Le comité puts their hands up in the air together

 

La théorie du complot du jour

« Espèce d’idiot corrompu »
Ramzan Kadirov parle à l’arbitre. Déjà, c’est couillu. Mais comme il le fait en plus avec le micro du stade, c’est ultra-couillu… de la part des prochains arbitres des prochains matches du Terek Grozny d’avoir accepté.

 

Les mea-culpa mais pas trop du week-end

« Lui et moi allons au contact. C’est le foot qui est fait de contact. Après, je lui ai fait mes excuses. »
Brandao l’avoue quand même : il a touchéo Thiago Silva.

«Je n’ai pas fait le méchant (sur la semelle). J’y suis allé pour jouer le ballon mais le foot est un sport de contact. Je suis un guerrier et je ne lâche rien, c’est comme ça»
Sentant quelque chose sous son pied, Brandao n’avait donc pas d’autre choix que de continuer à appuyer. Sinon, ça aurait été lâché.

.«La demande de jouer en hiver doit venir de l’organisateur. Or la Fédération internationale n’a encore reçu aucune requête en ce sens de la part du Qatar. Quand le Qatar s’est vu attribuer l’organisation de la Coupe du monde en 2022, chacun des votants savaient que ce Mondial était programmé en été.»
Sepp Blatter suggère que c’est un problème de conscience. Pour ça qu’il ne s’inclue pas.

« C’est une grosse claque. Lorient nous a tourné en bourrique, on n’y était pas au niveau des duels. J’ai eu le sentiment d’avoir été seul ce soir. »
Alexis Thébaux se désolidarise de la prestation de ses coéquipiers brestois.

« Je ne suis pas un fasciste et je ne l’aurais pas fait si j’avais su ce que cela signifiait. Je connais les conséquences et je ne l’aurais jamais fait. »
Giorgios Katidis présente l’excuse la plus foireuse du monde.

 

Les déclarations du week-end

« Il est évident que je vais faire un geste pour sauver le club. Je ne sais pas encore combien je mettrai. Mais lorsque vous allez à l’église pour l’enterrement d’un ami et qu’un gamin passe avec un panier, vous mettez une pièce, cela va de soi. En l’occurrence, ce sera plus qu’une pièce. ».
C’est beau l’amour. Guy Roux pourrait même aller jusqu’à lâcher deux billets.

«Moi, je me sens prêt à tout Il y a deux ans, je marquais deux buts par saison… »
Pierre-Emerick Aubameyang ne se sent plus de limite du coup. Et il en profite pour adresser un message de soutien aux attaquant bordelais, Anthony Modeste inclus.

« On se dit qu’un jour on va se réveiller : on est le dernier club invaincu dans les grands Championnats en Europe, un jour il faudra bien que ça change».
Alain Caiazzo ne perd pas de vue que le derniers seront un jour les premiers.

« Franchement, je me suis vraiment emmerdé (sourire). Personne n’arrivait à faire deux passes de suite. »
Francis Gillot a souri. Ce qui fait qu’on ne sait plus s’il est dépressif ou simplement masochiste.

«J’ai honte. J’attendais énormément de ce match, j’étais persuadé qu’on pouvait ramener quelque chose, et autre chose qu’une valise de buts. »
Landry Chauvin avait mis pourtant les choses de son côté en allant à Lorient avec une défense en carton.

« À part si je joue jusqu’à 40 ans… Ça ne me dit pas de revenir dans un club si ce n’est pas pour gagner des trophées, pour être compétitif »
Didier Drogba montre son amour pour l’OM.

« Je pense que Rooney est un des meilleurs joueurs du monde, mais toutes les rumeurs qui circulent à son sujet sont fausses. »
Rob Beal. Non, on plaisante, Leonardo. Rob Beal aurait bien sûr dit le contraire. Voire même ‘avait’.

«Pour ce genre de match, tenir un discours de motivation n’est pas nécessaire
Sinisa Mihaljovic annonce Serbie-Croatie. Pas besoin non plus de motiver le comité pour jeter un oeil au match.

« Financièrement, il y a toujours possibilité de trouver des solutions pour que tout le monde soit content. Mais c’était compliqué. »
Surtout pour vous satisfaire Didier Drogba, le comité s’en doute.

« Après, je revisionne tous nos matches mais celui-là, franchement, je ne suis pas sûr d’y arriver.»
Francis Gillot semble penser que les bonnes choses ne vivent qu’une fois. Il doit être maso-dépressif.

«Cette victoire, je la dédie à Sidney Govou. Il mérite une plus belle fin de carrière donc on espère qu’il se remettra vite comme il l’a toujours fait. C’est un grand besogneux qui se soigne toujours rapidement»
Pascal Dupraz. Le comité approuve. Il a les mêmes remèdes pour lutter contre la gueule de bois. Ou même la gastro, mais avec de plus petites doses.

« On n’a pas le droit de parler ? L’arbitre m’a demandé d’être calme, et je lui ai dit d’être calme lui aussi »
Zlatan Ibrahimovic œuvre pour la paix des ménages.

« Sur le but, je vois le ballon revenir sur moi, je tente le coup, je ne calcule pas trop. Parfois ça part un peu n’importe où mais là c’est parti en lucarne, j’ai eu de la chance et en plus ça nous permet d’égaliser. »
François Clerc, mec honnête.

« François Clerc fait l’une de ses meilleures saisons indépendamment même de son but qui est magnifique ! Formé à Lyon François  ! »
Jean-Michel Aulas tente de pourrir les petits moments de joie stéphanois.

 

Les grandes nouvelles du week-end

« Ce lundi, via un communiqué publié sur son site Internet, le Clermont Foot a annoncé que Cédric Avinel «a été victime d’une agression sur la voie publique (ndlr: dans la nuit de samedi à dimanche à la sortie d’une boite selon La Montagne), avec pour conséquence un traumatisme crânien et une perte de connaissance qui a nécessité une hospitalisation au CHU de Clermont-Ferrand.» »
francefootball.fr. Tous nos voeux de rétablissement à l’agressé Avinel. C’est déjà arrivé à un membre du comité. Enfin pas le trauma crânien, l’agression avec perte de connaissance. Mais ce n’était pas à Clermont d’ailleurs, c’était dans un commissariat parisien croit-il se souvenir.

« La Région, le Département, la Ville de Sedan et la Chambre de commerce et d’industrie ont décidé ce vendredi d’apporter ensemble une caution à une reprise du club, le CSSA, menacé de dépôt de bilan. Les trois collectivités locales ont apporté une garantie partielle (20% chacun pour la Région et Département, 10% pour la Ville) au rachat pour 5,5 millions d’euros du centre d’entraînement du club ardennais. »
francefootball.fr. On n’est pas sûr que ce soit tout à fait légal, mais on ne voudrait pas non plus que le légendaire club de Sedan disparaisse. Ne serait-ce qu’en mémoire d’Alex di(t) Rocco.

« Wigan-Newcastle, 22e minute : lancé sur l’aile gauche, le latéral français de Newcastle Massadio Haïdara contrôle le cuir et voit arriver sur lui Callum McManaman, international espoir anglais, tous crampons dehors. Les crampons finiront sur le genou de l’ancien Nancéien, qui s’effondrera au sol et sortira sur civière. McManaman, sur l’action, ne récolte aucun carton, et pire, sera ovationné par ses supporters lors de son remplacement ! »
Footmercato.net découvre le fameux fighting spirit.

« L’attaquant du FC Bâle, auteur de 6 buts cette saison en Championnat, a déjà trouvé sa reconversion. L’ancien Rennais, âgé de 33 ans, va devenir le directeur sportif du FC Lucerne, rapporte Blick. »
Blick ? Vous êtes sûrs, francefootball.fr ? On aurait vraiment cru que le scoop aurait été révélé par die Luzerner Zeitung. Mais peut-être ne le lisez vous pas ?

« Quand on aime le football on veut voir le plus longtemps possible Messi et ses copains donc on est pour le Barça. »
Le chevalier Morlino s’est trouvé un nouveau club de cœur avec Nice, Manchester United, le Real Madrid, le Milan AC…

 

Les images du week-end

Moi ? Vous picolez ou quoi ?

Non mais dans sa tête, c’est pas méchant, ça veut dire qu’il vous trouve très beau

Un best-of qui devrait en appeler d’autres

Purée, même Guy Lacombe s’habille mieux

 

Les questions que personne ne se pose

… sauf Christian Gourcuff

« On avait aussi sept titulaires en puissance, quasiment, sur le flanc, et on perd Wesley (Lautoa, sorti avant la mi-temps en raison d’une élongation aux ischio-jambiers, ndlr). Quel club de L1 peut se permettre ça ? »

… sauf le professeur B(u)RP

« Brandao, le Schumacher des Verts ? »
Excellent combo QQNP-comparaison foireuse. Donc hier, c’était « le Séville » du PSG ?

… sauf football365.fr

« Brandao est-il un joueur méchant ? »
Seulement en rut.

… sauf footmercato.net, pur un doublé

« L’ASSE, un candidat crédible pour la Ligue des Champions ? »
Alors pour la gagner, ça va être un peu dur footmercato.net. Pour se qualifier pour la prochaine édition, on dirait bien, oui.

« Juventus : Anelka condamné au rôle de simple joker de luxe ? »
Bien sûr que non , son contrat de 5 mois montrait qu’il était là pour s’investir dans la durée.

… sauf le comité après avoir lu  dans l’Equipe :

« Un nombre records de billets s’est écoulé pour la Coupe des Confédérations au Brésil. 475 389 ont été vendus à des supporters de 138 pays différents ».
Purée, mais pourquoi. Quel est le projet de ces gens là ?

 

Les analyses du week-end

« A la mi-temps, le coach n’a pas eu besoin de nous dire grand-chose, on savait très bien qu’on était en dedans et qu’on pouvait s’estimer heureux qu’il n’y ait que 1-0.»
Romain Gennevois. A la fin du match non plus du coup. Puisque Nancy a marqué deux buts refusés.

«  J’ai recadré à la mi-temps mais quand un adversaire attend assez bas, on a l’impression qu’on peut trouver une solution individuelle alors que c’est le ballon qui doit passer plus vite d’un joueur à l’autre, et pas en le portant. »
Elie Baup essaye de faire comprendre à ses joueurs que tout troisièmes qu’ils sont, ils restent un peu ‘just’.

« On nous a plus respecté par la suite donc c’était plus difficile mais on arrive désormais au sprint final et on ne va pas tout gâcher. »
En fait Benoît Cheyrou explique simplement que le très bon départ de l’OM en championnat c’était simplement parce que tout le monde se moquait du club…

« Tout n’est pas parfait aujourd’hui mais on garde notre ligne de conduite et on avance. Si on continue dans ce sens-là, il n’y a pas de raison pour qu’on ne soit pas champion. »
Surtout si ce sont vos poursuivants qui continuent dans le sens qu’ils ont pris ce week-end, Carlo Ancelotti.

« La période qui suit est difficile à gérer. Après, c’est une question d’ambition. Si on se satisfait d’être un club moyen, on ne retient pas les leçons et on s’en fout. Si on est tous impliqués, on aura de belles années à vivre.»
Pour Benjamin Stambouli, ce qui ne tue pas rend plus fort, sauf si on s’en fout.

« Le titre, nous n’y avons jamais pensé et cela n’était pas un objectif. Paris est le leader naturel de ce Championnat et le favori. »
Maxime Gonalons confirme que ses joueurs n’écoute plus Jean-Michel Aulas.

« Si un fou veut mettre 70 M€ sur la table, ce qui correspondrait à 63 M€ net pour notre club, on l’écoutera, mais ce sera à Cavani d’avoir le dernier mot »
Aurelio de Laurentiis a sorti la calculatrice.

« Il faut fermer sa bouche, travailler et faire en sorte d’afficher d’autres valeurs dans 15 jours. On a été puni, c’est bien fait pour nous. C’est un miracle qu’on ne soit pas relégable ce soir. »
Landry Chauvin. Pas tant que ça, vous aviez un peu d’avance quand même. Mais ça en sera un si vous n’êtes pas relégable à la finale.

« Même après le coup de sifflet final, on verra David Beckham venir se frotter, tête contre tête au bouillant brésilien, dont on retiendra l’opiniâtreté hier, mais aussi ce vilain geste sur une cheville de Thiago Silva, juste avant l’égalisation des Verts, qui fit crainde le pire »
Une victoire de Saint-Etienne, Jérôme Touboul ?

« Perdre ? C’était impossible. Si l’on n’avait pas gagné cet après-midi, je ne sais pas comment on aurait abordé Rennes (le 30 mars) »
Du coup, vous pouvez aborder Rennes tranquillou Lossémy Karaboué, tout va bien pour Nancy au classement désormais.

« On s’en sort bien avec un point car c’est quand même Toulouse qui a eu les meilleures occasions, enfin je crois (sourire). »
Francis Gillot n’est pas tout à fait sûr qu’on puisse vraiment appeler ça des occasions.

« Sans le travail colossal de Thiago Silva, mais aussi sans l’arrêt capital de Sirigu sur une frappe croisée d’Aubameyang (68e) avant une action confuse dans les six mètres qui aurait pu profiter à Clerc (90e) le leader aurait pu vivre une soirée encore plus contrariante ».
Oui Jérôme, mais bon la frappe d’Aubameyang intervient avant l’égalisation de Clerc… Donc techniquement, il ne change rien dans votre monde d’hypothèses.

« Sa conduite est lamentable et ce n’est pas parce qu’il sourit tout le temps que c’est forcément un charmant garçon. Je suis profondément scandalisé par son attitude et par le laxisme du corps arbitral à son égard »
Pierre Ménès pour un vibrant hommage à Brandao.

« Son poids ? Il (Benezema) s’est repris en main. Ce n’est pas le seul. Ils sont trois ou quatre à devoir faire attention. Leur corps est leur outil de travail. »
Ok. On voit ce que vous voulez dire, Didier « Pimp »Deschamps

« affiche de rêve ? non ! de cauchemar…les joueurs du psg pourront demander un autographe à messi »
On ne la fait pas à Bernard Morlino.

 

Les comparaisons foireuses du week-end

« On a 9 finales à disputer, voilà comment il faut raisonner »
Lossémy Karaboué. Ce serait pas plus simple de dire un tournoi du grand chelem, tours de qualifications inclus ?

« Pour un geste quasi identique sur le Stéphanois Jérémy Clément, victime, lui, d’une fracture ouverte bimalléolaire le 2 mars et éloigné des pelouses durant au moins six mois, le Niçois Valentin Eysseric a écopé de 11 matches de suspension. »
Francefootball.fr ne voit pas la différence entre une très grosse semelle sur la cheville, et un tacle au genou.

« Il ne risquait pas d’y avoir une panne de courant hier soir, à Geoffroy Guichard tant un joueur comme Brando aura été un générateur d’électricité d’un bout à l’autre du match »
Jérôme Touboul fait de l’humour. Le comité préférerait du journalisme.

« Le scénario de la saison de Nacy, toujours dernier de la Ligue 1 malgré un cinquième succès hier, est celui d’un film à suspense »
Le comité aurait plutôt dit une comédie française, Guy Roger de l’Equipe, mais c’est vous qui voyez.

 

Les rectificatifs du week-end

« Nous allons vivre deux finales : la finale de la Coupe de la Ligue et le final du championnat. »
Deux finales dont une qui n’en est pas une. Bien vu Bernard Caïazzo.

« S’il avait pu, Francis Gillot serait sans doute aussi allé s’excuser auprès des deux milles femmes invitées à cette purge moyennant des billets à un euro et qui iront la prochaine fois au cinéma »
Combo rectificatif avec invitations payantes et sortie clichée. Assumez jusqu’au bout Jean-Michel Rouet de l’Equipe, avouez qu’elles iront chez le coiffeur la prochaine fois sous réserve que l’atelier maquillage ‘offert’ par le Téfécé ne leur ait pas donné satisfaction.

 

Les autorectificatifs du week-end

« Gros duel entre Yatabaré et Gourcuff, touché au pied droit. Le Bastiais, qui était en retard, n’a pas touché le Lyonnais. »
lequipe.fr aurait pu être l’avocat de Brandao.

« On décidera ensemble de son avenir à la fin de la saison. C’est important de bien finir cette saison. S’il veut continuer avec nous, il le fera. C’est notre choix, et son propre choix. Il est très content à Paris.»
Leonardo.  En gros c’est aussi votre choix, sauf si Beckham veut pas ?

 

Les « mince, j’aurais dû fermer ma gueule » du jour

« Je ne suis définitivement pas le journaliste qui écrit une histoire de cette importance (..) sur la base d’une source unique. »
Oliver Kay, mercredi, en chat avec les abonnés du Times.

« Particulièrement pas lorsque cette source, de son propre aveu, est d’une petite crédibilité. »
Tiens… Voilà qui mériterait d’être creusé maintenant, Oliver

« Si j’étais le genre de journalistes qui accepteraient comme faits ce qu’une personne lui dit, j’aurais parlé de l’affaire Harry Redknapp et la sélection dès juin dernier (10 jours avant que cela sorte) et l’affaire Kenny Dalglish deux jours avant que cela arrive. Risquerais-je ma réputation sur quelque chose comme ça ? Non. »
Et finalement… Si. Actualisation de l’affaire, ici.

 

Les proses du week-end

« Le choc entre les verts et le PSG a accouché d’un duel très vivant, devenu 2-0, le leader n’a pu endiguer le retour des stéphanois »
Le chapô de Jérôme Touboul est bien étrangement mis en prose.

« Au bout de 20 minutes, après une panenka du géant suédois sur penalty, le PSG semblait avoir toutes les clés pour passer une soirée confortable. Ibra restera un long moment à interpeler les arbitres à la fin du match. Il était moins intervenu, à cet instant du match, quand Antony Gautier avait sifflé le penalty après un plongeon très litigieux de Lavezzi sur une sortie de Ruffier… Plus tard dans le match, l’arbitre pèsera en sens inverse lorsqu’il ne sanctionnera pas Brandao pour avoir marché sur la cheville de Thiago Silva. Un oubli loin de rester sans conséquence : dans la foulée de ce duel violent, Clerc Marquera d’une frappe puissante dans la lucarne droite de Sirigu, permettant à Saint-Etienne d’effacer le 2-0 qui plombait sa soirée après 20 minutes ».
Oui c’est long. Oui c’est tout un paragraphe mais c’est tellement mal écrit de la part de Jérôme Touboul avec ces allers et venues temporels permanents, que le comité s’est embêté à tout recopier.

 

Prix sans déconner

«La première mi-temps, il ne s’est pas passé grand-chose. »
Oui, et la seconde non plus, Alain Casanova.

 

Prix d’originalité

« L’ASSE empêche le PSG de faire le grand écart »
Gymnastique01.com.

« Naples : De Laurentiis prêt à laisser filer Cavani mais… »
Footmercato.net. Il faut qu’il revienne ? Seulement chez le coiffeur ? Contre mille milliards de dollars ?

« Neymar revient fort avec Santos ! »
Footmercato.net. Ca ne s’arrêtera jamais.

« Jean-Michel Aulas rend grâce à François Clerc »
Carrément Footmercato.net.

« Niang voulait revenir à l’OM »
francefootball.fr

« Antonetti : «Il nous manque cette culture» »
Francefootball.fr. Qui se propose pour enculturer les supporters rennais ? Rappel : Salma Hayek en est.

A signaler que francefootball.fr a aussi déposé son gros bilan du lundi :

« La perf’ : L’ETG a de la ressource »
L’école des titres PDL.

« Le joueur : Thauvin brille de mille feux »
Un seul jeu de mot par semaine cela dit.

« Le coup de coeur : Quercia, le come back ! »
Le come back du come back, même.

« Le coup de gueule : Une purge à vite oublier »
C’était le derby de la Garonne. Mais ça aurait pu marcher pour OM-Ajaccio aussi, non ?

 

Les titres du week-end

« Pastore, la transformation »
L’Equipe juge un peu comme ça l’arrange.

« Brandao était trop chaud »
francefootball.fr

« Fabregas n’est plus sensass »
Comment ça, onzemondial.com ? Il passe par devant maintenant ?

 

Merci à Julien D. et Roland Gromerdier

4 thoughts on “« Espèce d’idiot corrompu »

  1. Bonjour Kumité

    Alors on se bat avec les flics?
    Impayable le Guy Roux qui veut sauver son club en comparant l’opération avec la quète d’un enterrement.

  2. « Le choc entre les verts et le PSG a accouché d’un duel très vivant, devenu 2-0, le leader n’a pu endiguer le retour des stéphanois »
    Le chapô de Jérôme Touboul est bien étrangement mis en prose.

    Le vrai chapeau, c’est « Le choc entre les verts et le PSG a accouché d’un duel très vivant, devenu BOUILLANT POUR FINIR. APRES AVOIR MENE 2-0, le leader n’a pu endiguer le retour des stéphanois »

    Ce qui est en majuscule était en page 3, le reste en page 2…
    Vous ne téléchargeriez pas L’Equipe en pdf pour couper ainsi les titres ? C’est votre lecture du journal qui doit être bien étrange

  3. Cher comité, juste pour vous dire que l’acolyte de Roro à la tête des Verts c’est Bernard Caïazzo, pas Alain.

    La bise anale.

  4. « Maxime Gonalons confirme que ses joueurs n’écoute plus Jean-Michel Aulas. »

    Aïe ça pique les yeux (je ne parle pas des noms Gonalons ou JMA)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.