ça arrive donc aux meilleurs aussi

Et l’important c’est d’avoir participé

C’est sûr, on aurait été moins surpris de voir Brandao rater le cadre, Benschop rater son appel, Torres glisser au moment de frapper ou Sytchev réussir à tirer sur le gardien… Mais non, cet incroyable raté que vous verrez en début de résumé est bien signé Clarence Seedorf. Botafogo s’est tout de même imposé finalement : 4/1.
[jwplayer mediaid= »35663″]

8 thoughts on “ça arrive donc aux meilleurs aussi

  1. La tentative d’alignement du dernier defenseur (a 0.22) est admirable et a montrer dans toutes les ecoles de football! Si c’est ca le niveau des defenseurs bresiliens, on va bien rigoler quand Neymar arrivera en Europe

  2. MLDB: il faut quand même remettre dans le contexte, bien que sur le fond je sois d’accord avec toi que Neymar est une grosse merde, là il s’agit du championnat carioca et pas du championnat brésilien. En dehors du « big four » (Flamengo, Vasco, Botafogo et Fluminense), il n’y a quasiment que des clubs de quartier d’un niveau aberrant. 4-1 c’est un petit score pour un club qui peut se payer Seedorf.

  3. @ Gustave: merci pour ces eclaircissements. Tu es visiblement plus au fait du football bresilien que moi

  4. Bon c’est rassurant de voir que Seedorf a l’age qu’il a, un sprint de 50m il était cramé voilà tout.

  5. Oh non Clarence, pas ça, pas ça Clarence, pas ça, pas aujourd’hui, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait.

  6. Merci Rhinit, c’était fort à propos. Sinon Clarence est juste vieux, c’est normal. Il est déjà ultra-charrette pour arriver dans la surface, arrivé là on peut pas lui en demander plus qu’à Dugarry.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.