Rater sa coupe du monde : leçon 1

De vrais cracks ces Hollandais, surtout aux genoux

Les Hollandais ont facilement maîtrisé des Hongrois en manque évident de football. Des buts en passant par les côtés, en solo, en puissance, bref un joli panel présenté par la bande de Robben, qui lui est juste parvenu à se mettre hors course pour la Coupe du Monde. Maraboutage camerounais ? Non, la médecine occidentale peut avaliser le changement d’appuis du Batave, d’une rare efficacité.

Tout de suite, les buts.

Et le meilleur pour la fin.

9 thoughts on “Rater sa coupe du monde : leçon 1

  1. Robben ne devrait pas hésiter, et dire que son geste était tout à fait bienvenu, et que c’est de la faute du nouveau ballon, trop léger.

  2. Tiens, les néerlandais ont le même problème que nous, ils encaissent des buts à la 5ème minute. Sauf qu’eux en mettent six après…
    Mais leur gardien, à la Hongrie, est vraiment pourri, il est vrai.

  3. Putain j’ai envie de chialer…Emmenez le voir le docteur ferrari, fuentes ou en serbie se soigner au placenta de jument, emmenez le n’importe où mais qu’il soit sur pieds !

  4. il est vraiment horsjeu Robben pour le Mondial ? (Moké ne veut pas offrir un clic pour une rumeur sur un site de merde)

    Et dire que Ben Arfa aurait pu lui apprendre ce geste technique…

  5. Il est resté aux Pays-Bas passer des exams, on va bientôt savoir s’il rejoint ses camarades en Af Sud ou Essien et cie à Cap Breton.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.