Lorient – OL (1-3) : La Gones Académie brille même en Urban

 

 

Rien de tel qu’une bonne trève internationale pour plomber une bonne dynamique, et rien de tel qu’un match pourri le dimanche soir au Five de Lorient pour avoir de nouveaux blessés, juste avant le retour de Fekir.

Quand Loïc Fery fait sa résa

Mais les Bretons fêtant leurs 90 ans, refuser de venir y jouer ce serait comme refuser d’aller à l’anniversaire de cette vieille tante qui pique et à qui t’as rien à dire mais qui t’a toujours offert des beaux cadeaux à Noël.

 

Après avoir réservé son terrain au Five et convoqué tous ses joueurs sur Sporteasy, Bruno Genesio a un peu galéré et a même dû appeler ses vieux potes un peu nuls pour jouer au cas où un des petits rebeus techniques ramenés par son collègue du bureau se blesse.

A.Lopes

Jzlet – Mapu – Umtiti – Morel

Ferri – Darder – Tolisso

Ghezzal – Lacazette –  Cornet

 

Comme en foot amateur quand t’es obligé d’aller jouer chez une équipe qui joue sur stabilisé, il te faut au moins 10-15 minutes pour t’habituer à ce terrain, alors que l’adversaire lui, s’en bat les couilles.

C’est exactement ce qu’il se passe pour nos gones qui, à part une belle occasion gâchée comme une merde par Lacazette et quelques autres ratés, se font à chaque fois reprendre par la défense ou un Lecomte bien en forme. Et évidemment, cet adversaire un peu nul qui végète en bas du tableau et attend les matchs à domicile ou que les visiteurs s’énervent, marque contre le cours du jeu.

Superbes images du but lorientais

Pour le coup on va pas se mentir, Jallet est aux fraises et le but est très beau. Mais tout ça ne vaut pas un beau cafouillage et une erreur défensive dégueulasse sur une montée surréaliste de Yanga-Mbiwa pour offrir l’égalisation et son 15ème but de la saison à Alex.

 

Quand tu vois Yanga-Mbiwa faire une montée offensive

En deuxième mi-temps, les Lorientais accusent leurs 90 ans et les Lyonnais sont plus en confiance malgré une grosse occasion bretonne croquée comme une galette saucisse rennaise.

L’impressionnante équipe lorientaise

Morel se fait ouvrir la cheville, Ghezzal tente enroulé sur enroulé sans succès et Genesio décide de jouer sa wild card en faisant rentrer Valbuena comme on faisait rentrer Rondoudou dans Pokemon Stadium sur Nintendo 64 : pour emmerder l’adversaire.

Changement gagnant pour notre Sacha Genesio du Bourg lyonnais puisque c’est petit Velov’ qui va offrir un bon ballon à Ghezzal dont le 37ème enroulé du gauche sera le bon. 2-1 pour les hommes de Joël Bats.

Quand Valbuena remplace Cornet

La fin de match approche au Five de la zone industrielle de Lanester et les locaux commencent à fatiguer sévère, surement la tête à l’énorme fête préparée par leur gros teufeur de président. Lacazette en profite pour alourdir l’addition et Genesio en profite pour faire rentrer Grenier histoire qu’il puisse se voir sur la vidéo de la caméra de surveillance du Five.

Coucou Monaco, on est là !

 

Monaco et Lyon, allégorie.

 

 

 

Lopes– 3/5. Pas aussi brillant que ces cheveux, mais une grosse sortie solide sur Waris.

Lopes face aux attaquants bretons

Morel – 4/5  Ce retour défensif de malade en début de seconde période et cette sortie la cheville en sang, c’est tout ce qu’on aime.

Remplacé par Bedimo qu’on aime toujours bien malgré la fin de son contrat.

Gros match de Jeremy le guerrier

Mapou- 4/5. On en arrive à un point où on le cite à la place d’Umtiti dans les discussions « Qui pour l’Euro ? » dans les talks d’après matchs chez les médias de droite.

Umtiti– 3/5.  Même lui ne comprend plus rien à sa relation avec Mapou et ça se sent, il a été moins costaud que son compère derrière.

Sam et Mapou amis pour la vie

Jallet- 2/5. Alors ça pour faire le malin sur Konbini y’a du monde, par contre quand faut courir et défendre, y’a plus personne.

Tolisso – 3/5. Encore un match quelconque pour celui que l’on voyait déjà à l’Euro… Il y a un an. Surtout à côté de Darder et Ferri, Coco passait un peu pour la moche du groupe.

Darder 4/5 Ca fait quand même drôle de voir un joueur qui se projette en permanence vers le but, qui pense à ses coéquipiers, qui joue dans le tempo et avec peu de déchets, mais qui a l’air de sortir d’une mononucléose.

Darder au réveil

Remplacé par Grenier qui a été tout aussi nul que d’habitude depuis son 74ème retour de blessure.

Ferri – 3/5. Toujours aussi actif malgré son combo coupe de cheveux / barbe de passif.

Ghezzal– 48/5. Comme le nombre de décalages pied gauche, frappes enroulées qu’il a tenté ce soir, avant de comprendre qu’il fallait la mettre à droite. Ca me rappelle ce que j’ai pu faire subir à ma première copine.

Mesure des oreilles de Ghezzal (Images : J+1)

Cornet- 2/5. Un de ses moins bons matchs, et juste avant le retour de Nabil, voilà un superbe sens du timing.

Remplacé Valbuena qui va aller à l’Euro, on le sait tous.

Lacazette – 4/5 Quelle saison de merde, c’était vraiment un one shot celui-là.

Quand Lacazette arrive

 

Jean II Makouille

Jean II Makouille

Né sur les bords du Rhône à Yaoundé, le petit Jean II fit ses premiers pas du côté de la gones académie, avant d’être repéré pour la Magyarok acédemie, le naturalisant via un grand-père hongrois mystérieusement parti vivre en Afrique en 1945.

3 commentaires

  1. C’est du Sidaris le dernier gif ? Y’a pas à dire, il a une patte qui se reconnaît.

    Sinon, d’accord en tous points.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.