Cholet – Laval (1-2) : La ButàLaval Académie passe logiquement leader

LE CONTEXTE : Laval, malgré ses 13 points, est dauphin du leader Boulogne à la différence de but. L’adversaire du jour est Cholet, 6eavec 10 points et donc à portée de fusil de nos tangos. Certains voient ça comme un derby mais bon, honnêtement, on venait juste dans ce patelin pour les 3 points.



LES PÈLERINS :
Perrot ayant envoyé ses plus sincères observations sur la place des femmes dans le foot la semaine dernière, Milosevic suspendu, Bosetti blessé au talon, Ba absent au genou et Obaddi toujours pas sorti du bagne… Pascal Braud doit donc se remuer les méninges pour aligner une équipe compétitive car c’est pas un Corse avec 1 point en 2 matchs qui va l’aider.

Rincon titulaire, même nous on a oublié qu’il était chez nous.


LE MACHE :

On s’attendait plutôt à un match fermé compte-tenu de l’enjeu mais il n’en fut rien . C’est un peu comme quand t’es avec un bail et que tu sais pas trop si la ou les question(s) de notre société actuelle vont faire en sorte que ça aide le moment à bien se passer ou pas. On est arrivé à Cholet sans trop savoir ce qui nous attendait (hormis le contrôle d’alcoolémie pour les supporters, là on était au courant).

Pour en revenir au foot, les 2 équipes s’échangent coup pour coup. Etinof enverra un centre dangereux ne trouvant pas preneur (6’), Cholet répliquera dans la foulée avec une frappe de Malaga mais Bouet est dessus (7’). Bouet devra s’employer de nouveau trois minutes plus tard sur la frappe de Rocheteau (aucun lien de parenté pour ceux qui se posent la question). Laval manquera d’ouvrir la marque par deux fois avec Verdier et Etinof qui butteront sur le portier choletais.

Les actions des deux côtés continuent, le match est plus que plaisant. Les supporters lavallois se font plus entendre que ceux de Cholet mais à 30 contre 15 Laval jouait clairement à domicile. La mi-temps est sifflé, les deux camps peuvent nourrir des espoirs de victoire, on se dit que ça se jouera à « Qui marque le premier », mais l’opération serait plus que bonne pour Laval dans le sens où Boulogne est mené à Chambly.

Résumé de la 1ere mi-temps.


Laval ne laissera pas beaucoup de répit aux locaux à l’image d’Etinof qui viendra récupérer le centre de Verdier et enverra un missile digne des plus grandes coupes européenne dans la lucarne choletaise (47’) : CHOLET 0, LAVAL 1 !

Mais symptomatiquement et hélas comme beaucoup trop souvent, Laval recule et il faut un extraordinaire Bouet pour aller chercher une balle qui allait probablement nettoyer la lucarne (56’). Laval ne tiendra pourtant pas longtemps car sur une autre volée « moins académique » comme dirait l’autre sur la 4, Abdeldjelil viendra égaliser pour Cholet et on commence à se dire que ça pue un peu.

On serre les fesses mais quand on voit Scaramozzino sortir sur blessure, on se dit que finalement ce match n’est pas si différent des autres et qu’on peut retourner la situation. Il faudra néanmoins un Bouet comme on ne l’a jamais vu avant pour nous maintenir en vie. Adbeldjelil remet ça sur une balle déviée, Bouet doit donc changer de côté et parvient à sortir la balle in extremis en corner (72’).

La sentence aurait pu s’abattre deux minutes plus tard sur Laval avec une enroulée choletaise qui flirte de près avec le poteau comme Frantix avec ses bails tindfjekj…hein ? quoi ? Bouet semblait être sur la trajectoire.

Bouet vigilant sur chaque tir choletais.

Un seul homme pouvait débloquer la situation, les supporters tangos n’ont fait que chanter la chanson à sa gloire pendant tout le trajet. Oui mesdames (il y a des dames qui lise ce site ?) et messieurs, nous vous présentons Selim Bouadla.

Ce dernier ne s’est pas fait attendre pour se mettre en action : trois minutes après son entrée en jeu, Bouadla se charge de tirer un coup franc obtenu sur le côté droit… Centre, talonnade de Verdier, tête de Malaga contre son camp et BUT POUR LAVAL ! CHOLET 1, LAVAL 2 ! CHEH !

IL EST PETIT, IL EST BARBU, QUAND IL TIRE C’EST DANS LE BUU, C’EST LE MESSI LAVALLOIS, C’EST SELIM BOUADLAAA…

Cholet obtiendra une dernière action qui passera à ras du poteau mais ça ne sera pas suffisant. Victoire lavalloise, 16 points et leader du Natianal.

5 matchs pour Pascal Braud, 5 victoires. Profitons avant le retour du mécréant.

Rendez-vous vendredi pour la réception de Sannois Saint Gratien.


LE RÉSUMÉ VIDÉO :



LES NOTES :

Bouet 4/5 :
C’est le genre de gamin surdoué que personne ne comprend. Capter un ballon c’est pas ce qu’il sait faire de mieux mais aller chercher des balles pleine lucarne ou éviter le but en étant quasiment pris à contre pied, il sait faire. Au moins, on sait maintenant de quoi il est capable.

Scaramozzino 3/5 :
A bien tenu son vis-à-vis et a rendu une bonne copie, mais gros prends toi 2-3 semaines pour te soigner histoire que t’arrêtes de te péter un match sur deux. Remplacé par Mabussi qui aura juste eu à finir le match.

Dembele 3+/5 :
Match plutôt sérieux, n’a jamais donné l’impression d’être débordé.

Rincon 3/5 :
Le genre de mec dont t’oublie qu’il est dans ton club et que tu dois ressortir quand t’as un blessé. Malgré quelques imprécisions et incompréhension avec Dembele, il a fait son match.

Lambese : 3-/5 :
Moins en vue que certaines fois, on pardonne.

Cisse 3/5 :
Match sérieux.

Makhedjouf 3-/5 :
T’en fais pas, tu le mettras ton tir de loin cette saison, c’était juste pas ce match là. Un match globalement maitrisé malgré son jaune en fin de partie.

Danic 1/5 :
Ça commence vraiment à devenir inquiétant.

Vincent 2/5 :
A beaucoup couru sans beaucoup toucher (#commeSteven), il n’a jamais vraiment trouvé l’espace mais on sait de quoi il est capable.

Etinof 4/5 :
Mais quel but, quel vivacité. Change rien et viens célébrer devant les supporters plus souvent <3

Verdier 3+/5 :
Encore une passe décisive pour lui mais on sait tous qu’il meurt d’envie de mettre un but : patience est mère de sureté Nicolas, ça va venir. Remplacé par Bakir en toute fin de match, qui aura couru trois minutes.

 

Le comité Frantix
@Paolito53 , leader de Natianal

Frantix Le Basser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.