Meufs déchaînées, cheveux arrachés, genoux taclés

Des scènes de bagarres féminines pire qu’au premier jour des soldes (dédicace à sofoot.com).

Tous ces crêpages de chignons et tacles aux genoux se sont déroulés au cours de la confrontation entre BYU et New Mexico.

Suivez bien la numéro 15, Elizabeth Lambert, elle est l’Eric Di Meco américaine.

L'ancien

4 commentaires

  1. Wahou!! Quelle violence!! La 15 de New Mexico est aussi brute que mignonne je trouve!

  2. Faudrait qu’elle joue dans de la boue, car la c’est plus du catch quand même !

  3. Une honte pour le football.
    Chacun son rôle. Après tout comme le dit David D « on est tous un peu mysogine ».
    Alors suivons ce grand penseur, laissons les femmes dans leur cuisine ou buanderie, les hommes sur le carre vert car après tout mis a part Billy elliot, je n’ai jamais vu un homme doue en dance classique… ( d’où le « sauf les tapettes » de David D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.