacé par Diousse à la 65ème, mais c’était pas fameux non plus. Difficile de le lancer alors qu’on était arc-boutés sur nos buts, cela dit.

 

M’Vila 3/5 : lui aussi a reculé mais il n’a pas bu le bouillon. Il a joué les architectes en première, et a lancé quelques galettes en seconde. C’est lui qui décale Kolo dans le bon tempo sur le but victorieux.

 

Hamouma 2/5 : pas la folie, comme Silva il s’est évertué à bouffer la craie à droite pour écarter la défense guingampaise. Un diesel, on l’espère.

 

Khazri 4+1/5 : il a été volontaire et déterminant en attaque. On sait qu’il est le genre de joueur à faire gagner un match, comme pouvaient l’être Feindouno ou Aubame. On pourrait regretter qu’il n’ait pas plus tenu la chique en seconde mais il était un peu seul à ce moment-là. +1 pour son but qui sera déjà parmi les meilleurs de la saison.

Commentaire sympa d’un rennais sur les Internets.

 

Monnet-Paquet 2/5 : même chose que pour Hamouma, avec un peu plus de travail défensif pour assurer nos arrières. Niveau animation, il a été un peu bouffé dans sa zone par Diony et même Khazri qui dézonaient. Remplacé par le p’tit Mahdi Camara à la 80ème, pour consolider et donner de l’agressivité au milieu. Une bonne rentrée !

 

Diony 5/5 : une passe dé’ de grande facture et un but à la rage. Excellent retour pour celui qui n’avait pas marqué en match officiel depuis 1300 minutes. On le sent affuté et remis en confiance par ses coéquipiers et Gasset. Ca pourrait être une bonne saison pour lui, l’animation offensive pourrait bien lui convenir. Remplacé par Nordin à la 90ème, bien jouer de la part de Gasset qui offre l’opportunité d’une standing ovation pour Diony. Merci au public stéphanois aussi. Merci pour cette belle image. Sinon, Nordin a essayer de proposer des contres et de mordre les mollets adverses pour le peu de minutes qu’il a eu. Bonne mentalité.

 

L’après-match

Pas d’anal-yse tactique sur ce match, ce sera pour la prochaine fois. Mais finalement, Sainté aura eu la première période, Guingamp la seconde. Les Bretons auront plus tenu le ballon par contre, avec de meilleures transmissions. Mais au final, c’est 11 tirs partout (plus de frappes cadrées pour nous) et surtout, 2 caramels pour les Verts ! Et quels caramels. Vraiment, les images du mâche valent le coup.

L’animation de l’équipe m’a parfois laissé perplexe, avec Khazri et Diony qui dézonaient pas mal à gauche. KMP était un peu étouffé et contraint de repiquer dans l’axe. Et on sait que c’est pas un tueur, ni un renard, malgré ses efforts pour s’améliorer dans la finition.

Selnaes va devoir s’améliorer dans la constance, mais il en a le talent. Diousse n’a pas effectué une grande rentrée et il faut espérer qu’il nous fasse l’inverse de l’an passée et qu’il monte en puissance après un premier match timide. Camara et Nordin ont tout deux apporté, notamment dans l’agressivité ; on sent des gamins appliqués, à l’écoute de Gasset. Mais que ce fut dur, cette seconde mi-temps !

Mais voilà, 3 points, contre Guingamp… Bon début de saison. Et souvenez-vous du début de l’ère Gasset, souvenez-vous d’où on vient. Merde, ça riait de nous jusqu’en Angleterre.

Sinon, des nouvelles de Cabella ? Il était à l’Etrat, mais ça se décante toujours pas. J’ai eu une réflexion lors du match. Même s’il peut jouer à gauche, Cabella reste un axial. Je serais pas surpris que Gasset tente de l’associer à Khazri, pour jouer avec deux meneurs excentrés. A voir au cours de la saison. Mais avec le Rémy, on y gagnerait en conservation de balle et certainement en transition de jeu. Ce qui nous a manqué, en partie, en seconde mi-temps.

Bref, ça fait plaisir de suivre cette équipe. Quel pied de voir ces mecs parler juste de foot et des copains, féliciter Diony, dire que Gasset « pue le football » (Khazri). La ferveur faisait plaisir, malgré l’interdiction ô combien stupide de la LFP. Et je finirai là-dessus : Bernard Lions est un étron, vive Binouzaret !

 

Allez les Verts,

 

Gruger Rocher (qui débarque sur Twitter, ce badabeux !)

 

 

HorsJeu recrute donc si le cœur vous en dit, lancez-vous !

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disent même plutôt sympa. Gruger et Robert Binouzaret sont sur le sôchôl net-oueurk, mais aussi sur Touitère !

Gruger Rocher

Un commentaire

  1. Oh chef, la frappe en dehors de la surface, c’est le Wiking, pas Subotic (et quelle frappe !) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.